montée de suicide au maroc .. c'est du a quoi?

Le Maroc, en l’absence de chiffres officiels et de recherches sérieuses, demeure un pays où le taux de suicide est assez élevé. Une récente étude affirme que le taux de risque chez les Marocains n’est pas négligeable.


Le 10 août dernier, le délégué du ministère des Habous et des Affaires islamiques à Essaouira mettait fin à ses jours dans son garage.
Homme ayant dépassé à peine les quarante ans, des questions se posent toujours quant aux raisons qui l’ont poussé à la solution «radicale», même si l’on susurre à Essaouira que ce responsable n’a jamais gobé le fait qu’un imam suspendu par lui soit réintégré dans ses fonctions.
Quelques jours plus tard, c’est Abdelhakim El Hachemi, coordinateur des victimes d’Annajat dans la région Tadla-Azilal qui faisait pareil en se pendant à un olivier dans les environs de Béni-Mellal. Là est plutôt évoqué la situation psychique d’un jeune qui rêvait de riches clients servis sur des croisières et qui se retrouve dans sa ville pour raser les murs et éviter les railleries de ses amis. Bien avant, en janvier 2005, c’est Abderrahmane El Harti, chef-comptable à la CNSS, qui s’est donné la mort après son départ de cette boîte. Dans une lettre, il évoquait des difficultés financières insurmontables.
Ces cas ne sont pas isolés. Il suffit, pour s’apercevoir de l’ampleur du phénomène, de recenser rien que les gens qui décident d’aller au-devant de la locomotive des TNR reliant Rabat et Casablanca et notamment sur le tronçon Aïn Sebaâ-Casa-Port.
(...)

www.aujourdhui.ma
Salam,

Quels sont les stats?
nb de morts par mois/an

Le comparatif avec :
- les pays voisins
- les pays en voie de dev
- les pays industrialisés
- les autres pays musulmans

Il faut plus d'infos pour faire une analyse globale.
Horaires de prières Saint Coran
Facebook