News Forum MediaTic Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
magnifique hommage au cheikh kichk (qu allah l aggreer) vraiment
[www.dailymotion.com]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 20/12/09 12:09 par marclenders.
Il etais un des meilleurs Allah Y rahmo!
Barak allah o fik marclenders pour ce partage !

C'est avec grand plaisir que j'écoute ce sheikh , Je regarde et écoute ces rappels en boucles et je m'en lasse pas ! C'etait un Grand homme Mash Allah avec une forte personnalité et la foi ! Mash allah , il a preferer etre torturé plutot que falsifier certains versets du Coran , malgrés la pression qui pesé sur ces épaules . Qu'Allah le récompense inchalah .

Allah i rahmo ! Amine
Salam,

L'Allah y rahmou

J'ajoute une pierre à ton édifice marclenders grinning smiley

[www.dailymotion.com]
[www.dailymotion.com]
barak allah ofikoum
Salem^aleykoum
Merci de m'avoir fait découvrir ce bon musulman,il a vécut quand?
Abd Al-Hamîd Mohamad Kichk
connu sous le nom de Abdelhamid Kishk

Né en 1933, à Shabrakhît , province d'Al-Buhayrah en Egypte.
Sheikh 'Abd Al-Hamîd Kichk naquit dans une famille d'un niveau de vie très modeste. Son père était un petit commerçant de la ville de Shabrakhît.
Au cours de son enfance, à la fin du cycle primaire, il perdit la vue.
Sheikh Kichk commença tôt l'apprentissage du Saint Coran dans sa ville. A l'âge de douze ans, il avait appris tout le Coran par cœur. Il partit à Alexandrie pour étudier dans la section primaire d'Al-Azhar, dans l'institut des études religieuses.

En 1952, le père de chaykh Kichk quitta le monde. À l'époque, le chaykh était devenu un prédicateur à l'issue du cycle primaire d'Al-Azhar. Il a tenté en vain de soigner ses yeux pendant deux ans. Son frère aîné, qui avait beaucoup d'ambitions pour lui, l'encouragea à partir pour Le Caire afin de s'inscrire au cycle secondaire, ce qui lui ouvrirait la voie vers l'enseignement supérieur d'Al-Azhar.

Au Caire, la vie du chaykh n'était pas facile. Il avait toujours besoin d'une personne pour l'accompagner jusqu'à l'institut d'Al-Azhar. De même, l'apprentissage et la révision de ses cours n'étaient pas sans difficultés. Parfois il trouvait un ami aimable pour lui lire quelques pages, mais d'autres fois, il levait les mains au ciel priant Allâh pour lui envoyer une personne prête à lui lire. A une époque, il devait compter sur un vendeur de légumes qui avait l'amabilité de lui lire quotidiennement ses cours.

Le prodigieux étudiant que fut chaykh Kichk obtint son diplôme du cycle secondaire d'Al-Azhar à la fin des années 50. Pendant ses études au cycle secondaire, il était toujours le premier. A son examen de passage de la troisième à la quatrième année du cycle, il obtint un total de 100%. L'année du diplôme, il fut le premier de tous les étudiants d'Al-Azhar avec un total de 98.5%. Il s'inscrivit à la Faculté des Fondements de la Religion (Usûl Ad-Dîn). Dans son autobiographie, chaykh Kichk cite chaykh 'Abd Al-Halîm Mahmûd comme un excellent modèle du professeur humble et au savoir profus.

En 1962, une fois de plus, et malgré la difficulté latente pour trouver un lecteur pour l'aider, chaykh 'Abd Al-Hamîd fut le premier au classement pour le diplôme de fin d'études d'Al-Azhar. Chaque année, les majors de promotion étaient retenus pour enseigner à Al-Azhar. Mais l'année du chaykh fut une exception: personne ne fut retenu. On lui assigna la mission de prédicateur dans une mosquée du Caire.

Le début de sa prédication

La première expérience du chaykh avec le mimbar, la chaire de la mosquée, fut à Shabrakhît quand son oncle lui demanda de prêcher dans l'une des mosquées de la ville. Lorsqu'il s'inscrivit au cycle secondaire d'Al-Azhar, il fit la connaissance de chaykh Ahmad 'Îsâ 'Âshûr, le président d'une association religieuse (Al-Jam'iyyah Ash-Shar'iyah). Cette association a construit de nombreuses mosquées en Egypte et recrutait des prédicateurs à des niveaux différents de leurs études dans Al-Azhar. chaykh Ahmad 'Âshûr encouragea vivement chaykh 'Abd Al-Hamîd pour qu'il entreprenne une carrière de prédicateur.

Sheikh Kichk était un prédicateur très actif. Il fit de la mosquée un véritable centre d'éducation publique. Il dispensa, pratiquement tous les jours, des cours d'interprétation du Coran et il enseigna la vie du prophète, la jurisprudence et la théologie. Sa renommée était en constante croissance. Il raconte que la première fois où il fit le sermon du vendredi dans sa mosquée, l'audience ne constituait que deux rangs. Très vite, les cafés, les rues et les commerces devenaient déserts lorsque chaykh Kichk donnait une leçon dans la mosquée, devant une audience sans cesse croissante. Il fut transféré à une grande mosquée du Caire, la Mosquée de 'Ayn Al-Hayâh où sa renommée atteignit des sommets.

Sheikh Kichk était caractérisé par un style unique et saisissant dans la prédication. Son éloquence, la force de sa voix, la beauté de son style, la sincérité de ses propos ouvraient les cœurs de l'audience. A son écoute, les cœurs débordaient d'émotion.

La prison

En 1965, un messager du gouvernement lui demanda de déclarer publiquement que Sayyid Qoutb était un apostat ! chaykh Kichk, qui avait beaucoup de respect pour la pensée de Sayyid Qoutb (http://www.risala.net/siyar/successeurs/qoutb.htm), fut emprisonné pour avoir refusé l'ordre du gouvernement. Il dénonça haut et fort les abus du gouvernement malgré les terribles tortures qu'il a subies pendant trois ans en prison. Sa tristesse fut énorme quand il apprit, depuis sa cellule de prison, l'exécution de Sayyid Qoutb en 1966.

La poursuite de la prédication

Au début des années 70, les nombreux disciples de chaykh Kichk commencèrent une tradition qui donna à la réputation du chaykh une dimension nationale. Toutes ses leçons et tous ses sermons du vendredi étaient enregistrés sur cassettes. Ses cassette
Saleym^aleykoum
Merci d'avoir raconté son histoire.
aleykoum salam de rien hendi
salam 3alaykoum
barakallaho fikoum pour ce partage
aleykoum salam
allah ibarek lek incha'allah
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X