Nouveau médicament anti-Sida est prévu pour la fin de l'année
Mise à l'épreuve clinique du médicament anti-Sida


Un nouveau médicament pour lutter contre le HIV/SIDA, développé par une compagnie chinoise et destiné à empêcher le virus HIV d'entrer dans les cellules immunitaires, a été récemment mis à l'épreuve clinique.

Après quatre ans de recherches, Dr. Zhou Genfa, président de FusoGen pharmaceutique à Tianjin, a déclaré qu'ils avaient développé un vaccin qui fonctionne comme inhibiteur de fusion de HIV.

« Normalement, le virus de HIV envahit le corps humain en fondant la membrane des cellules », a indiqué Gao Fu, chef de l'Institut de recherche microbiologique de l'Académie des sciences de Chine, lors du forum sur le nouveau médicament de HIV/SIDA tenu récemment à Pékin, en ajoutant que « la clef doit ainsi sauvegarder l''entrée' et empêcher la production de la fusion de la membrane. »

Le nouveau médicament peut viser à la protéine de fusion de membrane de HIV et empêcher le virus d'attaquer les cellules. Les malades du Sida et les séropositifs devront subir des injections quotidiennes, a noté Zhou.

Selon Zhou, il a été inspiré par T20, le premier médicament des inhibiteurs de fusion développé par une compagnie américaine et dont l'approbation de vente par l'Administration de nourriture et de médicament des Etats-Unis a été accordé en mars 2003.

Cependant, a-t-il continué, son médicament, qui a été enregistré comme un nouveau traitement par l'Administration de nourriture et de médicament d'Etat, utilise un modèle moléculaire totalement différent. Et son prix sera « de manière significative » inférieur à celui de T20 qui est de 20 000 dollars US par malade par an. Le nouveau médicament est prévu d'entrer sur le marché à la fin de l'année prochaine.

China.org.cn 2005/07/11
Allah y stire !!!
Facebook