News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
La langue berbère a son académie
Depuis le mardi 19 juin, deux décrets ont été publiés qui prévoient la création d'une académie et d'un conseil supérieur pour la langue tamazight (berbère). Selon le communiqué du Conseil du gouvernement repris par le quotidien Liberté, ces textes visent à créer des institutions afin de promouvoir et de développer le berbère "dans toutes ses variétés linguistiques en usage sur le territoire national". Le berbère serait ainsi revalorisé ; pour Liberté, "cela constitue sans nul doute une avancée sur le long chemin de la réhabilitation d'une des composantes essentielles de l'identité nationale" algérienne. En d'autres termes, comme le reconnaît le Conseil de gouvernement d'Algérie, ces deux décrets réaffirment "la ferme volonté des pouvoirs publics d'accorder à cette dimension de notre identité nationale toutes les conditions aptes à lui permettre d'occuper la place qui lui revient dans [la] société. Pour de nombreux observateurs, il s'agit surtout d'un geste de plus du président algérien en direction de la population de Kabylie et de l'ensemble de l'Algérie berbérophone. Mais, pour Liberté, "il est prématuré de s'avancer sur ce dossier tant que l'on ne connaît pas encore les détails du projet ainsi que la composante de ces institutions et leurs missions". Le berbère n'a acquis le statut de langue nationale en Algérie que depuis 2002.


Source : [www.courrierint.com]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22/06/07 14:41 par Moh Tsu.
Ou comment imiter le Maroc avec l' IRCAM
je ne pense pas qu'il y ait imitation,car le combat à la reconnaissance de la culture amazigh est le même .
il fallait seulement commencer quelque part et c'eait au maroc.ceci dit il y'avait toujours eu concertation entre les amazighs marocains et algeriens.
Citation
SerN a écrit:
Ou comment imiter le Maroc avec l' IRCAM

L'Institut royal de la culture amazighe (ou IRCAM) est un institut académique du gouvernement marocain chargé de la préservation et de la promotion de la culture amazigh (berbère).
L'institut est basé à Rabat, capitale du Maroc. Il a été fondé le 17 octobre 2001 sous le règne du roi du Maroc Mohammed VI par le Dahir (décret royal)


il ne fallait pas être Einstein pour voir qu'il fallait se genre d'institution aprés le printemps noir qu'a connu l'algérie dans la région de la Kabylie à parir du 18 avril 2001 avec son lot de mort (123).

tant mieux si le maroc a été le premier à l'installer, évite les phrases creuses qui n'élevent pas le débat et qui le ramène plutot au niveau du placher.

dis plutot que c'est tout a fait normal d'apprendre des erreurs des uns et des autres.
Citation
SerN a écrit:
Ou comment imiter le Maroc avec l' IRCAM


no no Non, pas du tout.

"...Ce conseil devrait hériter, théoriquement, des attributions du Haut commissariat à l’amazighité (HCA), créé en 1995 et qui a été maintenu en activité malgré la fin de son mandat. Cette institution chère à feu Idir Aït Amrane, instituée par le président Liamine Zeroual dans le sillage de l’historique grève du cartable qui avait abouti à une année blanche en Kabylie, devrait donc disparaître."
Source: El Watan


Donc, plutôt c'est le Maroc qui s'est inspiré de l'Algérie, vu que c'est des institutions berbères lié au sommet de l'Etat winking smiley


Salam



Modifié 2 fois. Dernière modification le 22/06/07 19:53 par peace_and_love.
Citation
wahrane31DZ31 a écrit:
Citation
SerN a écrit:
Ou comment imiter le Maroc avec l' IRCAM

L'Institut royal de la culture amazighe (ou IRCAM) est un institut académique du gouvernement marocain chargé de la préservation et de la promotion de la culture amazigh (berbère).
L'institut est basé à Rabat, capitale du Maroc. Il a été fondé le 17 octobre 2001 sous le règne du roi du Maroc Mohammed VI par le Dahir (décret royal)


il ne fallait pas être Einstein pour voir qu'il fallait se genre d'institution aprés le printemps noir qu'a connu l'algérie dans la région de la Kabylie à parir du 18 avril 2001 avec son lot de mort (123).

tant mieux si le maroc a été le premier à l'installer, évite les phrases creuses qui n'élevent pas le débat et qui le ramène plutot au niveau du placher.

dis plutot que c'est tout a fait normal d'apprendre des erreurs des uns et des autres.

smiling smiley La création de cet institut est à saluer. Mais l' institut en lui même et tout ce qu' il abrite est blamable. L' académie algérienne aura malheureusement le même sort comme avec le HCR. Bref, du classique.
L'Algérie a devancé le Maroc en créant en 1995 le haut commissariat de l'amazighité, le maroc ne s'est rattrapé qu'en 2001 en créant l'institut royal pour la culture amazighe...
Au maroc on ne parle jamais officiellement de "langue amazighe" quelque soit le contexte, on parle seulement de "tamazight", de "amazighité", de "culture amazighe", de "dimension amazighe", de "composante amazighe"...Par ailleurs, en 2002, l'Algérie reconnaît officiellement la langue amazighe en tant que langue nationale faisant ainsi un pas en avance sur le Maroc. Mieux encore, l'Algérie crée maintenant deux hautes institutions dont l'une d'elles porte explicitement les mots "langue amazighe" , tandis que l'autre se fixe clairement un objectif de nature politique (et non simplement académique), à savoir, introduire la langue amazighe dans l'administration, la justice, la formation professionnelle et dans toutes les sphères de la vie institutionnelle. Bref, le Maroc est nettement en retard.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 27/06/07 17:36 par Adnane_ca.
 
Facebook