News Forum MediaTic Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
j'ai pu m'en sortir, et vous le pouvez aussi !!!!
Alors mon histoire commence comme toutes les histoires banales qu’on entend tous les jours, de nature je suis quelqu’un de très calme, et réservé.
Je viens d’une famille l7amdoullah aisée, j’ai toujours été brillante durant mes études, j’ai eu mon bac à 17ans à peine, j’ai eu mon Bachelor à 21 ans, et j’ai commencé à travailler dans une grosse boite avec un très bon salaire, bref le job duquel j’ai toujours rêvé. De nature j’aime bien prendre soin de moi, je fais très attention à mon aspect vestimentaire, à mes cheveux, à mes mains, à mes pieds, à mon maquillage, je suis très grande de taille et pourtant je suis une folle furieuse des tallons et ça me va à merveille parce que je suis assez maigre.
Bref ma vie tournais autour de mes brushing, ma manucure, ma pédicure, mes vêtements, mes films et mes séries, je viens d’une famille assez conservatrice donc les sorties c’est interdit après 20h et je n’ai que deux amies et deux sœurs.
Au travail, il y avait plein de mecs qui me tournaient autour mais je n’ai jamais prêté attention à qui que se soit, je savais que si un jour je déciderai de sortir avec quelqu’un ce serait avec mon futur mari, donc même les déjeuners ou les cafés entre collègues je les évitais, à part si c’est uniquement des filles.
Un jour je prends un taxi avec un jeune homme, on se dit à peine bonjour, et à la fin du trajet il s’avère qu’il travaille avec moi dans la même boite et au même étage !!! bref on fait connaissance petit à petit, il voyait que j’ai été côtoyée par plusieurs collègues qui me tournait autour, donc j’ai pris mon temps pour le connaître, un jour on est sorti en dehors du boulot, et j’ai été clair sur les règles du jeu : je viens d’une famille conservatrice, mes parents sont très pratiquants ma mère à l’époque s’apprêtait à mettre le voile intégral, mes deux sœurs étaient voilées, je ne peux pas sortir au cours de la semaine et je ne peux pas sortir tous les weekends et si je sors je ne dois pas dépasser 20h.
On a commencé à sortir ensemble, c’était un petit conte de fée, il était très gentil, tendre attentionné, très doux, et surtout très amoureux, au bout de 5 mois, il est venu voir mes parents et on s’est fiancés, le mariage été prévu un an plus tard.
Après les fiançailles, changement total de comportement, il me faisait tarder exprès, il me rabaissait à tout va et vient, il m’interdisait de mettre mon maquillage, de faire ma manucure et pédicure, il m’accusait de le tromper, de me @#$%& de lui ; il m’a petit à petit éloigné de mes deux meilleures amies, et avec un peu de recul je sais maintenant que s’il pouvait m’éloigner de mes deux sœurs il l’aurai fait. J’étais devenue une merde, toute l’élégance, le joie, la bonne humeur que je dégageais autour de moi s’est estompée, et au travail tout le monde m’avait fait la remarque à l’époque que je me négligeais et que je n’étais plus la même
Peu de temps après toutes ces interdictions, est venu le tour des dénigrements, insultes, insultes de mes parents, et le pire dans tout ça c’est que vu la nature de mes études j’ai eu beaucoup de cours de psychologie et de sociologie, donc à la base je ne devais pas laisser passer de tel comportement à la légère.
On s’est mariés comme prévu, et je ne sais vraiment pas ou est ce que j’avais la tête quand j’ai dis oui. Je l’ai quitté à plusieurs reprises, et il venait en larmes me supplier et se mettre à genou, parfois il m’embrassait les pieds pour que je lui pardonne, et je le faisais par pitié et parce que je l’aimais.
Jusqu’au jour ou il m’a mis une gifle, parce qu’il a insulté ma mère et que je lui ai répondu. Le plus grosse gaffe de ma vie était de lui pardonner cette gifle, mais il connaissait mes points faibles et il jouait dessus, il savait qu’en versant deux ou trois larmes je ne pouvais pas rester indifférente (de nature je n’aime pas voir les gens souffrir).
Bref, le pardon de cette gifle était le début de ma vie d’enfer et des violences conjugales de la part d'un mari pathologiquement jaloux. Ces violences physiques étaient épisodiques, mais la violence psychologique a commencé bien avant, par un isolement de mes proches et une séquestration.
Il est difficile de décrire le quotidien avec cet homme. C'est un cauchemar duquel l'on ne parvient pas à s'échapper, dépossédé de tous ses moyens. Chaque semaine j’ai été frappé au moins une fois pour un oui ou pour un non, il savait que j’avais honte de dire à mes parents qu’il me frappait et il s’en servait, il me frappait parce que j’ai mis trop de sel sur les pommes de terre frites, parce que j’ai fais passé le balai une fois au lieu de deux par jour, parce qu’il fallait ranger son sac de voyage avant le mien. Bref tout était une excuse pour recevoir des coups, le comble dans tout ça c’est que je suis blanche de peau et ses coups laissait toujours des traces sur mon corps, j’étais obligée de mettre des chemises avec des manches longues pour aller au travail alors qu’il faisait 40°, je zappais des repas familiaux à cause des bleues aussi.
Je n'ai jamais porté plainte, même pas une main courante. Sans doute par manque de courage, par crainte de devoir affronter cette réalité que je ne voulais pas voir. Jusqu’au jour ou j’ai été à l’hôpital parce que j’ai dis qu’un homme un vrai ne lève jamais la main sur une femme, je me suis retrouvée avec mon bassin cassé et j’ai faillit être paralysé à vie à cause d’un coup que j’ai reçu en pleine colonne vertébrale. Il m’avait enlevé mon portable, mon porte monnaie, mon chéquier et tout, avant de m’emmener à l’hôpital, à un moment il était occupé avec le médecin et j’ai saisi l’occasion pour demander à l’une des infermières d’appeler mon père, le pauvre a fait 150 km en une heure, quand il a vu mon père il a compris ce que j’ai fais, mon père lui a tout de suite cassé le nez, et si on était pas à l’hôpital je suis sur qu’il l’aurait tué lah y7fed.
Bref, j’ai pu avoir le témoignage des voisins, et avec le certificat que j’ai eu de l’hôpital, j’ai porté plainte et j’ai commencé la procédure de divorce. Il a beau me supplier et me dire qu’il allait se faire soigner, après ce qu’il m’a fait il était hors de question de lui pardonner, j’ai changé mon numéro de téléphone, j’ai changé de boulot et j’ai changé de ville aussi, j’avais enfin ouvert mes yeux.
Il m'a donc fallu reprendre ma vie sociale en repartant de zéro. Ça a été difficile. Mais aujourd'hui, je ne regrette rien car je suis enfin libre.
Si je vous apporte mon témoignage aujourd’hui, (je n’ai pas tout raconté, sinon ça m’aurait pris des jours et des jours) c’est surtout pour ouvrir les yeux à toutes ces femmes qui restent et subissent la violence au quotidien, je sais que ça reste toujours un sujet tabou au jour d’aujourd’hui mais il faut qu’on en parle, il faudrait qu’on dise STOP à la violence conjugale.
Personne ne mérite d’être maltraité, on est des êtres humains et on ne doit en aucun cas laisser qui que se soit atteindre notre dignité, notre amour propre ou notre personnalité.
Je ne dis pas que ça été facile de tourner la page, je ne savais pas et je ne sais pas jusqu'au jour d'aujourd'hui pourquoi je restais avec lui, quand on est dehors on se dit mais qu'est ce qu'elles ont les femmes qui acceptent ça, mais quand on est dedans dieu seul sait ce qu'on traverse, j’ai été suivi par un psychologue, mais avec une forte volonté et l'aide d'allah en premier lieu, de mes parents et de mes soeurs, j’ai pu y arriver, aujourd’hui je sens que je vis et non pas que je survis, et j’espère que toutes les femmes battues peuvent s’en sortir comme je l’ai fait.
On mérite toutes mieux que ça, et on vaut mieux que ça, bon courage à vous toutes et ne baissez jamais les bras, il y a toujours un moyen de s’en sortir
Salam ma soeur

Franchement je n'ai qu'une chose à dire : RESPECT!
Bref ma vie tournais autour de mes brushing, ma manucure, ma pédicure, mes vêtements, mes films et mes séries, je viens d’une famille assez conservatrice donc les sorties c’est interdit après 20h et je n’ai que deux amies et deux sœurs.


Effectivement ce genre d'éducation ne vous préparait pas à déceler"le grand méchant loup"...
salam alaykoum

j'ai les larmes aux yeux en lisant ton histoire, chapeau car avec tout ce qui t'a arrivé, tu as pu t'en sortir grace à ALLAh et à ta famille et ta volonté!

bon courage pour un avenir inchallah brillant sans ton ex-monstre!
Citation
gemia a écrit:
Bref ma vie tournais autour de mes brushing, ma manucure, ma pédicure, mes vêtements, mes films et mes séries, je viens d’une famille assez conservatrice donc les sorties c’est interdit après 20h et je n’ai que deux amies et deux sœurs.


Effectivement ce genre d'éducation ne vous préparait pas à déceler"le grand méchant loup"...

C'est bien beau de tutoyer les gens mais faut arrêter avec VOS commentaires à 2 balles.
Après VOUS être moquez des gens avec des maladies, VOUS vous attaquez aux femme battues....
Pathétique.... un peu de respect pour autrui bon sang!!
Je VOUS défie de débusquer le "grand méchant loup", ces hommes sont des menteurs et des manipulateurs, et ce n'est sûrement pas une personne avec des réactions comme les VOTRES et leur petitesse d'esprit qui pourrait les débusquer!

A la posteuse, merci pour votre témoignage, et bravo pour votre courage
Voyons que d'attaques injustifiez :je ne me moque nullement...si vous saviez...
moililou,

Sans vouloir prendre la défense de gemia, quand on lit le début du témoignage (qui est fort intéressant) on peut cerner un personnage : emphatique. Certes qu'on ne peut souhaiter une telle expérience à personne.

Après pour la posteuse, j'aurais souhaité si elle le veut bien qu'elle nous raconte comment elle a fait pour repartir à zéro. Sans avoir la prétention de dire comprendre, je pense savoir que c'est le plus difficile. Parce qu'après avoir été femme battue faut trouver la force le caractère pour se reconstruire une vie.



Ben quoi 0-°



Modifié 1 fois. Dernière modification le 04/11/10 09:09 par Belle.
Moililou, je ne pense pas que Gemia ait voulu "se moquer"....Par ma propre vision des choses, je dirais qu'elle a juste fait ressortir que la posteuse n'a pas eu "d'expérience de la vie". La coquetterie et l'éducation conservatrice ne nous ouvrent aucune perspective sur la vie réelle...Et attention je ne me moque nullement moi aussi!

Quoi qu'il en soit, heureusement que la posteuse a eu un moment de lucidité et a fini par se rendre à l'évidence que l'amour ne permet pas la violence tant physique que psychologique.
Un coup porté une fois ouvre toutes les portes...

Moonlight, tu as très bien réagis à l'hôpital. Il s'en est fallu de peu. Vaut mieux tard que jamais. Bon courage pour la suite...
Désolée les filles mais a vous lire on a l'impression que sous prétexte qu'elle ait été privilégié, c'est de sa faute ce qui lui arrive!!

Alors la j'hallucine! Elle a le droit d'aimer prendre soin d'elle, certes ca peut sembler futile mais j'ai envie de vous dire "qu'est ce que ca peut vous faire"?? Et ce que ca justifie une sois disant naïveté qui l'aurait poussé a épouser cet homme?

Elle aurait pu grandir dans la misère, commencer a travailler jeune sans avoir fait d'études et rencontrer le même genre d'individu et la qu'est ce que vous auriez dit? Que c'est normal, dans son milieu social les gens vivent dans la misère donc la violence est justifiable?

Arrêtez franchement, ce ne sont que des caricatures! Moi aussi ca m'a fait réagir au départ quand j'ai lu ca, ca m'a fait sourire mais qu'est ce qu'elle y peut? Elle a eu de la "chance" au début de sa vie d'être dans un milieu ou ses seules préoccupations sont manucures, pédicures et brushing?

Perso je suis fille d'ouvrier, certes pas manucure ni de pédicure mais par mon éducation j'ai été élevé dans un cocon, mon père a tout fait pour nous préserver et nous élever de la meilleure façon qui soit, sans être riche mais hamdoullah nous n'avons manqué de rien. Et franchement, malgré tout je ne pense pas que j'aurai pu déceler le "grand méchant loup s'il s'était présenté a moi". Ca n'a rien a voir avec les "experience de la vie", faut arrêter de dire des bêtises!

Encore une fois, ces hommes la sont des manipulateurs, que celle qui me dise qu'elle aurait pu anticiper une telle situation me jette la pierre..

Mais bon chacun son avis.... quant à gemia... smoking smiley
Salem.
Moonlight90, je suis trés contente pour toi,tu t'en ai sorti, wallah baz lik mais hamdoullah tu t'en ai débarrassé.
Franchement, les hommes comme ça me dégoutent, ils gâchent la vie des autres. Allah est grand et la roue tourne.
Ta pauvre famille a du tomber de haut. Sabrti et dieu t'a aidé, hamdoullah.
Bonne continuation ma soeur.
Moililou, je n'ai jamais dis, ni même pensé une seule seconde, que ce qui est arrivé à la posteuse pouvait être de sa faute.
Je faisais allusion que dans la culture arabo-musulmane, il y a une telle surprotection de la "fille" qui n'y a pas de place pour se faire sa propre opinion...

Si la fille arabo-musulmane avait un tant soit peu de "liberté" cela l'empêcherait de foncer dans un mariage dés la première rencontre, parce que c'est ce que la famille veut.

Et tout ceci n'a rien à voire avec la posteuse, c'est du général.
Je suis désolé mais c'est avec l'expérience de la vie, que chacun peut évoluer. En tout cas pour ma part c'est grâce à elle que je peux chaque jour avancer...

Et comme tu dis chacun son avis...On ne peut pas toujours être d'accord sur tout!
moonlight90 est partie?
moonlight90 ton histoire ma bcp touchée on sent la souffrance dans laquelle tu vivais avec cet homme.mais Al hamdoulillah tu as pu ouvrir les yeux et sauvée ta vie car malheureusement il y a encore des femmes qui meurent sous les coup de leurs bourreaux de mari peut-être par peur de représailles ou bien parce qu'elles n'ont personne a qui ce confiées.


ALLAH SAHEL ALIK pour ta vie futur .

et pour certains arrêter avec vos commentaires bidon qui n'a qu'un seul but polluer le post ,si sa ne vous interresse pas passé votre chemin.



EX HANANOU
mon rayon de soleil c'est éteins ;(
Félicitations ce que tu as vécu est très dur et humiliant et c'est rare qu'on peut trouver des femmes qui ont subit toute cette souffrance et ont pu s'en sortir mais finalement ça laisse toujours des séquelles et des douleurs au fond de n'importe quelle femme ; tu as eu tord de lui pardonner à chaque fois et même de te marier avec lui sachant qu'il a changé aussi avant votre mariage tu devais comprendre dés le début que ça n'irait pas loin c'est un malade , un violent ce qui te faisait subir est inhumain et tu es fautive d'avoir accepter de vivre avec lui toute cette période et accepter la violence et l'humiliation tu avais peur de raconter ce que tu vis aux autres et il s'est basé sur ça pour te faire encore souffrir vraiment c'est très triste laykhalsou
un cliché normale. ça peut arrivée a toute personne,mais quand même ta fait des études ,ta un bolo qui te permet de voir ce qui se passe autour de toi ,té un peu naïf en plus tu té précipitée sur le premier venu , la souffrance n'est qu'un signe parmi d'autre pour te prévenir..... qu'a partir de la, tu es une autre personne différente de la première ; je te félicite de bien s'en sortir n'oublie pas il ya d'autres épreuves dans la vie



o"La grandeur d'une civilisation se voit à la manière avec laquelle elle traite ses animaux" GANDHI
Beau temoignage d'espoir ...Tu t'en es sortie mais combien le peuvent?
Pas facile d'etre une femme en ce monde thumbs down
clap Riena dire
Désolé de vous dévevoir mais j'ai un affreux préssentiment:je crois que ce post est un canular!



A vérifier bien sûr!
Un grand merci Moonlight90 d'avoir partager avec nous cette émouvante histoire !
J'espère que cela donnera de l'espoir aux femmes qui vivent, subissent la même situation !
Je vous remercie tous pour vos messages, et j’aimerai bien faire plus qu’apporter mon témoignage pour toutes ces femmes qui sont toujours avec des maris ou des copains violents
Je voudrai juste clarifier un petit point : je ne me suis pas jetée sur le premier venu, j’ai eu des demandes de mariage depuis l’âge de 16ans mais mes parents ont toujours refusé parce qu’ils voulaient que je choisisse mon mari moi-même, et il y avait plein d’hommes au boulot et dehors qui voulaient sortir avec moi mais je refusais, je voulais choisir avec soin mon futur mari, et voilà que je suis tombée sur le pire de tous
@ gemia : ce genre d’hommes ne peut être décelé ni par une personne comme moi ni par aucune autre, c’est un manipulateur
@belle : ce n’était pas vraiment facile de s’en sortir, je suis passée par les pires moments de ma vie pendant et après le divorce : envie constante de suicide, crise de nerfs répétitifs, nuits blanches jusqu’à l’aube, changement total de caractère moi qui était si gentil et si adorable je suis devenue méchante et toujours sur la défensive, en plus je pouvais rester à pleurer pendant une ou deux heures sans arrêt et à la fin c’était des maux de tête tellement insupportable qu’il me fallait des somnifères pour dormir et faire passer ces maux atroces, j’ai perdu 15 kilos en quelques semaines….. ma mère est ‘porteuse de coran’ (elle a appris par cœur les 60 7izb), la pauvre elle passait des nuits à côté de moi à me lire du coran pour enfin m’endormir , un jour mon père a décidé de m’emmener voir un psy, et c’est vraiment là ou j’ai commencé à aller mieux, j’ai commencé à comprendre que je vivais avec un manipulateur pervers narcissique, que je n’y étais pour rien dans tout ce qui m’arrivait, et que j’étais amoureuse de l’homme que j’ai rencontré au début et non pas de celui avec qui je me suis mariée. Je priais beaucoup, je lisais beaucoup de douaas, et j’ai commencé à apprendre un peu de coran et petit à petit j’ai commencé à voir un peu de lumière au bout du tunnel, maintenant je sais que je suis sortie de ce tunnel l7amdoullah. C’est vraiment un parcours de combattant, mais il faut croire qu’on peu y arriver avec l’aide d’allah et on arrivera 
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X