News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Péril environnemental à Saïdia
Bonsoir,

Les autorités marocaines ont-elles une conscience écologique ?
L'appât du gain par certains promoteurs l'emporte-t-il sur le reste ?
On savait les corrompus protégés au royaume enchanté où tout va bien mais apparemment la protection profite également aux criminels écologiques ?

A vous d'en juger !

[www.rfi.fr]
Excusez moi, cher salmones, quitte à vous faire grincer des dents !

mais je connais très bien cette région et surtout saidia '' la perle bleue ''. Je m'y baignais déjà en 1960.
Personne ne s'est intéressé à saidia qui était délaissée, abandonnée à son sort. Maintenant oui c'est un grand chantier, on s'en occupe bien et tant pis pour les opposants (ceux écologistes):

-- Marina Saïdia est le port de la Grande Station Touristique Mediterrania Saïdia, un port qui s’ouvre sur la mer, le symbole d’avant-garde et modernité qui joue un rôle fondamental dans son développement et son exploitation.
Un grand complexe touristique situé à Saïdia, au nord du Maroc, face aux côtes d’Almería, avec plus de 3000 logements, hôtels, résidences touristiques, villas de vacances…
Il compte également trois terrains de golf à 18 trous chacun, des zones commerciales, des installations sportives, une clinique, des restaurants, un club spa & fitness, etc.
Sans aucun doute, Marina Saïdia est la référence en tant que destination nautique internationale de la Méditerranée, point de rencontré de cultures et d’activités de loisirs et temps libre.
[www.marinasaidia.com]



la vie est éphémère, mieux vaut bien la vivre avant de la perdre.
bien repondu demha ..

il faut que certains arrêtent de rêver d'un "Maroc virtuel" derriere leur PC ou sur la base de depeches de presse étrangéres

la realité actuelle de Saidia est top !!!
Citation
mimosa12 a écrit:
la realité actuelle de Saidia est top !!!

Certainement pas top pour les espèces animales et tout l'écosystème, voici un extrait de l'article :

destruction de 400 hectares de la forêt de Tazegraret, décimation du seul écosystème au Maroc d’une Juniperaie endémique (genévriers rouges et pistachiers de l’Atlas), rasage du cordon dunaire et de son couvert végétal qui stabilisait la zone, habitat naturel de tortues grecques, caméléons et chalcidès (lézards).

Là, ne sont pas les seules espèces menacées par le projet. L’embouchure de la Moulouya est classée « site d’intérêt biologique et écologique » (SIBE) par l’ONU : un écosystème fragile, où se concentrent plus de 600 espèces, dont deux cents d’oiseaux –sarcelle marbrée, goéland d’Audouin, courlis à bec grêle, héron pourpré, poule sultane, crabier chevelu, balbuzard pêcheur, lion blanc (faucon), chat ganté, mangouste, seps rifain…: « Nombre d'entre-elles sont menacée à l’échelle mondiale », explique Najib Bachiri. L’Union internationale pour la conservation de la nature était récemment sur place pour compléter sa liste rouge sur la biodiversité des zones humides en Afrique.

« En privatisant 7 kilomètres d’une plage populaire, Mediterranea Saïdia va accroître la pression anthropique sur la Moulouya, déplore Mohamed Benata. Le prélèvement de l’eau en amont du SIBE va affecter le débit naturel de l’oued, a fortiori l’humidité et la salinité de l’embouchure. En aval, les eaux usées ne peuvent que polluer le site. Et tous ces golfs, accroître le stress hydrique dans une région déjà assoiffée ».
Bonsoir,

Nous nous sommes intéressés par l'ouverture de 2 hôtels l'Ibérostar et le Barcelo est ce que vous savez ou en sont les constructions car il devait ouvrir en 05/08 et apparemment les travaux ont pris du retard et auriez vous des photos ....

Merci pour votre aide.



Isa
 
Facebook