News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Maroc: incidents dans une manifestation contre la hausse des prix à Sefrou
Des heurts violents se sont produits dimanche dans la ville de Sefrou (centre) entre des policiers et des manifestants qui protestaient contre la hausse des prix des produits alimentaires, faisant une cinquantaine de blessés, a-t-on appris auprès des autorités.

Les violences ont éclaté à Sefrou (200 km à l'est de Rabat) après un rassemblement de protestation organisé par l'Association marocaine des droits humains (AMDH) pour dénoncer la "hausse des prix" de produits alimentaires, selon la même source.

Des témoins contactés par l'AFP ont confirmé ces violences, ajoutant qu'une agence bancaire, des magasins et une circonscription administrative ont été saccagés par des protestataires, qui ont usé notamment de jet de pierres contre les forces de l'ordre.

Lors de la manifestation, des heurts ont éclaté avec la police qui a procédé à l'interpellation d'environ 30 personnes, a-t-on indiqué de mêmes sources.

Selon l'AMDH dont la section locale a appelé à la manifestation, la "police a interpellé 28 personnes dont deux membres de l'AMDH".

© AFP.
normal que les gens gueule car le gouvernement jettou n'as pas informer les marocains d'une possible hausse des prix



Merci d'enrichir le débat , sans dévier du débat .
***** Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.
Anciennement ( Le marocain_2007 )
*****
les gens gueulent parcequ'ils ont marre ! llay7ssan la3wan le citoyen lambda n'en peut plus!
SEFROU (MAP) -. Une marche non autorisée a eu lieu, dimanche dans la ville de Sefrou, à l'appel de l'association marocaine des droits humains (section de Sefrou) pour protester contre la hausse des prix de certains produits de première nécessité.
""Cette manifestation n'a fait l'objet d'aucune déclaration préalable et n'a pas été autorisée par les autorités locales compétentes, comme le stipule la loi"", indique le gouverneur de la Province de Sefrou, Mohamed Allouche.

Dans une déclaration à la presse, M. Allouche a précisé que ""cette manifestation a dégénéré, provoquant des dégâts à nombre d'établissements d'enseignement, administratifs et commerciaux ainsi que des incendies de plusieurs biens privés, dont des véhicules"".

Les forces de l'ordre sont intervenues pour protéger les citoyens et leurs biens et rétablir l'ordre. Dans ce cadre, il a été procédé à l'arrestation de plus de 30 personnes, impliquées dans ces incidents, a conclu le gouverneur.
Publié le: 24/09/2007 à 15:30:06 GMT Source : MAP
Citation
optimal a écrit:
SEFROU (MAP) -. Une marche non autorisée a eu lieu, dimanche dans la ville de Sefrou, à l'appel de l'association marocaine des droits humains (section de Sefrou) pour protester contre la hausse des prix de certains produits de première nécessité.
""Cette manifestation n'a fait l'objet d'aucune déclaration préalable et n'a pas été autorisée par les autorités locales compétentes, comme le stipule la loi"", indique le gouverneur de la Province de Sefrou, Mohamed Allouche.

Dans une déclaration à la presse, M. Allouche a précisé que ""cette manifestation a dégénéré, provoquant des dégâts à nombre d'établissements d'enseignement, administratifs et commerciaux ainsi que des incendies de plusieurs biens privés, dont des véhicules"".

Les forces de l'ordre sont intervenues pour protéger les citoyens et leurs biens et rétablir l'ordre. Dans ce cadre, il a été procédé à l'arrestation de plus de 30 personnes, impliquées dans ces incidents, a conclu le gouverneur.
Publié le: 24/09/2007 à 15:30:06 GMT Source : MAP


Faux disait le correspondant d'Aljasira a Sefrou.Les manifestants n'ont attaqué les etablissements qu'a la suite de la provocation policiere.Et ça c'est une habitude chez les flics.Le journaliste disait qu'il ne s'agissait pas d'une manifestation mais d'un rassemblement.
[www.youtube.com]
Proverbe marocain :
La tour s'èffondre ; pendez le coiffeur .
TAHETT ESSAM3A 3ALKOU EL HAJJAM .
Normalement ce ne sont pas les 30 manifestants qui devaient etre arrètès ; mais tous les membres de
(AMDH) qui ont organisè cette manif . Car ils sont les tetes de lances . (RASS EL HARBA)
des violences et des affrontements ont eu lieu lors d'une manifestation cotre la hasse des prix à Sefrou
Voir lien:
[www.hespress.com]
Citation
moderation47 a écrit:
Proverbe marocain :
La tour s'èffondre ; pendez le coiffeur .
TAHETT ESSAM3A 3ALKOU EL HAJJAM .
Normalement ce ne sont pas les 30 manifestants qui devaient etre arrètès ; mais tous les membres de
(AMDH) qui ont organisè cette manif . Car ils sont les tetes de lances . (RASS EL HARBA)

donc tu penses qu'ils devaient pas manifester ou bien qu'il fallait arreter les membres de l'AMDH?
Citation
moderation47 a écrit:
Proverbe marocain :
La tour s'èffondre ; pendez le coiffeur .
TAHETT ESSAM3A 3ALKOU EL HAJJAM .
Normalement ce ne sont pas les 30 manifestants qui devaient etre arrètès ; mais tous les membres de
(AMDH) qui ont organisè cette manif . Car ils sont les tetes de lances . (RASS EL HARBA)

c les gents comme toi li khasshoum yet3algou (tm)
anta bayna 3lik parmis krouch lehram du marocsmoking smiley
des centaine de blessés ; quelques vehucules brullés apres De violents affrontements entre la population de sefrou et la police.
tout ça c acause de la forte hausse généralisée du prix notament les dernieres sur le prix du pain et du lait
ce qui est bizard c que au maroc c interdit meme le fait de reclamer ; son point de vu ; si non tu merite le3ssa
[www.youtube.com]


[www.youtube.com]

[www.youtube.com]
AP - Mardi 25 septembre, 12h51

CASABLANCA, Maroc - Dans la foulée des manifestations populaires survenues dimanche dans la ville de Sefrou, à 200km à l'est de Rabat, le gouvernement marocain vient d'annuler la dernière augmentation en date du prix du pain.
(Publicité)

C'est à l'issue d'une réunion d'urgence que le ministre de l'Intérieur, Chakib Benmoussa, a décidé lundi de revoir à la baisse le prix de l'un des produits alimentaires les plus consommés par les Marocains. Le prix du pain avait connu, le 10 septembre dernier, une augmentation de l'ordre de 30%, suite notamment à la hausse des cours du blé sur le marché mondial.

A l'origine de cette décision, une marche organisée dimanche à Sefrou par la section locale de l'Association marocaine des droits humains (AMDH) pour dénoncer la "hausse des prix" de produits alimentaires a dégénéré en heurts violents entre des manifestants -estimés par l'AMDH à 4.000- et les forces de sécurité.

Deux jours après ces violences, trois journaux nationaux faisaient état mardi d'un bilan de 300 blessés, dont 22 dans un état grave.

Dans une déclaration à la presse, le gouverneur de la province de Sefrou, Mohamed Allouche, a précisé que "cette manifestation avait "dégénéré" et occasionné "des dégâts à nombre d'établissements d'enseignement, administratifs et commerciaux ainsi que des incendies de plusieurs biens privés, dont des véhicules".

Selon la presse marocaine de mardi, au moins 30 personnes ont été arrêtées, dont deux membres de la section locale de l'AMDH.

Lundi soir, le ministère de l'Intérieur a convoqué Kahdija Raydi, la présidente de l'AMDH. Les autorités marocaines estiment que l'association "aurait dévié de son principe fondateur", qui est la défense des droits de l'Homme, pour se transformer en "porte-voix d'idées d'extrême gauche".

Depuis sa fondation en 1979, l'AMDH mène un combat pour la défense et la promotion des droits humains au Maroc. Cette ONG, affiliée à la FIDH (Fédération internationale des droits de l'Homme), dispose de 70 sections locales et huit sections régionales. Elle compte 8.000 membres environ, dont un millier de femmes.

Cependant, l'AMDH a organisé depuis 2006 plusieurs sit-in contre la hausse des prix. Le bureau central de l'association a également appelé ses militants à l'élargissement et au développement de leurs activités dans la perspective de la défense de l'ensemble des droits économiques, sociaux et culturels des citoyens.

L'AMDH s'oppose notamment à la flambée des prix des produits alimentaires de base, qui affecte le pouvoir d'achat des ménages, en net recul depuis le début de l'année. Les chiffres communiqués par le haut commissariat au plan attestent d'une augmentation du coût de la vie de 2,1% depuis janvier.

En 1981, le gouvernement marocain avait procédé à une augmentation de 30% du prix du pain. Cette hausse brutale avait provoqué les émeutes les plus sanglantes de l'histoire de la ville de Casablanca. Plusieurs centaines de morts avaient été déplorées. AP
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>


ce n'est qu avec des actions comme ça que le maroc changera thumbs up lmakhzen kamouni
c'est spécifique à sefrou : il faut approfondir l'anlyse et voir pourquoi ils ont réagi !!!
Salam,
Personnelemt je suis pour une augmentation des prix au Maroc ,mais à condition que celle-ci soit en paralléle avec une augmentation dans les salaires .
supposon qu'en 2010 le Maroc acceuille 10 millions de touristes ,ces derniers vot acheter au même prix les produits que les marocains ce qui est pas juste c'est qu'ils bénicient d'un cour de vie trés faible par rapport à la leur.
Ma proposition est que le gouvernement réajuste les salaires des marocaines et fait augmenter les prix par conséquent ,moi je veux que la baguette coûte 5 DHM et le boulanger touche 5000 dhm ...
que pensez-vous ?
Citation
lazreqbil a écrit:
Salam,
Personnelemt je suis pour une augmentation des prix au Maroc ,mais à condition que celle-ci soit en paralléle avec une augmentation dans les salaires .
supposon qu'en 2010 le Maroc acceuille 10 millions de touristes ,ces derniers vot acheter au même prix les produits que les marocains ce qui est pas juste c'est qu'ils bénicient d'un cour de vie trés faible par rapport à la leur.
Ma proposition est que le gouvernement réajuste les salaires des marocaines et fait augmenter les prix par conséquent ,moi je veux que la baguette coûte 5 DHM et le boulanger touche 5000 dhm ...
que pensez-vous ?

tu es naif ? eye rolling smiley
vous allez faire fuire les touristes et créer des chomeurs en plus al canbou . les touristes viennent pour un mois de congé et les marocains c'est pour toujours . wach fehimt a rass el aabra ?
Une marche sera organisé demain vendredi, a casablanca contre la hausse des prix.(pain, sucre, conbustibles, electricité, fruits etc...). et ce devant la prefecture de casablanca a partir de 21h
source: Assabah
certes il avaient raison de reagir contre la haussse des prix mais à ce point là
 
Facebook