médecins marocains en exil
bonjour,
un gand nombre de médecins marocains quitte le pays et vont exercer ailleurs, europe, golf, canada , usa.....les raisons sont multiples, la formation inadaptée à la réalité du terrain, les conditions de travail du moyen age, la corruption, une politique de santé publique médiocre, des responsables ministériels staliniens.....
la création de l'association des médecins marocains en exil, nous permettera de dénoncer cette situation, de deffendre notre droit au retour, de contribuer à stoper l'hémorragie.....
nous allons essayer de developper un site internet, nous ommes ouvert à toute proposition.
merci
en tout cas pas au Canada, le Canada ne reconnait aucun pratique a l'étranger.



le crime ne paye pas, mais il occupe
il est possible d'exercer au canada mais aprés plusiers tests et examens. d'autre part plusieurs de nos collégue se sont convertis en chercheurs dans les universités canadiennes, ou alrs il travaille dans l'industrie pharmaceutique.
reconnus ou non ailleur, l'important que c'est une perte enorme pour la nation en argent, temps et

competence

combien ca coute de former un medecin?
Citation
exilé a écrit:
il est possible d'exercer au canada mais aprés plusiers tests et examens. d'autre part plusieurs de nos collégue se sont convertis en chercheurs dans les universités canadiennes, ou alrs il travaille dans l'industrie pharmaceutique.

Salam
Oui je confirme, la plupart se sont convertis en chercheurs biologistes pour travailler ds les labo canadiens .
C'est pas du tout facile pour les medecins marocains,entre le systeme francais qui leur force de repasser le PCEM1 puis passage en 5eme annee, et le systeme canadien qui ne reconait pas vraiment le diplome marocain.
et meme ceux qui choisissent de faire la specialite ici en france , ils sont jamais payes comme les medecins francais ( garde ...)
Citation
crocotype a écrit:
reconnus ou non ailleur, l'important que c'est une perte enorme pour la nation en argent, temps et

competence

combien ca coute de former un medecin?

c'est clair que c'est une perte pour la nation, mais nos responsable font semblant de ne rien voir et ne veulent pas comprendre que nous erions plus utiles dans notre pays.
c'est politique délibérée de laisser la population dans la précarité sanitaire, et dans la précarité éducative.
notre gouvernement nous pousse à brader nos compétences, mais c'est le prix à payer pour deffendre nos opinions.
Bonjour à toutes et tous,
C'est une excellente initiative que de monter votre association. Alors que tous les rapports internationaux y compris le rapport INDH confirment nos carences en matières grises et compétences, le gouvernement reste sourd à tut cela. J'ai l'impression que l'on cherche à ce que tout un chacun qui peut servir le pays est le malvenu. Que des découragement et des bâtons dans les roues pour notre jeunesse. 370 000 elèves ont quitté l'enseignement cette année. Qu'adviendra-t-il ?
Mettez en route votre association et dénoncez l'arbitraire et l'incompétence de nos dirigeants. Si cela continue de la sorte, bien tôt il nous faudra demander à des pays étrangers d'exercer ce droit d'ingérence humain. C'est malheureux, mais il va peut-être falloir que tous les marocains aillent porter plainte contre l'état pour violence, maltraitance et mauvaise gouvernance.
cordialement et bon courage.
je suis solidaire avec vous quand je vois le nombre des cadres qui s'exilent dans les autres pays je me pose toujours une question "il est où le problème ?. c'est certes que les conditions du travail au Maroc sont difficiles mais comme on dit " ce n'est pas parceqeu il y a du l'herbe ailleurs qu'il est vert"
s'exiler pourquoi pas ? mais pas à n'importe quel prix
Chers médecins,

Je comprends l’euphorie dont vous faîtes preuve pour faire part de vos opinions, je suis conscient de l’amertume que ressentent la plupart des jeunes ayant passé 7 ans à étudier dans les facultés de médecine pour finalement toucher un salaire dérisoire surtout ceux qui travaillent en secteur public.
Je sais également que le fait de songer à retourner au bled émane d’un sentiment de déception que plusieurs entre vous ressentent à l’étranger. Je vais rebondir sur l’exemple du Canada, qui contrairement, à ce qu’on laisse croire aux immigrants «médecins», il n’y a aucune reconnaissance des diplômes étrangers même européens. Selon moi, la conversion des médecins en des métiers de biologie est non seulement rare et difficile mais elle est une image de dégradation et d’humiliation des compétences.
Ça serait plutôt, une bonne idée de s’unir et bâtir sa place dans son propre pays plutôt que de penser à d’autres horizons où l’amertume est beaucoup plus ressentie. Si le secteur public ne le permet pas, je pense que le privé représente une bonne opportunité pour faire une fortune au bled.
Que Dieu vous aide

CoolmanY
D'un autre côté, personne n'a obligé ces gens à "s'exiler". Une fois de l'autre côté, l'expatriation prend une teinte moins "dorée" que celle escomptée...Alors on veut retourner après avoir, en quelque sorte, "craché dans la soupe"...



"Avec un H majuscule"



Modifié 2 fois. Dernière modification le 20/05/07 10:23 par Hamid.
l'exil des médecins n'est absolument pas motivé par l'appat du gain. pour la plus part d'entre nous c'est le désir d'exercer son métier dans des conditions saines, loin de la corruption et de la tricherie. l'hopital public marocain est une vraie mascarade, les citoyen sont mal traités parce que l'état n'investit absolument pas dans ce secteur vital. les pauvres citoyens sont obligés de tout payer, de la seringue aux médicaments en passant par la radiologie en ville, en rajoutant bien sur les bakchiches. les spécialistes affectés dans les hopitaux publics sont surdiplomés par rapport à ce que les structures sanitaires leurs offrent et par conséquant ils deviennent inéficaces.
un point sur lequel je suis d'accord avec vous, c'est que le secteur libéral offre encore beaucoup d'opportunité pour ceux qui veullent réellement travailler. malheureusemet le ministére de la santé nous a empéché de s'installer, nous étions préts à prendre des risques, hélas.
en cétte année 2007.

*60 medecins généralistes ont été recruté par l 'etat. ils toucheraont un salaire de 7000.00 dh "suffisante pour la ration avoir un appartement et une voiture"

* 400 médecins ont été recruté par l'etat et admis à faire une spécialité. dans les 2 premieres années ils toucheraont 4000.00dh et à partir de la 3 eme ca serai 7000.00 dh et plus de 9000.00 apres 4 ans d etudes de specialité.

* un autre concours sera organisé fin mois de juin pour recruter d'autres medecins généralistes.

cher "exilé" il est temps de regagner ton pays, pour passer décrocher ton job, tu aura 7000.00 dh et tu epousera une consoeur de ta promotion et vous pouvez ensemble batir une villa et avoir une voiture dans un petit village lieu de de votre affectation.

(tm)
CHers Exilés,

Pourquoi ne pas ouvrir son cabinet? sur le long terme c'est plus rentable que les 7000/10000 ou même 20000 de l'Etat?

Je me demande bien combien ça coute d'ouvrir son cabinet? (pour un généraliste par exemple)

Merci de vos réponses....je me renseigne parce j'ai quelqu'un de la famille qui bientôt inchallah aura son diplôme de medecin au Maroc...
Citation
exilé a écrit:
l'exil des médecins n'est absolument pas motivé par l'appat du gain. pour la plus part d'entre nous c'est le désir d'exercer son métier dans des conditions saines, loin de la corruption et de la tricherie. l'hopital public marocain est une vraie mascarade, les citoyen sont mal traités parce que l'état n'investit absolument pas dans ce secteur vital. les pauvres citoyens sont obligés de tout payer, de la seringue aux médicaments en passant par la radiologie en ville, en rajoutant bien sur les bakchiches. les spécialistes affectés dans les hopitaux publics sont surdiplomés par rapport à ce que les structures sanitaires leurs offrent et par conséquant ils deviennent inéficaces.
un point sur lequel je suis d'accord avec vous, c'est que le secteur libéral offre encore beaucoup d'opportunité pour ceux qui veullent réellement travailler. malheureusemet le ministére de la santé nous a empéché de s'installer, nous étions préts à prendre des risques, hélas.


Je connais très bien tout ça...
Rentrez et installez vous en secteur libéral (et pas seulement à Casa ou Rabat).Et faites des spécialités utiles au Pays (et non pas seulement lucratives winking smiley)



"Avec un H majuscule"
Bonjour à tous,
Ce n'est pas que la cas des médecins mais c'est aussi le cas dans d'autres domaines, des ingénieurs, des informaticiens, des chercheurs biologistes, physiciens.....

C'est une perte immédiate pour le pays dans les compétances de ces gens mais le Maroc récupère le benifice après quelques années, lorsque ces gens retournent au pays comme des resortissant marocains à l'étranger avec plein de $$$$$$ dans les poches pour passer des vacances et c'est ce qui interesse notre pays le plus.
je suis trés heureux de lire ses commentaire. en ce qui me concerne, j'ai travaillé avec l'état en tant que médecin généraliste pendant 14 mois dans un petit village dans la prviance e sidi kacem, ou je m'aoccupait de 23000 habitants, sans jamais me pleindre, j'avais 25 ans et j'étais trés heureux de le faire aprés mon retour de suisse. aprés avoir obtenu mon diplome de spécialiste en maladies rénales, j'a proposé au ministére un projet bien ficelé pour une nouvelle technique qui aurait pu rendre service à nos compatriotes et à moindre cout, j'ai été affecté avant mes coprmotionnaires. mon projet était trés viable, la population voyait de l'éspoir dans cette technique(que je n'ai pas inventé),mais le lobby des industrels ainsi que certaines associations m'ont mis les batons dans les rous, j'ai reçu des menaces de la part d'un député de la nation appartenant au PJD, le ministére n'a rien fait pour me protéger malgré mes disaine de courriers. la décision de m'exiler est trés bien justifié, notre gouvernement est au courant car e n'ai pas cess" d'ecrire et de les informer, sans résulatat.
7000 dhs gha tebnilek lvilla? grinning smiley

3ela chmen maroc katehdar?
Citation
exilé a écrit:
je suis trés heureux de lire ses commentaire. en ce qui me concerne, j'ai travaillé avec l'état en tant que médecin généraliste pendant 14 mois dans un petit village dans la prviance e sidi kacem, ou je m'aoccupait de 23000 habitants, sans jamais me pleindre, j'avais 25 ans et j'étais trés heureux de le faire aprés mon retour de suisse. aprés avoir obtenu mon diplome de spécialiste en maladies rénales, j'a proposé au ministére un projet bien ficelé pour une nouvelle technique qui aurait pu rendre service à nos compatriotes et à moindre cout, j'ai été affecté avant mes coprmotionnaires. mon projet était trés viable, la population voyait de l'éspoir dans cette technique(que je n'ai pas inventé),mais le lobby des industrels ainsi que certaines associations m'ont mis les batons dans les rous, j'ai reçu des menaces de la part d'un député de la nation appartenant au PJD, le ministére n'a rien fait pour me protéger malgré mes disaine de courriers. la décision de m'exiler est trés bien justifié, notre gouvernement est au courant car e n'ai pas cess" d'ecrire et de les informer, sans résulatat.

I can relate to.....Je te comprends parfaitement et je tiens à dire que ce ne sont pas uniquement nos médecins qui vivent ce genre d'expériences malheureuses
Je suis dans le même cas que toi, après avoir terminé mes études d'ingénieur en France je suis rentré au Maroc. J'ai bossé pendant une année dans une grande administration marocaine mais ma déception fut énorme...et comme tu dis le problème n'était pas le salaire ou les primes ou ce genre de considérations pécuniaires mais tout simplement les responsables et les gens qui sont aux commandes qui ont une mentalité stalinienne qui ne tolère pas la moindre initiative individuelle ou la moindre critique !
J'aurais préféré ne grader que la moitié de mon salaire de l'époque et travailler dans un environnement sain avec des responsables ouverts et honnêtes...mais hélas
alors j'ai choisi aussi la voie de l'exil...à présent je bosse dans une prestigieuse université européenne...je rentrerais au Maroc le jour où j'aurais suffisamment de sous pour créer ma propre boite et travailler pour mon propre compte...car je sais ce que c'est d'être "managé" par des @#$%&.s !
bonne chance
Je ne suis pas médecin.
J'aurais aimé exercé le métier de juriste ou d'avocat au Maroc.
Mais quand je vois l'état de la justice au Maroc, je me dis qu'il vaudrait mieux pas.

Comment travailler dans un pays ou l'on peut tout acheter ? du juge au témoin!
Comment travailler dans un pays ou ce n'est pas la valeur du savoir, ou la compétence qui font la différence, mais le nombre et l'étendue des réseaux que l'on entretient !

Quelle éstime aurais je pour moi même si je devais corrompre et être corrompu pour pouvoir bâtir "lvilla" et avoir "tonobila"?

Je prefere mille fois rester ici, au moins quand j'ai a défendre quelqu'un, seule le code compte. Quand je parle à flic, il a beau penser (s'il le pense) "@#$%&", je sais qu'il ne peut pas outrepasser ses prérogatives. Quand je rentre dans un tribunal, je peux réellement agir pour un client, en toute liberté et en toute conscience.

Je sais, les choses ne sont pas toutes roses ici, mais au moins, j'ai le choix.

Je suis de tout coeur avec ceux qui veulent faire des choses pour un pays qui nous a formé, dans lequel nous avons (j'ai) grandi, mais voilà, des fois, ce n'est pas possible.
Citation
exilé a écrit:
l'exil des médecins n'est absolument pas motivé par l'appat du gain. pour la plus part d'entre nous c'est le désir d'exercer son métier dans des conditions saines, loin de la corruption et de la tricherie. l'hopital public marocain est une vraie mascarade, les citoyen sont mal traités parce que l'état n'investit absolument pas dans ce secteur vital. les pauvres citoyens sont obligés de tout payer, de la seringue aux médicaments en passant par la radiologie en ville, en rajoutant bien sur les bakchiches. les spécialistes affectés dans les hopitaux publics sont surdiplomés par rapport à ce que les structures sanitaires leurs offrent et par conséquant ils deviennent inéficaces.
un point sur lequel je suis d'accord avec vous, c'est que le secteur libéral offre encore beaucoup d'opportunité pour ceux qui veullent réellement travailler. malheureusemet le ministére de la santé nous a empéché de s'installer, nous étions préts à prendre des risques, hélas.



qu est ce que vous appéllez des conditions saines?


pourquoi ne pas essayer de changer le pays de l interieur au lieu d attendre qu il change pour vous.

qu elle aurrait été le sort de l occident si pendant le 19 eme et le debut du 20 eme siecle(ou les conditons ressemblent a celle du maroc d aujourd hui) il avait été fui par ses cerveau parceque les conditions de lepoque n etait pas saines.


ils me font rire ces cerveaux qui s exilent apres viennent pleurer sur leurs sort en accusant le maroc d ete sous devellopé ave tous ce que cela implique commeconditions malsaine.

mais le propre d un cerveau n est-il pas de transformer une situation malsaine en situation saine?


sinon il ne sert a rien etson exil n est pas une perte .si il attend que d autres cerveaux rendent la situation saine pour que lui profite.

voila la cause de notre sous developement.
Facebook