1.5 mdh pour les etudes relatives a la creation d'une plage
Une enveloppe budgétaire de 1,5 million de DH a été débloquée par la commune urbaine de Fès pour la réalisation des études relatives à la création d'une plage artificielle au coeur de la cité idrisside.
Le lancement de ces études, dont le budget a été approuvé mardi lors de la session ordinaire de juillet du conseil de la ville, permettra d'accélérer la mise en place de cette plage devant constituer un grand lieu d'attraction aussi bien de la population de Fès que des touristes.


Le conseil a aussi approuvé des projets ayant trait à la réduction des taxes imposées aux maisons d'hôtes, à l'organisation de la circulation dans la ville, à la réception d'un don en nature offert à la commune par la ville de Barcelone et à la création du site-web de la commune.
Ont été également approuvés lors de cette session, des projets portant sur l'aménagement de terrains et complexes sportifs, la construction de bâtiments administratifs, l'octroi de primes en faveur d'associations culturelles et le lancement des travaux d'aménagement d'un mausolée.
Le conseil a également examiné un projet de convention relative à la requalification du bureau communal de protection de la santé.
Ce projet, auquel la commune urbaine contribuera à hauteur de 30 pc du coût global estimé à plus de 14 MDH, porte notamment sur la lutte contre les maladies animalières, le contrôle de la qualité de l'eau, des boissons et des produits alimentaires et la formation continue des médecins légistes.
Le Conseil avait approuvé, lors de la dernière session, une vingtaine de projets à caractère économique, social et culturel, qui seront réalisés cette année pour un budget global de plus de 330 millions de DH.
Ces projets concernent l'achèvement des travaux du programme d'aménagement urbain de Fès (routes, éclairages, plantations), la contribution à une vingtaine de projets s'inscrivant dans le cadre de l'Initiative nationale pour le Développement humain (INDH) et la réhabilitation et la reconstruction des portails de la médina de Fès.
Il s'agit également de l'élaboration des études relatives à la création de projets culturels d'envergure, notamment une grande bibliothèque communale, un Opéra, un institut de beaux-arts et une Académie marocaine de la musique authentique.
L'aménagement du parc Jnane Sbil, des jardins et des espaces verts, la création de salles et terrains de sport, l'élaboration d'un plan directeur de circulation, la création de parkings communaux et l'équipement des bâtiments administratifs sont autant de projets programmés pour l'année en cours.
 
Facebook