Indigènes, la grande supercherie ?
France : Indigènes, la grande supercherie ?



Film IndigènesFrance - Le geste avait surpris. Jacques Chirac, après avoir assisté à l’avant-première du film «Indigènes», décide de mettre fin à une injustice qui dure depuis près de 50 ans: attribuer à tous les anciens combattants coloniaux la même pension que leurs anciens frères d’armes français.

« Il n’est pas inexact de dire qu’ayant eu le privilège de voir avant sa sortie le film ‘Indigènes’, j’ai été particulièrement touché par ce qu’il exprimait et la façon dont il l’exprimait», a expliqué, quelques jours plus tard, le président français devant les journalistes.

Jacques Chirac a-t-il réellement agi sous le coup de l’émotion après avoir regardé le film «Indigènes» ou son geste relève-t-il d’une opération de communication habilement préparée ? Selon nos informations, le dossier des pensions des anciens combattants coloniaux était déjà prêt depuis plusieurs semaines. Le ministre délégué aux Anciens combattants Hamlaoui Mekachera y travaillait depuis trois ans.

D’origine algérienne et lui-même ancien militaire de l’armée française, M. Mekachera aurait, dans la première mouture de son projet, préconisé une revalorisation plus généreuse. Mais, pour des raisons budgétaires, il a dû revoir ses propositions à la baisse.

A quelques mois des élections présidentielles, la droite au pouvoir souhaitait faire un geste aux vétérans issus des colonies, mais la mesure, purement symbolique, ne devait pas avoir un impact négatif sur les finances du pays. La version finale retenue respecte cet équilibre: une revalorisation symbolique de quelques dizaines d’euros par combattant et par mois qui ne coûtera au Trésor français que 110 millions.

Le dossier étant prêt, restait l’habillage. La sortie prévue d’«Indigènes» offrait une occasion en or au président Chirac. Financé en partie par des proches de son ami Mohamed VI, le film met en vedette l’acteur Jamel Debouz. D’origine marocaine, l’humoriste est lui-même très proche du roi du Maroc.

Des conseillers en communication de Mohamed VI sont sur le coup. Ils débarquent à Paris, travaillent avec les communicants de l’Elysée, sur un concept pour l’opération. Ils le savent: l’émotion reste le meilleur moyen de faire passer les messages.

Et ils optent sans hésiter pour ce registre. Restait la mise en scène. Là encore, c’est facile: la vedette du film, Jamel Debouz, est très populaire en France. Le président peut donc s’afficher à ses côtés. Le coup d’envoi d’une vaste opération de communication franco-marocaine est donné quinze jours avant la sortie du film: Jacques Chirac et Jamel Debouz côte à côte, complices, à l’avant-première du film à Paris, à l’issue de laquelle le président français annonce sa décision sur les pensions.

La sortie d’un film émouvant sur l’histoire des anciens combattants coloniaux de l’armée française se transforme en une vaste opération de communication en faveur du Maroc: Jamel Debouz en couverture de l’hebdomadaire «Le Nouvel Observateur» sous le titre «Pourquoi j’aime la France», l’acteur sur tous les écrans de télévision pour affirmer avoir renoncé à son cachet parce qu’il voulait voir ce projet aboutir.

L’acteur d’origine marocaine a volé la vedette au réalisateur du film, Rachid Bouchareb, auquel revient pourtant le mérite de la réussite du film. Le fruit de plusieurs années de travail, de recherche et de documentation d’un réalisateur d’origine algérienne qui se transforme en une vaste opération de communication en faveur du Maroc.

Par Rabah Yanis - Quotidien d'Oran
J'ai comme l'impression qu'il y a de la jalouserie dans l'air...


Ce n'est pas grave pour ce petit bout de choux de Rabah Yanis qui aura peut être un jour son heure de gloire, en revanche, il faut qu'elle se dise que ca ne sera certainement pas en crachant son venin comme elle le fait dans son article.
Voilà la raison du refus de visa pour debouzze en algerie! jalousie et rancune mal fonder sad smiley



On dit que les femmes sont les meilleures gardiennes de la tradition.
C’est dans le secret des cuisines que la culture passe de mère en fille.
On répète les gestes immuables,on commente les dosages avec amour
Waww ! Comment on dit messmoum en "daridja" ?smiling smiley
c'est vraiment dommage de tenir des propos de la sorte, pour un film, un projet comme celui-là !!
mais c'est quoi cette mentalité !!!!

c quoi ce truc ?

des gamins! c incroyable!

non franchement je n'arrive pas à comprendre
ça fait les muslim
et pour un post sa montre sa vrai façade,sa s enerve
je serai vous je resterai humble et je repondrai meme pas
comme on dit chasser le naturel et il reviens 3 fois au galop vous en etes la preuve
Citation
medhy75 a écrit:
ça fait les muslim
et pour un post sa montre sa vrai façade,sa s enerve
je serai vous je resterai humble et je repondrai meme pas
comme on dit chasser le naturel et il reviens 3 fois au galop vous en etes la preuve


A lire ton intervention, il me semble que tu préconise de faire preuve d'humilité mais en attendant tu ne le fais pas..."Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais"...

Aprés la jalouserie, il y a le jugement gratuit....(de mieux en mieux)...moody smiley
je constate
j ai juger personne
et j ai pas envi de rentrer dans votre petit jeu
à bonne entendeur
Je comprend l'amertume de la presse algérienne.

Mais je trouve le niveau bas.

Rachid
ce que ce Rabah Yanis a oublier de dire, c'est que les anciens combattants algériens sont mieux payer que les Marocains et sénégalaissad smiley
et n'était pas concerner par la revalorisation de pension, pour lequel sait battue djamel debouz, et d’autres personnes dans l’ombre.
le film n’étais qu’un petit élément déclencheur,qui lui même a était déclenché par la misère de chibanis de bordeaux, qui attendais depuis des années, cette revalorisation de pension, loin des leurs.



On dit que les femmes sont les meilleures gardiennes de la tradition.
C’est dans le secret des cuisines que la culture passe de mère en fille.
On répète les gestes immuables,on commente les dosages avec amour
ce n'est cet argument qui as fais que debbouzze ait été refoulé. sans oublié que la sortie de Ce film a favorisé les aniens combattants de harkis tant mieux mais c'est un fait .
louari qu'est ce que tu sous entend, par favorisé les anciens combattants de harkis ???? ils ne sont même pas concerner, ni par le film, ni par la revalorisation de pensions, car ils touchent comme les francais puisqu'ils sont français moody smiley.



On dit que les femmes sont les meilleures gardiennes de la tradition.
C’est dans le secret des cuisines que la culture passe de mère en fille.
On répète les gestes immuables,on commente les dosages avec amour
 
Facebook