petites histoires

1) Un jour un homme est venue se plaindre auprès d’un cheikh de son extrême pauvreté, il lui dit qu'il était dans une grande détresse et préférerait la mort à une telle vie. Le cheikh lui demanda, "voudriez vous échanger vos yeux contre dix mille dirhams." Il répondit "certainement pas." Le cheikh dit encore " voudriez vous echanger votre langue contre dix mille dirhams ?" L'homme dit, "naturellement pas." Le cheikh dit, " seriez vous d'accord d’avoir vos mains et pieds coupés en échange de vingt mille dirhams." L'homme répondit que non . Le cheikh demanda "seriez vous prêt a perdre l’esprit en échange de dix mille dirhams ?" L'homme répondit qu'il n'y était pas disposé. À ceci, le cheikh lui dit "n’avez-vous pas honte de vous-même? Vous admettez qu'Allah Ta'ala vous a accordé tant de cadeaux précieux, dont la valeur selon votre propre évaluation, excède cinquante mille dirhams et vous vous plaignez de la pauvreté!"


2) Un jour un cheikh rendait visite a un roi. Quand le cheikh l'a salué, le roi tenait un verre de l'eau dans sa main. Il dit au cheikh, "donnez-moi un conseil." Le cheikh répondit, "supposons que vous ayez très soif et ne puissiez avoir ce verre d’eau qu’en échange de votre royaume que choisiriez vous? mourir de soif ou céder votre royaume?" Le roi répondit, "je choisirais naturellement le verre d’eau plutôt que mon royaume." Le cheikh conclu, "alors, je ne comprend pas pourquoi qui que ce soit pourrait souhaiter un royaume qui vaut a peine un verre de eau."


3) Un homme est venu à Iyas Ibn Mu'awiyah, un juge musulman célèbre pour sa sagesse, et la conversation suivante a eu lieu entre eux :

Homme : Que dit l’islam concernant le vin ?

Juge : C'est Haram (interdit).

Homme: Que diriez-vous de l'eau ?

Juge : C'est Halal (permis).

Homme : Que diriez-vous de des dates et des raisins ?

Juge : Ils sont Halal.

Homme : Pourquoi est-il que tous ces ingrédients sont Halal, mais quand vous les combinez, deviennent-ils Haram ?

Le juge a regardé l'homme et a dit : Si je vous lançais dessus une poignée de sable, pensez-vous que je vous blesserais ?

Homme : non.

Juge : Que diriez-vous de si je vous frappais avec cette poignée de paille ?

Homme : Elle ne me blesserait pas.

Juge : Que diriez-vous de une poignée de l'eau ?

Homme : sûrement elle ne me blesserait pas.

Juge : Que diriez-vous si je les mélange, je les sèche et j’en fait une brique, et que je vous frappe avec, est ce que je vous blesserai ?

Homme : Elle me blesserait et pourrait même me tuer !

Juge : Le même raisonnement s'applique à ce que vous m'avez demandé ! !<





"Les jours s'allongent et notre vie rétrécie bien heureux seront ceux qui ne tombent pas dans l'oubli"
Salam alikoum akhti (fi dinn)!

Jazak ALLAH bi rihl pour ces rappels au combien vrai.
wa antoum lil djaza



que ça nous servent dans la pratique surtout


Allahy hefdek





"Les jours s'allongent et notre vie rétrécie bien heureux seront ceux qui ne tombent pas dans l'oubli"
Je suis émerveillé par la qualité des échanges. Merci habiba.nassera. Il faut continuer à apporter des lumières.





&quot;Monde ! Prend garde Monde !
Des océans de larmes se forment!
Quand les digues lâcheront
Tu seras inondé.&quot;

Wold Weecha.
Horaires de prières Saint Coran
Facebook