Maroc/Tunisie = la bonne concurrence
cela force le respect envers les journalistes tunisiens.. si la même information est relayée par les journalistes algériens, eux ils trouverons le moyen de dire que c'est le palais et la meghzen qui sont derrière ça... dommage que la Tunisie ne soit pas à la place de l'Algérie..

bonne lecture


Dans
[www.tunisieaffaire.com]

Depuis 2002, les Investissements directs marocains en Tunisie suivent une courbe ascendante. Une dynamique créée par un secteur privé marocain en bonne santé. Les observateurs savent que ce n’est que le début.

Profitant d’une conjoncture économique favorable, c’est Attijari Bank qui a ouvert le bal des acquisitions d'entreprises tunisiennes par des groupes marocains par l’acquisition de la Banque du Sud. Bénie par les autorités de tutelle, cette opération de privatisation a depuis été suivie par plusieurs autres. La dernière en date étant celle de l'achat de la SOTUVER.


Face à des PME-PMI Tunisiennes, de grands groupes financiers marocains affichent une bonne forme arrogante.

Il faut savoir qu'au Maroc de grands groupes privés, banques et autres holdings se sont constitués pour devenir des puissants opérateurs financiers avec des vues sur toute la région du Maghreb. Plus encore c'est en Afrique subsaharienne que ces mastodontes mènent la vie dure aux entreprises tunisiennes qui veulent percer. Affichant clairement leurs ambitions internationales depuis plusieurs années, les entreprises marocaines profitent d'assises financières solides mais surtout d'une nouvelle génération de manager et de chef d’entreprises qui savent pendre des risques. C'est le cas par exemple de la Royal Air Maroc, qui a acquis par voie de privatisation pas moins de 6 compagnies africaines. Ce qui a eu pour résultat d'en faire une des premières compagnies desservant l'Afrique, face a la faillite d'Air Afrique et aux difficultés de plusieurs compagnies nationales, comme celle du Gabon ou du Cameroun.

C'est aussi le cas de Maroc Telecom, qui s'est déployée dans plusieurs pays africain, dont la Mauritanie avec Maurite, le Burkina Faso et le Gabon et qui compte acquérir chaque année une nouvelle licence dans un nouveau pays africain.

Des entreprises tunisiennes qui ne font pas la taille
Face à cette situation les entreprises tunisiennes font grise mine. En grande partie des PME-PMI elles ont adopté une stratégie plus timide. Aversion au risque, manque d'appui des banques tunisiennes aux investissements directs à l'étranger et rareté des compétences managériales tunisiennes qui ont une vision africaine sont autant d'élément qui vont conditionner leurs stratégies. Dans la pratique, les entreprises tunisiennes ne vont se déployer que dans le rayon assez restreint qui est celui du Maghreb arabe. Cette présence sera essentiellement commerciale.

Imposée par la différence des tailles des entreprises les entreprises tunisiennes et marocaines n'ont pas les mêmes stratégies. La Tunisie privilégiant les services et la sécurité de fonds d'appui comme le FAMEX pour investir alors que le Maroc lorgne sur les Telecom et les finances.

Les observateurs s'accordent à dire que ce n'est que le début d'une déferlante marocaine qui touche déjà plusieurs plages du continent africain et qui commence à pointer à l'horizon des entreprises tunisiennes. Ces dernières devront composer avec ces concurrents de plus en plus féroces. Ce qui est certain c'est que nous n'avons pas encore fini d'entendre parlé de cette confrontation.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15/10/07 17:22 par mouhcine.m.
Moi aussi je suis agreablement surpris par le ton et le contenu de cet article. Merci pour le poster. Malheureusement, comme on dit, on ne choisit pas notre voisin.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15/10/07 19:07 par -Tanjaoui-.
Je confirme...par exemple Etijara Bank a repris la banque du Sud Tunisienne...et on ne se porte pas plus mal.

Ettijara parle aux tunisiens dans leurs darija ..buziness is biziness ..mais honnete..et apres tout que le meilleur gagne

Il vaut mieux favoriser les flux et echanges inter-maghrebins ..que de laisser la place aux gens venus du Nord..surtout de l'ancienne metropole.
..bon j'ai oublié de dire que je suis tounsi...
mais je reste un mangeur de couscous
salam aleikoum,

une pensée pour nos soeurs et freres de tunisie morts pendant la période de l'Aîd , suite aux innondations dont leur pays a été victime sad smiley

Allah i Rahmoum missakin



!!*!! le seul chat autorisé sur ce forum
non non il n'y a pas à être surpris car le ton de cet article n'est pas exceptionnel.. les journalistes tunisiens font du vrai journalisme.. même lorsqu'ils critiquent le Maroc, il y a un réel effort d'objectivité .. en tout cas il y a pas d'arrières pensées malsaines.. en fait ce que je constate est que les journalistes tunisiens avant de respecter les marocains ils respectent leurs propres concitoyens et leur propres institutions (attention respecter qq ne veut pas dire ne pas le critiquer) ... paradoxalement, les journalistes algériens, on ne sait ce qu'ils font exactement .. au mieux ils font du journalisme du quartier, ils ne savent ce qui est la déontologie journalistique.. ils ne respectent rien.. ils ne respectent ni leurs concitoyens ni leurs institutions .. Alors leur demander de respecter les marocains, c'est quasiment de l'insolence...les journalistes algériens qu'est quoi ? c’est de la méchanceté, c’est de la désinformation, c’est du plagiat, c’est de la manipulation, … le pire est que les enjeux sont énormes.. aujourd’hui il y a au moins 3 générations d’algériens qui sont élevés pour haïr le Maroc, tous les forums du web en sont témoins.. les journalistes algériens sont en partie responsables.. ils font partie d’un système en décalage avec les aspirations des maghrébins..

Citation
-Tanjaoui- a écrit:
Moi aussi je suis agreablement surpris par le ton et le contenu de cet article. Merci pour le poster. Malheureusement, comme on dit, on ne choisit pas notre voisin.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15/10/07 20:19 par mouhcine.m.
Ah là oui ! Chapeau bas aux relations Maroco-Tunisienne ! c'est ça la véritable union : l'union économique.
Et si les Tunisiens (ou d'autres!) veulent investir chez nous --> les portes sont Grandes et Ouvertes !

Je dis aux Maghrébins : "mais bon sang, venez on va travailler ensemble !"

C'est bien ...
Le Savez-vous qu'une Logan marocaine sur le marché algérien coûterait plus cher qu'une Logan roumaine.. sachant qu'une Logan marocaine est beaucoup moins cher à la sortie de l'usine Somaca qu’une Logan roumaine. Pourquoi ? car l'Algérie taxe les Logans marocaines au prix le plus fort… Autrement dit, les algériens payent leurs Logans (romaines) plus cher à cause de la politique de leur gouvernement, qui ne veut pas faire de cadeaux à l’industrie marocaine



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16/10/07 11:31 par mouhcine.m.
le Maroc est très respecté en tunisie, en plus les 2 peuples tunisien et marocain se respectent mutuellement: nous somme un seule peuple.
Mais ATTIJARIWAFABANK est entrain de se casser la gueule en Tunisie…un pays très difficile pour tout étranger investisseur.

Ne dites pas Maroc Telecom, mais VIVENDI, puisque ce sont les français qui dirigent et le benef va ailleurs…au Maroc Maroc telecom fait payer au marocain les communications les plus chères au monde, en Afrique elle joue le sociale.

Royal air maroc est aussi dirigé par un groupe français, notamment en maintenance d’avions, et l’aéroport Mohamed V n’est que 49% de parts de royale air maroc.

Donc après il reste quoi, ça sera les multinationales qui vont tous rafler, et le maroc est la cible privilégiée.
Savez vous que la seule vraie raison du maintien de la fermeture des frontieres c'est que Bouteff refuse d'apres lui de faire un cadeau à l'economie marocaine.D'apres lui pourquoi faire gagner 2Milliard de dollards au marocains???Je l'ai entedu de sa propre bouche..alors il n'y a pas de quoi polimiquer..
Oui Ablad, j'avais entendu ca aussi.

@Kador

tu prends les gens pour des cons ou quoi, l'information est facilement verifiable de nos jours. alors va faire ta propagonde ailleur.
Citation
mouhcine.m a écrit:
cela force le respect envers les journalistes tunisiens.. si la même information est relayée par les journalistes algériens, eux ils trouverons le moyen de dire que c'est le palais et la meghzen qui sont derrière ça... dommage que la Tunisie ne soit pas à la place de l'Algérie..

bonne lecture


Dans
[www.tunisieaffaire.com]

Depuis 2002, les Investissements directs marocains en Tunisie suivent une courbe ascendante. Une dynamique créée par un secteur privé marocain en bonne santé. Les observateurs savent que ce n’est que le début.

Profitant d’une conjoncture économique favorable, c’est Attijari Bank qui a ouvert le bal des acquisitions d'entreprises tunisiennes par des groupes marocains par l’acquisition de la Banque du Sud. Bénie par les autorités de tutelle, cette opération de privatisation a depuis été suivie par plusieurs autres. La dernière en date étant celle de l'achat de la SOTUVER.


Face à des PME-PMI Tunisiennes, de grands groupes financiers marocains affichent une bonne forme arrogante.

Il faut savoir qu'au Maroc de grands groupes privés, banques et autres holdings se sont constitués pour devenir des puissants opérateurs financiers avec des vues sur toute la région du Maghreb. Plus encore c'est en Afrique subsaharienne que ces mastodontes mènent la vie dure aux entreprises tunisiennes qui veulent percer. Affichant clairement leurs ambitions internationales depuis plusieurs années, les entreprises marocaines profitent d'assises financières solides mais surtout d'une nouvelle génération de manager et de chef d’entreprises qui savent pendre des risques. C'est le cas par exemple de la Royal Air Maroc, qui a acquis par voie de privatisation pas moins de 6 compagnies africaines. Ce qui a eu pour résultat d'en faire une des premières compagnies desservant l'Afrique, face a la faillite d'Air Afrique et aux difficultés de plusieurs compagnies nationales, comme celle du Gabon ou du Cameroun.

C'est aussi le cas de Maroc Telecom, qui s'est déployée dans plusieurs pays africain, dont la Mauritanie avec Maurite, le Burkina Faso et le Gabon et qui compte acquérir chaque année une nouvelle licence dans un nouveau pays africain.

Des entreprises tunisiennes qui ne font pas la taille
Face à cette situation les entreprises tunisiennes font grise mine. En grande partie des PME-PMI elles ont adopté une stratégie plus timide. Aversion au risque, manque d'appui des banques tunisiennes aux investissements directs à l'étranger et rareté des compétences managériales tunisiennes qui ont une vision africaine sont autant d'élément qui vont conditionner leurs stratégies. Dans la pratique, les entreprises tunisiennes ne vont se déployer que dans le rayon assez restreint qui est celui du Maghreb arabe. Cette présence sera essentiellement commerciale.

Imposée par la différence des tailles des entreprises les entreprises tunisiennes et marocaines n'ont pas les mêmes stratégies. La Tunisie privilégiant les services et la sécurité de fonds d'appui comme le FAMEX pour investir alors que le Maroc lorgne sur les Telecom et les finances.

Les observateurs s'accordent à dire que ce n'est que le début d'une déferlante marocaine qui touche déjà plusieurs plages du continent africain et qui commence à pointer à l'horizon des entreprises tunisiennes. Ces dernières devront composer avec ces concurrents de plus en plus féroces. Ce qui est certain c'est que nous n'avons pas encore fini d'entendre parlé de cette confrontation.



TUNISIE c'est pays un pays de concurrence POUR LE Maroc il faut plutôt visé a concurrencé un pays developé comme l'Espagne ,l'Afrique du sud par exemple ou la Turquie ainsi on pourrai être la premier puissance d'Afrique



la Tunisie c'est un petit pays qui est pas de taille a concurrencé le Maroc c’est comme le real Madrid concurrencé le Racing de Strasbourg (D2) aucun sens
[marocbourse.goodbb.net]
Citation
curiolis a écrit:
Oui Ablad, j'avais entendu ca aussi.

@Kador

tu prends les gens pour des cons ou quoi, l'information est facilement verifiable de nos jours. alors va faire ta propagonde ailleur.

Les tunisiens savent tirer la sonnette d’alarme dans tous les domaines…. alors qu’ils sont en net avantage dans les échanges libres avec le Maroc voilà plus de 6 ans successifs.

Les marocains crient victoire avec des miettes, vous verrez bien le sort de ATTIJARIWAFABANK qui offre les services les moins chers des banques en tunisie, cassant le marché probablement pour se maintenir même à perte devant une clientèle tunisienne préférant les banques tunisiennes…., alors plus que les mêmes services sont payés presque le double au Maroc…tandis que les salaires en tunisie sont nettement élevés par rapport à ceux du Maroc au sein du même groupe.

Vous voyez que cette banque, avec son statut spécial ( du groupe ONA ), qui ne publie ses résultats spécifiques à la Tunisie car dans le rouge…. Ça va mal.

et oui quand on a pas de compte à rendre à personne et que cette banque se permet tout au Maroc et a même le droit de puiser dans les devises de l’état pour recouvrir les pertes s’il le faut, ….le groupe compensent largement ses pertes éventuels : Locaux ou terrains gratuits, pas d’impôts, pas de TVA, bas salaires au maroc, concurrence banques islamiques rejetée par le pouvoir…donc tout est benf au maroc pour se groupe et ça compense largement les pertes ailleurs, d’où la publication des résultats confondus du groupe pour un benef de plus 1,2 milliard de DH.
tout le monde devient expert en economie.

tu dis que la RAM n'est pas marocaine a 100%, peux tu nous passer tes sources?

et aussi tes sources sur l'aeroport mohammed V?
 
Facebook