News Forum MediaTIC Islam YabiladiesUniversités d'été العربية Connexion
Le Monde, un edito sur le Maroc et les réactions des lecteurs
bonsoir,

c'est comme si les lecteurs du journal le monde commencent a en avoir marre du ton tjrs dur envers le Maroc. lisez l'editorial aigris sur le Maroc et l'ier ici,

[www.lemonde.fr]

et lisez les reactions ici,

[www.lemonde.fr]

pendant ce temps notre ami tuquoi parait se calmer ... en douceur:

[www.lemonde.fr]
ca fait chaud au coeur les réactions des internautes


ca prouve au moins qu'il y en a qui aiment (encore) leur pays .............
Salut Bikhir,

Edito réducteur, je pense. Mais donner un avis sur cette hsitoire reste cependant un exercice difficile car du bon, il y en a dans l'IER, et du mauvais aussi.

Je pense que le débat se situe ailleurs, et que ce débat n'est pas encore ouvert. La question serait dans le genre de monarchie exécutive que nous voulons pour ce pays, et une fois que la questio serait résolue (par un débat public et national, serein et réfléchi),on pourra juger plus facilement du travail de l4IER et peut-être même de son utilité.
J'ai lu l'article mais rien ne montre ou laisse penser que les lecteurs du journal le monde commencent a en avoir marre du ton tjrs dur envers le Maroc.

Rien non plus ne montre que Monsieur Tuquoi manque a son travail de repporter des faits existants.

Comment tu le sais bikhir?

les lecteurs te l'ont dit ?
merci bikhir.
ca prouve que les gens commence a comprendre .le maroc a peine 50 ans d indepandance ,n a pas de ressources naturel et a subit pls années de secheresse pour un pays agricole sans compte la ruineuse guerre du shara et les tentatives de destabilisation gauchiste ofert genereusement par l algerie.

bq de pays aurraient sombré le maroc est rester debout.stable et securisé .de plus le maroc de 2000 est plus avancé que de 1990 qui etait plus avancé que celui de 1980 ect . certe les années de plombs sont passés par la .mais ceux qui font une fixation la dessus nous aiment trop comme (tuquoi,le monde,menard).ils aiment telement le maroc qu ils sont frustré qu il n arrive pas a se transformé en paradis du jour au lendemain.
mais en fesant leur campagne contre le maroc c est des batons dans les roues qu ils lui mettent.
et c est pour ca que robert menard s attaqua a paris ,a une agence de tourisme tunisienne .il savait qu il fesait mal.
je suis lecteur assidu du monde , j'ai tjrs ressenti une certaine aigreur vis a vis du maroc dans les articles de jean pierre tuquoi . je ne me rappelle jamais avoir lu de lui un article sur ce qui va au maroc c'est quand meme troublant

quant a colombani l'auteur de l'edito sur le maroc , il commence à agacer bon nombre de lecteurs du journal "le monde" avec sa sympathie(avoué a mi-mots) pour les atlantistes et en particulier sarkozy



"L'orgueil du savoir est pire que l'ignorance"



Modifié 2 fois. Dernière modification le 08/01/06 22:28 par rifton75.
salu rifton75

je ne lis plus le monde (depuis belle lurette où j'étais meme une abonnée )a cause de son parti pris de publier des articles de son journaliste-locataire-de-l'hotel-hilton-de-rabat d'où il ne sort presque jamais.

Le monde est à gauche et la gauche est pro-Algérie et anti-Maroc c'est comme ça

le Monde accentue les travers du Maroc sans jamais parler des avancées de ce pays.
bonjour,

ravis de voir que vous partagez un peu ce point de vue.

etrange mais a cet edito on remarque vraiment comme de l'amertume chez l'auteur. il a du mal a reconnaitre au Maroc ce que le monde entier lui reconnait et s'absitent a voir la partie vide du verre. bref ce sont des reactions qui montrent que l'auteur a ete pris de court.

je crois que nous marocains pouvons agir contre cela. c'est possible. si les marocains commencent a devenir plus actif et a ecrire a de tels journaux je suis certain qu'il changereont ou qu'ils en tiendront compte au moins, en d'autres termes ils se permettent de tels edito parce qu'ils savent que personne ne reagit. d'ailleurs, la majorite des rections sont des francais.

voila. rien n'est offert dans la vie et tout peut s'arracher

bien a vous.
Je pense vraiment qu'on est a la croisee des chemins en terme de critique objective de certains journalistes inconditionnels qui font de la critique negative du maroc leur gagne pain.

J-P tuquoi et Le Monde sont en train de perdre leur credibilite ainsi que bcp d'autres qui refusent de reconnaitre un quelconque changment positif au Maroc. Surtout s'il se fait sans aucune effusion de sang et dans une transition politique stable. Bikhir a tres bien choisi le mot "amertume". C'est exctement cela.


Ces gens la ont l'amertume et se sentent trahis par la progression des choses. On le voit chez tous les opposants du regime, que ce soit Al adl wa al ihsane qui ne sait plus d'ou donner de la tete ou bien des opposants qui se font de plus en plus rares. Les seuls a qui je tire mon chapeau et pour lesquels je change mon avis de jour en jour c'est le PJD qui reste un parti islamique mais qui semble etre assez pragmatique et qui semble avoir compris qu'il y avait un train de reformes qui accelere de jour en jour et que le seul moyen de suivre le meme rythme est d'y monter et de prendre sa place pour participer au changement. Cela pour moi est une indication que ce n'est pas un parti ideologique mais un parti qui recherche des resultats. Peut etre que je me trompe mais je crois qu'il se passe quelque chose de positif du cote de ce parti, le temps nous le dira.

Pour revenir a ceux qui ne veulent pas qu'il ya des avancees en cours, je vous propose de lire cet article qui fait fi de l'unanimite autour de lIER et qui poursuit aveuglement son dessein ideologique a savoir vouloir casser le maroc a tout prix. Si vous souriez a la fin de 'article, c'est bon signe smiling smiley

[www.algerie-dz.com]



Modifié 2 fois. Dernière modification le 09/01/06 13:35 par zaki7.
"Le Monde" est souvent loin d´etre objectif dans ses editoriaux envers le Maroc, mais il faut pas oublier que c´est un journal qui est tres influent en France et dans les pays francophones, et sa notoriété est incontestable. Jean-Pierre Tuquoi est certes, un journaliste qui ne porte pas le Maroc dans son coeur ( pour des raisons inconnus), mais il est aussi tres connus pour ses couvertures du Maroc, et je soupçonne que c´est lui qui rédige la plupart des éditoriaux qui concernent le Maroc, et pas Coulombani ou autre, car il connaît très bien le Maroc et les rouages du pouvoir au Maroc, ou il a travaillé pendant des années et ecrit des livres sur le Maroc et la monarchie marocaine.


Pour rétorquer a ce genre d´articles dans un journal, comme "Le Monde", il ne suffit pas de crier chaque fois contre cet articles ou contre ces journalistes, comme le font beaucoup de journalistes et journaux au Maroc (surtout contre certains medias espagnols et Francais), mait il faut que le Maroc et surtout les responsables Marocains apprennent a bien expliquer et a médiatiser ses réalisations et ses projets d´envergures en general, et a tous les media pas seulement l´espagnol et francais (pourquoi pas des pages publicitaires dans les grands magazines surtout anglosaxons: "The Economist", "Newsweek""...etc).

Mis a part la sur-médiatisation de la reforme de la Moudawana, les responsables marocains paraissent comme des débutants en matière de communication sur tous leur projets. L´initiative de l´IER, est unique en son genre dans le monde arabo-musulmans et dans les pays du tiers-mondes, mais les Marocains n´ont pas su l´expliquer a sa valeur au monde entier.

On a vu, a titre d´exemple, le peu de professionalisme en matiere de communication des marocains face a la crise de l´immigration clandestine au Maroc (surtout au debut de la crise), ou le Maroc avait recu un sale coup des medias occidentaux contre son image traditionnelle de tolérance et d´hospitalité, ou même on a vu plus grave, un ministre de communication qui insulte et menace les terroristes en Irak, pour leur demander de libérer les 2 prisonniers marocains...etc. A mon avis, la pluparts des responsables marocains doivent passer par une école de Communication, pour apprendre l´art de communiquer avec la presse, avant de prendre une responsabilité au gouvernement !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09/01/06 14:42 par alximo.
bonjour alximo,

je suis tt a fait d'accords avec toi qt aux mesures concernant la communication.
je l'ai tjrs dit sur ce forum, le maroc a un deficit dans ce registre.

si cela vaut, il faut cependant se mefier de rendre cela la cause unique du mauvais traitement du Maroc par les medias internationaux. car ce qui est bizarre c'est que d'autres pays, surtout du monde arabe, ne sont ni mieux ni pire que le Maroc, et pourtant la communication qu'on leur reserve est bien meilleure.

certains pays sont parois dans des situations catastrophiques, tant au niveau des realites qu'au niveau de la communication de leurs resposnablse, pourtant ils restent mieux traites que le Maroc.

ca va jusqu'au point que les arabes qui vistent le Maroc sont d'habitude etonnes car ils s'attendent a une situation cauchemardesque qu'ils ne trouvent pas.

cela s'etait empare d'aljazeera aussi. ses premiers reportages sur le Maroc etaient des horreurs, mais elle parait se rendre compte de la realite. bref tt un sujet aljazeera.

je crois donc qu'il faut etre conscient de cela et de ne pas reprocher aux seuls responsables la mauvaise communications. il faut dennoncer aussi ceux qui de maniere irresponsable detrompent leurs lecteurs et leurs publics que ce soit au niveau international ou meme au niveau national.

regarde le monde, ce sont des lecteurs francais qui reagissent pour dire assez. nous avons une presse nocive, destructive a ce niveau et nous n'osons pas lui dire de "fermer la gueulle".

voilam il faut voir les deux cote pour ainsi dire.

amicalement











alximo a écrit:
-------------------------------------------------------
> "Le Monde" est souvent loin d´etre objectif dans
> ses editoriaux envers le Maroc, mais il faut pas
> oublier que c´est un journal qui est tres influent
> en France et dans les pays francophones, et sa
> notoriété est incontestable. Jean-Pierre Tuquoi
> est certes, un journaliste qui ne porte pas le
> Maroc dans son coeur ( pour des raisons inconnus),
> mais il est aussi tres connus pour ses couvertures
> du Maroc, et je soupçonne que c´est lui qui rédige
> la plupart des éditoriaux qui concernent le Maroc,
> et pas Coulombani ou autre, car il connaît très
> bien le Maroc et les rouages du pouvoir au Maroc,
> ou il a travaillé pendant des années et ecrit des
> livres sur le Maroc et la monarchie marocaine.
>
>
> Pour rétorquer a ce genre d´articles dans un
> journal, comme "Le Monde", il ne suffit pas de
> crier chaque fois contre cet articles ou contre
> ces journalistes, comme le font beaucoup de
> journalistes et journaux au Maroc (surtout contre
> certains medias espagnols et Francais), mait il
> faut que le Maroc et surtout les responsables
> Marocains apprennent a bien expliquer et a
> médiatiser ses réalisations et ses projets
> d´envergures en general, et a tous les media pas
> seulement l´espagnol et francais (pourquoi pas des
> pages publicitaires dans les grands magazines
> surtout anglosaxons: "The Economist",
> "Newsweek""...etc).
>
> Mis a part la sur-médiatisation de la reforme de
> la Moudawana, les responsables marocains
> paraissent comme des débutants en matière de
> communication sur tous leur projets. L´initiative
> de l´IER, est unique en son genre dans le monde
> arabo-musulmans et dans les pays du tiers-mondes,
> mais les Marocains n´ont pas su l´expliquer a sa
> valeur au monde entier.
>
> On a vu, a titre d´exemple, le peu de
> professionalisme en matiere de communication des
> marocains face a la crise de l´immigration
> clandestine au Maroc (surtout au debut de la
> crise), ou le Maroc avait recu un sale coup des
> medias occidentaux contre son image traditionnelle
> de tolérance et d´hospitalité, ou même on a vu
> plus grave, un ministre de communication qui
> insulte et menace les terroristes en Irak, pour
> leur demander de libérer les 2 prisonniers
> marocains...etc. A mon avis, la pluparts des
> responsables marocains doivent passer par une
> école de Communication, pour apprendre l´art de
> communiquer avec la presse, avant de prendre une
> responsabilité au gouvernement !
Je pense que Mr Tourquoi est un journaliste qui fait son trvail de journaliste,c'est un trés bon connaisseur du monde musulman aussi.
Des journalistes , genre chien de pouvoir, il y'en a partout .Et je ne vois pas dans quel but ce Mr Tourquoi va critiquer le pouvoir au Maroc pour nuire aux marocains.

D'ailleuirs , heuresement qu'il y'a des journalistes comme lui, qui osent parler des vrais maux de Maroc; c'est grace au courage de certains journalistes que l'existence de Tazmamart a été révélé.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09/01/06 23:28 par abdou-bordeaux.
Un peu de matiere a lire concernant JPT:

[forum.quick-web.com]

[www.yenoo.com]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/01/06 12:50 par zaki7.
Bonjour à tous,
l'aversion pour le Maroc des journaux français de gauche est bien réelle. Certains rectifient un peu le tir en essayant d'être un peu plus objectifs (de comprendre ?) la réalité marocaine à l'instar de Libé. Quant au monde ... avant JP Turquoi, il y avait Paul Balta qui commençait ainsi ses articles sur l'algésario : "Quelque part au sahara, etc..., etc...". Le sahara est grand, non ?
Pour l'animosité du Monde envers le Maroc (et les journalistes de gauche en général - un journaliste de gauche n'est pas forcément anti-marocain, mais un journaliste anti-marocain est en général de gauche), je crois qu'il faut revenir un peu en arrière et rappeler leur passé communiste ou LCR. Donc il est tout à fait légitime de tirer à priori sur le Maroc, qui est une monarchie, et soutenir en même temps Polpot, qui bien que malade mental sanguinaire, est quelqu'un de gauche. Ceci expliquant cela.

aidoukoum moubarak said à tous

Jihad
Salam Jihad et Aid Moubarak

Je ne pense guére qu'il y'a un "gauchisme" du journal lemonde , il faut rappeler que son fondateur Beuve-Meury etait un catholique partiquant, et il a bati son journal (en 19945) sur un journalisme sans COMPLAISANCE.D'ailleurs, il faut savoir que le monde etait etroitement surveillé par la DST à l'epoque de Mitterand, que ce journal n'etait jamais tendre avec lui.
Certes , il a une tendance moraliste (proche de l'eglise et le centre gauche que le communisme) ,mais ce journal n'a jamais eu de complaisance ni un gouvernement de gauche ni de droite.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/01/06 13:22 par abdou-bordeaux.
bien dit jihad.

tu me rapelles un certain Stephen Smith qui ne fait plus parler de lui. Je me souviens que pendant un certain temps, alors que le Maroc surprennait par l'annonce de changements et de reformes evalues internationalement comme positifs ces deux messieurs se taisaient. smith changea vers liberation puis ...? jpt se reveilla.

jpt n'est pas bete et connait son metier mais - comme je l'avais mentionne auparavant - il use d'une technique pour se proteger dans ses attaques: la citation. il ne dit jamais ou que tres rarement son opinion, negative, sur le Maroc mais cite ceux qui tirent sans pitie sur le pays. la part de replique qu'il reserve au Maroc pour ainsi livrer l'equilibe formal obligatoire est tres tres mince. je dis cela de memoire et je pense principalement a ses artciles dedies au Maroc, sahara et polisario (entre autre sa fameuse interview avec elmarrakchi annoncant qu'il allait liberer les prisonniers marocains de tindouf). mais il est tjrs possible de soumettre ses articles a une analyse systematique. bon idee tiens.

j'ai tenu a le mentioner ici car son dernier article me parait plutot doux. meme lui n'est qu'un etre humain qui sait lire et ecrire et peut-etre qu'il est entrain de se rendre compte, en douceur, de son aigreur injustifiee enver le Maroc.

zaki merci pour les link. le deuxieme est une tres bonne note, relaxe et vraiment bien. a lire.

amicalement
Bonjour Abdou, je crois que tout le monde est d'accord avec toi concernant la qualité du journal Le Monde, son histoire, ce qu'il représente. Il se trouve que son 'traitement' du Maroc est pour le moins partial, et je t'avoue que j'ai toujours eu du mal à accepter cette position. Et c'est ce que soulève notre ami Bikhir.

Bien amicalement,

Jihad
Salam
Bikhir, ton analyse suivant montre que tu ignores completement le metier d'un journaliste!

----..... il ne dit jamais ou que tres rarement son opinion, negative, sur le Maroc mais cite ceux qui tirent sans pitie sur le pays---

un journaliste ne peut jamais donner son avis ;il doit être IMPARTIAL et NEUTRE , et c'est pour donner l'information la plus credible possible qu'il cite l'avis de diverses sources.
Un journaliste qui donne son opinion est necessairement avec ou contre une cause, ou tendance...
et ds ce cas , il n'est plus journaliste, mais un militant ou mercenaire.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/01/06 20:17 par abdou-bordeaux.
Et pourquoi ne pas entrer en matière de vérification. Peut être que ces critiques sont justifiés autrement le journal aurait dejà payé plusieurs amendes pour tort causé au maroc.
A mes connaissance sur les 9 poursuites judiciaires hassan2 n avait gagné qu'une seule (1franc symbolique) mais qui y a t il des autres accusations et procès perdus par le maroc?

C'est quand meme impossible que ce journaliste embete le pouvoir marocain juste pour le plaisir d'embeter.

Vous ne pensez pas que ces critiques ont déjà porté leurs fruits dans le rasage de tazmamart.

Je rappel que Tuquoi avait précisait l'endroit où se trouvait tazmamart pendant que hassan2 niait son existence et menace le journal le monde de poursuite.

Tuquoi a beaucoup parlé des prisonniers politiques et des prisonniers d'opinion marocains au maroc. c'est pas des critiques mais une réalité que les marocains n’osaient pas afficher, et sa contribution n'été pas dérisoire pour faire sortir le maroc des années de plomb.

En plus Tuquoi ne s’est jamais attaqué au peuple marocain.
cette semaine le der spiegel, un magazine allemand connu pour son serieux, à sorti , un article de trois pages sur le Maroc, intitulé, la Maroc, la révolution tranquille, dans lequel l'auteur fait une analyse objective des mouvements positives de la sociéte civile, des évolutions notables en matière des droits de l'homme, de l'assinissement du champs religieux, et qui salut par ailleurs l'ouverture du pays,et la cohabitation des différents courants au sein de la même société, bréf un pays ou il fait de plus en plus bon de vivre, on a pas encore atteint la perfection, mais je crois, qu'on fera de plus en plus de jaloux,
Facebook