Une jeune Tunisienne tondue pour avoir fréquenté un Français
Salut amis yabiladiens.

À Oullins, près de Lyon, le père et le frère d'une jeune fille de 18 ans l'auraient séquestrée, frappée et lui auraient en partie rasé les cheveux parce que son petit ami n'était ni maghrébin ni musulman.
Je trouve cela dramatique !!
Quen pensez vous ?
Citation
saleme69 a écrit:
Salut amis yabiladiens.

À Oullins, près de Lyon, le père et le frère d'une jeune fille de 18 ans l'auraient séquestrée, frappée et lui auraient en partie rasé les cheveux parce que son petit ami n'était ni maghrébin ni musulman.
Je trouve cela dramatique !!
Quen pensez vous ?



ca doit etre des vrais tunisiens et je pense du sud purée perplexe
il faut qu'elle dépose plainte...



amicalement.
slt




SALEME69 , T a vu ça ou? sur quel journal ?

Ces gens là risquent de passer un mauvais 1/4 d heure au tribunal si y a plainte de la victime ou bien des gens autour d elle .
Citation
mouniamouniata a écrit:
slt




SALEME69 , T a vu ça ou? sur quel journal ?

Ces gens là risquent de passer un mauvais 1/4 d heure au tribunal si y a plainte de la victime ou bien des gens autour d elle .
son pere a dit à la police que sa fille lui piké des tunes c pour ça lool
ça craint, quels tarés!
Citation
saleme69 a écrit:
Salut amis yabiladiens.

À Oullins, près de Lyon, le père et le frère d'une jeune fille de 18 ans l'auraient séquestrée, frappée et lui auraient en partie rasé les cheveux parce que son petit ami n'était ni maghrébin ni musulman.
Je trouve cela dramatique !!
Quen pensez vous ?


Si possible,y-aurait-il un article sur le web?

Un lien si tu as.

Merci.
Salam

sisi c'est bien vrai ca c est passé pas loin de chez moi !!

[www.resiliencetv.fr]

Voila un article
Vive google !



À Oullins, près de Lyon, le père et le frère d'une jeune fille de 18 ans l'auraient séquestrée, frappée et lui auraient en partie rasé les cheveux parce que son petit ami n'était ni maghrébin ni musulman.

UN HOMME de 62 ans et son fils de 22 ans, français d'origine tunisienne, devront répondre de violences aggravées et séquestration sur leur fille et soeur âgée de 18 ans devant le tribunal correctionnel de Lyon.


Vendredi, quatre membres de la famille qui réside à Oullins, une ville du sud de l'agglomération lyonnaise avaient été placés en garde à vue pour « violence aggravée et séquestration » après que la jeune fille était allée porter plainte jeudi, accusant son père et son frère de l'avoir violentée au seul motif que son petit ami était un garçon ­d'origine française. Oullins n'est pourtant pas une de ces banlieues lyonnaises qui portent le poids du mal-être des grands ensembles HLM qui bouchent l'horizon. C'est une petite ville populaire, mais mixte socialement, certes peut-être un peu terne, mais où il fait bon vivre.


La déposition prise par les ­policiers et révélée par Le Progrès est pourtant particulièrement choquante et rappelle une sombre ­période de l'histoire de France, celle des femmes tondues à la ­Libération pour avoir fréquenté des soldats allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Apprenant qu'elle fréquentait un jeune homme qui n'était ni musulman ni maghrébin, les deux hommes de la famille se sont offusqués et au­raient voulu lui infliger une punition humiliante. Son frère lui aurait tondu la partie droite du crâne tandis qu'elle était maintenue au sol par son père, puis c'est une volée de coups de pieds et une série de violences physiques avant des menaces de mort et des insultes qu'a subi la jeune fille. Une scène à laquelle aurait assisté la mère. La jeune fille qui souffre aujourd'hui d'un hématome au ­visage, s'est vu prescrire trois jours d'incapacité de travail par les services médicaux.


Les deux hommes ont partiellement reconnu les faits


Enfermée ensuite pendant de longues minutes par ses tortionnaires dans la salle de bains familiale, la jeune fille n'aurait dû son salut qu'à sa soeur. Entendant que la situation empirait, celle-ci serait entrée dans la pièce au moment où la première voulait se défenestrer. Après cette vaine tentative, désespérée, elle a tenté de boire de l'eau de Javel. Sa soeur qui lui a ouvert la porte l'en aurait à nouveau dissuadée. La victime s'est alors rendue au commissariat. La mère et la soeur de la victime, ont pu quitter libres le commissariat samedi après avoir été placées vendredi en garde à vue, tandis que celle du ­père et du frère était prolongée. Niant dans un premier temps les faits, ils en auraient reconnu une partie, le père indiquant aux enquêteurs qu'il reprochait à sa fille des vols et d'autres problèmes de comportement. Au terme de leur garde à vue, hier, les deux hommes devaient être présentés devant le juge des libertés et pourraient comparaître dès aujourd'hui devant la chambre des comparutions immédiates du tribunal correctionnel s'ils sont écroués.

Source le figaro.

[www.lefigaro.fr]
Citation
momo695 a écrit:
Salam

sisi c'est bien vrai ca c est passé pas loin de chez moi !!

[www.resiliencetv.fr]

Voila un article


C'est un site de fachos!
un gros site de fachos plutot.
ceux qui choisissent l europe pour y vivre doivent payer les consequences.
L'affaire rappelle une sombre période de l'histoire de France, celle de la Libération quand les femmes étaient tondues pour avoir fréquenté des soldats allemands. Cette affaire là se passe en 2006, à Oullins, près de Lyon. Jeudi dernier, une jeune fille de 18 ans se présente au commissariat accusant son père et son frère, d'origine tunisienne, de l'avoir violentée parce que son copain n'était ni musulman, ni maghrébin. Les deux hommes ont été écroués dimanche. Le tribunal correctionnel de Lyon a par la suite décidé lundi de remettre en liberté le père âgé de 62 ans, tout en maintenant en détention son fils de 22 ans. Jugés en comparution immédiate, ils ont demandé un délai pour préparer leur défense et le procès a été reporté au 19 décembre.

Selon Le Progrès, les faits ont eu lieu dans l'appartement familial sous les yeux de la mère. Pendant que son père la maintenait au sol, son frère lui aurait tondu la partie droite du crâne. Puis la jeune femme aurait subi violences physiques, insultes et menaces de mort avant d'être enfermée dans la salle de bain. Sa sœur serait intervenue alors qu'elle tentait de se défenestrer. La jeune femme aurait également tenté plus tard d'ingurgiter de l'eau de Javel. Bilan pour la jeune victime, au-delà du traumatisme, trois jours d'incapacité totale de travail.

La mère et la soeur aînée, entendues vendredi par la police, ont été libérées. Le père et le fils auraient partiellement reconnu les faits, indiquant qu'ils reprochaient aussi à la jeune fille des vols et d'autres problèmes de comportement, précise la source judiciaire.



Qui donne ne doit jamais s'en souvenir. Qui reçoit ne doit jamais oublier.
Salem,

A prendre avec des pincettes, ta source!!

Les médias vague sur la déferlante islamophobe, et se saissise de la moindre petite histoire, pour en faire une affaire d'état!!
eye popping smileyeye popping smileyeye popping smileyeye popping smiley je suis choquée
ca c passé àpas loindde lyon a coté de chez moi les faits st véridiques et surtt tristes....allah y ahnha
salame

je suis choquee et j avoue je ne sais quoi penser c est dificile de donner un avis

en tous les cas c est choquant c est pas en reagissant agressivement que ca va arranger les choses la preuve

resultat : le pere et le frere on prison

la mere qui fait un bon au commissariat ainsi que la soeur

et un proces qui va peutetre envoyer le pere et le fils pour un long sejour

alors mes cher amis ,parents ,frere ;et soeur ;reflechisser bien avant de commettre un tel geste


a mon avis une discussion avec la fille aurrais pu arranger les choses mais bon c est mon avis
Malheureusement, on assiste à une recrudescence des affaires du genre, récupéré et amplifié par des médias de plus en plus islamophobe. Sur Liège en Belgique, on a connu une affaire du genre, ou la fille a préféré se jetter du 11éme étage d'une cité populaire.
la question que je me pose est la suivante: quel est l'avenir de nos jeunes filles dans les sociétés occidentales?
les Pays-Bas viennent purement et simplement d'interdire le port du voile dans les écoles et les lieux publics (bus, métro,...). Des services sociaux proposent aux jeunes musulmanes, une aide conséquente si elles désirent quitter le milieu familial.
seuls des cinglés peuvent faire ça.
oui c grave
tout ca a cause dune education de dingue qui permet tout au mec et rien au fille c terrible
encor et toujours le machisme
Facebook