News Forum MediaTic Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Maroc:tourisme religieux et culturel
Le tourisme religieux et culturel est un autre atout qui conforte le positionnement de la capitale spirituelle du Royaume en tant que destination touristique importante, a estimé le président du Conseil régional du tourisme (CRT) de Fès, M. Driss Faceh.

Les professionnels du tourisme oeuvrent pour rapprocher la plupart des pays d’Afrique et le Maroc, par le biais de la culture et valoriser la qualité de l’offre, notamment le produit touristique de Fès, qui était toujours une destination privilégiée, en particulier parmi les pèlerins et les fidèles africains de la Zawiya du Cheikh Sidi Ahmed Tijani, a-t-il souligné dans un entretien à la MAP, en rappelant l’importance de cette communauté, forte de 250 millions d’adeptes.
M. Faceh a également relevé que le tourisme subsaharien représente une activité d’avenir pour la capitale spirituelle du Royaume en particulier et le Maroc en général, citant à ce titre la proximité et le développement des dessertes aériennes de la compagnie Royal Air Maroc.

Il a également rappelé le « CAP-2009″, plan d’action concerté, mis sur pied par le ministère du tourisme, pour tenter de limiter l’impact de la crise économique internationale et faire face aux éventuelles répercussions négatives qui peuvent affecter le tourisme dans la région.

Ce plan d’action est axé entre autres, sur la justification et l’intensification des éductours dédiés à la presse internationale et spécialisée, grand public, et aux agents de voyages et professionnels du secteur.

Cette initiative s’articule également sur des démarchages et aides aux décideurs pour le choix de la ville de Fès comme lieu de réunion pour les séminaires et congrès, a-t-il poursuivi, notamment par le renforcement de la participation des professionnels du tourisme dans les principales foires internationales du tourisme.

« Toutes ces opérations ont, non seulement, contrecarré les effets pervers de la crise mais nous ont permis de maintenir une croissance des arrivées sur la destination Fès de plus de 8 pc cumulé par rapport à l’année 2008″, a-t-il dit.

S’agissant des investissements à caractère touristique, il a tenu à préciser que le conseil oeuvre en concertation avec les autorités locales et différents instituts pour promouvoir notamment l’implantation des riads, maisons d’hôtes et logement chez l’habitant.

Dans ce cadre, Fès a passé de 25 à plus de 140 riads en l’espace de moins de 2 ans. Plus de 50 maisons servant de logement chez l’habitant ont été créés et labellisées « Ziyarates Fès » et cinq grands projets hôteliers sont également en cours de réalisation.

Selon le président du conseil, « le tourisme à Fès n’a pas été affecté par la crise et c’est la raison pour laquelle les investisseurs continuent à se bousculer. La ville de Fès est entrée dans sa phase de décollage et a un bel avenir devant elle ».

La cité Idrisside est en train de réussir le pari de se positionner en destination touristique de séjour, comme le prévoit le Programme de développement régional touristique (PDRT), lancé en 2005 pour ériger la région de Fès-Boulemane en destination majeure pour le séjour, le city break et les congrès.

En chiffres, il est prévu de passer de 650.000 nuitées actuellement à 1.900.000 nuitées en 2015, d’augmenter la capacité d’hébergement de 6.000 lits commercialisables à 11.000 lits et de porter le taux d’occupation de 34 à 58 pc et la durée moyenne de séjour de 2,2 à 2,5 jours.

Cette action menée par le PDRT a permis aussi de porter le nombre de rotations aériennes par semaine entre Fès et plusieurs capitales européennes telles que Paris, Barcelone, Milan, Londres, Francfort, Marseille, Lyon, de renforcer la capacité d’hébergement par la mise en oeuvre de deux unités d’aménagement touristique de Oued Fès et de Wislane et la création de nouveaux Riads en Médina, et de faire avancer la mise à niveau urbaine de la ville.

MAP
 
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X