Mon mari a très peu de spermatozoides? on compte faire une fécondation in...
Bonjour à toutes,

Je ss mariée en aout 2008, g arreté la pillule depuis le mois de fervrier2009, mais je ne sui pas tombée enceinte, après avoir fait des analyses de sang pour moi et du sperme pour mon mari, il s'avère que c lui qui souffre de l'existance de très rares spermatozoides mais qui mortent au bout de 4heurs!

On a à peu prèe le même âge au alountour de 25-27 ans.

On compte, inchalah, faire une fécondation in vitro, je veux avoir plus de détail sur ce sujet,aussi, est ce que je dois être hospitalisée pendant plusieurs jours...? etc.

Merci infinimenet de votre aide et de vos partage d'expériances.
salam

non que ce soit pour une FIV ou une IA, tu n'es pas hospitalisée.

pour la FIV, tu vas partir au centre pour la ponction, c'est une anesthésie générale mais pour une demie journée, et le jour du transfert ça ne te prendra pas longtemps non plus!!

bon courage!
Salam mchicha56,

merci pr ta reponse, mais stp c quoi une IA?

est ce que tu es déjà passée par cet experiance?
SAlam

Ce n'et pas forcé d'avoir une anesthésie générale, ça peut être juste locale.

UNe IA c'est une incémination artificiel, moi j'ai eu une fiv et on m'a endormie car j'ai de gros ovaires et beaucoup de follicules la gygy m'a dit que j'allais avoir super mal pour la ponction, c'est pour ça que l'on m'a anésthésié, mais je te rassure ça ne dure pas longtemps.
salam,

mais la question qui se pose: puisque les zozo meurent au bout de 4 heures? comment peut on les avoir en même tps que les ovaires?

excusez moi de ces questions, mais je connais rien sur ça!!!

aidez moi plz
En faite quand on te fais la ponction ton mari va faire le recueil de sperme et ils mettent l'ovule en contact avec les spermatozoides, mais dans ton cas je ne sais pas, peut être feras t il plusieurs recueil et ils vont les congelés????

demande à ta gygy de t'expliquer.
salam ma soeur et bienvenue
j'espere que tu aura le courage de lire tous ca

khir inchallah
Le déroulement de la fécondation in vitro passe par plusieurs étapes successifs qui sont les suivants :

La stimulation des ovaires : normalement, durant un cycle menstruel normal, l'ovaire donne un seul ovule mature mais dans la FIV, pour augmenter les chances de succès, le médecin essaye d'obtenir un maximum d'ovules matures ; pour arriver à ce but il faut stimuler les ovaires de manière artificielle en administrant à la femme des médicaments inducteurs de l'ovulation qui permettent le développement, en même temps, de plusieurs follicules ovariens et par conséquence plusieurs ovules en même temps.


Le monitorage de la stimulation ovarienne permet de surveiller le bon déroulement de la croissance des follicules ovariens sous l'effet des inducteurs de l'ovulation. Ce monitorage est basé sur :
les contrôles échographiques des ovaires qui permettent de préciser le nombre de follicules en développement, la taille de ces follicules et leurs localisation à l'ovaire droit et gauche ;
les dosages répétitifs de l'hormone de l'oestradiol dans le sang.


En couplant les dosages hormonaux de l'oestradiol au nombre et tailles des follicules observés à l'échographie le médecin peut évaluer le degré de la maturation de ces follicules et donc de déterminer le moment optimal pour l'administration des (HCG ou les gonadotrophines chorioniques) qui ne sont que des hormones qui déclenchent l'ovulation mais leur administration est nécessaire aussi pour achever la maturation des follicules ovariens en développement ;


La ponction des follicules ovariens dans le but de recueillir les ovules : elle est faite entre 34 à 36 heures après l'injection des déclencheurs de l'ovulation ( Les HCG) ; si l'on dépasse les 36 heures, on risque de voir qu'une ovulation spontanée se produit au niveau des ovaires avec un désavantage énorme qui est la perte des ovules matures parce que leur recueil devient impossible. La ponction des follicule se réalise par voie vaginale sous contrôle échographique endovaginal mais dans des rares cas, le recueil peut être réalisée à travers la paroi abdominale sous contrôle échographique abdominal. Enfin la ponction des follicules est souvent réalisée sous anesthésie locale mais parfois l'anesthésie générale est nécessaire.


Le recueil des spermatozoïde est fait par masturbation, le jour de la ponction des follicules, le médecin biologiste procède à la préparation du sperme qui consiste à récupérer les spermatozoïdes les mobiles ;


La mise en culture des ovules recueillis dans des milieux de culture spéciaux et en contact avec les spermatozoïdes : durant cette étape deux phénomènes peuvent être observés : la fécondation in vitro et la division cellulaire des ovules fécondés (le clivage) :
la fécondation in vitro proprement dite qui consiste à mettre en contact les ovules et les spermatozoïdes dans une éprouvette pour permettre à ces spermatozoïdes de féconder les ovules. Normalement l'ovule ne peut être pénétré et fécondé que par un seul spermatozoïde ; en moyenne, 50 % des ovules sont fécondés mais ce chiffre peut aller de 0 à 100 % ;
En fécondation in vitro avec ICSI, le médecin biologiste introduit, lui même, artificiellement, par micro-injection sous contrôle microscopique, le spermatozoïde à l'intérieur de l'ovule pour le féconder ;
le clivage cellulaire est la multiplication cellulaire de l'ovule fécondé (zygote) qui aboutira à la formation de l'embryon : normalement au bout de 48 heures de mise en culture l'œuf fécondé se divise en quatre cellules ;
c'est souvent à ce stade de division cellulaire que les l'embryons sont transférés à l'intérieur de l'utérus mais dans certains cas le transfert est réalisé au bout de 6 à 7 jours après avoir été mis dans des milieux de coculture spéciaux, les embryons dans ce cas là atteignent un stade embryologique beaucoup plus avancé et appelé le stade de blastocyste.


Le transfert des embryons, comme on a vu, consiste à introduire les embryons obtenus par la fécondation in vitro à l'intérieur de l'utérus (dans la cavité utérine) en passant à travers le col utérin, il se fait sans anesthésie. Le nombre d'embryon transféré est de l'ordre de 2 à 3 embryons, un nombre plus important augmente la chance d'obtenir une grossesse mais il augmente le risque de grossesse multiple (grossesse gémellaire ou plus) ;


la congélation des embryons restant et de bonne qualité après le premier transfert (embryons surnuméraires) : ces embryons pourront être replacés dans un autre cycle si l'on n'obtient pas de grossesse après les transferts précédents ou s'il y a un désir de nouvelle grossesse dans les deux ans qui suivent l'accouchement après un transfert réussi.
salam



MOI IO sévere,LUI asthenoteratospermie IAC-- FIV1-- FIV2++ bébé née 07/2010
FIV1bb2 FCP fiv2-- fiv3 erreur labo fiv3bis--
diaconesses potocole NEW HOPE
2 stim sans transfert vitrification ovocytes
1 fivimsi complete
khir inchallah
salam
ya rabbi y sahel aalikoum
salamou 3alaykom,

merci bcp taznoukt pour tes excplications, c très gentil.

sinn, g entendu que si on met une serviette bien froide sur les testicules avant le rapprot ça donne des résultats bénéfiques walaho a3lam!!! ça vous dit qqchses les filles?
Slm les filles depuis avez vous réussi a tomber enceinte?
Slm espoiredunevie. C'est vrai que moi aussi je me posait la même question.. as t'elle pu tomber enceinte depuis.? Lol



20 ans, essaie depuis février 2012 + le 9 oct 2013. Hamdoulilah Echo le 28 on voit un embryon de 6mm et on entend le coeur hamdoulilah. Déclaration de grossesse le 12 + echo, embryon de 20 mm.
Prochaine echo du 3eme mois le 5 décembre inchallah.
 
Facebook