L'arrestation d'un point frontière marocaine Bmlilip essayé de déplacer les...
L'arrestation d'un point frontière marocaine Bmlilip essayé de déplacer les enceintes africaines à bord de la voiture





Les intérêts de la Garde civile a indiqué avoir déjoué un lundi Bmlilip (29 Mars) au point de la frontière entre Melilla et les enfants des partisans d'essayer de supplanter l'Afrique enceintes à bord du type de voiture qu'il conduisait Metsubisi Maroc.

Selon les informations recueillies par "Nazawrbric" de la presse locale Bmlilip, les doutes qui circulent autour de la voiture, qui était le front disparaissent Abjahtha citoyenneté africaine âgée de 25 ans, tandis que le conducteur de la pente de Nador 23 ans.

Selon les données elles-mêmes, les immigrants africains, qui était couchée sur le dos pour un instant sur le cadre autour de son corps, elle a été transférée à l'hôpital pour le traitement des complications de difficultés respiratoires, et le déclin de son corps dans l'étroit espace adapté à la clandestinité, une zone a été Tlhimha et renforcé avec une barre de fer plus loin.

Il est prévu que le jeune Marocain se poursuit dans les prochains jours, où il fait face à des frais de déplacement et de violation des droits de vote au scrutin secret des migrants et d'exposer une personne en danger imminent.

Les intérêts de sécurité avait été arrêté il ya deux semaines pour tenter de supplanter un autre citoyen marocain de l'Erythrée (25 ans) à bord de sa plaque d'immatriculation de voitures de numérotation en Espagne, a échoué avec les mêmes intérêts dans la constipation Bmrafiqih un homme et une femme étaient à bord du même véhicule.

D'autre part, les sources "Nazawrbers, que des centaines de migrants africains sont encore retranchés Mount Korruko le Golan et le pare-chocs loin des yeux des services de sécurité marocains, et vivre ces Albiis double blocus en raison de la situation humanitaire dans ces zones, regarde l'heure, de leurs espoirs pour l'accès à Melilla comme une mission impossible, la tâche après serrage des vis à la frontière et le recours des autorités espagnoles à l'installation d'une barrière électronique de renforcer la surveillance, comme les autorités marocaines ont creusé une tranchée de la profondeur de trois mètres entourée d'une clôture métallique pour protéger la ville contre les tentatives répétées des immigrants à la montée, avant d'abandonner les travaux fait des progrès importants, mais que ces actions aggravantes ces immigrés n'ont pas empêché le déplacement des mafias et créer divers moyens frauduleux pour se soustraire à la surveillance de la sécurité.

[www.nador-press.com]ÇáÞÇÁ-ÇáÞÈÖ-Úáì-ãÛÑÈí-ÈÇáäÞØÉ-ÇáÍÏæÏíÉ-ÈãáíáíÉ-ÍÇæá-ÊåÌíÑ_a226.html
Dis moi Bradley, tu n'utiliserais pas un de ces site de traduction en ligne? parce que ton poste est malheureusement incompréhensible (c'est pas la première fois)

J'ai vu que ta source est en Arabe. Il serait judicieux de poster ton sujet dans sa langue d'origine sur le forum en langue arabe, il n' y a pas grand chose qui s'y passent d'ailleurs...je te lirai avec plaisir.

cordialement
 
Facebook