News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
info santé !!
1 août 2005 22:32
Les grands déprimés ont un cerveau qui travaille trop!!


PARIS (AFP) - Les personnes très déprimées ont du mal à se concentrer et à mémoriser, des troubles intellectuels qui seraient dus au fait que leur cerveau travaille trop, selon une étude française conduite grâce aux techniques d'imagerie cérébrale.

[eur.news1.yimg.com]

Les sujets déprimés activent davantage leur cerveau et fournissent un effort plus soutenu que les non déprimés lors de tâches de mémorisation, selon les chercheurs de l'Inserm et du CNRS dont les travaux sont publiés dans la revue NeuroImage de juillet.

Tout se passe comme si la dépression recouvrait un défaut d'épargne cérébrale : lors d'un effort cognitif (intellectuel) important, les patients déprimés s'engagent comme dans un marathon mais en démarrant au rythme d'un 100 mètres, au lieu d'économiser leur énergie. Comme s'ils souffraient d'un excès de volonté dans l'effort.

Ils utiliseraient ainsi plus de ressources cérébrales que les autres pour atteindre un niveau de performance égal face à des épreuves complexes de la vie quotidienne.

Cette mobilisation excessive des ressources cérébrales expliquerait leur épuisement précoce à l'effort, selon Philippe Fossati, Bruno Dubois et leurs collègues.

Cette observation va à l'encontre des données suggérant que les troubles intellectuels des déprimés seraient uniquement causés par une activité cérébrale ralentie au repos.

La dépression aiguë est une maladie fréquente marquée par une tristesse et un désespoir soutenus. Aux troubles de l'humeur, s'ajoutent des problèmes de mémoire et de concentration ainsi qu'une fatigue importante, physique et mentale.

Plusieurs études, grâce aux techniques d'imagerie, ont cherché à comprendre pourquoi les déprimés ne parvenaient pas à atteindre un niveau normal de concentration et de mémorisation. Ces recherches ont montré que ces troubles intellectuels étaient habituellement associés à une activité cérébrale réduite (au repos) de certaines régions cérébrales ("cortex préfrontal"winking smiley.

Les chercheurs de l'Inserm et du CNRS viennent nuancer cette interprétation. Ils ont comparé le fonctionnement du cerveau de personnes saines à celui de déprimés au cours d'exercices de mémorisation (comparaison de suites de lettres de l'alphabet) et ainsi démontré que les patients déprimés, à performances égales, activaient de manière plus forte leur cerveau (régions préfrontales).

Les troubles de la fonction cérébrale des déprimés ne se limiteraient donc pas à une réduction de l'activité cérébrale (au repos) mais davantage à un problème de mobilisation excessive des ressources cérébrales lors de l'exécution de tâches intellectuelles plus difficiles.

L'épuisement précoce à la concentration et la fatigabilité auxquels sont sujets les grands déprimés pourraient ainsi être dus à la "sur-activation cérébrale", notent-ils. Mais les raisons du phénomène restent à élucider.



inna llaha la yoghayirro ma bikawmine 7atta yoghayirro ma bi anfossihim



Modifié 1 fois. Dernière modification le 01/08/05 22:33 par rifia1.
Mauvaise haleine ? Buvez du thé !

On lui prête déjà des vertus anticancéreuses -d'ailleurs contestées...- , un effet protecteur contre les maladies cardio-vasculaires et même la maladie de Parkinson ! Pour des chercheurs américains, le thé protègerait également de... la mauvaise haleine.

Egalement appelée halitose -du latin vapeur-, la mauvaise haleine peut avoir des origines très diverses : bucco-dentaires bien sûr, digestives et même ORL. Elle est causée par des composés volatiles soufrés, eux-mêmes produits par des bactéries qui prolifèrent dans la bouche.

Le Dr Christine Wu et ses collègues, du UIC College of Dentistry à Chicago, ont fait incuber des polyphénols du thé avec trois espèces de bactéries associées à l'halitose. Résultat : même à de faibles concentrations, les polyphénols seraient capables d'inhiber la croissance bactérienne et donc de traiter l'halitose. Profitons-en pour rappeler que la mauvaise haleine, si elle persiste, doit être prise très au sérieux. Alors si vous êtes concerné, n'hésitez pas à en parler à votre dentiste ou votre médecin.

Sources: American Society for Microbiology





inna llaha la yoghayirro ma bikawmine 7atta yoghayirro ma bi anfossihim
Bonsoir Rifia,
Merci pour tes remèdes, je voulais te demander: pour le lapin sur le parking c'est vrai ze3ma? c'est pas un bobard?
Merci pour ces infos.
Savane a écrit:
-------------------------------------------------------
> Bonsoir Rifia,
> Merci pour tes remèdes, je voulais te demander:
> pour le lapin sur le parking c'est vrai ze3ma?
> c'est pas un bobard?




je ne raconte jamais de bobard winking smiley



inna llaha la yoghayirro ma bikawmine 7atta yoghayirro ma bi anfossihim
Les arbres, les fleurs, c'est beau et... c'est bon !

Au service de la beauté, les huiles essentielles obtenues à partir d'arbres, de plantes et de fleurs sont utilisées depuis des siècles. Elles apportent à la peau un bien-être reconnu, en utilisant le meilleur de la nature.

L'aromathérapie se définit pour sa part, comme l'utilisation des huiles essentielles d'origine végétale. La peau, le plus étendu des organes de notre corps -oui, c'est un organe !- connaît des dysfonctionnements et naturellement, des maladies.

Par leur diversité et leurs qualités médicinales, les huiles essentielles répondent à de nombreuses situations. Brève revue de détail : la Sarriette par exemple, est utilisée comme un antiseptique ; le romarin comme cicatrisant et le thym est un bon stimulant cutané. La lavande elle, est utilisée contre certaines infections -acné, boutons blancs...- et parfois contre le psoriasis.

Dans une pharmacopée déjà abondante, une nouvelle gamme de produits vient de voir le jour. Elle s'intéresse plus particulièrement aux jeunes et se lance donc, sur le terrain des peaux acnéiques. Un terrain où la place ne manque pas : l'acné affecte environ 3 millions de personnes, soit 7 adolescents sur 10... Cette nouvelle gamme est disponible sous le nom de "La Formule", chez les pharmaciens et en parapharmacie. Pour en savoir plus, www.laformule.com.





inna llaha la yoghayirro ma bikawmine 7atta yoghayirro ma bi anfossihim
Je pensais avoir tout vu sur la route du bled, mais là tu m'as scotché,on était malade!
mdrrrrrrrr savane je t'assure ke kan je le raconte a mes enfants ils se foutent de notre gueule grinning smiley



inna llaha la yoghayirro ma bikawmine 7atta yoghayirro ma bi anfossihim
Une p'tite infusion d'hysope officinale ?

Originaire d'Europe méridionale, elle est bien connue des gastronomes gascons qui l'emploient dans la préparation de la garbure. Mais Hyssopus officinalis, qui fait partie de la famille des Labiées, est aussi appréciée en phytothérapie.

Ses fleurs bleues et ses tiges peuvent en effet être utilisées sous forme d'infusions ou de gargarismes. Hyssopus officinalis aime le soleil et les sols calcaires, ce qui explique qu'elle prolifère autant dans le Gers et le Lot-et-Garonne. Vous la trouverez cet été si vous allez, durant vos vacances, vérifier que "le bonheur est dans le pré". Dans ce cas, cueillez la plante entière et faites-là sécher à 35°-40°. Soit en plein soleil, soit dans un four ouvert à basse température.

Les vertus de l'hysope viennent de ses constituants : silice, tanins, flavonoïdes et sels minéraux divers. Elle est efficace contre les suées profuses, tout comme la sauge, et elle agit comme un bon dépuratif général. Très douce, elle convient notamment aux personnes âgées. Elle diminue les sécrétions gastriques, soulage les aigreurs d'estomac et facilite la digestion.

Mais on y a également recours contre certains troubles des voies respiratoires. C'est un bon fluidifiant et ses vertus anti-inflammatoires la font aussi utiliser, en gargarismes, comme adjuvant dans le traitement des angines et de certaines inflammations de la trachée.




inna llaha la yoghayirro ma bikawmine 7atta yoghayirro ma bi anfossihim
Un livre explique "pourquoi les hommes ont des mamelons"


NEW YORK (Reuters) - Pourquoi les dents claquent-elles quand on a froid ? Attrape-t-on vraiment une maladie sur un siège de WC ? Le médecin new-yorkais Billy Goldberg, importuné des années par des questions bizarres, répond à ce type d'interrogations dans son livre "Pourquoi les hommes ont-ils des mamelons ?", qui sort mardi aux Etats-Unis.

"C'est étonnant comme on est souvent abordé ", confie Goldberg, 39 ans. "Il y a les questions d'ordre médical de la famille et des amis, mais aussi les questions scandaleuses de quelqu'un de soûl qui veut par exemple baisser son pantalon pour vous montrer une rougeur."

Le livre, qui a pour sous-titre "Des centaines de questions que vous ne poseriez à votre médecin qu'après votre troisième verre de Martini", est publié par Three Rivers Press et écrit en collaboration avec l'humoriste Mark Leyner.

"Les gens en savent si peu sur leur corps en comparaison de leurs connaissances sur leur ordinateur portable ou leur voiture!", note Leyner, 49 ans.

Les claquements de dents sont un moyen de produire de la chaleur. Quand le corps devient trop froid, la région du cerveau appelée l'hypothalamus avertit le reste de l'organisme qu'il doit commencer à se réchauffer. Le tremblement, ce rapide mouvement des muscles qui crée de la chaleur, commence alors - le claquement des dents étant un tremblement localisé.

Au fil de leurs recherches, Goldberg et Leyner ont découvert des rapports faisant état de la présence de gonocoques (microbe de la blennorragie), d'ascarides et d'autres parasites sur des sièges de toilettes, mais il est rare qu'une maladie en soit contractée.

Les auteurs ont constaté qu'un dessus de bureau pouvait être plus préjudiciable à la santé qu'un siège de WC. Charles Gerba, microbiologiste à l'Université d'Arizona, estime qu'un bureau standard abrite 400 fois plus de bactéries transmettant des maladies qu'un siège de toilettes.

QUESTIONS BRULANTES

Le livre répond avec humour à des questions brûlantes comme "Qu'est-ce qui cause la mauvaise haleine du matin ?" ou "Pourquoi les haricots donnent-ils des gaz ?"

Goldberg explique que la mauvaise haleine matinale provient d'une bactérie anaérobie, la xérostomie (bouche sèche) ou de composés de soufre volatile, déchets de la bactérie. Parmi les autres facteurs pouvant rendre l'haleine désagréable figurent des médicaments, l'alcool, le sucre, le tabac, la caféine et les produits laitiers.

Les haricots contiennent, eux, un fort pourcentage de sucres que notre corps n'est pas capable d'assimiler, indique Goldberg. Quand les sucres atteignent les intestins, la bactérie commence son travail et se met à produire une grande quantité de gaz.

Si vous êtes mordu par un serpent venimeux, aspirer le venin en suçant la plaie, comme dans les films, est non seulement inefficace mais susceptible de provoquer une infection.

L'endroit de la morsure doit plutôt être lavé au savon et à l'eau et immobilisé. La zone mordue doit aussi, dans la mesure du possible, être maintenue plus bas que le coeur et... une assistance médicale est souhaitable dans les meilleurs délais.

Mais pourquoi les hommes ont-ils des mamelons ? Seules les femmes ont des glandes mammaires, mais nos vies commencent de façon analogue dans l'embryon, rappellent les deux auteurs. L'embryon se conforme à un modèle féminin pendant six semaines environ, jusqu'à ce qu'intervienne le chromosome du sexe masculin.

Les hommes ont alors déjà développé des mamelons.







inna llaha la yoghayirro ma bikawmine 7atta yoghayirro ma bi anfossihim
L'obésité infantile en balance...

Surpoids et obésité touchent aujourd'hui 16% des petits Français, dont 20% à 50% resteront obèses à l'âge adulte. Le phénomène est d'ampleur mondiale et se développe de manière inquiétante en France. Or sans une véritable autosurveillance, la situation sera incontrôlable.

La France s'est dotée d'un Programme national Nutrition Santé (PNNS) : contrôle des apports en sel, interdiction des distributeurs de confiseries dans les établissements scolaires, promotion de régimes alimentaires plus équilibrés, soutien au développement de l'activité physique... tout cela est bel et bon.

Mais ce n'est pas suffisant. Il est indispensable que chacun puisse assurer son propre suivi, au quotidien. Mais comment faire alors que nous avons déjà bien de la peine à nous y retrouver dans le calcul de l'Indice de masse corporelle (IMC)? Il est acquis que l'accumulation de graisse abdominale -ou graisse viscérale- est un terrible facteur de risque cardiovasculaire. Mais comment savoir si nous en avons trop ou "juste assez"? Si nous avons assez de muscles ou si nous sommes "tout en os"? Si nous sommes déshydratés... ?

Plus qu'une simple balance, l'InnerScan répond à toutes ces questions. C'est donc en quelque sorte un analyseur de composition corporelle qui permet un " coaching " de son corps . Il indique le poids -tout de même !- et aussi le taux de masse hydrique, la masse osseuse et la masse musculaire, le tout en kilos. Il fournit aussi l'évaluation de la graisse viscérale et surtout, où se situe chacun par rapport à la norme idéale. L'âge métabolique estimé ainsi que l'évaluation de la constitution physique - sur une échelle de 1 à 9 - viennent complèter ce tableau très fourni...

L'obésité infantile revêt tous les aspects d'une épidémie. Un diagnostic précoce est indispensable pour consulter -ce type de matériel ne remplace ni le médecin ni le nutritionniste- et pour mettre en place les changements nécessaires. C'est aussi un bon moyen de suivre ses progrès... et de puiser une volonté nouvelle de contrôler son poids et son corps. Cet InnerScan mis au point par Tanita, n'a rien d'un gadget. Cet appareil est déjà utilisé chez les sportifs ou les athlètes. Disponible pour l'adulte depuis plusieurs mois, il est désormais développé dans une version destinée aux enfants. Elle sera distribuée en grandes surfaces -Boulanger, Darty...- ou dans les magasins de sport. Et finalement pas si cher, entre 100 et 139 €uros selon les modèles...




inna llaha la yoghayirro ma bikawmine 7atta yoghayirro ma bi anfossihim
Les légumes vapeur ? Oui, mais pas n'importe comment


Presque tous les légumes peuvent être cuits à la vapeur. Cependant pour qu'ils gardent toute leur richesse nutritionnelle, vous devrez respecter quelques règles simples. L'épluchage, la coupe et la cuisson doivent répondre à des critères bien précis.
Si vous les découpez en trop petits morceaux, vous augmenterez la surface de contact avec l'oxygène de l'air pendant la cuisson. Vos légumes perdront alors trop de vitamine C. Il est donc préférable de ne pas émincer vos légumes avant la cuisson. Laissez également la peau qui les protège de l'oxygène, et donc des phénomènes d'oxydation.
Pour conserver leur couleur et limiter les phénomènes d'oxydation (encore...), arrosez-les avec un jus de citron en début de cuisson. Vous pouvez également "blanchir" à la vapeur certains légumes comme l'oignon, le chou ou le chou-fleur, pour améliorer leur digestibilité. Une fois découpés vous les passerez à la vapeur, éliminant ainsi une partie des composés soufrés qu'ils contiennent sans pour autant diminuer leurs apports en sels minéraux. Ils auront ainsi une saveur moins prononcée mais une valeur nutritionnelle préservée. Enfin n'oubliez pas que certains légumes, comme la tomate ou les haricots en grains, ne supportent pas la cuisson à la vapeur. Cuisinez-les à l'eau, ou à l'étouffée. Bon appétit...




inna llaha la yoghayirro ma bikawmine 7atta yoghayirro ma bi anfossihim
Le "geste qui sauve" ? Souvent à la portée de chacun...


Vous êtes témoin d'un accident ? Vous pouvez jouer un rôle important dans les minutes précédant l'arrivée des secours. Notamment en plaçant la victime en Position latérale de Sécurité (PLS)...
Pour cela, tournez-la sur le côté, bouche vers le sol pour éviter que la langue ne retombe vers la gorge ou que du sang, de la salive ou des vomissures n'envahissent les bronches. Et si rien ne remplace un apprentissage auprès d'équipes qualifiées, voici quelques conseils qui pourraient se révéler utiles...
Desserrez le col, la cravate et la ceinture du blessé. Bloquez sa tête avec un vêtement plié ou un coussin de 7 à 8 centimètres d'épaisseur. Agenouillez-vous à hauteur de sa taille et à 40-50 cm de distance, pour être ensuite en mesure de le faire rouler vers vous. Basculez prudemment sa tête en tirant le menton vers le haut, et vérifiez qu'il respire bien. Ecartez à la perpendiculaire son bras le plus proche de vous, puis saisissez-le par l'épaule et la hanche.
Faites alors lentement tourner le corps vers vous. Fléchissez la jambe du dessus sur la cuisse restée au sol pour assurer la stabilité, et enfin replacez prudemment la tête en arrière, bouche ouverte vers le sol. Couvrez la victime et surveillez-la en attendant les secours que vous aurez fait alerter... C'est compliqué ? Sans répétition, oui ! Alors prévoyez et inscrivez-vous auprès de la Croix-Rouge pour une série de cours. Pour en savoir plus, www.croix-rouge.fr






inna llaha la yoghayirro ma bikawmine 7atta yoghayirro ma bi anfossihim
tt à fait rifia , mais il faut comme meme faire attention au contexte de validité de la position laterale de securité ( pls) , car on la fait surtt aux victimes qui perdent conscience ; dans ce sens , elle ne demeure guère importante lors ce qu'il s'agit d'une victime qui souffre d'une maladie ( par exemple : un diabète ) , alors, il vaut mieux destresser le malaise en donnant confiance au patient , puis le questionner s'il prend des medicaments ou bien du sucre dans le general des cas ; ensuite , si l'etat de la victime se stabilise un petit peu , appeler le secours ...
enfin , je vs conseille de ne pas intervenir , car dans la loi marocaine , vous pouvez avoir des accusations , si l'etat de la victime s'aggrave ( si vs ne popssedez pas du titre de secouriste ). merci
les textes ne sont pas de moi winking smiley je ne fais ke des copis collés smiling smiley



inna llaha la yoghayirro ma bikawmine 7atta yoghayirro ma bi anfossihim
ok , pas de probleme , mais , puisque j'ai de modestes informations concernant la mission du secouriste , je me suis presenté pour eclaircir des petites ambiguités dans ton propos . en tt cas , ce que t'as proposé est tres utile , et prouve que t'es douée dans le domaine . merci
je t'en prie ta modeste contribution est la bienvenue smiling smiley



inna llaha la yoghayirro ma bikawmine 7atta yoghayirro ma bi anfossihim
Moins de sodas, c'est moins d'obésité...

Ce ne sont pas les bulles qui font grossir, mais bien le sucre présent en grandes quantités dans les sodas. Voilà pourquoi des auteurs britanniques, statistiques à l'appui, recommandent purement et simplement de décourager les enfants d'en boire...

D'après Janet James et ses collègues, du Royal Bournemouth Hospital, ce serait un excellent moyen de prévenir l'obésité. Un travail qu'ils ont réalisé auprès d'enfants de 7 à 11 ans aurait en effet donné selon eux, des résultats particulièrement probants.

Une partie de ces enfants a suivi dans le cadre scolaire, un programme destiné à faire diminuer leur consommation de sodas. D'autres jeunes du même établissement, qui n'avaient pas bénéficié de recommandations spécifiques, ont constitué un groupe contrôle. Résultat : en un an, le pourcentage d'enfants obèses ou en surpoids avait augmenté de 7,6% dans ce dernier groupe. Alors qu'il avait diminué de 0,2% parmi les enfants qui ont suivi le programme.





inna llaha la yoghayirro ma bikawmine 7atta yoghayirro ma bi anfossihim
Femmes et exercice physique: une étude établit une norme précise

NEW YORK (AP) - Pour la première fois, des chercheurs américains ont réussi à établir avec précision la quantité d'exercice qu'une femme se doit de pratiquer pour se maintenir en forme.

Leurs travaux sont publiés jeudi dans le New England Journal of Medicine et sont basés sur les résultats de 5.721 tests d'effort pratiqués chez des femmes de plus de 35 ans pour calculer chez elles une norme valable comparée à une norme masculine.

Les hommes ont plus d'endurance que les femmes. Mais alors que la forme diminue avec l'âge pour tout le monde, la différence entre les hommes et les femmes semble diminuer avec le temps, selon le Dr Martha Gulati, cardiologue à Chicago, qui a réalisé cette étude. Les femmes dont la longévité est supérieure à celle des hommes perdent 1% de leur endurance par an, selon ses résultats. D'où l'importance pour elles de se maintenir en forme.

Le test d'effort sur un tapis roulant de jogging est fréquemment utilisé pour le diagnostic de maladie cardiaque, souvent après qu'un individu se soit plaint de symptômes tels que des douleurs dans la poitrine ou de difficultés respiratoires. L'activité cardiaque est surveillée pendant que la personne marche sur le tapis.

Les 5.721 femmes de Chicago qui ont eu ce test en 1992 ne présentaient aucun signe témoignant de problèmes cardio-vasculaires. Elles ont reçu un test standard avec le tapis de jogging dont le degré de la pente et la vitesse augmentaient toutes les trois minutes jusqu'à l'apparition des premiers signes de fatigue ou d'autres difficultés.

L'endurance était évaluée en équivalent métabolique par seconde (MET/s). Un MET est la quantité d'énergie ou d'oxygène utilisée pour rester assis tranquillement pendant une minute. Une marche à allure modérée nécessite trois à six MET par minute. Courir en consomme plus de six.

Selon les chercheurs, une femme de 50 ans, par exemple, devrait être capable d'atteindre 8,2 MET/seconde; un homme de même âge, 9,2 MET/s.

Les machines des clubs de sport font la calcul automatiquement. "Toutes affichent les chiffres en fonction de l'intensité du travail fourni. La plupart des gens ne savent pas à quoi ils correspondent", remarque le Dr Gulati.

Son collègue Gerald Fletcher, cardiologue de la clinique Mayo de Jacksonville en Floride, et un porte-parole de l'association américaine du coeur, estiment que ces recommandations devraient aider les médecins à encourager les femmes qui font peu de sport à en pratiquer plus et à atteindre leur niveau optimal d'endurance.

Dans tous les groupes, les femmes dont l'endurance se situait au dessous de 85% de leur niveau d'endurance calculé en MET auraient en effet selon cette étude deux fois plus de risques de mort que celles dont l'endurance se situait au-dessus.

Dans un éditorial d'accompagnement, les Dr William Kruas et Pamela Douglas suggèrent que les médecins questionnent leurs patientes sur leur activité physique à l'occasion de chaque visite et portent plus d'attention sur les résultats de leurs tests d'effort. AP





inna llaha la yoghayirro ma bikawmine 7atta yoghayirro ma bi anfossihim
La beauté par le chocolat winking smiley


PARIS (AFP) - On connaissait déjà la thalassothérapie ou la vinothérapie... Depuis quelques mois est apparue la chocolathérapie. Finis, les masques au concombre ou à l'avocat, ils sont désormais au chocolat. C'est d'ailleurs la spécialité d'un salon de beauté parisien qui propose des soins mêlant gourmandise et cosmétique. Preuve par l'image que le vieil adage selon lequel le chocolat donne des boutons est dépassé. Explications d'Emilie Carton, esthéticienne à l'institut B. Cassière, et la réaction d'une cliente, Michèle Hupelier.

regardez la vidéo et dégustez grinning smiley

Durée: 1mn37

[fr.mediaframe.yahoo.com]







inna llaha la yoghayirro ma bikawmine 7atta yoghayirro ma bi anfossihim
Facebook