News Forum MediaTic Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
10 millions de Marocains analphabètes
Incroyable qu'en 2007, qu'il puisse y avoir 10 millions d'analphabètes dans pays prétendu pourtant émergeant. Ainsi, 30% de nos compatriotes sont confrontés au pire handicap que l'on puisse connaître: l'analphabétisme.

Le saviez-vous ? Près de 10 millions de Marocains sont encore aujourd’hui analphabètes, plus d’un million d’enfants de 8 à 15 ans ne sont pas scolarisés et 225.000 enfants abandonnent l’école chaque année. Aie !!!


L’analphabétisme touche 38,5 % de la population âgée de plus de 10 ans, selon les statistiques publiées en mai 2007 par le secrétariat d’Etat chargé de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle. Derrière ces chiffres, qui donnent le vertige, on entrevoit aussi l’énorme disparité entre le milieu rural (60%) et le milieu urbain (30%), ainsi qu’entre les femmes (55%) et les hommes (31%).

[www.bladi.net]
je rajoutes la suite de l'article qui est plus interessante , il faut savoir que les chiffres de 'analphabetisme sont en forte baisse et els causes sont multiples dont beaucoup de parents n'aiment pas envoyer leurs filles à l'école :

---------------------------------------------------------------------------------------------------- -----



C’est pour aider à lutter contre ce terrible fléau, dont les conséquences économiques sont pour le moins incalculables, que la Fondation Zakoura éducation (à ne pas confondre avec la Fondation Zakoura « microcrédit »), inscrit son action.

Jeudi 26 juillet sonnait l’heure de la présentation du bilan de l’année 2006.

Depuis 1997 ce sont près de 320 écoles d’éducation non formelle qui ont été créées.

Plus de 17.000 enfants de 8 à 16 ans y ont suivi le cycle du primaire, sur une durée de 39 mois.

En décembre 2006, 71 écoles étaient opérationnelles et 9 autres en cours de démarrage. Près de 97 % d’entre elles se situent en milieu rural. 17 nouvelles écoles ont ouvert en 2006, dont 9 à Doukkala, 7 à Tétouan et 1 à Larache.

Le taux global de déperdition de ces enfants, c’est-à-dire l’absentéisme, en 2006, est de 6,76 %. Les principales raisons invoquées sont : le travail (32%), le refus personnel de l’élève (19%), l’immigration (14%) et… le mariage (7%).

Pour la bonne nouvelle, en 2006, 80 % des 1.080 élèves inscrits ont réussi l’examen d’entrée au collège, et 100 % des élèves ayant passé les examens de 3e, 4e, et 5e année les ont réussi.

Côté programme d’alphabétisation, c’est aussi en nette progression. Après 6 années d’expériences et 73.000 bénéficiaires (dont 99 % de femmes), les résultats sont encourageants. Pas moins de 3 cours par semaine, de 2 heures chacun, sont donnés à des jeunes femmes de 16 à 35 ans. Au total, ce sont 300 heures de cours qu’elles suivent durant toute une année.

Un journal mensuel en arabe dialectal (tiré à 40.000 exemplaires et vendu à 1 DH) est même mis à leur disposition pour leur permettre de consolider leurs acquis par la pratique régulière de la lecture. Un autre serait bientôt disponible pour les enfants, selon Mounia Benchekroun, directrice générale de la Fondation Zakoura éducation.

Quant à l’insertion professionnelle, pour les garçons et filles de 15 à 25 ans, ces ateliers sont plus que demandés, surtout dans les régions rurales. Coupe et couture, plomberie, menuiserie, électricité, et ferronnerie sont enseignées à des groupes de 15 apprenants, pendant 2 à 4 mois. Au total, ce sont près de 6.000 jeunes qui ont été formé, dont 500 en 2006.
Citation
mimosa12 a écrit:
je rajoutes la suite de l'article qui est plus interessante , il faut savoir que les chiffres de 'analphabetisme sont en forte baisse et els causes sont multiples dont beaucoup de parents n'aiment pas envoyer leurs filles à l'école :

---------------------------------------------------------------------------------------------------- -----



C’est pour aider à lutter contre ce terrible fléau, dont les conséquences économiques sont pour le moins incalculables, que la Fondation Zakoura éducation (à ne pas confondre avec la Fondation Zakoura « microcrédit »), inscrit son action.

Jeudi 26 juillet sonnait l’heure de la présentation du bilan de l’année 2006.

Depuis 1997 ce sont près de 320 écoles d’éducation non formelle qui ont été créées.

Plus de 17.000 enfants de 8 à 16 ans y ont suivi le cycle du primaire, sur une durée de 39 mois.

En décembre 2006, 71 écoles étaient opérationnelles et 9 autres en cours de démarrage. Près de 97 % d’entre elles se situent en milieu rural. 17 nouvelles écoles ont ouvert en 2006, dont 9 à Doukkala, 7 à Tétouan et 1 à Larache.

Le taux global de déperdition de ces enfants, c’est-à-dire l’absentéisme, en 2006, est de 6,76 %. Les principales raisons invoquées sont : le travail (32%), le refus personnel de l’élève (19%), l’immigration (14%) et… le mariage (7%).

Pour la bonne nouvelle, en 2006, 80 % des 1.080 élèves inscrits ont réussi l’examen d’entrée au collège, et 100 % des élèves ayant passé les examens de 3e, 4e, et 5e année les ont réussi.

Côté programme d’alphabétisation, c’est aussi en nette progression. Après 6 années d’expériences et 73.000 bénéficiaires (dont 99 % de femmes), les résultats sont encourageants. Pas moins de 3 cours par semaine, de 2 heures chacun, sont donnés à des jeunes femmes de 16 à 35 ans. Au total, ce sont 300 heures de cours qu’elles suivent durant toute une année.

Un journal mensuel en arabe dialectal (tiré à 40.000 exemplaires et vendu à 1 DH) est même mis à leur disposition pour leur permettre de consolider leurs acquis par la pratique régulière de la lecture. Un autre serait bientôt disponible pour les enfants, selon Mounia Benchekroun, directrice générale de la Fondation Zakoura éducation.

Quant à l’insertion professionnelle, pour les garçons et filles de 15 à 25 ans, ces ateliers sont plus que demandés, surtout dans les régions rurales. Coupe et couture, plomberie, menuiserie, électricité, et ferronnerie sont enseignées à des groupes de 15 apprenants, pendant 2 à 4 mois. Au total, ce sont près de 6.000 jeunes qui ont été formé, dont 500 en 2006.
le problème de l'analphabètes vient de l'arabisation: imaginez que tamazight et le marocain parlé seriont utilisés, il n'y aurait plus des analphabètes. Imaginez si la France force le peuple français à parler et écrire en russe: la grande majorité des français serait qualifiée d'analphabètes... tous nos malheurs sont associées par la dictature culturelle orientale: arabisation et terrorisme islamiste.
seulement 10 millions ..........perplexe

c trop peu pour le maroc
Le tamazight n'est pas une langue mais un dialecte. C'est-à-dire que mis à part certaines régions, ce dialecte est inconnu par le monde. C'est comme si la France se mettait à parler corse.
Citation
Murakuch a écrit:
le problème de l'analphabètes vient de l'arabisation: imaginez que tamazight et le marocain parlé seriont utilisés, il n'y aurait plus des analphabètes. Imaginez si la France force le peuple français à parler et écrire en russe: la grande majorité des français serait qualifiée d'analphabètes... tous nos malheurs sont associées par la dictature culturelle orientale: arabisation et terrorisme islamiste.

a khouya, sois sérieux !!

tu connais le Maroc ou tu fais des films ?

dans beaucoup de régions, les familles ne veulent pas envoyer leurs filles à l'école ..

va dans le haut atlas et tu verras le vrai maroc , le maroc traditionnel ..

en plus, saches que la france a massacré toutes les langues locales : breton, corse, catalan, nissa etc...pour imposer le francais qui est la langue historique de l'ile de France ..
Citation
djebani a écrit:
Le tamazight n'est pas une langue mais un dialecte. C'est-à-dire que mis à part certaines régions, ce dialecte est inconnu par le monde. C'est comme si la France se mettait à parler corse.
c'est pas la meme chose le berbere et la premier langue du maroc reprersenté partout au maroc au sud,nord ,est ouest et aucun raport avec la corse qui est parlé juste en corse ..
Citation
mimosa12 a écrit:
Citation
Murakuch a écrit:
le problème de l'analphabètes vient de l'arabisation: imaginez que tamazight et le marocain parlé seriont utilisés, il n'y aurait plus des analphabètes. Imaginez si la France force le peuple français à parler et écrire en russe: la grande majorité des français serait qualifiée d'analphabètes... tous nos malheurs sont associées par la dictature culturelle orientale: arabisation et terrorisme islamiste.

a khouya, sois sérieux !!

tu connais le Maroc ou tu fais des films ?

dans beaucoup de régions, les familles ne veulent pas envoyer leurs filles à l'école ..

va dans le haut atlas et tu verras le vrai maroc , le maroc traditionnel ..

en plus, saches que la france a massacré toutes les langues locales : breton, corse, catalan, nissa etc...pour imposer le francais qui est la langue historique de l'ile de France ..

Il faut comparer le comparable: la France n'a pas introduit le grecque et forcer les francais à l'apprendre comme langue nationale. c'est exactement ce que a fait le Maroc, il a importé l'arabe de l'orient et l'a imposé.
bonjour à toutes et tous,
c'est tout simplement dramatique et "haram". Je vois que 2006 a été encore plus juteuse en matière d'abandon de l'école, puisque sur ce même site, l'on a annoncé 370 000 abandon en cours de scolarité. C'est ce qui me touche le plus dans le sens où personne n'est comptable (responsable) de cela. Tout passe comme une lettre à la poste sauf critiquer quelqu'un de haut placé.
Ce que je dis, si aux premiers 225 000 qui avaient abandonné, le ministre de l'éducation avait été viré avec pertes et fracas,le suivant aurait fait mieux et ainsi de suite.
Malheureusement, c'est toujours le peuple qui est con et nul, mais les dirigenats iireprochables. Eh bien, pour celles et ceux qui sont dans des zones rurales, souvent il est difficile pour maitresses et maîtres d'écoles ne veulent pas y aller ou y vivre par ce qu'il n'existe pas d'infrastructure ...etc. Il ne suffit pas de mettre en place des pièces en pré-farbriqués pour dire que nous créons des écoles.
cordialement
Citation
Murakuch a écrit:

Il faut comparer le comparable: la France n'a pas introduit le grecque et forcer les francais à l'apprendre comme langue nationale. c'est exactement ce que a fait le Maroc, il a importé l'arabe de l'orient et l'a imposé.

une bonne partie du francais vient du Latin, langue des Romains ..et en plus le latin est la langue officielle de l'église ..CQFD

et je parles même pas de l'amérique latine qui parle espagnol, langue importée, et non plus l'Inca par exemple..
Citation
mimosa12 a écrit:
Citation
Murakuch a écrit:

Il faut comparer le comparable: la France n'a pas introduit le grecque et forcer les francais à l'apprendre comme langue nationale. c'est exactement ce que a fait le Maroc, il a importé l'arabe de l'orient et l'a imposé.

une bonne partie du francais vient du Latin, langue des Romains ..et en plus le latin est la langue officielle de l'église ..CQFD

et je parles même pas de l'amérique latine qui parle espagnol, langue importée, et non plus l'Inca par exemple..

Tamazight et le Marocain peuvent avoir aussi des mots arabes, français ou espagnols... pas de problèmes..
A lalla Mimosa: tu ne veux pas que les marocains soient les indiens des arabes????
a lallaa allalaa Mimouza qui ne connait pas son histoire,,Alalla ,mimousa ROUH TKRA
Citation
TALFIT a écrit:
a lallaa allalaa Mimouza qui ne connait pas son histoire,,Alalla ,mimousa ROUH TKRA

c'est vrai TALFIT: lalla mimosa peut être ne sait pas que les langues nationales contiennent aussi des mots latins:
1) Ferchi= Quercus (chêne)
2) Fukiá = Fungi (champinons)
3) jrana = rana (grenouille)
4) Akiker = cicer aurientus (poids chiche)
5) Tilentlit = lentille
6) Afullus = poulet
7) Kuchina= cucina, cosina: cuisine

etc... etc...
- Aucun père de famille habitant la ville n'enverra sa fille devenue institutrice dans une école rurale (laaroubiya ): manque total d'infrastructure + éloignement + dangers....

- Aucun père '' conservateur ''ou au courant des évènements, ne laissera sa fille continuer ses études universitaires, en raison des luttes des clans ( kaidi... amazigh... ) qui souvent finissent par des crimes de sang...comme à errachidia - meknès .... ).


- l'avenir SOMBRE des étudiants n'est pas tellement encourageant ( pas d'embauche ... ) et souvent ils laissent tomber ou manifestent pour trouver du boulot ( manifestations - associations - sit-in des dipômés en chômage ..... ).

Pouir toutes ces raisons et d'autres, à mon avis tous les responsables sont des INCOMPETENTS, et le mieux qu'ils ont à faire c'est de laisser la place aux compétents ....
Citation
demha a écrit:
- Aucun père de famille habitant la ville n'enverra sa fille devenue institutrice dans une école rurale (laaroubiya ): manque total d'infrastructure + éloignement + dangers....

- Aucun père '' conservateur ''ou au courant des évènements, ne laissera sa fille continuer ses études universitaires, en raison des luttes des clans ( kaidi... amazigh... ) qui souvent finissent par des crimes de sang...comme à errachidia - meknès .... ).


- l'avenir SOMBRE des étudiants n'est pas tellement encourageant ( pas d'embauche ... ) et souvent ils laissent tomber ou manifestent pour trouver du boulot ( manifestations - associations - sit-in des dipômés en chômage ..... ).

Pouir toutes ces raisons et d'autres, à mon avis tous les responsables sont des INCOMPETENTS, et le mieux qu'ils ont à faire c'est de laisser la place aux compétents ....

Des problèmes sont partout... attention à une gaffe à l'algérien ou l'iranien ou palestinien.... ils ont voulu soigner le choléra par la peste....
Citation
Murakuch a écrit:
Citation
demha a écrit:
- Aucun père de famille habitant la ville n'enverra sa fille devenue institutrice dans une école rurale (laaroubiya ): manque total d'infrastructure + éloignement + dangers....

- Aucun père '' conservateur ''ou au courant des évènements, ne laissera sa fille continuer ses études universitaires, en raison des luttes des clans ( kaidi... amazigh... ) qui souvent finissent par des crimes de sang...comme à errachidia - meknès .... ).


- l'avenir SOMBRE des étudiants n'est pas tellement encourageant ( pas d'embauche ... ) et souvent ils laissent tomber ou manifestent pour trouver du boulot ( manifestations - associations - sit-in des dipômés en chômage ..... ).

Pouir toutes ces raisons et d'autres, à mon avis tous les responsables sont des INCOMPETENTS, et le mieux qu'ils ont à faire c'est de laisser la place aux compétents ....

Des problèmes sont partout... attention à une gaffe à l'algérien ou l'iranien ou palestinien.... ils ont voulu soigner le choléra par la peste....
mais le probléme est que le bérbér n'est pas une langue ,c'est un dialecte, et il n'est parlé que dans des régions limitées du pays ,surtout les montagnes de l'atlas . et chaque région a son dialect totalement différent des autres régions : ouarzazat ne parle pas le même dialecte qu'agadir , ou le rif , ou azilal etc .
ils font même plusieurs journaux télévisés sur la premiére chaine . pourquoi alors si c'est le même dialecte ???? NB : sur ce même forum ,tu peux lire sur les habitants du rif qui veulent imposer leur dialecte comme langue nationale !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/08/07 15:19 par andoras.
Mwa je trouve ça positif! il y a même pas 4ans c'était 60% de la population qui était analphabète mnt c'est environ le 1 tiers.. c'est plutot positif à mon sens
C'est bien ça fera toujours 1 marocain sur 3 au service des autres
Faut voir le bon coté des chosesspinning smiley sticking its tongue out



bn Abbâs- qu'Allah soit satisfait de lui - rapporte que : " L'Envoyé d'Allah SAW a dit :
Celui qui encourt la colère d'Allah en donnant satisfaction aux gens, Allah abat sur lui Son courroux et rend irrité contre lui ceux même auxquels il a donné satisfaction en encourant la colère divine. Et celui qui satisfait Allah en s'exposant à la colère des gens, Allah l'agrée et rend satisfaits de lui ceux qu'il a irrités, en recherchant l'agrément divin en embellissant ses actes et ses paroles à leurs yeux"[ Rapporté par At- Tabarânî].
si on leur apprend a lire et a écrire dans leurs scolarités leurs langues maternelles,personne ne sera illettré.
Le tamazight n'est pas une langue écrite talfit



bn Abbâs- qu'Allah soit satisfait de lui - rapporte que : " L'Envoyé d'Allah SAW a dit :
Celui qui encourt la colère d'Allah en donnant satisfaction aux gens, Allah abat sur lui Son courroux et rend irrité contre lui ceux même auxquels il a donné satisfaction en encourant la colère divine. Et celui qui satisfait Allah en s'exposant à la colère des gens, Allah l'agrée et rend satisfaits de lui ceux qu'il a irrités, en recherchant l'agrément divin en embellissant ses actes et ses paroles à leurs yeux"[ Rapporté par At- Tabarânî].
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X