10 MANIERES DE MEDIRE SUR UN COLLEGUE DE BUREAU
- C’est bien qu’il ait réussi à arrêter l’héroïne.

- Depuis qu’il a quitté cette secte, il est quand même beaucoup moins nerveux.

- Il assume vraiment bien sa bisexualité.

- Il passe son temps à envoyer des lettres de candidature, ce qui me gêne c’est que ce soit avec la machine à oblitérer du bureau.

- Depuis qu’il est suivi par un psychiatre, il est nettement mieux dans sa peau mais il a toujours des petites pertes de mémoire.

- Vous avez remarqué son haleine ? Il faut être très proche pour la sentir. Moi, ça va, je suis habituée mais c’est pour les clients...

- J’ai jamais tant ri que quand je l’ai entendu parler anglais.

- Ca m’énerve les gens qui raconte qu’il est alcoolique. Tout ça parce qu’on l’a vu une fois ou deux boire un petit blanc à 8 heures du mat au café.

- C’est quelqu’un qui a un grand sens de l’écoute, surtout quand il parle.

- Il a un grand sens de l’humour, qu’il critique l’entreprise c’est son droit mais qu’il se moque de vous quand vous n’êtes pas là, ça me gêne.
 
Facebook