News Forum MediaTIC Islam YabiladiesUniversités d'été العربية Connexion
Un parti politique appelle à remettre Sebta et Mellilia au Maroc
Le parti basque Eusko Alkartasuna appelle le gouvernement espagnol à remettre Sebta et Mellilia au Maroc en échange de l’organisation d’un référendum d’autodétermination au Sahara.

La Jeunesse du parti indépendantiste basque «Eusko Alkartasuna» a rendu public un communiqué dont le contenu a suscité une vive polémique entre les différentes composantes de la classe politique espagnole.

Le texte en question appelle le président du gouvernement espagnol, le socialiste José Luis Rodriguez Zapatero, à remettre au Maroc les deux villes occupées de Sebta et Mellilia en contrepartie de l’acceptation par le Royaume de l’organisation d’un référendum d’autodétermination au Sahara. Gazte Abterzaleak (la Jeunesse d’EA) a indiqué dans ce communiqué que «le président du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, pourrait aider dans les négociations entre le Maroc et le Polisario car l’Etat espagnol est en possession de quelque chose que le Maroc est impatient de récupérer». Les deux villes occupées pourraient donc servir de monnaie d’échange afin d’obtenir un référendum.

Dès que cette proposition a été rendue publique, la classe politique espagnole a vivement réagi en fustigeant les auteurs du communiqué. Le Parti populaire (PP) a été, comme d’habitude, le premier à dénoncer ce qu’il considère comme «manque de dignité» de la part des Jeunes d’Eusko Alkartasuna. «Faire allusion à la possibilité de remettre Sebta et Mellilia au Maroc en échange de l’acceptation par le Maroc de l’organisation d’un référendum d’autodétermination au Sahara est indigne», a déclaré Antonio Gutierrez du PP. Ce député a rejeté la proposition du parti basque en rappelant que Eusko Alkartasuna «est un parti séparatiste». Ce qui signifie, selon le député, que cette prise de position ne surprend guère sa formation qui adopte une attitude assez radicale en ce qui concerne toutes les tendances indépendantistes ou même régionalistes. «Même si nous nous y attendions (de la part d’EA), ce que nous ne pouvions même pas imaginer c’est qu’ils puissent oser annoncer publiquement de telles infamies, une vraie indignité», a dit le député populaire avant de rappeler aux membres du parti basque que leur proposition est anticonstitutionnelle étant donné que le texte fondateur du royaume d’Espagne considère les deux présides occupés comme des territoires espagnols.

Ce débat entre la droite et la gauche indépendantiste espagnoles révèle la grande controverse dans laquelle se trouve engouffrée la classe politique espagnole toutes tendances confondues. On a ainsi une droite qui s’oppose d’une manière radicale à toute proposition visant à envisager ne serait-ce qu’un débat sur l’avenir des deux villes marocaines occupées. Elle adopte la même attitude concernant les tendances séparatistes au Pays basque et en Catalogne. Mais, ce qu’elle qualifie d’infamie en Espagne, elle le considère légitime au Maroc en soutenant le séparatisme du Polisario.
Et on a aussi une gauche séparatiste radicale qui soutient les droits légitimes du Maroc en ce qui concerne Sebta et Mellilia et, au même temps, encourage le séparatisme dans les provinces du Sud.

Deux positions contradictoires dans chaque camp. Ce qui rend impossible toute tentative d’amorcer un débat serein avec ces deux tendances sur l’avenir des relations entre les deux Royaumes. Et si avec les séparatistes basques, il n’y a pratiquement pas d’enjeux à prendre en considération, le PP a besoin de créer un climat favorable au dialogue avec le Maroc.

Source : Affairemaroc.com
Qu'ils remettent les deux villes au royaume en respectant les habitants espagnols ou d'en faire deux villes neutres

Quant au Sahara il n'y a aucune discussion.

Une discussion s’impose sur les îles Canaries,
Citation
a écrit:
Le parti basque Eusko Alkartasuna appelle le gouvernement espagnol à remettre Sebta et Mellilia au Maroc en échange de l’organisation d’un référendum d’autodétermination au Sahara.

De quoi j'me mêle ?!
chelhman a ecrit:
"De quoi j'me mêle ?!"

ben en fait, les militants basque sont internationaliste et à ce titre soutiennent les peuples en lutte. des délégations sarahouis ont souvent été reçus au pays basque. il y a eu meme des echanges, des sejours organisés pour des enfants sahraouis. il y a aussi les "caravanes" partant du pays basque avec des tonnes de materiel et d'aliments pour les camps de refugiés....etc
perso, c'est grace à des militants basques que j'ai connu la lutte des sahrahouis.
en soumettant ce "donnant/donnant", ils pensent filer un coup de main aux combattants du sahara.
ils n'ont qu'à s'occuper de leur cuisine intérieure.

Le maroc est dans son sahara et y reste. personne au monde n'a de leçon à lui dicter ! point final.



la vie est éphémère, mieux vaut bien la vivre avant de la perdre.
Citation
a écrit:
l'européen
ben en fait, les militants basque sont internationaliste et à ce titre soutiennent les peuples en lutte. des délégations sarahouis ont souvent été reçus au pays basque. il y a eu meme des echanges, des sejours organisés pour des enfants sahraouis. il y a aussi les "caravanes" partant du pays basque avec des tonnes de materiel et d'aliments pour les camps de refugiés....etc
perso, c'est grace à des militants basques que j'ai connu la lutte des sahrahouis.
en soumettant ce "donnant/donnant", ils pensent filer un coup de main aux combattants du sahara.

L'intention est peut-être louable mais les Sahrawi sont plutôt les otages des visées algériennes sur ce territoire, donc s'ils veulent leur filer un coup de main, qu'ils pétitionnent les généraux pour qu'ils arrêtent leur ingérence dans cette affaire.
Les Sahrawi sont marocains, ils peuvent se présenter à n'importe quelle administration ou poste frontière et on régularise leur situation en leur remettant une carte d'identité, ils ont en plus droit à une allocation sociale, chose qu'un Marocain vivant dans les provinces du Nord n'a pas.
Et dernier détail : ils ne sont pas réfugiés, ils sont sequestrés.
Je te conseille d'aller passer des vacances dans les provinces du Sud du Maroc pour te faire une opinion complète avant de juger, tu verras que la propagande des militants séparatistes est bidonnée.
je ne met pas en doute ton jugement mais je fais confiance à tout ces militants et organisations, du parti communiste aux nationalistes basques de gauche qui sont allés la bas, ont des liens et essaient d'etre solidaire. je ne les crois pas aveugles au point de marcher dans un truc complétement bidon. la lutte sarhaouis st populaire partout en fait, de chavez aux syndicalistes de la cgt espagnole. ils sont meme tiennent meme un stand à la fete de l'humanité.
ton nationalisme me surprend en regard de ton discours pragmatique et mesuré habituel. perplexe
Citation
MOUSSA3ID a écrit:
Qu'ils remettent les deux villes au royaume en respectant les habitants espagnols ou d'en faire deux villes neutres

Quant au Sahara il n'y a aucune discussion.

Une discussion s’impose sur les îles Canaries,


et,et aussi sur l'Andalousie, l'Alhambra,la giralda ,la mosquee de cordoue prouve que cette terre est aussi marocaine.
le Maroc doit aller de Codoue au fleuve Senegal et de Madeire a Tindouf!!!!
Citation
a écrit:
l'européen
je ne met pas en doute ton jugement mais je fais confiance à tout ces militants et organisations, du parti communiste aux nationalistes basques de gauche qui sont allés la bas, ont des liens et essaient d'etre solidaire. je ne les crois pas aveugles au point de marcher dans un truc complétement bidon. la lutte sarhaouis st populaire partout en fait, de chavez aux syndicalistes de la cgt espagnole. ils sont meme tiennent meme un stand à la fete de l'humanité.
ton nationalisme me surprend en regard de ton discours pragmatique et mesuré habituel. perplexe

Je ne pense pas que les organisations que tu cites fassent preuve d'aveuglement, ils vont là-bas la main sur le coeur mais les manipulations sur ce dossier sont flagrantes. Maintenant, on peut ajouter le facteur "défense du faible", ils s'engagent du côté de celui qui semble être faible par automatisme, ils sont loin d'être faibles, derrière tu as toute la machine de propagande algérienne avec ces pétrodollars qui tournent à plein régime, sans compter les dépenses aux USA pour constamment essayer d'acheter le Congrès américain de manière à bloquer toute résolution donnant raison au Maroc.
Dernier facteur : la réminiscence d'un substrat communiste, les séparatistes sahrawi ont été longtemps formés à Cuba, il y a une ancienne camaraderie communiste qui joue aussi.
Pour mon nationalisme, oui je l'avoue volontiers, j'ai un avis biaisé là-dessus mais ça n'entrave pas mon jugement, j'ai déjà condamné par exemple les violences policières à l'égard de manifestants opposants, ils ont le droit d'exprimer leur avis, il est inutile de réprimer dans la violence, ça donne du grain à moudre à la propagande du polisario et c'est par conséquent contre-productif.
 
Facebook