lisez cet article : cauchemar de "Rabat"
M.Obiang Nguema, propriétaire de toutes les richesse de la Guinée Equatoriale, vient d'adjuger un marché de 90 millions d'Euros à ses collaborateurs "entrepreneurs marocains"
(Guineequatoriale-info.net 06/07/2005)

Selon le Matin : " Le Président de la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema, est arrivé lundi soir à Rabat pour une visite privée dans le Royaume.
A son arrivée à l'aéroport de Rabat-Salé, le Président équato-guinéen a été accueilli par le Premier ministre, Driss Jettou qui était accompagné du Premier ministre de la Guinée Equatoriale, Miguel Abia Bieto Borico, actuellement en visite au Maroc et qui a été l'hôte lundi à Rabat d'un dîner officiel offert à son honneur par le Premier ministre, Driss Jettou.
Ont notamment pris part à ce dîner, le président de la Chambre des Conseillers, des membres des gouvernements des deux pays, des diplomates, des leaders de partis politiques, des représentants des chambres professionnelles et plusieurs autres personnalités.
Dans une déclaration à la presse à l'issue des entretiens qu'il a eus préalablement avec lui, Driss Jettou a affirmé que les perspectives de coopération entre le Maroc et la Guinée équatoriale s'annoncent "prometteuses".

M. Jettou a fait état de "grands espoirs" pour développer la coopération bilatérale.
Grâce aux nouvelles opportunités qu'elle offre, a-t-il dit, la Guinée équatoriale "est en passe de connaître une forte croissance économique" à la faveur de ses ressources pétrolières, rappelant que les deux pays sont liés par d'importants accords et transactions, outre les perspectives dans les domaines du transport aérien et des télécommunications. Dans ce cadre, une entreprise marocaine a remporté ces dernières semaines le contrat de construction du port de Malabo d'une valeur de 60 millions d'euros. Une autre firme marocaine a décroché le marché de construction de 300 logements sociaux, d'un montant dépassant les 30 millions euros.
Par ailleurs, le Premier ministre a souligné que la Guinée équatoriale "était toujours aux côtés du Royaume, notamment en ce qui concerne son intégrité territoriale".
Pour sa part, Miguel Abia Bieto Borico a évoqué les relations séculaires existant entre le Maroc et son pays, mettant en exergue le soutien de feu S.M. Hassan II et de S.M. le Roi Mohammed VI à la stabilité politique et à la paix dans ce pays africain.
"Grâce à cette paix et à cette stabilité, la Guinée équatoriale est en train de réaliser une grande croissance", a-t-il assuré, invitant les hommes d'affaires marocains à investir dans son pays.
Volonté commune d'aller de l'avant …
Le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes, Mohand Laenser, a fait part, lundi à Rabat, de la ferme détermination du Maroc à élargir les domaines de la coopération avec la république de Guinée Equatoriale, notamment en matière d'agriculture et de pêche.
M. Laenser qui recevait le ministre équato-guinéen de la Pêche et de l'Environnement, Fortunato Ofa Mbo Nchama, a notamment souligné les excellentes relations qui lient les deux pays, appelant à la nécessité de dynamiser l'ensemble des accords conclus entre deux parties en vue de renforcer les relations de coopération bilatérale.
Les deux parties ont convenu notamment de créer une commission mixte chargée d'identifier les opportunités de coopération au niveau des secteurs de l'agriculture et de la pêche maritime ainsi que dans le domaine de la forêt et d'élaborer un agenda pour des conventions de coopération bilatérale.
Pour sa part, le ministre équato-guinéen a estimé que le niveau des relations ancestrales entre les deux pays suppose de déployer de grands efforts pour les renforcer, notamment au plan des secteurs de l'Agriculture, des Pêches et de la protection des ressources forestières.
Après avoir rappelé que le Maroc et son pays ont signé, en 1989, une convention en matière de pêche maritime pour aider son pays dans son développement, il a indiqué qu'aujourd'hui la situation a évolué et impose, par conséquent, la révision de cet accord pour le réactualiser et développer ce partenariat dans le cadre de la coopération Sud-Sud.
Il a, de même, plaidé pour une coopération dans le domaine de la formation des cadres, notamment par l'organisation de session de formation en Guinée équatoriale pour faire bénéficier le plus grand nombre d'étudiants de l'expérience marocaine en matière d'agriculture et de pêche maritime, et appelé pour une coopération scientifique entre les instituts spécialisés en matière de pêche maritime.
Pour sa part le ministre de l'Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau, Salaheddine Mezouar, s'est entretenu, lundi à Rabat, avec le secrétaire d'Etat équato-guinéen à l'Economie, au Commerce et à la Promotion des entreprises, José Angel Boriko Moises, a affirmé à la presse que cette visite a pour finalité de définir les nouveaux axes de coopération qui aideront la Guinée Equatoriale à réaliser ses objectifs dans le cadre du nouveau plan de développement dans lequel ce pays ami s'est engagé ".
Le ministre a précisé que cette coopération porte sur "la mise en place de zones industrielles et de pépinières d'entreprise, la formation professionnelle, le développement des infrastructures, la valorisation des produits de la pêche, des ressources naturelles , la promotion des produits fruitiers et le développement d'une base industrielle". Cette visite permet de cadrer encore plus "les priorités de coopération en fonction des besoins qui sont définis par la partie équato-guinéenne", a-t-il ajouté. M. Mezouar a souligné que suite à la visite de S.M. le Roi Mohammed VI dans nombre de pays africains, une grande importance a été accordée à la coopération Sud-Sud, particulièrement.

Avec les pays de l'Afrique de l'Ouest.
C'est dans cette optique, a-t-il dit, que le Maroc et la Guinée Equatoriale cherchent à raffermir leurs relations commerciales "qui demeurent relativement faibles". Pour sa part, le responsable équato-guinéen a mis l'accent sur l'expertise marocaine dans les "domaines à succès" et formulé la volonté de son pays de tirer profit de cette expérience.

"L'expérience du Royaume du Maroc bénéficiera à la Guinée Equatoriale qui s'est lancée dans de grands chantiers notamment dans le domaine des infrastructures routières, des réseaux d'assainissement, de l'électrification et des projets touristiques", a-t-il indiqué (a)."

Le peuple équatoguinéen espère que l'exemple de Fitzpatrick-Guinée équatoriale (une société "pirate" selon Obiang lui-même) ne sera pas répété avec les 90 millions d'Euros octroyés par Obiang Nguema aux entrepreneurs marocains.

En quoi consiste la coopération entre les membres du clan de Mongomo et le Maroc depuis 1979?.

Depuis l'arrivée au pouvoir de l'actuel Lieutenant général Président Obiang Nguema en Août 1979, le peuple équatoguinéen est martyrisé par les marocains qui sont installés illégalement dans ce pays, sans la volonté du peuple, pour participer dans tous les massacres commis par le régime en place . Plusieurs camp de la mort occupés par les marocains, ont été crée dans le pays, le plus connu est le camp militaire de la mort dénommé Rabat ( situé dans l'enceinte présidentielle de Malabo) occupé par les gardes des corps personnels du président Obiang Nguema, est connu par tous les équatoguinéens (et maintes fois citées dans les rapports des droits de l'homme publiés par les Nations Unies) comme étant le "cercle de la mort" où des nombreux équatoguinéens ont perdus leurs vies dans les mains de gardes corps marocains, après avoir subi toute sorte de techniques de tortures: Bac, balançoire, piège éthiopienne,... etc. par exemple, c'est fut le cas de M. Pedro Motu.

Voici ci-après en quoi ressemble la Cité des affaires de Malabo, capitale de Guinée Equatoriale, après 27 ans d'une loyale coopération avec le Royaume de Maroc. Une vraie poubelle. Où va donc l'argent du pétrole qui devrait engendre un développement économique et social?. Réponse!

Devant ce grand cauchemar quotidien que l'on appelle "Rabat", les Cadres équatoguinéens se demandent si les sociétés que parle M. Driss Jettou ne sont pas crées par les membres du clan de Mongomo afin de venir indirectement piller encore notre pays sous prétexte d'être des "sociétés marocaines"?. Nous demandons donc à M. Driss Jettou de bien vouloir analyser qui sont vraiment les actionnaires de ces sociétés avant de signer les contrats avec ce régime déjà vomi par son peuple, mais imposé et maintenu artificiellement grâce à la force armée marocaine. Nous vous demandons enfin de prendre toutes les mesures indispensables pour mettre fin au cauchemar de "Rabat" puisque nous pensons que l'enfer est pavé des bonnes intentions. Le peuple équatoguinéen souhaite vivre en harmonie avec le peuple frère marocain .
la souuuurce?
bikhir a écrit:
-------------------------------------------------------
> la souuuurce?


Guineequatoriale-info.net
je pense que c'est un site d'opposants au régime actuel
et rappelons aussi que hassan2 etait le principal fournisseur de gardes-ducorp à ce dictateur sanguinaire (Obiang Nguema)
pas seulemnt mais aussi pour le gabon la police militaire au gabon est marocain
ça fait désordre tous ça?
Salam,


Je pense plutot à un site d'opposant, mais leurs critique ne sont pas du tout diplomate.
Ce sont des opposants qui étaient installés en Espagne. Le régime actuel avait demandé à l'espagne de les extrader vers leur pays d'origine pour être jugés pour plusieurs affaires. Ils se sont enfuis et installés en ...Croatie.
Pour vous dire qu'ils ne sont pas très clean aussi ces gens là.
Enfin, le fait que le Maroc envoies des militaires pour s'occuper soit de la garde rapprochée de présidents soit intervenir pour maintenir l'ordre ne date pas d'aujourd'hui.
il ya des soldats marocains insatllés dans bcp de pays africains mais aussi dans des pays du Golfe, souvenez-vous en 1979 quand des iraniens ont semé le désordre à la Mecque, ce sont les soldats marocains suivis des français qui sont intervenus en premier lieu.
Souvenez-vous du Zaire ce sont des soldats marocains qui ont rejetés les opposants à Mobutu. Je ne parle pas de morale mais il y avait un contexte celui de la guerre froide, et le maroc avait choisi le camp occidental contre le camp marxiste.
Et au jour d'aujourd'hui, le maroc fournit bcp de soldats dans le cadre des nations-unies (Bosnie, ex-Zaire....).
salam,

le maroc et la Guinée équatoriale, entretient depuis longtemps des relations tres proches. en plus de sa presence pour maintenir l'ordre en Guinée équatoriale , il forme aussi des officiers militaires de ce pays africain.
ah bin ça fait plaisir de voir que notre pays est devenue un "Royaume des affaires".
Il faut ajouter aussi que dans les années 70 les services secrets marocains étaient très efficaces dans la chasse aux opposants de sa majesté chérifienne que plusieurs pétromonarchie du Golf ont fait appel aux Marocains pour leur protection. Les policiers marocains qui travaillaient pour la protection des princes Saoudiens ont eu le "privilège" de satisfaire l’insatiable appétit sexuel des princes en organisant un réseau de proxénète pour exporter les p… marocaines dans les pays de l’or noir. Voila c'est grâce à notre police que le Maroc est devenu célebre pour sa "joie de vivre"
Source : Ahmed Boukhari ancien agent secret.





Modifié 1 fois. Dernière modification le 07/07/05 16:11 par kardach.
Ce n'est pas spécifique au Maroc, souviens-toi les prostitués françaises qui partaient au Gabon ou ailleurs sous escortes policière française pour leur permettre de signer des contrats pétroliers.
C'est planétaire comme phénomène et non spécifique au maroc.
En effet, c'est la ligne Française qui nous guide ... c'est les affaires à la Française ...
les américains, les anglais, tous les européens, les pays arabes, d'amérique latines, tout la planète le fait.
Je ne dis pas que c'est bien, je dis que ça se fait partout.
Sauf que nous, nous sommes de culture orientale. Il ne me vient pas à l’idée que nous soyons d’accord pour légaliser les maisons clauses comme dans les pays bas.
Saches que ça existe partot même dans le mone oriental que tu idéalises. ça veut dire quoi une culture orientale dans la mondialisation actuelle?au jour d'aujourd'hui dans le monde oriental tu as soit les occidentalisés (qui se prennent pour des occidentaux)soit les islamisés ( les nostalgiques d'un passé glorieux). On a du mal à faire la synthèse des deux.
kardach a écrit:
-------------------------------------------------------
> Sauf que nous, nous sommes de culture orientale.
> Il ne me vient pas à l’idée que nous soyons
> d’accord pour légaliser les maisons clauses comme
> dans les pays bas.


Le Maroc est de culture marocaine.



"Avec un H majuscule"
 
Facebook