Nouvelle affaire Halimi dans le silence étourdissant de la classe...
Nouvelle affaire Halimi dans le silence étourdissant de la classe politico-médiatique
mardi 28 février 2006

Les 2 affaires sont quasiment similaires mais ici impossible de mettre en cause l’immigration, les Africains, l’islam, les propalestinens, les banlieues, le traitement du conflit israélo-palestinien par les médias ou Dieudonné. Pas de motivation antisémite ici. Simplement un motif bassement crapuleux (motif crapuleux qui, il faut le répeter ici malgré les tentatives d’intimidation de certains responsables politiques et de pseudo-intellectuels, était sans doute dominant dans l’affaire Ilan également). Pas interessant, pas rentable électoralement. D’où le silence total des tartuffes politiciens qui se foutent pas mal de la douleur du monde.
[www.liberation.fr]...

L’homme retrouvé mort dans le Doubs est tombé dans un traquenard

MONTBELIARD, Doubs - Benoît Savéan, technicien de 54 ans enlevé au cours d’une soirée privée à Audincourt, dans le Doubs puis torturé à mort par quatre individus dans le but de lui voler ses économies, est tombé dans un véritable traquenard, a indiqué mardi le procureur de la République de Montbéliard, François Pucheus.

Un homme de 35 ans qui fait figure de meneur "avait donné mission à sa compagne de séduire le quinquagénaire pour l’attirer dans son appartement. Il était prévu de saouler la victime et de la droguer", a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse.

Six personnes qui avaient été interpellées dans le cadre de l’enquête ont été déférées au parquet mardi et ont été ou devaient être présentées dans la soirée aux deux juges d’instruction saisis du dossier en vue de leur mise en examen.

Le parquet a demandé que soient retenus les chefs d’inculpation d’enlèvement et séquestration suivis de mort, d’extorsion criminelle et d’actes de torture et de barbarie à l’encontre de quatre d’entre eux.

La compagne du meneur présumé, âgée d’une trentaine d’années, devait être mise en examen pour extorsion criminelle, les faits ayant été suivis de mort.

Une sixième personne devait être poursuivie pour le seul incendie volontaire du véhicule de la victime.

A l’exception de ce dernier, tous encourent la réclusion criminelle à perpétuité.

"DEFERLEMENT DE VIOLENCE"

Le parquet a requis un mandat de dépôt à l’encontre des six suspects.

"La mort n’était pas préméditée, l’enlèvement non plus, seulement l’extorsion », a dit François Pucheus.

Benoît Savéan, qui travaillait pour un sous-traitant de PSA Peugeot-Citroën - et non directement pour PSA - était rentré depuis un mois de Slovaquie où il avait travaillé sur le chantier de l’usine que le constructeur automobile vient d’implanter dans le pays.

En attendant de repartir pour une mission en Chine, cet homme divorcé logeait au domicile de son fils et de sa belle-fille à Audincourt, dans le Pays de Montbéliard.

Il avait été invité à une fête le samedi 18, d’abord donné par la justice comme la date de la disparition, mais le rendez-vous avait été reporté au dimanche soir.

"Incapable de donner le code de sa carte bancaire" ou d’indiquer où se trouvaient ses supposées économies en raison d’un état semi-comateux, Benoît Savéan a été emmené dans sa voiture par les quatre hommes jusqu’à la commune de Blamont où il a été dénudé avant de subir des violences.

Le procureur de la République a évoqué une "expédition nocturne" marquée par "une surenchère et un déferlement de violence".

L’autopsie a révélé de nombreuses traces de violence. La mort elle-même est due à un arrêt cardiaque survenu dans les huit heures suivant l’enlèvement, après que la victime eut finalement donné le code de sa carte bleue.

Ce sont des mouvements suspects sur son compte bancaire, notamment auprès de bureaux de tabacs alors qu’il ne fumait pas, qui ont alerté sa famille et déclenché l’enquête de police.



siryne
si un jour jeme fais agresser je crie au secour je suis juif au secour je suis juif

je suis sure que les media et la police seront la en moins de 2
peut etre meme l armée
hihi !

Wahed Mustapha , il faut rajouter "à l'antisémite" , c'est radical ! hihi



siryne
 
Facebook