News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Mohammed PBSl dans la bible
Dans le chapitre 5 du Cantique des Cantiques, une femme fait la description de l'homme qu'elle aime, à la fin du chapitre, on peut lire le nom Muhammad.
Quoi de plus clair pour une prophétie

חִכּוֹ, מַמְתַקִּ& amp;#1497;ם, וְכֻלּוֹ, מַחֲמַדִּ& amp;#1497;ם; זֶה דוֹדִי וְזֶה רֵעִי, בְּנוֹת יְרוּשָׁל& amp;#1464;ִ
Hiko mamtakim vé khulo Mahamad im , zé dodi vé zé réi , bnot yarushalaim .


Voici les différentes traductions que l'on peut rencontrer, elles mettent en relief la volonté de cacher le nom Mu h ammad en traduisant sa signification.
Cantique 5.16
Son palais n'est que douceur, Et toute sa personne est pleine de charme .
Tel est mon bien-aimé, tel est mon ami, Filles de Jérusalem!
(Bible Louis Segond)

Cantique 5.16
Son palais est la douceur même ; et tout sont être est l'objet même du désir .
Tel est mon chéri, tel est mon compagnon, filles de Jérusalem !
(Bible TOcool Le suffixe « im » marque habituellement le pluriel, or, ici, nous avons affaire à un pluriel de majesté, tel que celui d'élohim (pluriel d'éloha), ou celui d'adonaï (pluriel d'adon). Cet particularité de certaines langues, tel que l'arabe, l'hébreu ou le français, permet à une personne d'affirmer sa noblesse, c'est le cas pour Dieu, ou un monarque. On se souvient tous du « Nous de majesté » utilisé jadis, par les rois de France.

מחמדּ

מַחמ

מֻחמדּ

Il est remarquable que ce soit la translitération parfaite de l'arabeمحمدen hébreu מחמד.
Le suffixe « im » ajouté, nous lisons Mouhamad-im .

Une autre chose qu'il serait interessant de prendre en compte, est le fait que les termes Chéri (dodi)[ 1 ] (sauf Proverbes ) et ami (rai)[ 2 ], peuvent aussi être traduit par oncle et voisin.
En effet, dodi est traduit seize fois par oncle, dans toute la Bible. Et rai est traduit par voisin cent-deux fois, et seulement dix fois par ami.
Si nous traduisons correctement d'après ce qui précède : Tel est mon oncle, tel est mon voisin, Filles de Jérusalem! devient un référence claire à la descendance d'Ismaël.
TOUNE [ MP ]
3 octobre 2007 20:11
Citation
maghribi2007 a écrit:
Dans le chapitre 5 du Cantique des Cantiques, une femme fait la description de l'homme qu'elle aime, à la fin du chapitre, on peut lire le nom Muhammad.
Quoi de plus clair pour une prophétie

חִכּוֹ, מַמְתַקִּ& amp;#1497;ם, וְכֻלּוֹ, מַחֲמַדִּ& amp;#1497;ם; זֶה דוֹדִי וְזֶה רֵעִי, בְּנוֹת יְרוּשָׁל& amp;#1464;ִ
Hiko mamtakim vé khulo Mahamad im , zé dodi vé zé réi , bnot yarushalaim .


Voici les différentes traductions que l'on peut rencontrer, elles mettent en relief la volonté de cacher le nom Mu h ammad en traduisant sa signification.
Cantique 5.16
Son palais n'est que douceur, Et toute sa personne est pleine de charme .
Tel est mon bien-aimé, tel est mon ami, Filles de Jérusalem!
(Bible Louis Segond)

Cantique 5.16
Son palais est la douceur même ; et tout sont être est l'objet même du désir .
Tel est mon chéri, tel est mon compagnon, filles de Jérusalem !
(Bible TOcool Le suffixe « im » marque habituellement le pluriel, or, ici, nous avons affaire à un pluriel de majesté, tel que celui d'élohim (pluriel d'éloha), ou celui d'adonaï (pluriel d'adon). Cet particularité de certaines langues, tel que l'arabe, l'hébreu ou le français, permet à une personne d'affirmer sa noblesse, c'est le cas pour Dieu, ou un monarque. On se souvient tous du « Nous de majesté » utilisé jadis, par les rois de France.

מחמדּ

מַחמ

מֻחמדּ

Il est remarquable que ce soit la translitération parfaite de l'arabeمحمدen hébreu מחמד.
Le suffixe « im » ajouté, nous lisons Mouhamad-im .

Une autre chose qu'il serait interessant de prendre en compte, est le fait que les termes Chéri (dodi)[ 1 ] (sauf Proverbes ) et ami (rai)[ 2 ], peuvent aussi être traduit par oncle et voisin.
En effet, dodi est traduit seize fois par oncle, dans toute la Bible. Et rai est traduit par voisin cent-deux fois, et seulement dix fois par ami.
Si nous traduisons correctement d'après ce qui précède : Tel est mon oncle, tel est mon voisin, Filles de Jérusalem! devient un référence claire à la descendance d'Ismaël.


Un peu (beaucoup) tiré par les cheveux... Rappelle toi que le cantique des cantiques est un hymne à l'Amour, au sein du couple, mais aussi par métaphore de l'homme pour Dieu et de Dieu pour sa création, texte que nous musulmans ne renierions pas tellement il exprime ce que nous pouvons ressentir comme tant d'autres humains, musulmans ou non smiling smiley Bref, un texte à portée universelle.


Et dans ce contexte évident, "tel est mon bien-aimé et mon compagnon" est une compréhension mille fois plus plausible que la tienne.


Cela a d'ailleurs toujours été l'interprétation, chrétienne et bien avant hébraïque, et ce des siècles avant que l'Islam n'advienne. Il ne pouvait donc y avoir d'arrière pensée malveillante, puisque l'Islam n'existait pas.


Bref, ton raisonnement ne tient pas la route.
Citation
TOUNE a écrit:
Un peu (beaucoup) tiré par les cheveux... Rappelle toi que le cantique des cantiques est un hymne à l'Amour, au sein du couple, mais aussi par métaphore de l'homme pour Dieu et de Dieu pour sa création, texte que nous musulmans ne renierions pas tellement il exprime ce que nous pouvons ressentir comme tant d'autres humains, musulmans ou non smiling smiley Bref, un texte à portée universelle.


Et dans ce contexte évident, "tel est mon bien-aimé et mon compagnon" est une compréhension mille fois plus plausible que la tienne.


Cela a d'ailleurs toujours été l'interprétation, chrétienne et bien avant hébraïque, et ce des siècles avant que l'Islam n'advienne. Il ne pouvait donc y avoir d'arrière pensée malveillante, puisque l'Islam n'existait pas.


Bref, ton raisonnement ne tient pas la route.[/quote]

Et pour cause. Maghrebi n' a pas tenu compte de ce que tous les lecteurs de la Bible savent, à savoir :


(en phonétique française
ve khull-o = et tout en lui,
ma hamaddim = très désirable.
Le mot "mahamadim "( au pluriel de mhmad ) se réfère au désir de la femme pour un homme.

Ce mot vient de la racine sémitique HMD = "désirer", en hébreu, dont le sens est devenu "louer" en arabe.



Et donc le Texte correctement traduit dans le sens hébreu du verbe est "tout son être est l'objet même du désir."

Rien à voir avec Mouhammad, me semble-t-il...



Modifié 2 fois. Dernière modification le 04/10/07 07:55 par franc_lazur.
mais je peux faire la meme gymnastique cerebrale pour dire que l'adjectif oint (messie) dans les psaumes messianiques correspondant plutot à quelques choses de oint ni plus ni moins.
en plus de cela: ce n'est pas le seul document de la bible qui parle de Mohammed pbls mais aussi du chapitre de esai original decouvert en 1953 en langue hebraique. j'ai le texte en arabe qui en parle mais n'apparaitera pas ici.
je vais le poster ce soir sur l'autre forum.
grinning smiley
Citation
maghribi2007 a écrit:
mais je peux faire la meme gymnastique cerebrale pour dire que l'adjectif oint (messie) dans les psaumes messianiques correspondant plutot à quelques choses de oint ni plus ni moins.
en plus de cela: ce n'est pas le seul document de la bible qui parle de Mohammed pbls mais aussi du chapitre de esai original decouvert en 1953 en langue hebraique. j'ai le texte en arabe qui en parle mais n'apparaitera pas ici.
je vais le poster ce soir sur l'autre forum.
grinning smiley

Mon pauvre Maghribi,tu enfonces des portes ouvertes : tout le monde le sait que "oint" est la traduction française de l'hébreu "mâchâh"( qui a donné "Messie), et que oint signifie "enduit d'huile".

Ce verbe dans la Bible est réservée à la consécration cultuelle d'un roi, d'un prêtre, d'un prophète, et n'est pas même réservé aux Israélites, puisque Cyrus, roi des Perses, est proclamé par Isaïe "l'Oint de YaHWéH." L'onction conférait au roi la force de l'Esprit, faisant de lui "l'Oint" ( = le Messie) du Seigneur.

Bonne journée, wa as-salam `alik.
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X