Nous et le 11 septembre
NOUS,ET LE 11 SEPTEMBRE

Rédigée au lendemain de la tragédie du 11 sept 01,et de l' intervention américaine en Afghanistan,cette reflexion que j' ai le plaisir de soumettre au regard du lecteur est toujours d' actualité :laquelle s' étant enrichie d évenements ayant mis le monde sens desous-dessus lui conférent un surcroît de véracité.

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

A défaut de se livrer à un examen de conscience,comme d’ aucun l’ aurait fait ,après la tragédie du 11 septembre 01 ;l’ administration G.W.BUSH- aussitôt remise de la psychose- s’ en est allée en guerre pour résoudre l’ épineuse équation du siècle : le terrorisme. Nous le vîmes mobiliser alors son imposant arsenal militaire ,et en un temps record ;réussir à chasser les Talibans du pouvoir …mais pas le talibanisme,ni sa consoeur adoptive ;Alkaîda .Et pour cause ;le nouvel ennemi n’ est ni visible,ni localisable.Pire,il est partout et nulle-part .Et mystère,il se joue à merveille des moyens de detection les plus sophistiqués ;au grand dépit du sherif américain qui de rage, s’ arrache encore les cheveux pour avoir manqué la Cible.
Pour Nous,peuples réduits au silence,sans voix audible,ni poids réel pour peser dans la balance ;devons -nous encourager et applaudire un acte aussi lâche qu’ abominable ? Je gage que non.
Les victimes expiatoires du 11 sept.01 sont des personnes innocentes,ayant payé de leurs vies, et la folie de quelques jeunes gens,fraîchement acquis au fanatisme religieux,et les dérives politiques et morales des dirigeants américains.A ce propos,un écrivain newo-yorkais ;un grand pourfendeur des respensables de la Maison blanche,disait au sujet desdits attentats que l’ Amérique devait s’ y attendre.Le terrorisme frapperait un jour au coeur du pays.Ce fut fait.Et d’ ajouter,véhément ;je le cite : « Bush est un âne.Il ne mérite pas d’ être président des Etats-unis.Son comportement exterieur nous a rendus haissables. »(48 heures aux Etas-unis ;TV5 2003)
De fait,son soutien aveugle de l’ Etat d’ Israel,leurs mépris conjugués des resolutions des Nations-unis,devenues depuis belle lurette,le condominium du seul super-grand,l’ embargo qu’ on fait subir au peuple irakien,voici dix ans révolus ,le massacre systématique des palestiniens,et l’ humiliation sans précédent de leur autorité..etc,la main-mise sur les richesses pétrolières du Golf doivent-ils inciter les plus démunis que nous sommes à des actes suicidaires pour ramener les plus nantis qu’ ils sont à la raison ? Que non !
Soyons-en persuadés ! les contre-coups des attentas du 11 sept.seront certes catastrophiques sur l’ ensermble du monde arabe en genéral,et du moyen-orient en particulier. Le grand perdant en est le peuple palestinien ;suivi,par ordre d’ urgence de l’ Irak,la Syrie,l’ Iran ,le Liban ;bref,de tous les Etats et organisations se trouvant dans le collimateur des Etats-unis.Israel ;lui en tirera comme toujours,les meilleurs dividendes.Il va voir et fera voir en chacun de nous un Ben-laden potentiel ;capable du pire et qu’ il faut à fortiori, mettre hors état de nuire.inutile par voie de conséquence, de concéder un territoir aux palestiniens, et les doter d'un état ; sous peine de les voir à l'avenir prendre la revanche .Il ne faut pas non plus laisser les Irakiens en paix ; leurs arsenal atomique détruit , pourait renaître de ses cendres . L'élimination de leur régime qualifié de diabolique revêt donc une importance stratégique et vitale.Il y va avec la stabilité de la région. Entendez ...les intérêts occidentaux, et la sacro-_sainte sécurité d'Israel .L'Iran , la Syrie, son rejeton le Liban,avec son épiphénomène , le Hizbo-llah , doivent être maintenus dans les limites de la juste nuisance . Alors que leur intervention armée dans le conflit Israelo-palestinien serait un Casus-belli .
Que faire ? Pour plagier Lénine .
Question on ne peut plus délicate. Elle mérite réponse en dehors des lieux communs ,et de la myopie ambiante .L'observateur le moins averti cédera à coup sûr au délire de la subjéctivité , dont les conséquences, on l'a vu , sont incalculables .Des actes isolés , ou le terorrisme à la Ben-Laden ;quand bien meme ils seraient sincères et dévoués,ne doivent pas nous impressionner.Le défi est grand et,pour le relever,il faut à mon humble avis,etre UNIS et non d-é-s-u-n-i-s comme nous le sommes depuis l' aube de nos pseudo-indépendances.
Cette chanson,pour vieillotte et idiote qu' elle soit,vaut encore et toujours la peine d' être récitée en choeur et ..par coeur;de manière à la rendre audible et intelligible à l' oreille indifferente du Monde.
Si celui-ci nous méprise en effet;à tort ou à raison ,c' est par ce que le message que nous lui faisons parvenir sur nous-même,fait état de fausse notes,de dissonances le rendant incompréhensible,absurde pour ne pas dire irrecevable.Il se compose entres autre de l' alarmante situation des droits de l' homme,des libertés d' expression et d' opnion bafouées,des droits des femmes reniés,de la corruption systématisée,des pratiques anti-démocratiques quasi instituées..etc..des dictatures déifiées.
Qu' en est-il du dialogue entre les états composant le monde arabe? Il est tout simplement inexistant.Les mésententes,les litiges,voire même l' affrontement arme sont devenus monnaie courante dans les relations inter-arabes.Autant de faiblesses que cultive l' ennemi,et les dressent en obstacles infranchissables devant notre volonté d' agir et de nous affranchir.Pour qu' estime dont nous ne sommes pas dignes,nous soit restitué de droit,il est donc impératif de balayer la cour devant nos petites maisons,en finir avec les querelles intestines,nous mettre autour d' un même dénominateur commun.Notre salue,voyez-vous en dépend !
déc,2002.
 
Facebook