Magnifique histoire d'une femme au service de Pharaon
salam alaykoum la oumma
je suis tombé par hasard sur cette MAGNIFIQUE histoire sur internet qui raconte la mort d'une femme au service de la fille de Pharaon . Pas d'autre mot à dire que Machallah ! Je voulais la faire partager à ceux qui ne la connaissent pas alors sans plus attendre la voila :
Une femme sage et croyante en Dieu qui vivait au palais du pharaon , sous le pouvoir d’un oppresseur, qui régnait en dieu. Cette femme était une servante et la mamie des filles du pharaon, son mari était l’un des rapproché du pharaon. Ce dernier n’a pas tardé à découvrir la Foi et la croyance de ce mari et le tua aussitôt. Tandis que la femme est resté à travailler au palais et à coiffer les filles du pharaon, ainsi elle gagnait sa vie pour nourrir ses cinq enfants.
Cette femme coiffait la fille du pharaon, un jour d’un geste maladroit le peigne tomba de sa main, en le ramassant elle prononça inconsciemment le nom d’Allah : « bismi Allah ». Alors la fille lui répliqua : ‘Allah.. c’est mon père ?’ la femme répond impatiemment : ‘Non..Allah est mon Dieu et le tien et le Dieu de ton père !’
La fille étonnée de cette réponse , elle va l’annoncer à son père. Le Pharaon furieux qu’un membre de son palais adore un autre que lui , convoqua cette femme et lui dit : ‘qui est ton Dieu ? ‘
Elle lui dit : ‘mon Dieu et le tien est Allah ‘
Alors il l’ordonna de renoncer à sa croyance et de l’adorer, Elle a été frappée et emprisonnée, mais la femme refusa de renoncer à sa croyance.
Alors le pharaon va souffrir au maximum cette femme, il va préparer un grand Récipient et le remplir d’huile et le mettre sur le feu et le faire bouillir sous le regard de cette femme.
La femme comprend alors qu’elle va etre torturée , mais en pensant au soutien de Dieu et à sa foi et que la mort et la vie appartient à Dieu, elle se saisie et prend son courage en mains.

Face au courage de cette femme, le pharaon ordonna de faire venir les 5 enfants de cette femme. Cinq enfants innocents stupéfaits, venus ne sachant pas de koi il s’agit.
En regardant leur mère les enfants se sont attachés à elle en pleurant. La femme affolée prend le plus petits dans ses bras et embrasse les autres. Regardant cette scène le pharaon ordonna ses gardiens de faire venir le plus grand , les gardiens le prennent de force et l’ emmène au récipient plein d’huile bouillie. Le garçon crie et se débat de toute ses forces contre les gardiens, puis il supplie le pharaon de le sauver . Arrivé prés du grand récipient rempli d’huile bouillie il appelle ses frères et sa mère , il fut jeté dans le récipient devant les adieux de sa mère qui le pleurait. Quand le petit fut cuit et sa chair dissolue , le pharaon ordonne à la femme de renoncer à sa croyance et de le glorifier, La femme refusa. Le pharaon furieux , il ordonne de prendre le 2ème fils et de le jeter dans l’huile bouillante, le garçon crie et demande de l’aide , mais il fut jeté et sa chaire dissoute avec celle de son frère. Et la femme toujours forte, attachée à sa croyance.
Quelques temps après ce fut le tours du 3ème fils qui fut jeté dans l’huile bouillante et la femme toujours fidèle à sa croyance. Alors le pharaon ordonna de prendre le 4ème fils. Il était encore petit, les gardiens sont venus l’arracher à sa mère, mais le petit s’accrochait à sa mère, celle-ci fut poussée de force mais le petit à plat ventre s’accrochait aux pieds de sa mère. Tandis qu’elle essayait de le tenir avec son frère, il criait et il prononçait des mots incompréhensibles , il fut jeté dans l’huile bouillante sans aucune pitié.
Un silence douloureux régna un instant , la mère sentit l’odeur de la viande cuite, elle observa les bouts de viande flotter dans le grand récipient, elle commença à pleurer , elle se souvenait de toutes ces années vécu avec ses enfants à les nourrir et les éduquer, à les encherir…
Elle avait décidé d’etre solide et fidèle à sa croyance , il ne restait qu’un seul bébé entre ses bras, le dernier, mais il fut prit par la force par ces gardiens, le bébé hurle et la mère pleure et gémit , elle devient terrifiée et affaiblie. Alors par pitié et Compassion à cette mère , Dieu a fait parler ce bébé à sa mère , il lui a dit : ‘ ma mère soit patiente et courageuse , tu es sur le Juste chemin’
Il fut jeter lui aussi , la femme a perdu alors ses 5 enfants , mais elle aussi elle ne va pas tarder à les rejoindre dans ce grand récipient d’huile bouillie.
Elle pouvait bien éviter tout ce calvaire en prononçant un petit mot de mécréance , mais le femme par sa forte croyance savait que ce que Dieu lui réserve comme récompense à l’au-delà est bien meilleure et durable.
Poussé par les gardiens, la femme arriva prés du récipient , elle regarda le pharaon et lui dit : ‘j’ai un dernier souhait’
Il lui cria : ‘que veux-tu ?’ elle lui dit : ‘ je veux que mes os et ceux de mes enfants soient enterrés ensemble dans une meme tombe’, puis elle ferma les yeux et fut larguée dans l’huile bouillante .

Allah Akbar ! Sacrée courage d’une femme croyante et quelle grande épreuve avait subit avec réussite !
Elle a souffert et a rendu son âme croyante et elle a bien mérité la grande récompense.
Ainsi notre prophète Mohammad , prière et salut d’Allah sur lui, nous a révélé quelques un de ses béatitudes et épanouissements en signe de récompense à cette femme. Ainsi il a dit à ses compagnons , que lors de son voyage nocturne de la Mecque à Jérusalem (Al-israe) et pendant son ascension aux sept cieux vers son Dieu, Notre Prophète a sentit une bonne odeur parfumée qui le submergeait. Il demanda alors à qui est ce parfum , ils lui ont répondu : 'il s’agit de la femme coiffeur de la fille du pharaon avec ses enfants !'

La hawla wala qouwata illa billah !!!!!!!! Mes frères et soeurs fillah partagez cette histoire, et méditez surtout sur le comportement de cette femme, malgré qu'elle se trouvait devant l'être le plus horrible et le plus tyrannique de l'humanité Pharaon qu'Allah le maudisse elle a résisté jusqu'au bout alors que de nos jours on n'arrive même plus à prier ne serait ce que les 5 prières obligatoires et ça je le dit à moi la première ( les oeuvres surérogatoires et la sounna n'en parlons même pas, certains ne connaissent même pas ) . Qu'Allah guide ceux qui sont égaré d'entre nous et augmente la foi de ceux qui n'abandonne jamais la salat et nous protège de Son ombre le jour de la Résurrection. Mes frères arrêtons de penser à la dounia un peu et n'oubliant pas al akhira. Sur ce dernier point je vous laisse la oumma, passer une excellente journé qu'Allah vienne en aide à ceux qui ont besoin n'oublier pas de prier sur notre Prophète salla allah alayhi wa salam wa salam alaykoum wa rahmata allah. Je vous aime tous fillah
salamo 3alaycom,

très belle histoire !!! franchement ca ma touché !!crying
Wa aleikûm salaam wa rahmate LAHI wa barakateh,

Jazaki LAHE khayran pour cette histoire que je ne connaissais pas thumbs up



Lorsque vous craignez Allah, vous ne craignez personne d'autre, mais si vous ne craignez pas Allah, vous avez peur de votre ombre.
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook