News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Maghreb des droits humains : la Coordination est née
[www.amdh.org.ma]


Maghreb des droits humains : la Coordination est née

Le 30 mars 2006 à Rabat, 14 associations maghrébines* dédiées à la défense des droits humains ont formé une coalition, la Coordination maghrébine des organisations des droits humains (CMODH). La coordination travaille dans la perspective de l’édification d’un grand Maghreb des citoyens avec pour mot d’ordre : « Pour un espace Maghrébin dans lequel l’ensemble des droits humains seraient garantis pour tous ». Il s’agit d’un cadre permanent qui favorise la coopération et le renforcement de la solidarité entre les associations maghrébines de la société civile, et œuvre à promouvoir les droits humains dans leur globalité. La CMODH se réfère aux valeurs universelles de droits humains tels que définis dans les instruments internationaux. La coordination souligne son intention de mener son action dans une indépendance totale par rapport aux Etats maghrébins et refuse tout financement gouvernemental.
C’est l’AMDH en la personne de son président, Abdelhamid Amine, qui a été élu à la tête de ce nouveau cadre en tant que «coordinateur général» pour deux ans.

--------------

*Membres : Algérie: Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH), Ligue algérienne des droits de l’homme (LADH) ; Libye : Ligue libyenne de défense des droits de l’homme (LLDH) ; Maroc : Association marocaine des droits humains (AMDH), Organisation marocaine des droits humains (OMDH) ; Mauritanie : association mauritanienne des droits de l’homme (AMDH) ; Ligue mauritanienne des droits de l’homme (LMDH) ; Tunisie : Conseil national pour les libertés en Tunisie (CNLT) ; Ligue tunisienne de défense des droits de l’homme (LTDH). France : Association des travailleurs maghrébins en France (ATMF), Association de défense de droits humains au Maroc (ADDHM), Comité pour le respect des libertés et des droits de l'homme en Tunisie (CRLDHT), Deux ONG présentes ont été admises en tant que membres observateurs, il s'agit de la Coalition des familles des disparus en Algérie (CFDA) et du Forum marocain pour la vérité et a justice (FMVJ). Car seules les ONG de droits humains généralistes peuvent avoir le statut de membre à part entière.

(Source: Le site de Kalima mis en ligne le 2 avril 2006): [www.kalimatunisie.com]
 
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X