L’humanité disparaitra, bon débarras !
A lire absolument !

“J’ai cru en l’homme. Je n’y crois plus. J’ai eu foi dans l’humanité : c’est fini. J’ai pensé, dit et écrit que mon espèce avait un avenir. J’ai tenté de m’en persuader. Je suis maintenant sûr du contraire : l’humanité n’a nul destin. Ni lendemain qui chante, ni surlendemain qui fredonne.

No future : elle est comme une droguée - avide et déjantée, esclave des biens matériels, en souffrance de consommation, asservie à ce qu’elle imagine être la “croissance” ou le “progrès”, et qui sera sa perte. Si elle ne s’autodétruit pas dans une guerre atomique... Une épave ! ...

J’ai vu les résolutions de la conférence de Stockholm s’engloutir dans les pollutions, les saccages et les profits boursiers qui s’ensuivent. J’ai regardé le Programme des Nations unies pour l’Environnement se consumer dans les dévastations civiles et guerrières.

Le même sort est advenu à l’appel de Rio de Janeiro de 1992, une ville de carnaval et de favelas où j’avais pourtant vu le commandant Cousteau se faire acclamer devant un parterre de chefs d’État - sacré “Captain Planet” ou “conscience écologique” d’une humanité enfin soucieuse de la maison Terre.

Fariboles à usage médiatique ! Le protocole de Kyoto, élaboré en 1997, s’asphyxie dans l’égoïsme forcené des riches - tout comme la planète étouffe dans les excès de gaz carbonique, d’ammoniac et de méthane. J’en ai marre de la perpétuelle dictature des intérêts individuels, familiaux, corporatistes, religieux, communautaires ou nationaux ; du je-m’en-foutisme et de l’hypocrisie ; de la bassesse ordinaire ; de l’égoïsme général (je me range, évidemment, sous l’adjectif “général”.

Je continue le combat pour la planète et pour l’homme sans la moindre perspective de succès. Par habitude. Par devoir. Mais sans autre espérance que d’en rire ou d’en pleurer - tel le musicien du Titanic en train de jouer Plus près de toi, mon Dieu, de l’eau jusqu’aux genoux.

Aux yeux du philosophe qui n’a jamais entretenu d’illusions, ou du moraliste qui a perdu toutes les siennes, l’homme est un poulet à deux pieds sans plumes qui descend des bactéries et qui y retourne après avoir saccagé le poulailler.

Sauf miracle... Mais, je le rappelle, un miracle est un événement que tout le monde attend pour conjurer la catastrophe, et qui n’arrive jamais.

Je suis un déçu de l’humanité, comme d’autres le sont du socialisme ou du capitalisme... Nous fonçons vers le précipice en nous réjouissant de notre vitesse prodigieuse, que nous nommons “croissance”... Chaque métaphore est éculée, mais pertinente.”

Yves Paccalet.



"L'orgueil du savoir est pire que l'ignorance"
salam

l'environnement... ca fait longtemps que les états en ont rien a faire..

La france me fait marrer avec ses centrales nucléaires dont elle ne sait que faire des dechets. "on trouvera une solution d'ici la" qu'ils disaient nos dirigeants. on l'attend toujours la solution. au lieu d'assumer leur erreur ils nous poussent a consommer le surplus d'energie produit depuis des années (chauffage edf => quel honte de nous mettre un bébé dans la pub, quel avenir pour nos gamins dans une terre devenue poubelle)

y'a pas 30 000 solutions pour limiter les dégats, faut limiter la consomation, éviter de prendre la voiture par ex..ect .. mais aucun état n'osera demander cela a leur citoyen.

je sais pas si faut etre pessimiste pour autant, les pays commencent a developper des programmes d'utilisations d'energies renouvelable (l'Angleterre et ses quartiers tout "energie solaire"winking smiley, ils ont pas le choix remarque. d'ici 30 piges le pétrole sera hors de prix.

salam
le petrole est deja hors de prix. et tant mieux sinon, cela voufrait dire qu'il en reste pour un siecle.
on est malheureusement au bord du gouffe et tout ce que nous pouvons faire ne ralentira pas le changement climatique avant des siecles. aucun politiques ou presque n'a le courage de poser les vrais problémes et ils se font les chantres de la fameuse croissance qui est intenable écologiquement. demagogie. tout le monde sait mais refuse de voir. c'estencore les plus pauvres qui n'auront pas les moyens de faire face aux catastrophes climatiques qui paieront la note.
Citation
l'européen a écrit:
le petrole est deja hors de prix. et tant mieux sinon, cela voufrait dire qu'il en reste pour un siecle.
on est malheureusement au bord du gouffe et tout ce que nous pouvons faire ne ralentira pas le changement climatique avant des siecles. aucun politiques ou presque n'a le courage de poser les vrais problémes et ils se font les chantres de la fameuse croissance qui est intenable écologiquement. demagogie. tout le monde sait mais refuse de voir. c'estencore les plus pauvres qui n'auront pas les moyens de faire face aux catastrophes climatiques qui paieront la note.

salam

carrément...les plus pauvres qui eux ne polluent pas mais subissent les dommages causés par les plus riches...

completement dingue

salam
les vrais nihilistes sont les golden boys et les gouvernants. ils savent. ils connaissent les conséquences.
mais l'important est la villa avec piscine et la belle voiture de sports pour briller au millieu des requins. apres moi, le deluge. certains groupes ont méme financé des pseudos scientifiques pour faire de la contre propagande, produire des theses pour prouver que la terre ne se rechauffe pas mais au contraire se refroidit. (veridique)
Le vison globale et du long terme a été enterrée il y a trés longtemps par les politiciens. Ce qui les interessent c'est l'ascension au pouvoir à tout prix. Et tant qu'il n'y aura pas de lobby pro écologique assez fort pour lutter conte les sphéres d'influences des grosses compagnies pétrolières l'environnement ne restera qu'une cause défendue que par quelques amoureux de la nature.



"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." Géronimo
La nature a mis des centaines de millions d années pour fabriquer le pétrole que l homme a cramé en 100

ans!
crying



"l'être moral de chacun de nous reste éternellement seul par la vie" G De Maupassant
"Aux yeux du philosophe qui n’a jamais entretenu d’illusions, ou du moraliste qui a perdu toutes les siennes, l’homme est un poulet à deux pieds sans plumes qui descend des bactéries et qui y retourne après avoir saccagé le poulailler."

Cot cot cot cot d'ette! Cot cot cot cot d'ette!
Va y écrase la bactérie, écrase! Elle t'a glisser entre les pattes... Mrd!

Non sérieusement,l'homme est une espece comme une autre sur cette terre il ne faut pas dramtiser tout de meme. Le probleme c'est que l'homme a une vision trop anthropocentriste du monde et de l'univers.Ce qui le rend prétentieux. Cet écologiste n'échappe pas à la règle. Ces propos vont dans le sens d'une logique "humaine". L'homme a en effet qu'un impacte minime sur son environement mais il ne s'en rend pas compte.
ex: l'homme peut tuer, détruire. Mais tuer ou détruire quoi? =des etres vivants qui sont de toute les maniere un jour destiné à disparaitre. Les hommes ne font qu'accélérer le processus. Détruire quoi?= La terre certainement pas. Il faudrait bien plus qu'un millier de bombe atomique por exploser la planete.Les activités humaines provoque le réchauffement de la planete dit on! Oui.... Mais non,d'abord car ce processus fait parti des cycles glaciaires et interglaciaires qu'a connu cette terre. Ce réchauffement n'est seulement qu'accélérer et cela va provoquer un refroidissement un peux plus précoce que prévu de la planete... L'univers peut continuer de tourner sans nous, peut importe
L'homme ne domine ni ne controle cette planete. Il vie avec tout simplement. Certain ont un peux tendances à l'oublier, comme de gaulle a oublier qu'il n'était pas la France tout simplement
Citation
ok a écrit:
"Aux yeux du philosophe qui n’a jamais entretenu d’illusions, ou du moraliste qui a perdu toutes les siennes, l’homme est un poulet à deux pieds sans plumes qui descend des bactéries et qui y retourne après avoir saccagé le poulailler."

Cot cot cot cot d'ette! Cot cot cot cot d'ette!
Va y écrase la bactérie, écrase! Elle t'a glisser entre les pattes... Mrd!

Non sérieusement,l'homme est une espece comme une autre sur cette terre il ne faut pas dramtiser tout de meme. Le probleme c'est que l'homme a une vision trop anthropocentriste du monde et de l'univers.Ce qui le rend prétentieux. Cet écologiste n'échappe pas à la règle. Ces propos vont dans le sens d'une logique "humaine". L'homme a en effet qu'un impacte minime sur son environement mais il ne s'en rend pas compte.
ex: l'homme peut tuer, détruire. Mais tuer ou détruire quoi? =des etres vivants qui sont de toute les maniere un jour destiné à disparaitre. Les hommes ne font qu'accélérer le processus. Détruire quoi?= La terre certainement pas. Il faudrait bien plus qu'un millier de bombe atomique por exploser la planete.Les activités humaines provoque le réchauffement de la planete dit on! Oui.... Mais non,d'abord car ce processus fait parti des cycles glaciaires et interglaciaires qu'a connu cette terre. Ce réchauffement n'est seulement qu'accélérer et cela va provoquer un refroidissement un peux plus précoce que prévu de la planete... L'univers peut continuer de tourner sans nous, peut importe
L'homme ne domine ni ne controle cette planete. Il vie avec tout simplement. Certain ont un peux tendances à l'oublier, comme de gaulle a oublier qu'il n'était pas la France tout simplement


impact minime? des carrotages en antarctique ont permies de mettre en evidence la montée en puissance du c02 dans l'atmosphére depuis le debut de l'ére industrielle.
Et voila. Toujours pareil. Personne ne réfléchi en terme de relativité conceptuelle. La montée du C02 dans l'atmosphere n'est pas le seul element à prendre en compte dans le rechauffement de la planete. Meme si l'homme semble en partie etre responsable de rechauffement ci, les scientifique ont remarquer une alternance de cycles glaciaire et interglaciere depuis plusieurs milion d'année. Par exemple au permien l'afrique était touché par les idlandsis. La dernier période qui nous a précédé le pléistocene il y a 10000 ans correspondait à une période glaciaire qui d'ailleurs pour la petites histoire sont denommés par des noms d'affluent du Danube: Le gunz,le Riss,Le Mindel,le Wurm car on les a repérer à partir d'étages sédimentaires.L'augmentation du niveau des océan telle que nous le connaissons ne date que d'il y a 6000 ans ce qui a permis le developpement des civilisation humaines de façon significative. Mais sur une plus grande echelle climatique. La relative stabilité et tempérance du climat que nous connaissons en ce moment semble etre un accident voir etre ephemere. tant les changements semble etre nombreux dans le temps. Ceci explique cela, et les scientifiques ont evalués le retour d'une periode gliaciare lors du prochain millénaire meme sans l'action de l'etre humain. L'homme n'a fait qu'avancer cette échéance... A son detriment uniquement.
l'environnement c'est sympa mais des gens en afrique n'ont pas de quoi manger.
donc deja reglons ce problème d'etre humain ensuite on pourra s'atteler a defendre les arbres et les forets smiling smiley
ca me rappelle la chanson du dernier album des Scrorpions grinning smiley ( Humanity )

Humanity.............. Good Bye evil



Une seule et unique
Zen I S L A H Zen
 
Facebook