News Forum MediaTic Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
légalisation du mariage
Camer [ MP ]
18 décembre 2006 22:02
Bonsoir !

Quelque chose que personne ne m' a dit.

Après avoir reçu l' acte de mariage fait par l' adoul, on nous demande, avant la transcription au consulat de marrakech, de légaliser ou faire connaître (je ne sais plus le mot utilisé) au tribunal de première instance et au ministère des affaires étrangères.

Pourquoi ?



Vivre c'est souffrir
houdda [ MP ]
18 décembre 2006 22:18
non en faite les papiers qui viennent de l étranger comme acte de naissance et certificat de célibat si tu l as fait au consulat marocain en france , on te demande de le légaliser a rabat (je l ai fais pour me marier) ensuite tu te maries et pour la transcription tu fais traduire ton acte de mariage en francais par quelqu un d assermenté ensuite tu fais une copie de l acte en arabe tu l as fait légalisé et l originale de la traduction tu l as fait aussi légalisée et voila c est tout
Camer [ MP ]
19 décembre 2006 17:21
Citation
houdda a écrit:
non en faite les papiers qui viennent de l étranger comme acte de naissance et certificat de célibat si tu l as fait au consulat marocain en france , on te demande de le légaliser a rabat (je l ai fais pour me marier) ensuite tu te maries et pour la transcription tu fais traduire ton acte de mariage en francais par quelqu un d assermenté ensuite tu fais une copie de l acte en arabe tu l as fait légalisé et l originale de la traduction tu l as fait aussi légalisée et voila c est tout

Non ! Ce n' est pas la réponse à ma question. C'ela dit, c' est normal. Je n' ai pas tout expliqué.

Je suis français (d' origine camerounaise, pas marocaine).
J' ai épousé vendredi drnier, une marocaine. L' adoul nous a remis l' acte de mariage hier en 3 exemplaires.
On doit donc procéder à la transcription au consulat à Marrakech. Seulement, faut que cet acte soit non pas légalisé, mais confirmé. C' est le mot que le juge a utilisé en tout cas. La léfgalisation doit se faire au tribunal de première instance à SAFI, puis au ministère des affaires étrangères à Rabat. Ce matin, je l' ai fait au tribunal de première instance. Il faut maintenant que je le fasse à Rabat. Ma question, que j' ai mal posée hier, parce que j' étais tellement fatigué par la paperasse, était de savoir pourquoi faut-il passer par là? Si l' adoul délivre l' acte, il n' est donc pas valable?
Mon aute question est de savoir s' il faut absolument que les deux conjoints soient présents pour le légaliser ou confirmer à Rabat.
A safi, pas besoin des 2 conjoints.

Si des gens sont passés par là, je ne serais pas mécontent d' avoir quelques éclaircissements.
Merci d' avance !



Vivre c'est souffrir
21 décembre 2006 22:38
oulah
j'espere ne pas avoir a rencontre toute cette paperasse lors de mon mariage l'ete prochain ...!
bcp a toi camer clap!
21 décembre 2006 22:44
erradium

bcp de bonheur a toi camer ......!smiling smiley
kaina26 [ MP ]
22 décembre 2006 13:36
slt camer et a tous.et oui la loi marocaine c comme sa je vien de passer la on ma di la meme de faire légalisé l'acte dans un autre tribunal je sai comment sa sapel mis je sé pa pourkoi mais te pose pa trop de kestion ce n'es kun tampon de plus et t trankil je pense kil enregitre encor une fois dans d'autre registre.bbbooonnn ccccoooouuurrraaagggeeee
Camer [ MP ]
23 décembre 2006 09:42
Déjà que le mariage en lui même, c' était la souffrance.

1. Voir le tribunal de famille comme ils appelent ça. On nous de mande de faire 6 photocopies du dossier de mariage dont un légalisé.

2. Aller voir le procureur. On lui remet une photocopie. Puis il nous remet une lettre pour la sureté nationale.

3. Aller à la sureté nationale. Déposer une photocopie. Puis aller à la police. Revenir à la sureté nationale qui nous remet une lettre pour la province.

4. Aller à la province. Y déposer une photocopie. Puis on nous remet une lettre pour la commune.

5. Aller à la commune. Y déposer une photocpie de dossier. Puis on nous remt une lettre.

6. Revenir au tribunal de famille. Ne comprenant pas arabe. Je ne voyais pas toujours le pourquoi du comment. Ma fiancée ne m' expliquant pas toujours tout. Mais comprenait-elle toujours tout ? Pas sûr. Elle même ne voyait toujours pas les raisons de ces va et vient.

7. Bref, on nous demande d' aller voir le mokhatar (ou quelque chose comme ça. Excusez la prononciation). C' est une sorte de chef de quartier. Et à côté de son bureau, aller voir le pacha. Lui remettre la photocpie légalisée du dossier.

8. Repartir chez le procureur.

9. Revenir chez le juge qui nous remet enfin l' autorisation du mariage.

10. Partir chez l' adoul. Il redige l' acte. Mais nous ne sommes pas encore mariés.

11. Revoir le juge qui vérifie l' acte rédigé. Corrections éventuelles.

12. Repartir chez l' adoul. Enfin aposer la signature de l' adoul. En fait, il y en avait deux. Un adoul qui ne parle que l' arabe et l' autre qui est aussi francophone. LEs deux signatures sur l' acte. Les mariés signet aussi. ça y est, on est marié. Ouf !

13. Pas ouf! ya encore du boulot. C' est donc la fameuse confirmation de l' acte au tribunal de première instance et au ministère des affaires étrangères.

Heureusement que j' aime cette femme. Si j' essayais de faire un mariage blanc, je me serais découragé.

Le côté positif qui me soulage quelque part, les mariages entre marocains ne souffrent pas de cette paperasse. Ah ! y en a qui ont de la chance.

ah ! J' oubliais. Partout (ou presque) où on passe, un peu de pot de vin pour accélerer le dossier. Vous vous rendez compte ? 50 dihrams par ci, 100 par là. Heureusement que j' avais ramené de l' argent.

Car tout au début, il fallait aller à Rabat pour avoir la fiche entropométrique, le bulletin n°3 du casier judiciare marocain. Fallait aussi que j' aille à Marrakech pour prendre mon CCM. Car j' avais demandé qu' on le garde jusqu' à mon arrivée.

Maintenant, je suis en france et j' espère ne pas avoir à y retourner pour une nouvelle paperasse.

Reste que la transcription puis la demande de visa. On m' a dit : "Pas besoin de toi pour ça".

Tant mieux !



Vivre c'est souffrir
 
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X