la Nasihah aux dirigeants tunisiens
Bismillahir-Rahmanir-Rahim

Le Sheikh Mohammad Ibn Haadi Al-Madkhali donne la Nasihah aux dirigeants tunisiens

[www.box.net]

Louange à Allah le Seigneur des univers, et salut et paix sur notre prophète Mohammad, sur ses proches, sur tous ses compagnons et sur tous ceux qui suivent sa guidance et sa Sounnah jusqu’au jour du Jugement. Ensuite :

Pour ajouter à ce que avons donné précédemment comme Nasihah pour nos frères Mouslims de la Tunisie en général et à nos fils parmi les étudiants en science Islamique et aux gens de la Sounnah, j’aimerai également faire un rappel pour ceux à qui Allah à donner le commandement après le départ de ce président misérable. Je dis donc :

L’obligation pour eux est qu’ils craignent Allah (Subhaanahou wa Ta’aala). Qu’ils craignent Allah (Subhaanahou wa Ta’aala) en leur personne et qu’ils se tiennent sur le commandement d’Allah et qu’ils se tiennent le commandement du messager d’Allah (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam). Qu’ils suivent le livre d’Allah et la Sounnah de son messager (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam) s’ils veulent le bien pour eux-mêmes et pour leur peuple.

Car comme le prophète (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam) a ordonné aux Mouslims en général l’écoute et l’obéissance de ceux qui détiennent le commandement sur eux, il a également ordonné aux dirigeants de craindre Allah (Subhaanahou wa Ta’aala) et d’être juste avec leurs peuple en appliquant sur eux le commandement d’Allah (Subhaanahou wa Ta’aala) et le commandement de son messager (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam).


Et qu’ils suivent le Livre d’Allah et la Sounnah de son messager (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam). Ceci est l’obligation de celui qui a la charge de gérer quelque chose des affaires des Mouslims. Et Allah (Subhaanahou wa Ta’aala) le questionnera à ce sujet.

Donc s’il s’est tenu sur le commandement d’Allah, alors qu’il se réjouisse car cela annonce du bien. Mais s’il s’écarte du chemin, alors son sort sera le même que celui qui l’a précédé. Il a donc une tâche énorme et une immense responsabilité.

Je conseille donc à celui qui sera au pouvoir après cet homme de tirer une leçon de sa situation actuelle. Comment il fut au plus haut degré de force et comment en un clin d’œil il s’est retrouvé dans un état de faiblesse extrême. Comme la créature est insignifiante pour Allah, lorsqu’elle néglige son commandement!

Crains donc doublement Allah! Ô toi le dirigeant qui succède dans le commandement des Mouslims de cette contrée frère qu’est la Tunisie!

Crains doublement Allah dans ton traitement des Mouslims, en ayant pour eux miséricorde, douceur et affection! En étant sincère envers eux et en les gouvernants par le commandement d’Allah et le commandement de son messager (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam). En appliquant sur eux la loi d’Allah (Tabaaraka wa Ta’aala) et en appliquant ce que son messager (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam) a ordonné au sujet du peuple.


Qu’on sache que la puissance toute entière est dans le fait de suivre le Livre d’Allah et la Sounnah de son messager (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam). S’il ne respecte pas cela, alors qu’il sache que le sort (qui l’attend) sera le même sort (que celui du dirigeant précédent). Et la personne raisonnable est celle qui sait tirer des leçons lorsqu’elle observe la fin de ces gens et qui médite lorsqu’il observe leur situation et leur sort final.


Où sont les ‘Aads? Où sont Pharaon et les bâtisseurs de pyramides? Où sont ceux qui ont étés maîtres, qui ont bâtis et construis? Celui qui entend sera certain, Ils sont tous partis et leurs tribus réunies ne leur servirent en rien!


Que celui qui prend le commandement des Mouslims dans ce pays qu’il aura à se tenir devant Allah (Tabaaraka wa Ta’aala) et qu’il sera questionné par rapport à cette responsabilité.


Qu’on sache que les meilleurs dirigeants sont ceux que le peuple aime et qui aime le peuple et ceux qui font des Dou’as pour le peuple et pour qui le peuple fait des Dou’as. Tandis que les plus mauvais dirigeants, sont ceux qui sont à l’opposé de cela. Ce sont les dirigeants qui détestent le peuple et que le peuple déteste et qui insultent le peuple et que le peuple insulte.


Je donne donc comme conseil à tous ceux qui auront le commandement de nos frères en Tunisie de craindre Allah à propos des Mouslims. Et de les juger selon la Loi purifiante de sa Shari’ah. Selon son Grand Livre et selon la Sounnah de son noble messager (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam). Et de prendre les mains des gens et de les encadrer sur la religion d’Allah (Tabaaraka wa Ta’aala) et qu’il ne les laisser pas faire ce qu’ils veulent. Et qu’il se réjouisse du bien.


Allah dit : (ceux qui, si Nous leur donnons la puissance sur terre, accomplissent la Salat, acquittent la Zakat, ordonnent le convenable et interdisent le blâmable. Cependant, l'issue finale de toute chose appartient à Allah.) Al-Hajj : 41.


Et Il dit : (Ceux qui ont cru et n'ont point troublé la pureté de leur foi par quelque forme d’injustice (c'est-à-dire le Shirk), ceux-là ont la sécurité; et ce sont eux les bien-guidés›.) Al-An’aam : 82.


L’obligation pour celui qui prend le commandement des Mouslims est d’établir la grande religion d’Allah parmi eux et le Livre d’Allah et la Sounnah de son messager (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam).

Je donne donc cela comme conseil à celui qui sera au pouvoir et je lui rappel de la chute de celui qui l’a précédé et s’il se détourne de cela.

Je lui rappelle qu’Allah (Subhaanahou wa Ta’aala) va le questionner.

Et je lui rappelle qu’Allah (Subhaanahou wa Ta’aala) est plus fort que lui.


Et je lui rappelle que Celui qui a enlevé le pouvoir à celui qui était avant lui et qui l’a fait sortir humble et humilié, après avoir été fort et puissant… Je lui rappelle que son sort, s’il n’est pas juste avec le peuple et qu’il n’applique pas sur eux la Loi d’Allah… que son sort sera le sort de celui qui l’a précédé.

Il faut donc que nos frères craignent Allah (Tabaaraka wa Ta’aala) à propos des Mouslims en général.

Et que le frère qui prendra le commandement craigne Allah à propos des Mouslims en général et qui les gouverne selon la Loi de la Shari’ah et la religion purifiante. Celle qui fut amené par son messager (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam) de la part de son Seigneur (Tabaaraka wa Ta’aala).

Allah dit : (Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, cela ne sera point agrée de sa part, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants.) Aalou ‘Imraan : 85.

Et Il dit : (Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous.) Al-Maa-idah : 3.

L’obligation pour vous, Ô dirigeants, est donc que vous craignez Allah en vos personne et que vous craignez Allah vis-à-vis de ceux sur qui Allah vous à donner le commandement. Et de prendre une leçon de ceux qui vous ont précédés. Et de savoir que les jours qui passent sont des successions d’évènements. Et de savoir que Celui qui a fait tomber les autres qui étaient au pouvoir avant vous fera tomber à votre tour si vous venez en contradiction avec son commandement. L’ordre n’est en fait qu’entre les mains d’Allah.

Allah dit : (Dis: ‹Ô Allah, Maître de l'autorité absolue. Tu donnes l'autorité à qui Tu veux, et Tu arraches l'autorité à qui Tu veux; et Tu donnes la puissance à qui Tu veux, et Tu humilies qui Tu veux. Le bien est en Ta main et Tu es Omnipotent.) Aalou ‘Imraan : 26.


Et qu’un homme ne soit pas tromper par la force de son armé. Et que l’homme ne soit pas trompé par le nombre de ses chevaux et de ses hommes. Qu’il ne soit pas trompé par cela, car lorsqu’Allah (Subhaanahou wa Ta’aala) lorsqu’Il veut quelque chose, Il n’a qu’à Lui dire « Sois » et elle est!


Qu’on sache que cet incident qui est arrivé en Tunisie représente en elle-même une leçon et une exhortation pour tout dirigeant injuste. Elle représente en elle-même une leçon et une exhortation pour tout tyran. Elle représente en elle-même une leçon et une exhortation pour tout être rempli d’arrogance et de fierté.


Et pour qu’on sache par cette cause que l’autorité absolue est entre la main d’Allah, Il la donne à qui Il veut et Il l’arrache de qui Il veut. Il donne la puissance à qui Il veut et humilie qui Il veut.


Donc si ce dirigeant observe cela et prend une leçon et apprend de cela, alors il aura le succès. Mais s’il se détourne et s’imagine que son armée, ses chevaux et ses hommes vont le protéger à certes semer son âme à la sottise.

Qoreish pense pouvoir vaincre son Seigneur, mais Le Vainqueur des vainqueurs (Allah) sera certes le triomphant.

Qui peut vaincre notre Seigneur (Tabaaraka wa Ta’aala)?

Regardez le verset et méditez sur celui-ci, Ô vous les dirigeants de cette contré frère! Regardez ce grand verset :

Allah dit : (Dis: ‹Ô Allah, Maître de l'autorité absolue. Tu donnes l'autorité à qui Tu veux, et Tu arraches l'autorité à qui Tu veux.) Aalou ‘Imraan : 26.

Et Il n’a pas enlevé les autres du pouvoir en vous mettant à leur place excepté pour vous tester et voir ce que vous allez faire. Si vous êtes bienfaisants, cela sera bien pour vous et pour les Mouslims en général. Mais si vous agissez mal, votre chemin sera le chemin de ceux qui vous ont précédés.

Allah dit : (et Tu donnes la puissance à qui Tu veux, et Tu humilies qui Tu veux.) Aalou ‘Imraan : 26.

Et Allah ne donne la puissance qu’à ceux qui cherchent la puissance en cette religion, et Il ne vient au secours que de celui qui vient au secours de la religion et qui défend la religion.

Et Il humilie celui qui humilie la religion et qui humilie ceux qui la suive et qui s’efforcent à leur créer des difficultés. Donc Il vous incombe, Ô vous qui avez le commandement, de craindre Allah (Tabaaraka wa Ta’aala).

Il est obligatoire pour vous de craindre Allah (Tabaaraka wa Ta’aala). Et de prendre une leçon de ceux qui vous ont précédés. Et que vous soyez juste envers le peuple. Et que vous appliquiez sur eux l’ordre d’Allah (Tabaaraka wa Ta’aala). Et que vous veillez à leur besoin et que vous faisiez tout ce qui est en votre pouvoir pour remplir ces besoins. Et que vous vous efforciez à voir ce qui est en leur intérêt par rapport à la religion et à la Dounya. Pour que leur religion soit tenue droite et que leur Dounya se rectifie pour eux. Car lorsque la religion est tenue droit, la Dounya est droite elle aussi.

Allah dit : (Si les habitants des cités avaient cru et avaient été pieux, Nous leur aurions certainement accordé des bénédictions du ciel et de la terre.) Al-A’raaf : 96

L’obligation qui vous incombe en premiers est de faire l’effort de principale de réformer la religion et d’inviter le monde à établir l’ordre du Seigneur des Univers. Et de les établir sur cela. Alors Allah vous aidera, vous donnera le succès, vous secouera et vous facilitera les choses.

Je demande à Allah (Subhaanahou wa Ta’aala) de vous montrer la vérité comme telle, et qu’il vous permette de la suivre. Et qu’Il vous montre la fausseté comme telle, et qu’Il vous permette de vous en écarter.

Et je lui demande qu’Il vous aide dans la responsabilité dont il vous a chargé, qu’Il vous vous donne le succès, qu’Il vous accorde son support et qu’Il vous offre des conseilleurs pieux et sincères.

Et je lui demande qu’Il fasse de vous des guides pour les biens guidés et qu’Il vous place parmi ceux qui se souviennent lorsqu’ils sont rappelés, et qui comprennent lorsqu’on leur fait comprendre, qui sont reconnaissant lorsqu’ils reçoivent et qui demande pardon lorsqu’ils commettent un péché.

Et comme je lui demande également (Subhaanahou wa Ta’aala) de repoussez par vous le mal des Mouslims et des pays Mouslims. Et qu’Il vous donne le succès pour tous ce qui est bien. Et qu’il de nous ainsi que de vous tout mal. Il est certes Munificent, Généreux.

Et la dernière invocation est Al-Hamdoulillah (Louange à Allah) le Seigneur des Univers.

Et salut, paix et bénédiction sur son serviteur et messager, notre prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ceux qui le suive jusqu’au Jour de la Rétribution.

Enregistré samedi le 15 Janvier 2011.

Traduit par Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti.
Vendredi, le 21 Janvier 2011, Montréal, Québec, Canada.

Lien de l’audio original en arabe :
[www.box.net]
Lien du texte original en arabe :

[www.sahab.net]
La seule Nasiha que l'on puisse proposer aux tunisiens. Soyez SAGES ! Et la première sagesse est d'écrire noir sur blanc : la liberté de conscience de chacun et surtout que la religion retrouve la sphère privée et ne vient pas causer le malheur et le sang parmi la population. Regardons le monde, là où le religion prend le pouvoir où elle se mêle de ce qui ne la regarde pas, il y a le sang ! La foi et la spiritualité OUI, la politique NON. Bon courage amis tunisiens. Donnez-nous le premier exemple d'un pays arabe INTELLIGENT !
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook