De l’étrange silence des media européens de langue francaise sur EADS
De l’étrange silence des media européens de langue francaise sur EADS !

Chaque jour je lis la presse Web quant à notre hexagone .... Depuis qq jours, sur EADS rien ou presque... à se demander qui possède ces journaux. J’ai déjà quelques réponses... En avez-vous? Omerta bien organisée ! Pour ceux qui le peuvent en direct audition de Breton sur public sénat et BFMTV 12H. Le Direct vaut toujours mieux que les propos rapportés !

j’ai trouvé ca, mais dans rubrique éco : Affaire EADS : Thierry Breton auditionné vendredi au Sénat (24H) ECONOMIE | 19h56 L’ancien ministre de l’Economie Thierry Breton sera auditionné vendredi à 12H00 dans le cadre de l’affaire EADS par la commission des Finances du Sénat.

M. Breton sera entendu en même temps que son ancien directeur de cabinet à Bercy, Gilles Grapinet, et que Bruno Bézard, directeur de l’Agence des participations de l’Etat (APE), a précisé M. Arthuis.

Cette audition, retransmise sur la chaîne Public Sénat, sera la première d’une série destinée à "éclairer le Sénat sur les conditions dans lesquelles ont été vendus, par les dirigeants d’EADS et certains actionnaires, des titres EADS à la veille de la révélation des difficultés du groupe au printemps 2006"

Dans un communiqué publié jeudi, le député PS Gérard Bapt, qui évoque un "véritable scandale d’Etat de droite", a lui accusé M. Breton de chercher à "fuir ses responsabilités".

"Faut-il lui rappeler qu’en séance de questions d’actualité, en juin 2006, il déclarait déjà à l’Assemblée nationale que les problèmes d’Etat sont derrière nous?", a-t-il dit.

Le président de la commission de surveillance de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), Michel Bouvard, et le directeur général de la CDC, Augustin de Romanet, seront ensuite entendus mercredi matin.

"J’interrogerai la Caisse des dépôts sur ce point particulier et pour savoir comment s’articulent ses décisions avec l’Etat actionnaire. Est ce qu’il y a une coordination ? un conseil d’investissement ? Comment ça se passe?", a indiqué Jean Arthuis.

En avril 2006, peu de temps avant la chute du titre EADS liée à l’annonce de retards dans la production de l’A380, la CDC s’était engagée à acquérir à terme 2,25% du capital d’EADS auprès du groupe Lagardère, qui souhaitait réduire sa participation de 15 à 7,5%.

"D’un côté on nous dit que l’Agence des participations de l’Etat était réservée sur ces opérations, de l’autre la Caisse a acheté. Je voudrais savoir à quel moment elle a acheté, à quel prix et à quelles fins, et avec quel niveau d’information", a ajouté le sénateur centriste.

"Je n’ai pas d’opinion a priori, je voudrais simplement être sûr que nous avons un système de bonne gouvernance (...) Ces auditions ont pour objet de dissiper le soupçon et le doute", a-t-il conclu.

L’Autorité des marchés financiers a transmis en septembre au parquet de Paris une "note d’étape" sur un délit d’initiés présumé concernant le groupe européen d’aéronautique et de défense. Selon Le Figaro de mercredi, l’affaire constituerait "un délit d’initiés massif".

Le Figaro affirme aussi que l’Etat français connaissait la situation. Toutefois, la ministre de l’Economie, Christine Lagarde, avait déjà indiqué mercredi que "l’Etat n’a jamais vendu une seule action" d’EADS, dont il détient 15%.

L’Etat "ne s’est prêté à aucune manoeuvre" dans cette affaire à EADS, a affirmé jeudi au Sénat le Premier ministre François Fillon, pour qui il s’agit de "faits très graves".

Ce matin - avant l’aube - vers les 5h, on a dégagé les sans abris du DAL qui dormaient sous leurs tentes (NDLR) .... mais ca ce n’est pas grave !!!!!
C'est prendre les gens pour plus cons qu'ils ne sont.

J'ai adoré l'excuse de Lagardere à l'époque: Je ne suis pas malhonnête mais incompétent !
J'aime sa définition de l'incompétence: Je ne sais pas lire un reporting qui me dit que nous avons pris des commandes largement supérieures à nos capacités de production. Je ne sais pas tirer les conséquences des clauses contractuelles claires : Le défaut de livraison expose l'entreprise soit à des pénalités de retard, soit à un risque d'annulation générant des indemnités monstrueuse, à la hauteur de la valeur des commandes qui se compte en milliards !

Par contre, il a su tirer la conclusion adéquate pour préserver ses intérêts : Vendre une bonne partie de ses actions juste avant que la valeur boursière d'EADS ne s'effondre!

C'est une concéption assez bizarre de l'incompétence!

La CDC (caisse des dépôts et des consignations ), le bras financier de l'Etat français, comptant moult analystes de premier ordre, moult spécialistes, actionnaire d'EADS .....ne s'est rendu compte de rien non plus....et a acheté au prix fort les actions de Lagardere !

Une cascade d'erreurs qui n'a profité qu'aux happy few qui bien qu'incompétants, ont eu " la chance " de vendre à temps !

Et la marmotte....emballe le chocolat !
c'est un truc de ouf. on ne voit rien ou presque dans les medias sur cette escroquerie couverte jusqu'au sommet de l'état. par contre, dans les medias télévisés, jour apres jour, on ous sort de "grandes affaires".
lundi, c'était de faux chomeurs touchant indument des allocations chomages.
mardi, une femme ayant truandé la caf avec plus d'une dizaines d'inscription différente.
hier, des rmistes travaillant au noir.....
et quelques minutes plus tard, une sujet sur la "france en faillite".
d'ici que quelques beaufs fassent la corrélation.....
les gens sont-ils cons au point de tomber dans cette propagande?
des fois, je desepere.
oui l'europeen
c'est ou ils sont cons ou ça les aranges
les medias leurs donnent un arbre pour se defouler
pour mieux cacher la foret;
le pire c'est que ça marche,les gents ne ralent qu'apres
le pauvre chomeur qui ne veux pas travaille , le rmiste et j'en passe
Salam aalikoum


ils vont avoir du surcis et encore


une amende de 10€ peut etre histoire de pas trop salir la vitrine



Plus rien ne m'étonne
 
Facebook