Marrakech : World Touring Car Championship du 1 au 3 mai 2009
Début mai, Marrakech accueille le Championnat du monde des voitures de tourisme. Coup de pub pour le pays, il sert aussi de test pour renouer avec la F1.


Après plus de cinquante ans d’absence, le Maroc tente de figurer à nouveau sur la carte très prisée des grands circuits automobiles de la planète. On n’avait pas vu ça depuis le grand prix de Formule 1 de Casablanca en 1958. Mais, cette fois-ci, c’est Marrakech qui a été choisi pour accueillir la troisième étape du Championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC), qui se tiendra du 1er au 3 mai prochain. Baptisée Race of Morocco, cette course est la seule manche africaine des championnats internationaux qui dépendent de la Fédération internationale de l’automobile, organisatrice par ailleurs des épreuves mondiales phares de la F1 et des rallyes.

Des bolides lancés en pleine ville à plus de 230 km/h emprunteront un circuit de 4,5 km, découpés par seize virages, et qui s’étirera le long du boulevard Mohammed VI et de la route de l’Ourika. De quoi redorer le blason de la Ville ocre, dont l’attractivité touristique tend à s’essouffler. Avec les 100 000 visiteurs espérés – c’est la moyenne d’aficionados attendus pour tous les circuits en ville (Monaco, Macao…) – et les 200 millions de téléspectateurs promis par la chaîne télévisée Eurosport, qui retransmettra l’épreuve dans 70 pays, c’est un coup de pub et de marketing en or. Pour chacun des trois jours d’épreuves, des billets seront mis en vente au prix de 100 DH (9 euros) pour assister au premier jour d’essais et de 2 500 DH (225 euros) pour les 12 000 places assises des tribunes lors des deux jours de course. Des packages (hôtel + entrée) de 500 à 1 200 euros sont également proposés aux mordus de sport mécanique pour suivre sur place l’ensemble du week-end sportif.

Près de 30 millions d’euros

En matière d’investissement, la ville a déboursé quelque 3 millions d’euros pour aménager la voirie du circuit urbain. Le reste des capitaux, 25 millions d’euros, a été apporté par la société Marrakech Grand Prix (MGP), organisatrice de l’événement et qui a bénéficié du soutien des Banques populaires. Parmi les actionnaires de MGP : le groupe Menara, poids lourd national du BTP et de l’immobilier, et l’homme d’affaires marocain Aly Horma. De son côté, l’entreprise publique angolaise Sonangol, qui fournira notamment le carburant, est le principal sponsor de cette unique épreuve d’un championnat du monde de sport mécanique sur le sol africain.

« Nous voulons développer une plate-forme de médiatisation pour le Maroc à travers le sport, et en particulier les sports mécaniques. La ville de Marrakech devrait accueillir ce grand prix pendant trois ans renouvelables. Et nous avons plusieurs autres projets pour multiplier ce type d’événement par la suite. Notre objectif ? Développer les sports automobiles et l’engouement du public ainsi que celui des sponsors au Maroc », explique Aly Horma, le président de MGP.



Le Maroc se prépare à entrer dans la course 1.0

Le Maroc accueillera l’unique manche africaine des Championnats du Monde de la F.I.A., le World Touring Car Championship qui se jouera dans les rues de Marrakech. FIA WTTC est l'un des trois championnats de la Fédération Internationale de l'Automobile avec la Formule 1 et le WRC.

Le circuit de Marrakech Grand Prix aux normes de la FIA attend près de 100 000 spectateurs sur 3 jours et plus de 113 millions de foyers de téléspectateurs à travers Eurosport en tant qu'Official Broadcaster.

Cet évènement, au-delà d'être le plus grand évènement sportif jamais réalisé au Maroc et en Afrique, est l'occasion pour les amateurs de courses automobiles de vivre leurs passions, et pour les autres, de découvrir un monde où le sport rime avec festivités et glamour.
FIA WTCC 2009: Marrakech Grand Prix
Par Guide Auto, vendredi 24 avril 2009 à 10:15 | General | #429 | rss

Marrakech accueillera du 1er au 3 mai 2009 le "Championnat du Monde des Voitures de Tourisme", un des trois championnats du monde de la Fédération Internationale de l'automobile (FIA), qui sera diffusée en direct sur 2M.

Initié par "Marrakech Grand Prix" et la FIA, ce grand prix se déroulera sur un circuit de 4540 m tout au long du boulevard Mohammed VI et la route menant vers Ourika.

Pour assurer une sécurité aux normes internationales, les organisateurs installeront 2550 blocks d'impact d'un poids de résistance de 4 tonnes chacun, 10,2 kilomètres de grillage anti-débris, 8 kilomètres de bordure de sécurité, 5 ponts piétons amovibles, 14 bâtiments en murs portatifs ainsi que 19 structures pour notamment les écuries, les garages et équipements.

Des tribunes d'une capacité d'accueil de 12.232 places assises et 30.000 autres spectateurs debout seront érigées pour la circonstance, ont indiqué les organisateurs de cette compétition internationale prévue pour la première fois sur le continent africain.

"Le circuit en ville du Grand Prix de Marrakech apportera au public un événement automobile international majeur et permettra de redorer l'image de Marrakech", a souligné M. Ali Horma, directeur de "Marrakech Grand Prix" en présentant les aspects organisationnels et techniques de l'événement.

Et d'ajouter qu'avec l'organisation de cette course, le Maroc sera en mesure de s'ouvrir davantage sur ce sport et de démontrer sa capacité à relever des challenges énormes en mobilisant d'importantes ressources humaines et logistiques, insistant sur l'impact économique et touristique de cette course, notamment en termes de création d'emplois et de promotion de la destination Maroc.

La retransmission du grand prix par 62 télévisions couvrant 70 pays captera pas moins de 200 millions de téléspectateurs. (D'après la MAP)
Facebook