News Forum MediaTic Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
musique
6 mars 2011 19:43
Ah oui,j'ai regardé.C'est des magnifiques images.La beauté de la terre avant l'homme.
gaspode [ MP ]
8 mars 2011 09:35
Citation
nabil-114 a écrit:
ma soeur laisse le on sait tous que la musique est haram
[...]
quand une chose est haram dans notre reigion on le dit point et pour ce quii douterai il ya des preuve trés claire

Pardonnez-moi, mais pourquoi la musique est-elle interdite ?
Il y a des passages dans le Coran ou il s'agit de quelques interpretations ou de quelques hadiths ?
Merci
8 mars 2011 12:40
Citation
gaspode a écrit:
Citation
nabil-114 a écrit:
ma soeur laisse le on sait tous que la musique est haram
[...]
quand une chose est haram dans notre reigion on le dit point et pour ce quii douterai il ya des preuve trés claire

Pardonnez-moi, mais pourquoi la musique est-elle interdite ?
Il y a des passages dans le Coran ou il s'agit de quelques interpretations ou de quelques hadiths ?
Merci

salam mon frere smiling smiley
la musique est interdit dans le coran dans la sunna par les savants par les compagnons
et par les 4 ecoles la science s arete cher les 4 ecoles

il ya certaines savant qui ont aifaibli des hadith et ont chercher des pretexte bidon pour l autoriser alors ses gens se serve de ses pretexte pour l atoriser et suivre leur passion
bien sur je ne met pas tout les savant dans le meme sac ce son des hommes chaque savant a ses erreur c est pas pour autant que on doit completement ne plu ecouter ses avis
mais quand un savant contredit le coran et la sunna faut rejeter sa parole et ne pas le suivre avuglement

tu veut des preuves de l interdiction de la muique je vais t en donner inchalah

"Et, parmi les hommes, il est [quelqu'un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d'Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant." (Sourate 31 / Verset 6)

Selon de nombreux Compagnons (radhia allâhou anhoum), le terme "plaisant discours" employé par Allah concerne la musique et les chants. Tel est notamment le commentaire rapporté de Ibné Mas'oud (radhia allâhou anhou) (Moussannaf Ibné Aby Chaybah, Hâkim, Bayhaqi) et de Ibné Abbâs (radhia allâhou anhou) (Bayhaqi)

Excite, par ta voix, ceux d'entre eux que tu pourras, rassemble contre eux ta cavalerie et ton infanterie, associe-toi à eux dans leurs biens et leurs enfants et fais-leur des promesses". Or, le Diable ne leur fait des promesses qu'en tromperie.

Le célèbre commentateur du Qour'aane, Moudjâhid r.a. (disciple de Ibné Abbas (radhia allâhou anhou) ) affirme que la voix de Satan n'est rien d'autre que la musique et les chants.

Abou Mâlik Al Ach'ari (radhia allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit: "Il y aura parmi ma "oummah" (communauté) des gens qui considéreront le vin, le porc, la soie (pour les hommes) et les instruments de musique ("ma'âzif"winking smiley comme étant licites." (Boukhâri)

mon frere si tu veut en avoir + il ya un discours ou il ya un theme complet sur la musique
[dourous.net]
8 mars 2011 22:10
je remerçie du fond du coeur ALLAH de m'avoir fait connaître Sa voix avant que les arabes ne s'en chargent.
9 mars 2011 01:22
Salam.

La musique est un art d'exécutions de bruits provoqués par une sonorité rythmé par la voix ou instruments.
Si votre raisonnement de dire que la musique est HARAM, cela veut dire que les imams commettant 5 fois par jour des péchés en faisant appel a la prière a haute voix ou micro, car la science dit que un bruit rythmé est une musique vocale, donc HARAM.
Les sirènes de pompiers, police, alarmes, les réveilles sonores, les défilés militaires, etc...tout c'est HARAM.???????????Angel
Faites usage de la cervelle un peu de temps en temps, ceux qui en ont !
gaspode [ MP ]
9 mars 2011 12:10
Merci nabil-114, c'est bien ce que je voulais savoir : il n'y a pas d'interdiction explicite dans le Coran, ce sont certains hommes qui ont interdit la musique, avec des interpretations et des hadiths.

Comme tu le dis, les hommes peuvent se tromper ou peuvent chercher des pretextes bidon. Donc si quelqu'un nous dit que "futiles discours" signifie "musique" ... peut-etre qu'il a raison, peut-etre qu'il se trompe, peut-etre aussi qu'il essaye de nous manipuler.
Je ne me prends pas pour un philosophe, mais je ne vois absolument pas pourquoi "futiles discours" deurrait etre une métaphore, ni pourquoi on deurrait prendre ce verset pour interdire la musique plutot que les blagues ou les arguments bidon.

Le verset 31.6 du Coran me parait plutot encadré dans un plus ample discours sur les hommes qui suivent la Voie et sur ceux qui, au contraire, ne veulent pas écouter et répondent avec des argument qu'ils savent etre bidon :
" 31.5. Ceux-là sont sur la bonne voie, de par la volonté de leur Seigneur. Ceux-là sont sur la voie du bonheur.
31.6. Il est des gens qui, au mépris de toute science, prônent de futiles discours pour écarter leurs semblables de la Voie du Seigneur, en la discréditant à leurs yeux. À ceux-là est réservé un supplice infamant.
31.7. Quand on leur récite Nos versets, ils s'en détournent avec orgueil, comme s'ils ne les avaient pas entendus ou comme s'ils étaient durs d'oreille. À ceux-là, pour toute bonne nouvelle, annonce un châtiment exemplaire. "
9 mars 2011 12:31
ssadinnalhoceima ne compare pas l apelle a la priere a de al musique stp
c est pas la musique en elle meme qui est interdite rgarde il ya des chant aurotirser c est les instrument qui sont haram

hontement quand tu ecoute uen musique sa parle de koi? sa de te donne envie de faire 2 rakates?
ou sa parle + d amour et sa te donnee envie d etre avec une fille? repond honetement

gaspode il ya ecrit plmaisant discours et exita par sa voie il s agait de la musique
et regarde les hadith que j ai mis tu insunue que le prophete sall-llah alahwi wa salam s est tromper?
si c est el cas c est vraiment trés grave de penser sa

le hadith est trés clair il a associer la fornication la soie pour les hommes le vin et la musique
et dans le hadith il y a ecrit rendent licite sa veut dire que ses chose sont haram
est tu de ceux qui rejjete la sunna? je espere que non mon frere sinon c est grave

ceux qui aime beaucoup la musique c est imposible que il aime ecouter le coran
car deux parole ne se reunisse pas dans un coeur la musique est le coran
automatiquement y en a une qui va chasser l autre

ceux qui ecoutente de la musique ne me faites pa croire que vous faites 4heure de musique et apres 4 heure de coran parceque celui qui dis sa c est vraiment un manteur quelqun qui a reenti la saveut du coran il aime plu la musique

Oumar (radhia allâhou anhou) rapporte du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam): "Le salaire du chanteur et de la chanteuse est illicite." (Tabrâni)

la salaire du chanteur et de la chanteuse sotn haram
coment sa se fait si la musique est halal? si vous gagner de l argent en travaillant est ce logiqyue que cet argent sois haram?
non si vous voler est ce logique que cet argent sois halal? non donc cela prouve que la musique est haram

si vous vous vouler ecouter de la musique ecouter mais ne vener pas dire on nous a pas prevenue
on vous a prevenue mainteannt vous vouler suivre vos passions ba alors faite le mais apres vous aller pas assumer
faqir [ MP ]
9 mars 2011 13:07
Citation
gaspode a écrit:
Merci nabil-114, c'est bien ce que je voulais savoir : il n'y a pas d'interdiction explicite dans le Coran, ce sont certains hommes qui ont interdit la musique, avec des interpretations et des hadiths.

Comme tu le dis, les hommes peuvent se tromper ou peuvent chercher des pretextes bidon. Donc si quelqu'un nous dit que "futiles discours" signifie "musique" ... peut-etre qu'il a raison, peut-etre qu'il se trompe, peut-etre aussi qu'il essaye de nous manipuler.
Je ne me prends pas pour un philosophe, mais je ne vois absolument pas pourquoi "futiles discours" deurrait etre une métaphore, ni pourquoi on deurrait prendre ce verset pour interdire la musique plutot que les blagues ou les arguments bidon.

Le verset 31.6 du Coran me parait plutot encadré dans un plus ample discours sur les hommes qui suivent la Voie et sur ceux qui, au contraire, ne veulent pas écouter et répondent avec des argument qu'ils savent etre bidon :
" 31.5. Ceux-là sont sur la bonne voie, de par la volonté de leur Seigneur. Ceux-là sont sur la voie du bonheur.
31.6. Il est des gens qui, au mépris de toute science, prônent de futiles discours pour écarter leurs semblables de la Voie du Seigneur, en la discréditant à leurs yeux. À ceux-là est réservé un supplice infamant.
31.7. Quand on leur récite Nos versets, ils s'en détournent avec orgueil, comme s'ils ne les avaient pas entendus ou comme s'ils étaient durs d'oreille. À ceux-là, pour toute bonne nouvelle, annonce un châtiment exemplaire. "


Assalam alaikoum

Effectivement, c'est surtout une question d'interprétation, dans une question non explicite (qat'ia), suscpetible de différence d'interprétation et de vision.
Par exemple, il y a ceux qui condamnent catégoriquement la musique, et la voient comme provenant du Chaitane!
Alors qu'en fait, la musique, et l'art en général, comme la littérature, provient de l'homme et est destinée pour lui, seulement en l'homme, il y a du bon comme du mauvais, du positif comme du négatif, et l'art, comme la littérature, pouvant être l'expression de ces différents aspects.
A ce propos, l'on peut trouver des hadiths et des versets coraniques qui précisent et mettent en garde contre les apsects négatifs pouvant être simulés au nom de l'art, telle la musique, ou au nom de la littérature, telle la poésie. Toutefois, ceci ne devrait pas nous mettre dans une situation de condamnation de l'art et de la littérature eux-mêmes, car ça serait le résultat d'une vision étroite et simpliste des choses.
9 mars 2011 13:26
Citation
faqir a écrit:
Citation
gaspode a écrit:
Merci nabil-114, c'est bien ce que je voulais savoir : il n'y a pas d'interdiction explicite dans le Coran, ce sont certains hommes qui ont interdit la musique, avec des interpretations et des hadiths.

Comme tu le dis, les hommes peuvent se tromper ou peuvent chercher des pretextes bidon. Donc si quelqu'un nous dit que "futiles discours" signifie "musique" ... peut-etre qu'il a raison, peut-etre qu'il se trompe, peut-etre aussi qu'il essaye de nous manipuler.
Je ne me prends pas pour un philosophe, mais je ne vois absolument pas pourquoi "futiles discours" deurrait etre une métaphore, ni pourquoi on deurrait prendre ce verset pour interdire la musique plutot que les blagues ou les arguments bidon.

Le verset 31.6 du Coran me parait plutot encadré dans un plus ample discours sur les hommes qui suivent la Voie et sur ceux qui, au contraire, ne veulent pas écouter et répondent avec des argument qu'ils savent etre bidon :
" 31.5. Ceux-là sont sur la bonne voie, de par la volonté de leur Seigneur. Ceux-là sont sur la voie du bonheur.
31.6. Il est des gens qui, au mépris de toute science, prônent de futiles discours pour écarter leurs semblables de la Voie du Seigneur, en la discréditant à leurs yeux. À ceux-là est réservé un supplice infamant.
31.7. Quand on leur récite Nos versets, ils s'en détournent avec orgueil, comme s'ils ne les avaient pas entendus ou comme s'ils étaient durs d'oreille. À ceux-là, pour toute bonne nouvelle, annonce un châtiment exemplaire. "


Assalam alaikoum

Effectivement, c'est surtout une question d'interprétation, dans une question non explicite (qat'ia), suscpetible de différence d'interprétation et de vision.
Par exemple, il y a ceux qui condamnent catégoriquement la musique, et la voient comme provenant du Chaitane!
Alors qu'en fait, la musique, et l'art en général, comme la littérature, provient de l'homme et est destinée pour lui, seulement en l'homme, il y a du bon comme du mauvais, du positif comme du négatif, et l'art, comme la littérature, pouvant être l'expression de ces différents aspects.
A ce propos, l'on peut trouver des hadiths et des versets coraniques qui précisent et mettent en garde contre les apsects négatifs pouvant être simulés au nom de l'art, telle la musique, ou au nom de la littérature, telle la poésie. Toutefois, ceci ne devrait pas nous mettre dans une situation de condamnation de l'art et de la littérature eux-mêmes, car ça serait le résultat d'une vision étroite et simpliste des choses.

Bien sur, il ne s'agit pas d'un article de l'islam
Personne ne dit cela

Néanmoins, il existe de nombreux compagnons qui ont fait ce commentaire du verset coranique.
Les hadith ne donnent en aucun cas une permission de la musique et on voit bien l'idée qu'en avaient les compagnons
Cela parait évident et surtout quand on voit les avis des différents imams de notre ummah pour s'en rendre compte.
Ceci repose sur une base solide

A gaspode
Les hadith peuvent également interdire et légiférer, le Prophète ne parle pas dans la vide, je rappelle
faqir [ MP ]
9 mars 2011 15:06
Assalam alaikoum

On revient au problème de l'interprétation, pour toi et pour l'avis qui en découle, ces hadiths ne donnent en aucun cas une permission de la musique, alors qu'il y a des hadiths qui parlent de la permission de la musique, au moins dans le cas de tambourion et de fêtes, et toi-même tu reconnaissais cette permission dans la discussion qu'on avait entamé dans un autre post à ce sujet.
Donc, il y a bien un cas où la musique est permis, maintenant reste l'interprétation qu'on puisse en donner. Est-ce l'interdiction est générale, et ce cas de permission du tambourion n'en est qu'un cas particulier ? Ou est-ce c'est la permission qui est générale, et le tambourion n'en est qu'une illustration, alors que l'interdiction, venant dans les autres hadiths, n'est qu'une exception de cette permission originelle?
9 mars 2011 15:32
Mon frère Faqir,
Salam Alaikoum Wa Rahmatullahi Wa Barakatuh

Ceux qui ont une position opposée à la musique sur ce forum disent que la musique est interdite sauf dans des cas particuliers.

La vraie question, mon frère: c'est est-ce que la musique est permise si tu l'écoutes chez toi, tranquillement, sans faire de mal, sans inciter personne, avec un contenu qui n'est pas en contradiction avec les principes de l'islam??
C'est la majorité des cas d'écoute de la musique

Je réponds: non (wallahu a3lam) car les sources ne semblent pas le permettre.
Même si on ne reconnait pas les cas d'interdiction explicite, le fait que l'on a ait pas un seul hadith en dehors de fêtes ou d'occasions particulières (ceci est important car il permettrait d'assouplir un peu la règle) n'est pas en faveur de la permission dans l'exemple que j'ai cité.

Je ne vais désormais plus parler de ce sujet dorénavant.
faqir [ MP ]
9 mars 2011 16:03
Citation
as300 a écrit:
Mon frère Faqir,
Salam Alaikoum Wa Rahmatullahi Wa Barakatuh

Ceux qui ont une position opposée à la musique sur ce forum disent que la musique est interdite sauf dans des cas particuliers.

La vraie question, mon frère: c'est est-ce que la musique est permise si tu l'écoutes chez toi, tranquillement, sans faire de mal, sans inciter personne, avec un contenu qui n'est pas en contradiction avec les principes de l'islam??
C'est la majorité des cas d'écoute de la musique

Je réponds: non (wallahu a3lam) car les sources ne semblent pas le permettre.
Même si on ne reconnait pas les cas d'interdiction explicite, le fait que l'on a ait pas un seul hadith en dehors de fêtes ou d'occasions particulières (ceci est important car il permettrait d'assouplir un peu la règle) n'est pas en faveur de la permission dans l'exemple que j'ai cité.

Je ne vais désormais plus parler de ce sujet dorénavant.


Assalam alaikoum

De toute façon, c'est une question d'interprétation des textes, dans une question non explicite, et aussi d'attitude qu'on puisse adopter à ce propos, comme adopter une attitude de précaution, tel que 'l'ont fait les sahabas, afin d'éviter tout doute et éviter de tomber dans l'interdit. Cependant, aujourd'hui la musique est présente, et elle peut même jouer un rôle positif et constructif, pour l'individu et la société, si on arrive à assurer les conditions recquises pour une musique au service des valeurs nobles.
9 mars 2011 18:55
Citation
faqir a écrit:
Citation
as300 a écrit:
Mon frère Faqir,
Salam Alaikoum Wa Rahmatullahi Wa Barakatuh

Ceux qui ont une position opposée à la musique sur ce forum disent que la musique est interdite sauf dans des cas particuliers.

La vraie question, mon frère: c'est est-ce que la musique est permise si tu l'écoutes chez toi, tranquillement, sans faire de mal, sans inciter personne, avec un contenu qui n'est pas en contradiction avec les principes de l'islam??
C'est la majorité des cas d'écoute de la musique

Je réponds: non (wallahu a3lam) car les sources ne semblent pas le permettre.
Même si on ne reconnait pas les cas d'interdiction explicite, le fait que l'on a ait pas un seul hadith en dehors de fêtes ou d'occasions particulières (ceci est important car il permettrait d'assouplir un peu la règle) n'est pas en faveur de la permission dans l'exemple que j'ai cité.

Je ne vais désormais plus parler de ce sujet dorénavant.


Assalam alaikoum

De toute façon, c'est une question d'interprétation des textes, dans une question non explicite, et aussi d'attitude qu'on puisse adopter à ce propos, comme adopter une attitude de précaution, tel que 'l'ont fait les sahabas, afin d'éviter tout doute et éviter de tomber dans l'interdit. Cependant, aujourd'hui la musique est présente, et elle peut même jouer un rôle positif et constructif, pour l'individu et la société, si on arrive à assurer les conditions recquises pour une musique au service des valeurs nobles.

salam

quand une personne me dit je fait du haram j en suis conscient inchalah je vais arreter la je le prendrai bien
mais quand quelqun dis que quelque chose de haram est halal ou banalise le pecher sa m enerve

je suis pas parfait loin de la moi aussi j en ai pecher dans ma vie mais je me suis jamais permis de les minimiser ou de les banaliser j en suis pas fiere de mes pecher moi personelement sa m enerve quand quelqun on lui donne des preuve et il continue a contester on dit Allah et son messager et non je pense que ou je crois que ...

Abou Mâlik Al Ach'ari (radhia allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit: "Il y aura parmi ma "oummah" (communauté) des gens qui considéreront le vin, le porc, la soie (pour les hommes) et les instruments de musique ("ma'âzif"winking smiley comme étant licites." (Boukhâri)

ce hadith est rapporter par al bukhari le + haut degres d authenciter dans les condition de sahih al bukahri le livre le + autenthique apres le coran c est de mettre que des hadith autenthique
regarde ce que le prophete salla-llah alahwi wa salam a dit

ose tu contredire sa mon frere? ya pas interpretation ou je sais pas quoi le porophete sall-llah allahwi wa salam a dit point
faqir [ MP ]
9 mars 2011 20:36
Assalam alaikoum

Je crois qu'on n'arrive pas à se comprendre. Il est connu dans le fiqh du Coran et du hadith, que des fois l'on peut faire différentes lectures et interprétations du même texte, que ça soit hadith ou verset coranique, et l'on peut tirer ainsi différentes conclusions. Les choses ne se font pas de façon mécanique, il y a tout un fiqh et toute une science, et il y a des gens spécialistes capables de faire un ijtihâd de lecture et de compréhension, tenant compte de la globalité des textes, en la question traitée, dans leur sens, dans leur contexte, en lien avec les principes et les maqâssids générals de la chari'a.
Et dans cette question concernant la musique, on ne peut se baser seulment sur un hadith et sur une lecture de ce hadith pour déduire un houkm (staut) général. Si on dit que ce hadith de Boukhari interdit catégoriquement les instruments de musique, que va-t-on dire alors des autres hadiths dans lesquels on trouve la permission du tambourion, qui lui aussi est un instrument de musique ? C'est pourquoi, comme j'ai dit, les choses ne se font pas de façon mécanique, et là dans ce genre de questions non explicites, il y a place à l'ijtihâd et l'effort, ainsi qu'à la divergence et la diversité. On ne peut forger la pensée des gens selon un seul ijtihâd, selon un seuk avis, même si c'est l'avis majoritaire.
9 mars 2011 20:48
faqir

mon frere regarde les degat que la musique fait aujourdhui et craint Allah
dis moi pas que la musique n est pas une catastrophe pour la communauter

tu crois que quand teocute au musique sa mene + a la fornication ou a faire 2 rakates la nuit? repond franchement
la musique sera pour toi au jour de la resurection avec le vrai ou avec le faux?

la musique eloigne du coran quelqun qui ecoute la musique pendant 8heure ne pourra pas ecouter 8 heure de coran si il dit que si c est vraimetn un menteur



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09/03/11 20:49 par nabil-114.
faqir [ MP ]
9 mars 2011 23:04
Assalam alaikoum

Mon frère nabil, je suis d'accord avec toi, dans les circonstances qu'on vit, que la musique dans sa majorité joue un rôle négatif, mais le problème ce n'est pas dans la musique elle-même, mais c'est dans l'homme qui peut l'utiliser dans le mauvais sens ou dans le bon sens. C'est comme l'arme, on peut l'utiliser dans le bon sens, pour défendre les opprimés et combattre les oppresseurs, ou dans le mauvais sens, pour défendre les oppresseurs et combattre les opprimés et tuer les innocents. C'est une question de responsabilité et de consience, on peut être responsable, ou ne pas l'être, et suivre ses propres passions pour s'égarer et égarer les autres.
Si aujourd'hui il y a beaucoup de mauvaise musique, qui incite au pêché, il y a aussi de la bonne musique, qui incite au bien, et c'est cette musique qu'il faut encourager pour faire face à l'autre. Il est facile d'interdire la musique, mais je crois que ceci ne résoudra pas le fond du problème, par contre on peut essayer de donner une alternative de cette mauvaise musique denuée de sens, par une musique portant un sens.
9 mars 2011 23:24
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Mon frère nabil, je suis d'accord avec toi, dans les circonstances qu'on vit, que la musique dans sa majorité joue un rôle négatif, mais le problème ce n'est pas dans la musique elle-même, mais c'est dans l'homme qui peut l'utiliser dans le mauvais sens ou dans le bon sens. C'est comme l'arme, on peut l'utiliser dans le bon sens, pour défendre les opprimés et combattre les oppresseurs, ou dans le mauvais sens, pour défendre les oppresseurs et combattre les opprimés et tuer les innocents. C'est une question de responsabilité et de consience, on peut être responsable, ou ne pas l'être, et suivre ses propres passions pour s'égarer et égarer les autres.
Si aujourd'hui il y a beaucoup de mauvaise musique, qui incite au pêché, il y a aussi de la bonne musique, qui incite au bien, et c'est cette musique qu'il faut encourager pour faire face à l'autre. Il est facile d'interdire la musique, mais je crois que ceci ne résoudra pas le fond du problème, par contre on peut essayer de donner une alternative de cette mauvaise musique denuée de sens, par une musique portant un sens.

ba dans ce cas la pourquoi ne pas faire des chant permis?
a ce que je sache defendre les opreseur c est avec la parole et non les instrument
donc si quelqun me dit c est pour defendre les gens j ai pas le choix il se paie vraiment ma tete
parceque rien ne l oblige a utiliser un instrument

mon frere ya pas mieu que le coran ya pas + vraie que la parole d Allah
c est vraie dans la musique y en a il dise la veriter mais sa serai jamais aussi vraie que la parole d Allah

c est quand que nous allons reagir et nous eloigner de la musique pour faire entrer enfin dans notre coeur la saveur du coran ?
faqir [ MP ]
10 mars 2011 14:53
Assalam alaikoum

Frère, quand je parle de musique, ça signifie aussi le chant et la parole qui porte un sens, qui porte une valeur, et quand la bonne parole est accompagnée de la bonne musique, ça peut donner un effet positif.
Ceci dit, rien ne peut être comparé à la parole d'Allah, et comparer quelque chose d'humain, tel la musique ou la poésie, avec ce qui est Divin, c'est comparer l'incomparable. Le fait de devoir écouter le Coran ne signifie pas ne pas pouvoir écouter d'autres choses, et comme dit un hadith, heure puis heure ('sâ'a fa sâ'a). L'important, c'est que rien, que ça soit la musique ou autre chose, ne devrait nous distraire de la parole d'Allah et de Son dhikr, comme nous le rappelle le Coran, quand il nous met en garde contre la distraction du dhikr d'Allah, à cause de la fortune ou des enfants, ce qui ne signifie pas qu'il est interdit de posséder de l'argent ou des enfants, mais ce qui est interdit c'est d'être distrait du dhikr d'Allah, et ce quelque soit la cause de cette distraction, que ça soit la fortune, les enfants, les femmes, la musique... Quand ces choses nous distraient du dhikr, elles perdent leur sens et leur place, rien ne devrait nous distraire d'Allah et de Son dhikr. Il faut nous fixer un but dans la vie, et ne pas se laisser aller sans but, sans direction, sans guidance.
10 mars 2011 19:05
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

Frère, quand je parle de musique, ça signifie aussi le chant et la parole qui porte un sens, qui porte une valeur, et quand la bonne parole est accompagnée de la bonne musique, ça peut donner un effet positif.
Ceci dit, rien ne peut être comparé à la parole d'Allah, et comparer quelque chose d'humain, tel la musique ou la poésie, avec ce qui est Divin, c'est comparer l'incomparable. Le fait de devoir écouter le Coran ne signifie pas ne pas pouvoir écouter d'autres choses, et comme dit un hadith, heure puis heure ('sâ'a fa sâ'a). L'important, c'est que rien, que ça soit la musique ou autre chose, ne devrait nous distraire de la parole d'Allah et de Son dhikr, comme nous le rappelle le Coran, quand il nous met en garde contre la distraction du dhikr d'Allah, à cause de la fortune ou des enfants, ce qui ne signifie pas qu'il est interdit de posséder de l'argent ou des enfants, mais ce qui est interdit c'est d'être distrait du dhikr d'Allah, et ce quelque soit la cause de cette distraction, que ça soit la fortune, les enfants, les femmes, la musique... Quand ces choses nous distraient du dhikr, elles perdent leur sens et leur place, rien ne devrait nous distraire d'Allah et de Son dhikr. Il faut nous fixer un but dans la vie, et ne pas se laisser aller sans but, sans direction, sans guidance.

mon frere le hadith dont tu parle est une excuse bidon pour ecouter de la musique

ce hadith par une heure poru les choses de l au dela (les adorations priere apprendre le coran ect..)
et pour les choses de ce bas monde c est dans les choses permises pas les choses haram
donc 1heure 1heure n est pas valable pour la musique mais pour les choses permises
faqir [ MP ]
10 mars 2011 22:00
Assalam alaikoum

Justement, c'est là la différence, toi tu es de l'avis que la musique est haram, alors que pour moi la musique en elle-même n'est pas haram, c'est quelque chose de permis, tant qu'elle ne nous incite pas au pêché, et qu'elle ne nous distrait pas de ce qui est plus important et de ce qui nous est demandé dans l'instant, et c'est ce que j'ai essayé d'expliquer tout le long de mes interventions.
Si on dit que la musique est dans l'absolu haram, alors, et comme je l'avais dit, comment justifier les hadiths où il est mentionné la permission du tambourin, qui lui-même fait partie d'elle? Si on dit que c'est une exception, comment quelque chose de haram peut-il avoir d'exception? Si une chose est haram, comme c'est le cas du vin et de l'adultère, il ne peut y avoir d'exception, une chose haram c'est haram, c'est tout.
De cette manière, on peut comprendre l'interdiction venant dans le hadith de Boukhari que c'est dans un contexte où la musique incite au pêché, et non dans l'absolu, en s'associant au vin et à l'adultère (dans le hadith c'est mentionné l'adultère et non le porc), ce qui est explicitement précisé dans un autre hadith (je crois rapporté par Ibn Mâjah), et le hadith nous met en garde contre ceci. C'est comme s'il nous prévient de ce qui se passe de nos jours, dans les nuits rouges, où l'on se trouve dans une situation non saine, avec de la musique accompagnée de vin et aussi d'adultère, ce qui ne peut être en aucun cas comparé à une situation saine. Il est important de ne pas mélanger les choses, et mettre tout dans le même sac, car de cette façon on risque d'interdire ce qui est permis, ce qui est grave, de même permettre ce qui est interdit.
Horaires de prières Saint Coran
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X