Najat Vallaud-Belkacem est nommée ministre du droit des femmes et porte parole...
Najat Vallaud-Belkacem est nommée ministre du droit des femmes et porte parole du gouvernement. L'ancienne porte-parole de Ségolène Royal était devenue, après la victoire de François Hollande aux primaires, en octobre 2011, porte-parole du candidat du PS, avec Delphine Batho, Bruno Le Roux et Bernard Cazeneuve.

Najat Vallaud-Belkacem est née le 4 octobre 1977 à Beni Chiker, dans une région rurale du Maroc. Son père, immigré économique, est devenu ouvrier dans le bâtiment en France. La jeune femme, elle, est naturalisée à l'âge de 18 ans, elle a la double nationalité.

Licenciée de droit puis entrée à Sciences-Po, elle devient assistante parlementaire de la députée socialiste Béatrice Marre (Oise) pendant ses études.

PORTE-PAROLE DE SÉGOLÈNE ROYAL



Depuis 2002, et la percée de Jean-Marie Le Pen au second tour de l'élection présidentielle, la jeune femme est encartée au PS. En 2003, elle rencontre Gérard Collomb, alors maire de Lyon. Elle devient rapidement sa conseillère sur les politiques de proximité et de démocratie participative.


Candidate sur la liste de Jean-Jacques Queyranne (au 18e rang) pour les élections régionales de 2004, elle est élue pour la première fois conseillère régionale, déléguée en charge de la culture. A 27 ans, elle est la benjamine du conseil régional de Rhône-Alpes.


En 2007, Najat Vallaud-Belkacem, alors agée de 29 ans, devient la porte-parole de Ségolène Royal pour la campagne présidentielle, avec Arnaud Montebourg et Vincent Peillon. Candidate pour les élections législatives à Lyon, elle est battue par Dominique Perben mais obtient plus de 43 % des voix.

L'année suivante, elle est élue conseillère générale du Rhône, et conseillère municipale à Lyon. Elue du 3e arrondissement, Gérard Collomb la nomme adjointe déléguée aux grands évènements, à la vie associative et à la jeunesse. Un an plus tard, Najat Vallaud Belkacem est nommée secrétaire nationale en charge des questions de société au PS.

Aujourd'hui candidate aux législatives, dans la 4e circonscription de Lyon, Najat Vallaud-Belkacem est l'auteur du livre Raison de plus !, publié en mars dernier.

Valentine Pasquesoone
Tout juste nommée ministre aux droits des femmes et porte-parole du gouvernement, la socialiste Najat Vallaud-Belkacem a annoncé qu'elle renoncait à se présenter aux élections législatives à Lyon, pour se consacrer à son portefeuille.

"Pour mieux assumer cet engagement sans délai et cette implication sans partage, je fais toute confiance à Anne Brugnera, et à son suppléant, Walter Graci, pour mener, au nom de la majorité présidentielle, la bataille des législatives dans la 4eme circonscription du Rhône", a-t-elle expliqué dans un texte publié jeudi 17 mai sur son site internet.

Jean-Marc Ayrault avait annoncé mercredi soir sur France 2 que les ministres qui seraient battus aux élections législatives de juin ne pourraient "pas rester au gouvernement".
ministre du droit des femmes et porte parole et porte parole du gouvernement
Plus le titre est long plus les fonctions sont courtes... Finalement Sarko à son arrivée en 2007 avait donné aux africaines des responsabilités un peu plus sérieuses... Les socialistes ont toujours sous-estimés les politiques issus de l'immigration et pour satisfaire l'électorat issu de cette immigration on donne à une petite marocaine un porte-feuille de confiseries.
De toute façon le nouveau pouvoir n'est pas obligé de donner une couleur éxotique à son gouvernement, il y a là des élus français pour représenter des électeurs français sans distinction d'origine ou pour faire plaisir à une quelconque communauté.
Citation
bou-maqla a écrit:
ministre du droit des femmes et porte parole et porte parole du gouvernement

Plus le titre est long plus les fonctions sont courtes... Finalement Sarko à son arrivée en 2007 avait donné aux africaines des responsabilités un peu plus sérieuses... Les socialistes ont toujours sous-estimés les politiques issus de l'immigration et pour satisfaire l'électorat issu de cette immigration on donne à une petite marocaine un porte-feuille de confiseries.

n'importe quoi et son contraire

De toute façon le nouveau pouvoir n'est pas obligé de donner une couleur éxotique à son gouvernement, il y a là des élus français pour représenter des électeurs français sans distinction d'origine ou pour faire plaisir à une quelconque communauté.


tawa


je constate juste, vas pas chialer au modo encore.
 
Facebook