News Forum MediaTic Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
La philosophie du mariage en Islam
La philosophie du mariage en Islam

Question
J'ai remarqué que les jeunes gens ont tendance à s'abstenir du mariage. Ce phénomène est dû à plusieurs facteurs : soit on les intimide en insistant sur les responsabilités maritales, soit on jette le doute sur l'institution du mariage, soit… Y-a-t-il un moyen de réfuter ces allégations ?

Réponse de Sheikh Yûsuf Al-Qaradâwî:

L'Islam agit en tant que pilier de la structure sociale d'une nation. En cela il cherche à fortifier l'individu vertueux, ainsi qu'à construire un foyer sain, facteur principal et essentiel au fondement d'une bonne société. Le mariage - unissant un homme et une femme de liens sacrés - n'a jamais été remis en question dans la mesure où il est le point de départ de la famille. Il n'est pas envisageable qu'une famille convenable puisse jamais exister en dehors du mariage, tel qu'Allah, Exalté soit-Il, nous l'a ordonné.
Les idées perverties qui s'opposent à l'institution du mariage sont :
A travers l'histoire, l'humanité a vu naître un certain nombre d'idées et de tendances en opposition avec l'idée du mariage. C'est en Perse (l'Iran actuel), avant la naissance de l'Islam que la philosophie de Mani est apparue. Elle soutenait que le monde était envahi par le mal et qu'afin de l'exterminer au plus vite, il fallait, entre autres, interdire le mariage.
Sous la bannière du Christianisme s'est développé un monachisme extrême dénonçant la vie, invitant à la réclusion dans les monastères et interdisant le mariage, sous prétexte que les femmes étaient la tentation et le diable incarné. Le simple fait de s'en approcher constituait un péché et donc corrompait l'âme et excluait le pécheur du Paradis.
Dans les temps modernes, de pessimistes Occidentaux ont complètement condamné la femme, la comparant à un serpent au doux toucher mais au venin mortel. Ils ajoutent que le mariage est l'occasion rêvée pour la femme de manipuler l'homme en le faisant crouler sous les responsabilités. Pourquoi l'homme de son plein gré chercherait-il donc à s'enchaîner alors qu'il est né libre ?
Malheureusement, certains jeunes d'aujourd'hui ont été dupés par ces idées perverties et ont par conséquent décidé de se tenir à l'écart du mariage, source de responsabilités, d'obligations et de restrictions sans fin. Ils souhaitent vivre leurs vies entières comme s'ils étaient des enfants sans responsabilités à endosser. S'ils se laissent aller à leur désir ou à l'appel de leurs instincts, ils se laisseront davantage satisfaire par l'adultère vicieux que par le mariage licite.
Les objectifs du mariage dans l'Islam sont :
D'après les lois et les normes divines, nul ne peut accomplir, seul, aucun de ses devoirs. Allah a fait en sorte que toute chose aie besoin de son complémentaire. Dans le domaine de l'électricité, les pôles positif et négatif doivent être mis en relation pour produire un courant électrique, puis ensuite générer la lumière, la chaleur, le mouvement, etc. De la même manière, les électrons et les protons doivent être en contact à l'intérieur de l'atome. Quant aux plantes, les graines de pollen porteuses des gamètes mâles fertilisent le pistil de la fleur pour créer davantage de plantes, de fruits et de graines. Les animaux mâles et femelles doivent également être en contact pour se reproduire. Le Noble Coran souligne cette loi universelle dans les deux versets suivants : « Et de toute chose Nous avons créé deux éléments de couple. Peut-être vous rappellerez-vous ? » (sourate 51 intitulée Adh-Dhariyât, verset 49)

« Louange à Celui qui a créé tous les couples de ce que la terre fait pousser, d'eux-mêmes, et de ce qu'ils ne savent pas. » (sourate 36 intitulée Yâ-Sîn, verset 36)

D'après cette loi, Allah - Exalté soit-Il - a uni l'homme et la femme dans une sublime tradition propre aux êtres humains, à savoir le mariage.

Allah - Exalté soit-Il - a inculqué au cœur de l'homme son besoin envers la femme et au cœur de la femme son besoin envers l'homme. L'un et l'autre sont guidés par un besoin bien plus exigent que la faim ou la soif. L'un et l'autre ressentent un vide dans leur vie que seule leur union selon les lois divines (le mariage) peut combler. La confusion laisse alors place à la stabilité et l'anxiété à l'assurance. L'homme et la femme trouvent, l'un dans l'autre, la sérénité, l'amour et la bonté qui illuminent leur vie et enrichissent leur âme. Allah met en évidence dans le verset suivant l'un des signes manifestes de notre univers :

« Et parmi Ses Signes Il a créé de vous, pour vous des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pur des gens qui réfléchissent. » (sourate 30 intitulée les Byzantins, Ar-Rûm, verset 21)
La reproduction est le résultat naturel du mariage. Grâce à sa pieuse progéniture, l'homme perpétue l'existence de l'espèce humaine. Il s'agit d'une des faveurs d'Allah envers l'homme : « Allah vous a fait à partir de vous-mêmes des conjoints et de vos conjoints, Il vous a donné des enfants et des petits-enfants. Et Il vous a attribué de bonnes choses. Croient-ils onc au faux et nient-ils le bienfait d'Allah ? » (sourate 16 intitulée les Abeilles, An-Nahl, verset 72)

C'est également pour cette raison que le Prophète Zacharie - paix sur lui - supplia Allah en ces termes : « Et Zacharie, quand il implora son Seigneur : . » (sourate 21 intitulée les Prophètes, Al-Ambiyâ', verset 89) et « Je crains le comportement de mes héritiers après moi. Et ma propre femme est stérile. Accorde-moi de Ta part un descendant qui hérite de moi et qui hérite de la famille de Jacob. Et fais qu'il Te soit agréable, ô mon Seigneur. » (sourate 19, intitulée Marie, Maryam, versets 5 et 6)

De la même manière, Abraham, le père de Prophètes - paix sur lui - pria Allah : « Seigneur, fais-moi don d'une progéniture d'entre les vertueux. Nous lui fîmes donc la bonne annonce d'un garçon longanime. » (sourate 37 intitulée les Rangés, As-Sâffât, versets 100 et 101) et « Louange à Allah, qui en dépit de ma vieillesse m'a donné Ismaël et Isaac. Certes mon Seigneur entend bien les prières. » (sourate 14 intitulée Abraham, Ibrâhîm, verset 39)

Le Noble Coran décrit les Serviteurs d'Allah ainsi : « Et qui disent : "Seigneur, donne-nous, en nos conjoints et nos descendants la joie des yeux et fais de nous un guide pour les pieux". » (sourate 25 intitulée le Discernement, Al-Furqân, verset 74)

Grâce à la procréation, la nation grandit et se multiplie. Elle utilise son potentiel et fait en sorte de combattre ses ennemis. Rares sont ceux qui saisissent le poids du nombre dans la balance du pouvoir mondial. Allah cite les paroles du Prophète Shu'aib (paix sur lui) à son peuple : « …Rappelez-vous quand vous étiez peu nombreux et qu'Il vous a multiplié en grand nombre… » (Al-A`râf 7 : 86)

Le Prophète Muhammad (paix et bénédictions sur lui) a dit : « Marriez-vous (et reproduisez-vous) que je puisse m'enorgueillir de votre grand nombre devant les autres nations (le Jour du Jugement) et ne tombez pas dans la monachisme des chrétiens. » (Hadith rapporté par Al-Bayhaqî selon Abu Umâmah ; il est également mentionné dans Al-Jâmi` As-Sahîh (collection des paroles prophétiques authentiques, n°2941)

La reproduction permet de préserver et de perpétuer l'espèce humaine jusqu'à l'extinction de toute vie sur terre. Allah - Exalté soit-Il - dit : « Ô gens ! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous de nations et des tribus pour que vous vous entreconnaissiez… » (sourate 49 intitulée les Appartements, Al-Hujurât, verset 13)
Le mariage complète la foi, épargne de la tentation d'autres femmes, aide à préserver sa chasteté et offre un moyen de satisfaire son désir sexuel. L'adultère n'est donc plus une option. C'est pourquoi le Prophète - paix et bénédictions sur lui - parla du mariage en ces termes : « Il permet de rabattre le regard et de préserver sa chasteté. » Il ajouta : « Quiconque se voit octroyer de la part de Dieu d'une femme vertueuse doit savoir que Dieu l'a aidé à accomplir la moitié de sa religion. Qu'il craigne alors Dieu pour l'accomplissement de la moitié restante. » (Hadith rapporté par At-Tabarâni et Al-Hâkim, et Al-Mundhir affirme dans At-Targhîb qu'il s'agit d'un hadith authentique avec une bonne chaîne de transmission)
Le mariage aide non seulement le Musulman à préserver sa foi, mais c'est également un pilier indispensable du bonheur terrestre auquel l'Islam invite les Musulmans. Heureux, rien ne les égare sur le chemin de leur but ultime : l'élévation de leurs âmes et l'accès à une spiritualité plus profonde. L'Imâm Muslim rapporte que le Prophète - paix et bénédictions d'Allah sur lui - dit : « La vie d'ici-bas est un bien. Et le meilleur de ces biens est la femme vertueuse. » On attribue également au Prophète - paix et bénédictions d'Allah sur lui - ces paroles : « Quatre choses apportent la joie : une épouse vertueuse, une maison spacieuse, un voisin pieux et une monture confortable. » (Hadith rapporté par Al-Hâkim, Abû Nu`aym et Al-Bayhaqî)
Le mariage est l'unique moyen de fonder une famille, noyau de la société. Une société humaine respectable ne peut exister en dehors de ces bases familiales. Les liens maternels, paternels et fraternels contribuent à nourrir de chaleureux sentiments d'amour, d'altruisme, de miséricorde, d'attention et de coopération chez le Musulman.
Les relations sociales sont renforcées grâce au mariage. Avec l'extension de la famille, les sentiments d'amitié, d'amour et de proximité sociale s'étendent aussi aux nouveaux membres de la famille. Allah a fait en sorte que le lien par alliance soit tout aussi fort que les liens du sang. Allah - Exalté soit-Il - dit : « Et c'est Lui qui de l'eau a créé une espèce humaine qu'Il unit par les liens de la parenté et de l'alliance. Et ton Seigneur demeure Omnipotent. » (sourate 25 intitulée le Discernement, Al-Furqân, verset 54)
Le mariage permet au caractère de l'homme de mûrir, notamment grâce aux responsabilités qu'il doit assumer en tant qu'époux et père. De même, le caractère de la femme mûrit de par ses responsabilités en tant qu'épouse et mère. Comme nous l'avons vu précédemment, de nombreux hommes ne se marient pas simplement parce qu'ils souhaitent continuer à mener une vie insouciante de grands enfants sans attache et sans tracas. Ces gens-là n'ont rien compris à la vie et ne sont bons à rien. Le mariage est un puissant engagement et une responsabilité partagée entre un homme et une femme dès le premier jour de leur union. Allah - Exalté soit-Il - dit : « Quant à elles (les femmes), elles ont des droits équivalents à leurs obligations conformément à la bienséance. Mais les hommes ont cependant une prédominance sur elles. Et Allah est Puissant et Sage. » (sourate 2 intitulée la Vache, Al-Baqarah, verset 228)

« Les hommes assument les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes, et préservent ce qui doit être préservé, pendant l'absence de leur époux avec la Protection d'Allah. (…) » (An-Nisâ' 4 :34)

Le Prophète - paix et bénédictions sur lui - dit : « Chacun d'entre vous est gardien et responsable de ceux qu'il a à sa charge ; l'homme, chez lui, est gardien et responsable de son foyer ; la femme est gardienne et responsable de la propriété de son époux. » (Hadith reconnu à l'unanimité [1]). Le Prophète - paix et bénédictions sur lui - a dit également : « L'homme qui ruinerait ceux qu'il a à sa charge commettrait un péché immense. » (Hadith rapporté par Ahmad, Abû Dâwûd, Al-Hâkim et Al-Bayhaqî selon [Ibn `Umar-16]). Le Prophète - paix et bénédictions sur lui - ajouta : « Allah interrogera tout gardien à propos de la charge qui lui a été confiée, qu'il l'aie préservée ou ruinée. » (Hadith rapporté par An-Nasâ'î et Ibn Hibbân selon Anas) Il dit également : « L'épouse a des droits qui lui reviennent. »(Hadith rapporté par Al-Bukhârî et selon Ibn `Umar)
En se mariant, l'homme peut mieux se concentrer sur son travail, car il est rassuré de savoir que chez lui son épouse dispose de ses affaires, préserve son argent et prend soin de ses enfants. Il travaille mieux, à la différence de celui partagé entre son travail et son foyer, son emploi et les tracas matériels (les repas, le linge…). Selon un poète :

Sans épouse sous son toit, la maison de l'homme ne connaîtra point de prospérité.

Traduit de la banque de Fatâwâ du site Islamonline.net.
[1] C'est-à-dire rapporté par Al-Bukhârî et Muslim

Et si tu nous fais un résumé du texte s'il te plait. Je te serais reconnaissante.

Clymenia
Salam clymenia,
Le texte est une fatwa du sheikh. Pour exprimer le mieux possible sa signification, il est préférable qu'il soit lu dans son intégralité. Je ne voudrais pas, en en faisant un résumé, trahir l'idée exprimée par un Alim dans son ensemble. Pour avoir une suite et un enchaînement, il est préférable d'avoir le temps de l'étudier dans son intégralité pour mieux en saisir le sens. D'ailleurs, dans ce genre de réponse, les ulémas tentent déjà d'être concis.
Salamualaikum.
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X