News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
L’islam au quotidien : témoignage d’une soeur musulmane… et aveugle
Nous reprenons notre série de témoignages, avec cette fois-ci une personne musulmane pratiquante, mais avec un handicap : elle est aveugle de naissance. Ajib.fr s’est intéressé à ces musulmans de France aveugles, des personnes de notre communauté dont on parle peu, et qui pourtant, ont besoin de soutien et de moyens adaptés afin de combler leur handicap dans la pratique quotidienne de leur foi.

Pouvez-vous vous brièvement présenter pour nos lecteurs (âge, situation, origine de votre handicap, etc) ?

Maman de 34 ans, et de deux enfants (6 ans et 2 ans), je suis non voyante de naissance. Je consacre mon temps à mon foyer, ma famille, et ma religion.

Selon Anas ibn Malik, le Prophète (salaLlahou alayi wa sallam) a dit : « Dieu S’est exprimé ainsi : – Quand J’éprouve l’un de mes adorateurs en lui faisant disparaître deux choses auxquelles il tient – à savoir ses yeux – et qu’il reste résigné, Je lui donnerai le Paradis en contrepartie. » (Boukhari)

Qu’est-ce que vous évoque le hadith suivant ?

Ce hadith est rassurant, et il m’a beaucoup réconforté lorsque j’ai perdu mon œil définitivement, et que j’éprouvais d’énormes douleurs physiques. Je ne cessais de me le ressasser durant cette si lourde épreuve, et qui est très récente. Il faut patienter et endurer, car Allah récompense les endurants.

Cependant, j’essaie le plus possible de ne pas faire de péchés comme tout le monde, et d’effectuer des actes d’adoration pour plaire à Allah. Mon handicap ne permet pas d’en profiter, et Allah voit tout et Sa Miséricorde est aussi grande que Sa colère.

Pour nous musulmans aveugles, ne pas avoir d’yeux, peut être parfois presque comme un atout. Leur absence nous évite de commettre certains péchés liés à la vision.

J’essaie de voir aussi mon handicap le plus positivement possible. Même si deux choses me manquent terriblement : voir la kaaba et voir les doux visages de mes enfants.

Vous êtes musulmane pratiquante et aveugle. Pouvez-vous nous expliquer la manière dont vous pratiquez votre islam au quotidien (prières, mosquée, pèlerinage, relations avec les sœurs, etc) ? En quoi votre pratique est-elle différente de celle d’un voyant ?

La prière et le jeûne, je les effectue comme tout musulman. Je me rends de temps en temps à la mosquée également. Quant au pèlerinage, j’espère inchaAllah l’accomplir prochainement et sans trop de difficultés liées à mon handicap.

Vous êtes une femme voilée. Expliquez nous comment vous avez été amenée à prendre cette décision de porter le hijab ?

Le port du foulard est parfois plus difficile avec cet handicap, dans la mesure où on ne sait pas quel regard les gens portent sur nous. C’est considéré pour des musulmanes aveugles comme un risque lié à leur sécurité et leur bien être dans l’espace public en France, en particulier. Est-ce que les gens nous aideront (par exemple à traverser la rue ) ?

J’ai donc beaucoup réfléchi avant de le porter et j’avoue que cela m’a demandé du courage. Mais je suis très heureuse de le porter elhamdoulilah.

La suite... [www.ajib.fr]
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook