Les hôpitaux suisses recrutent des étrangers
salam alaykoum:

En Suisse, les hôpitaux recrutent massivement des étrangers (frontaliers et résidents)
news - lundi 13 avril 2009

Nous l'annoncions fin février dernier : les besoins en personnel des hôpitaux en Suisse sont très importants malgré la crise, et comme les travailleurs locaux ne sont historiquement pas assez nombreux, les établissements recrutent des travailleurs étrangers. On sait notamment que ces établissement sont de gros employeurs de travailleurs frontaliers, et en particulier les établissements cantonaux.

Dans le magazine Bilan du 8 avril 2009, le Centre Universitaire Vaudois (CHUV) à Lausanne, qui compte 9 000 collaborateurs, est cité en exemple : sur l'ensemble des postes ouverts par le centre hospitalier, 50% sont des postes de personnel infirmier, et 25% des médecins. Le reste concerne des postes administratifs, des juristes, statisticiens etc...

Concernant les infirmières u CHUV, la moitié sont étrangères (dont 500 infirmières françaises, et 300 canadiennes).

Pour les médecins, une loi qui oblige les médecins à s'arrêter de travailler après 50 heures de travail a eu pour conséquence d'augementer les besoins en médecins, car les établissement ont dû renforcer les postes.

Et il semblerait que le CHUV n'est pas un cas isolé en Suisse, les autres établissements hospitaliers ayant également de gros besoins en personnel médical.

liens à consulter:
Professions de santé : trouver un emploi
[www.travailler-en-suisse.ch]
[www.travailler-en-suisse.ch]
salam

Pour les médecins, une loi qui oblige les médecins à s'arrêter de travailler après 50 heures de travail a eu pour conséquence d'augmenter les besoins en médecins, car les établissement ont dû renforcer les postes.


Oh c'est quoi cette loi bizarre moody smiley
Facebook