News Forum MediaTic Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
La perte de la foi....
salma26 [ MP ]
5 février 2007 20:02
Salam


L'Islam est à différencier des musulmans certes, seulement l'Islam est aussi les musulmans, j'entends tout ce qu'ils représentent ou sont sensés représenter et leurs bons comportements.


Quand un(e) musulman(e) est bon à l'égard d'une personne de la même façon que celui-ci est bon à son égard, je me laisse à penser que la foi se trouve davantage renforcée.



Mais lorsque un(e) musulman(e) se trouve touché(e) par le/les mauvais comportements (mensonge, irrespect, accusation gratuite, vol, ruse, méchanceté, trahison, la douleur en amour....) d'un(e) ou de plusieurs musulman(ne)s, je me dis que la foi peut se voir réduite.
Chez certain(e)s personnes "fortes", elle peut rester stable au début de telles mésaventures "humaines", seulement quand ces mauvais comportements viennent à se répéter, la foi, selon moi, pourrait s'affaiblir...



J'aimerais savoir si vous êtes en accord avec ma pensée ? Quelque soit vos réponses, je souhaiterais aussi lire les arguments les confortant, Merci!



Modifié 1 fois. Dernière modification le 05/02/07 20:11 par salma26.
5 février 2007 20:13
Salam


tu c'est ma soeur en ce moment je ne sais pas, mais depuis kelke temps je n'arrete pas d'etre decue par des personnes, et sa me frustre et aussi sa me rend enervé, et j'eprouve de la rancoeur a tel point de ne plus avoir envie d'avoir contact avec eux. Et du coup je n'ai plus confiance en personne, car je vois ke beaucoup d'entre ns devenon de plus individualiste.

MAIS normalement notre foi devrai se fortifier, mais des fois ns ressentons un degout envers ns meme et les autres, starferroALLAH.
Yazz [ MP ]
5 février 2007 20:25
Salam Salma26,

Je pense que c'est en voyant les mauvais comportements, mauvaises pensées et faux jugements chez certaines personnes que notre foi se renforce encore et encore. En tous cas, c'est mon cas à moi.

On se rend compte alors de la force intérieure qu'on a par rapport à eux, on essaie de leur apporter ce qu'ils n'ont pas ou ce qu'ils recherchent parfois même sans le savoir.


La foi ce n'est pas quelque chose qu'on a ou qu'on n'a pas, elle ne nous tombe pas dessus comme ça par hasard. je pense qu'elle se travaille, je pense qu'elle est alimentée justement par rapport au monde qui nous entoure qu'il soit bon ou mauvais.


Amicalement

Yazz



Qui donne ne doit jamais s'en souvenir. Qui reçoit ne doit jamais oublier.
7 février 2007 03:18
Bonsoir Salma,

J'apprécie beaucoup ton approche pour comprendre.

Je vais témoigner en mon nom personnel. J'ai eu dans ma vie des instants douloureux qui ont su renforcer ma foi.
J'évoque la mort de mon père. Je le savais condamné....mais j'espèrais un miracle de Dieu...qui n'a pas eu lieu...la volonté de Dieu est impénètrable. Je l'ai accepté.

Entre larmes, souffrance, abandon, j'ai tout misé sur Dieu. Je priais...pour le salut de l'âme de mon père.
Je priais, je priais...je communiquais avec mon Créateur....j'acceptais mon Destin, Son choix.


On pouvait m'affirmer tout et n'importe quoi, une seule chose etait ancrée en moi: l'existence et la majesté de Dieu.

Plus rien n'avait d'importance!

Mon seul but était d'"allèger" mon père!


J'avais 20 ans.

Aujourd'hui, j'en ai 29.

Mes communications avec Dieu continuent....Par écrit!


Je l'implore de m'écouter et de m'aider!

Mais quelque soit sa volonté, je lui en serais reconnaissante...éternellement....il m'a aidé à surmonter mon gros drame!



Seulement, aujourd'hui je suis aux antipodes de l'éducation reçue, des principes inculqués, des convictions profondes de jadis...


Le drame, l'ironie de l'histoire, c'est que le gros drame qui aurait dû me déboussoler, a au contraire renforcé ma foi...

Et c'est une futilité de rien du tout qui a détruit ce que j'estimais être le fondement de mon identité: l'Islam.


J'assumerai ma responsabilité jusqu'au bout. Je ne veux salir l'Islam...mais je pense être encore Musulmane...si Dieu m'accepte encore.

Ma profession de foi! Mon Crédo! C'est mon ADN

Le reste, j'en rendrais compte le Jour du Grand Bilan
srnit [ MP ]
7 février 2007 12:10
Salam haleikoum salma26,

Tout à fait

Notre foi évolue en fonction de ce qu'on vit et ça inclut nos contacts avec nos frères et soeurs en islam.
Ainsi, une personne peut embrasser l'islam rien qu'en accompagnant quelques heures un musulman et inversement un musulman peut fuir l'islam à force de cotoyer les musulmans.


Comment maintenir et entretenir sa foi malgré ses épreuves?
Tout d'abord, parmi les musulmans, il y a des personnes qui essaient de se conformer aux enseignements de l'islam. C'est eux qu'il faut regarder inshaAllah. Parmi se trouve les bienfaisants, ceux qui parlent peu, agissent avec droiture, renferme les qualités de la foi.
Quand aux autres, il faut les voir avec l'oeil de la miséricorde et de l'indulgence. Il n'était pas rare que des bédouins récemment convertis se présentaient au prophète d'une manière rude. On rapporte qu'un d'entre eux le tira fortement par l'arrière de sa veste et que le prophète se contenta de se retourner en souriant.

De même, nous devons prendre conscience que tout n'est pas rose, que nos frérots ne sont pas parfaits, que certains n'ont jamais assisté à un cours ou n'ont jamais fréquenté des gens qui leur enseigne l'éthique musulmane. Peut être qu'ils se sont même fait rouler par des musulmans et ont gardé un sentiment amer ... Chacun garde la trace de ce qu'il a vécu.


smiling smiley
7 février 2007 16:29
ta foi faiblit ?...



En ce qui concerne la foi, un certain nombre de Hadiths montrent d'eux mêmes que l'intensité de la foi au fond du cœur peut connaître des variations.

Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) disait à une occasion: "La foi s'use dans le cœur à l'instar du vêtement qui s'use. Demandez donc à Allah (constamment) de renouveler (et de revivifier) votre foi."
(Cité par Hâkim r.a.)

Dans un autre Hadith, le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit en ce sens, qu'il arrive que le cœur du croyant soit recouvert par des nuages, comme c'est souvent le cas pour la lune, ce qui lui fait perdre sa clarté; ensuite, lorsque ces nuages disparaissent le cœur resplendit à nouveau. (Cité par Abou Nouaym r.a.)

Ces Hadiths montrent clairement que la foi peut tout à fait faiblir et qu'il est donc indispensable d'agir pour la renforcer. Mais avant même de voir les moyens préconisés pour cela, il faut d'abord comprendre quels sont les facteurs et les causes étant à l'origine de l'affaiblissement de la foi. Une étude minutieuse du Qour'aane et des Hadiths permet d'en dégager un certain nombre, dont voici les principaux :


1. La multiplication des péchés et des mauvaises actions a une influence directe sur l'intensité de la foi.
Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit en ce sens, dans un Hadith très connu: “Lorsque le croyant commet un péché, un point noir (de nature spirituelle) s’inscrit au sein de son cœur; s’il se repent (ensuite de son péché) , l’abandonne et demande le pardon, son cœur retrouve sa clarté; s’il augmente (ses mauvaises actions), le point noir s’étend (progressivement) jusqu’à recouvrir entièrement son cœur; c’est cela la “ rouille ” qu’Allah mentionne dans le Qour'aane: “ Pas du tout, mais ce qu'ils ont accompli “ a rouillé ” leurs cœurs”.
(Mouslim)
Ainsi, lorsque des mauvaises actions sont commises de façon répétée, la lumière qui nous permet de distinguer entre le bien et le mal s'affaiblit progressivement, jusqu'à disparaître totalement.



2. Avoir un attachement excessif pour les choses matérielles est une autre cause d'affaiblissement de la foi. Le Qour'aane proclame de façon explicite que les biens de ce monde constituent des épreuves pour le croyant :



"Vos biens et vos enfants ne sont qu'une tentation, alors qu'auprès d'Allah est une énorme récompense."
(Sourate 64 / Verset 15)



"Nous avons placé ce qu'il y a sur la terre pour l'embellir, afin d'éprouver (les hommes et afin de savoir) qui d'entre eux sont les meilleurs dans leurs actions."
(Sourate 18 / Verset 7)


Ils peuvent constituer une assistance pour lui, tout comme ils peuvent être à l'origine de sa perte. Tout dépendra de la place qu'il accorde à ces choses. S'il s'attache de façon excessive à elles, au point de faire passer leur amour avant celui pour Allah et Son Messager (sallallâhou alayhi wa sallam) court vers sa perte.
Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit: "… Par Dieu, ce n'est pas la pauvreté que je crains pour vous. Je crains plutôt que ce monde ne vous soit offert comme il avait été offert à ceux qui vous ont précédés, que vous ne le vous disputiez comme ils se le sont disputés, et qu'il ne cause votre perte comme il a causé la leur."
(Boukhâri et Mouslim)

Cela ne signifie pas pour autant qu'il est interdit d'éprouver de l'amour ou de l'attachement pour les choses de ce monde. En fait l'attrait pour elles est une chose naturelle.
Le Qour'aane affirme :



"On a enjolivé aux gens l'amour des choses qu'ils désirent : femmes, enfants, trésors thésaurisés d'or et d'argent, chevaux marqués, bétail et champs…"
(Sourate 3 / Verset 14)



Ce passage montre clairement que l'amour des choses citées a été placée par Allah Lui-même au sein des êtres humains. Leur présence n'est donc en rien contraire à la foi. Par contre, si l'amour et l'attachement à ces choses deviennent excessifs, en ce sens qu'ils poussent l'homme à briser les préceptes divins et à violer les interdits, dans ce cas effectivement ils font peser un grand danger sur la foi.



3. Le fait de rester trop longtemps à l'écart d'un environnement religieux sain et de la fréquention des gens pieux est encore un facteur à l'origine de la faiblesse de la foi. Il est tout à fait normal que si on reste constamment dans un environnement qui n'accorde aucune place à Dieu et où les Lois divines sont constamment brisées, comme c'est le cas dans les sociétés actuelles, notre foi ne manquera pas d'être affecté de façon néfaste.
Aussi bien le Qour'aane que les Hadiths nous montrent l'impact que l'environnement et les fréquentations ont sur le cœur et la personnalité de l'homme.
Allah ordonnait au Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) de rester en compagnie de ceux qui pensent à Lui et d'éviter la compagnie de ceux qui L'oublient :



"Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face. Et que tes yeux ne se détachent point d'eux, en cherchant (le faux) brillant de la vie sur terre. Et n'obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit sa passion et dont le comportement est outrancier."
(Sourate 18 / Verset 2


Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) disait pour sa part : "Tout homme suit la religion (la façon d'agir et de vivre) de ses amis. Que chacun choisisse ses amis avec soin.."
(Abou Dâoud et Tirmidhi).

Il disait également: "La compagnie de l'homme et celle de l'homme malfaisant sont respectivement comparables à celle du parfumeur et du forgeron. Le parfumeur te donne du Musc ou t'en vends, ou encore il émane de sa personne une odeur agréable, tandis que le forgeron risque de brûler tes habits et il répand une odeur nauséabonde. "
(Boukhâri et Mouslim)




4. La foi a également tendance à s'affaiblir lorsqu'on place trop d'espoir sur la longévité de sa vie, en oubliant la mort. Cela provoque un durcissement du cœur et un détachement par rapport aux pratiques religieuses. En effet, ne pas penser à la mort, c'est aussi ne pas penser à toutes les étapes qui vont la suivre: la tombe, le Jugement Dernier, la traversée du "Sirât", le paradis ou l'enfer…
Le Qour'aane l'exprime en ces termes :



"Le moment n'est-il pas venu pour ceux qui ont cru, que leurs cœurs s'humilient à l'évocation d'Allah et devant ce qui est descendu de la vérité [le Coran] ? Et de ne point être pareils à ceux qui ont reçu le Livre avant eux. Ceux-ci trouvèrent le temps assez long et leurs cœurs s'endurcirent, et beaucoup d'entre eux sont pervers."
(Sourate 57 / Verset 16)




5. Le manque de science religieuse peut aussi être à l'origine de l'affaiblissement de la foi, surtout pour les personnes qui sont en contact avec des domaines où les principes de l'Islam ne sont pas prises en considération. De même, celui qui entend constamment des attaques, directes ou indirectes, portées à l'encontre de l'Islam et de ses principes et ne fait rien pour essayer de savoir la vérité risque fortement de voir, à la longue, sa foi s'affaiblir.




Voici donc quelques facteurs d'affaiblissement de la foi qui ont été relevé par les oulémas. Lutter contre eux aura pour conséquence directe de raffermir et de renforcer l'"Imân" (foi) du croyant... Voici justement une liste de pratiques et attitudes préconisées par les savants pour "remonter" sa foi :



**Réfléchir sur le sens des Attribut d'Allah, comme Sa Grandeur, Sa Miséricorde, Son Pouvoir, Sa Capacité à châtier et à récompenser, Son Omniscience… et agir en conséquent.


**Lire et méditer en profondeur le contenu du message coranique, à l'instar de ce faisait le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam).


**Détacher le cœur des choses de ce monde et le tourner vers celles de l'Autre Monde.


**Rester constamment à la recherche de la science religieuse.


**Prendre part régulièrement aux assemblées de Dhikr et de la pensée d'Allah.


**Multiplier les bonnes actions et éviter à tout prix les péchés. S'il arrive de commettre des péchés, de se repentir immédiatement.


**Remplacer les devoirs et obligations que l'on a manqué.


**Penser à la mort constamment et méditer sur la mort de ses proches.


**Méditer sur le sens profond des choses et ne pas se focaliser sur les apparences seulement.


**Se confier à Allah et Lui manifester notre dépendance à Son égard.


**Veiller à ses fréquentations.


**Faire une auto évaluation de ses bonnes et mauvaises actions au moins une fois par jour, et à partir de là, prendre les résolutions qui s'imposent.


**Invoquer Allah constamment.


Wa Allâhou A'lam !

Et Dieu est Plus Savant !


Source : Cheikh Sâlih Al-Munajjid Dhou'foul Imân
srnit [ MP ]
7 février 2007 21:48
Citation
Fleur-de-Lys a écrit:
Bonsoir Salma,

J'apprécie beaucoup ton approche pour comprendre.

Je vais témoigner en mon nom personnel. J'ai eu dans ma vie des instants douloureux qui ont su renforcer ma foi.
J'évoque la mort de mon père. Je le savais condamné....mais j'espèrais un miracle de Dieu...qui n'a pas eu lieu...la volonté de Dieu est impénètrable. Je l'ai accepté.

Entre larmes, souffrance, abandon, j'ai tout misé sur Dieu. Je priais...pour le salut de l'âme de mon père.
Je priais, je priais...je communiquais avec mon Créateur....j'acceptais mon Destin, Son choix.


On pouvait m'affirmer tout et n'importe quoi, une seule chose etait ancrée en moi: l'existence et la majesté de Dieu.

Plus rien n'avait d'importance!

Mon seul but était d'"allèger" mon père!


J'avais 20 ans.

Aujourd'hui, j'en ai 29.

Mes communications avec Dieu continuent....Par écrit!


Je l'implore de m'écouter et de m'aider!

Mais quelque soit sa volonté, je lui en serais reconnaissante...éternellement....il m'a aidé à surmonter mon gros drame!



Seulement, aujourd'hui je suis aux antipodes de l'éducation reçue, des principes inculqués, des convictions profondes de jadis...


Le drame, l'ironie de l'histoire, c'est que le gros drame qui aurait dû me déboussoler, a au contraire renforcé ma foi...

Et c'est une futilité de rien du tout qui a détruit ce que j'estimais être le fondement de mon identité: l'Islam.


J'assumerai ma responsabilité jusqu'au bout. Je ne veux salir l'Islam...mais je pense être encore Musulmane...si Dieu m'accepte encore.

Ma profession de foi! Mon Crédo! C'est mon ADN

Le reste, j'en rendrais compte le Jour du Grand Bilan

Merci Fleur-de-Lys

Ton témoignage est vraiment touchant
8 février 2007 14:21
Merci snirt !!! smiling smiley
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X