Haïti: les femmes victimes de viols après le séisme
Haïti: les femmes victimes de viols après le séisme


Des agressions sexuelles se produisent tous les jours dans les plus grands camps, soulignent les travailleurs humanitaires. La plupart ne sont pas signalées à cause de la honte éprouvée par les victimes et de leur crainte d'être stigmatisées ou de subir des représailles des agresseurs.

Le viol était déjà un problème majeur à Haïti et a souvent été utilisé comme une arme politique dans les périodes de troubles. Mais le séisme du 12 janvier, qui a fait quelque 200.000 morts, a rendu les femmes et les fillettes encore plus vulnérables à ces agressions.

Elles ont perdu leur maison et sont contraintes de vivre dans des tentes ou des abris recouverts de bâches. Beaucoup ont également perdu mari, frères et fils et n'ont plus de proches masculins à leurs côtés pour les protéger dans des camps où règne la promiscuité.

Sans éclairage ni sécurité, les camps deviennent particulièrement dangereux après le coucher du soleil. A Port-au-Prince, une jeune mère de 21 ans raconte avoir été violée par trois hommes après être sortie de son abri le soir du 27 février pour se rendre aux latrines.

Elle explique également que sa famille n'a pas reçu d'aide alimentaire car les hommes haïtiens remettant les coupons pour la distribution de vivres réclament des faveurs sexuelles. Le chantage "sexe contre nourriture" n'est pas rare dans les camps, note un rapport publié mardi par l'Institut interuniversitaire pour la recherche et le développement à Haïti. "En particulier, les jeunes filles doivent négocier sexuellement pour obtenir un abri (...) et avoir accès à l'aide alimentaire."

Le camp où la jeune mère a été violée compte 47.000 personnes, entassées sur un ancien terrain de sport situé dans un quartier qui a toujours été considéré comme dangereux. Parmi les habitants des lieux, on compte une dizaine de prisonniers évadés, précise Fritznel Pierre, un défenseur des droits de l'homme.

Il a recensé trois autres viols en réunion sur le site, dont celui d'une adolescente de 17 ans par six hommes. "Elle dit qu'elle voit ses assaillants, mais a peur de les dénoncer parce qu'elle devrait alors quitter le camp et n'a nulle part où aller", explique-t-il.

Dans le quartier de Pétionville, sur les hauteurs de Port-au-Prince, une victime de viol de sept ans était soignée lundi dans l'hôpital d'un campement installé sur un parcours de golf. Une enfant âgée de seulement deux ans avait été violée dans le même camp deux semaines plus tôt.

"Les femmes ne sont pas protégées", déplore Alison Thompson, coordinatrice médicale bénévole pour une organisation humanitaire haïtienne créée par l'acteur Sean Penn. Les viols "se produisent tous les jours dans tous les camps de Port-au-Prince".

Outre les infections sexuellement transmissibles classiques et une grossesse, les victimes sont également exposées au risque de contracter le virus du SIDA. Haïti a le taux d'infection au VIH le plus élevé du continent américain avec une personne sur 50 contaminée.

Des dizaines de victimes ont sollicité l'aide de KOFAVIV, une association de femmes haïtiennes qui ont été la cible de viols à caractère politique en 2004. Elles ont été présentées à des avocats bénévoles américains venus à Port-au-Prince pour identifier des Haïtiens susceptibles d'être accueillis aux Etats-Unis pour raisons humanitaires.

"Je suis ici depuis cinq jours et j'ai parlé à 30 victimes (de viols), dont une dizaine de moins de 18 ans. Leurs histoires sont horribles", a déclaré Jayne Fleming, avocate de San Francisco.

Peu de viols sont signalés car les femmes sont souvent confrontées à des questions humiliantes des policiers haïtiens qui laissent entendre qu'elles ont provoqué les agressions sexuelles. Selon le porte-parole de la police Gary Desrosiers, seulement 24 viols ont été rapporté aux autorités depuis le début de l'année.

Le chef de la police, Mario Andresol, impute ces attaques aux quelque 7.000 détenus qui se sont évadés lors du séisme. "Nous sommes conscients du problème (...) mais ce n'est pas une priorité", a déclaré le mois dernier la ministre de l'Information Marie-Laurence Jocelyn Lassègue. Les policiers haïtiens ne patrouillent pas dans les camps.

Les premiers signes d'une volonté de s'attaquer au problème sont intervenus dimanche avec l'arrivée du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, qui a promis des camps "sûrs". AP

Source
[fr.news.yahoo.com]
et ta conclusion?
Où sont donc les centaines de GI's débarqués dès les premières heures pour soit-disant "assurer la sécurité" ? perplexe
c'est désolant!
salam

tfou. les pauvres femmes ca doit etre l'enfer. ne pas avoir a manger et en plus subir la violence de ces ignobles individus. tfou

et en plus c pas la priorité??



Il faut se garder de trois fautes : parler sans y être invité, ce qui est impertinence ;
ne pas parler quand on y est invité, ce qui est de la dissimulation ;
parler sans observer les réactions de l'autre, ce qui est de l'aveuglement. [Confucius]
C'est quand meme grave ce qui se passent la-bas, on dirait des animaux, Allah y ster

mais je comprends pas pourquoi ils ne separent pas les hommes et les femmes, puisqu'ils n'arrivent pas à cohabiter..

ne serait ce que le temps de la recontruction, apres les familles pourraient se rejoindre dans des endroits specifiques la journée pour manger ensemble etc... et des la tombée de la nuit, chacun dans son camp

franchement si c'est la seule façon d'empecher ces horreurs, faut le faire... quand meme une enfant de 2 ans violée c'est grave @#$%&!!! et le pire c'est que ce n'est pas une priorité? mais dans quel monde ils vivent? un viol pour une femme c'est la destruction de sa vie, pour un enfant c'est pire

et le policiers qui en rajoutent, franchement mais dans quel monde on vit, c'est tres GRAVE

si quelqu'un a une adresse mail ou une adresse où on pourrait leur ecrire aux autorités haitienne, moi jsuis rpeneuse, et je leur ecris direct..


Merci
Citation
Itoshiki a écrit:
et ta conclusion?


Pourquoi veux tu une conclusion

J'ai lu cette information et j'ai voulu la partager ici pour faire part de cette histoire.

Pour être au courant de ces viols qui sont commis en ce moment à Haïti.
il faut pas tomber dans le n'importe quoi. ce n'est pas un problème hommes/femmes. c'est un problème de délinquance. on va pas séparer les couples à cause des agissements d'une minorité.
il faut sécuriser les lieux de distribution et de "camping". c'est dans le chaos que l'on s'aperçoit de la vrai valeur des gens. le pas franc, celui qui avait tendance à abuser de sa fonction, l'arriviste...etc révèle au grand jour toute son inhumanité dans ces situations chaotique.
Citation
coldman a écrit:
il faut pas tomber dans le n'importe quoi. ce n'est pas un problème hommes/femmes. c'est un problème de délinquance. on va pas séparer les couples à cause des agissements d'une minorité.
il faut sécuriser les lieux de distribution et de "camping". c'est dans le chaos que l'on s'aperçoit de la vrai valeur des gens. le pas franc, celui qui avait tendance à abuser de sa fonction, l'arriviste...etc révèle au grand jour toute son inhumanité dans ces situations chaotique.


Aux grands maux, les grands remedes... si ils ne peuvent pas securiser leur population, par manque de moyens, ou de personnes ou je ne sais quoi (apres tout c'est eux qui le disent qu'ils ne peuvent pas).. faut bien trouver une solution, ils vont faire quoi se poser dans un coin pour reflechir, et on verra bien sachant que d'une minute à l'autre un viol peut arriver...

Non, c'est horrible ça, il vaut mieux separer les couples la nuit (je precise) plutot qu'une autre victime, c'est quand meme pas la fin du monde si ils sont separés la nuit, sachant que c'est pour le bien d'autrui, jsuis sure qu'il y a plein de femmes ou de petites filles qui ne ferment pas l'oeil de la nuit a cause de ça

c'est une question de priorité : dormir avec sa (son) cheri ou sauver une vie...
Citation
atlas2008 a écrit:
Citation
Itoshiki a écrit:
et ta conclusion?


Pourquoi veux tu une conclusion

J'ai lu cette information et j'ai voulu la partager ici pour faire part de cette histoire.

Pour être au courant de ces viols qui sont commis en ce moment à Haïti.
donc c'est juste pour faire pleurer les gens, se dire qu'il faut faire quelque chose et pis oublier le sujet après s'être donné bonne conscience? Moi aussi, je peux ressortir le scandale de la famine en afrique qui ravage les gens pendant des centaines d'années. Mais vu que ça ne sert à rien à cet envergure, je ne le fais pas. Et je trouve que crever de faim est bien plus grave que d'être violée. Dans le premier cas, des gens, des femmes, des enfants, meurent. lentement. d'inanition.
Voilà pourquoi, vu que tu n'avais pas dit sur le moment pourquoi tu nous sortais cet article de but en blanc, je t'avais demandé ta conclusion. Pour voir si ce topic servait à quelque chose.
Citation
Itoshiki a écrit:
Citation
atlas2008 a écrit:
Citation
Itoshiki a écrit:
et ta conclusion?


Pourquoi veux tu une conclusion

J'ai lu cette information et j'ai voulu la partager ici pour faire part de cette histoire.

Pour être au courant de ces viols qui sont commis en ce moment à Haïti.
donc c'est juste pour faire pleurer les gens, se dire qu'il faut faire quelque chose et pis oublier le sujet après s'être donné bonne conscience? Moi aussi, je peux ressortir le scandale de la famine en afrique qui ravage les gens pendant des centaines d'années. Mais vu que ça ne sert à rien à cet envergure, je ne le fais pas. Et je trouve que crever de faim est bien plus grave que d'être violée. Dans le premier cas, des gens, des femmes, des enfants, meurent. lentement. d'inanition.
Voilà pourquoi, vu que tu n'avais pas dit sur le moment pourquoi tu nous sortais cet article de but en blanc, je t'avais demandé ta conclusion. Pour voir si ce topic servait à quelque chose.


Tu abuses itoshiki!!

moi je remrcie atlas2008 car je n'etais pas au courant car oui on ^peut pas tout savoir sur tout et si je suis sur ce forum "actualités internationale" c'est aussi pour savoir ce qui se passe dans le monde et ce sur quoi jsuis passé a coté...

ya rien de mal a informer meme si on a pas d'opinions ou rien a remarquer dessus

salam
Citation
Itoshiki a écrit:
Citation
atlas2008 a écrit:
Citation
Itoshiki a écrit:
et ta conclusion?


Pourquoi veux tu une conclusion

J'ai lu cette information et j'ai voulu la partager ici pour faire part de cette histoire.

Pour être au courant de ces viols qui sont commis en ce moment à Haïti.
donc c'est juste pour faire pleurer les gens, se dire qu'il faut faire quelque chose et pis oublier le sujet après s'être donné bonne conscience? Moi aussi, je peux ressortir le scandale de la famine en afrique qui ravage les gens pendant des centaines d'années. Mais vu que ça ne sert à rien à cet envergure, je ne le fais pas. Et je trouve que crever de faim est bien plus grave que d'être violée. Dans le premier cas, des gens, des femmes, des enfants, meurent. lentement. d'inanition.
Voilà pourquoi, vu que tu n'avais pas dit sur le moment pourquoi tu nous sortais cet article de but en blanc, je t'avais demandé ta conclusion. Pour voir si ce topic servait à quelque chose.

et entre nous on voit que tu n'es pas une femme !!!!!!!!!!

tes propos m'horripile!!! GRrrrrrrrrrr

en tant que femme, je peux te dire qu'etre violer c'est pire que mourrir de faim!!! meme si les 2 sont atroces et inhumains, il devrait pas a en faire un choix, les 2 doivent etre comabttus au nom de la dignité humaine, et pas de priorités

c'est un scandale de privilégier un malheur à un autre quand meme!!!
c'était déjà l'anarchie avant là bas, mais maintenant c pire ..perplexe les américains ne resteront pas, le problème est bien plus profond que les séismes
Citation
olivia75 a écrit:
Citation
Itoshiki a écrit:
Citation
atlas2008 a écrit:
Citation
Itoshiki a écrit:
et ta conclusion?


Pourquoi veux tu une conclusion

J'ai lu cette information et j'ai voulu la partager ici pour faire part de cette histoire.

Pour être au courant de ces viols qui sont commis en ce moment à Haïti.
donc c'est juste pour faire pleurer les gens, se dire qu'il faut faire quelque chose et pis oublier le sujet après s'être donné bonne conscience? Moi aussi, je peux ressortir le scandale de la famine en afrique qui ravage les gens pendant des centaines d'années. Mais vu que ça ne sert à rien à cet envergure, je ne le fais pas. Et je trouve que crever de faim est bien plus grave que d'être violée. Dans le premier cas, des gens, des femmes, des enfants, meurent. lentement. d'inanition.
Voilà pourquoi, vu que tu n'avais pas dit sur le moment pourquoi tu nous sortais cet article de but en blanc, je t'avais demandé ta conclusion. Pour voir si ce topic servait à quelque chose.

et entre nous on voit que tu n'es pas une femme !!!!!!!!!!

tes propos m'horripile!!! GRrrrrrrrrrr

en tant que femme, je peux te dire qu'etre violer c'est pire que mourrir de faim!!! meme si les 2 sont atroces et inhumains, il devrait pas a en faire un choix, les 2 doivent etre comabttus au nom de la dignité humaine, et pas de priorités

c'est un scandale de privilégier un malheur à un autre quand meme!!!
c'en est aussi un d'oublier un malheur au bénéfice d'un autre scandale.
Mais si tu trouves que mourir de faim est moins grave que d'être violé(e), puis-je au moins te demandé si tu as déjà jeûné de force pendant plus d'une semaine? Et par jeun, je pense bien sûr à un jeun total, pas un milligramme de nourriture quel qu'en soit le moment. Si oui, si tu sais ce qu'est la vraie faim, je te considérerais plus sérieusement.
Citation
olivia75 a écrit:
Citation
Itoshiki a écrit:
Citation
atlas2008 a écrit:
Citation
Itoshiki a écrit:
et ta conclusion?


Pourquoi veux tu une conclusion

J'ai lu cette information et j'ai voulu la partager ici pour faire part de cette histoire.

Pour être au courant de ces viols qui sont commis en ce moment à Haïti.
donc c'est juste pour faire pleurer les gens, se dire qu'il faut faire quelque chose et pis oublier le sujet après s'être donné bonne conscience? Moi aussi, je peux ressortir le scandale de la famine en afrique qui ravage les gens pendant des centaines d'années. Mais vu que ça ne sert à rien à cet envergure, je ne le fais pas. Et je trouve que crever de faim est bien plus grave que d'être violée. Dans le premier cas, des gens, des femmes, des enfants, meurent. lentement. d'inanition.
Voilà pourquoi, vu que tu n'avais pas dit sur le moment pourquoi tu nous sortais cet article de but en blanc, je t'avais demandé ta conclusion. Pour voir si ce topic servait à quelque chose.

et entre nous on voit que tu n'es pas une femme !!!!!!!!!!

tes propos m'horripile!!! GRrrrrrrrrrr

en tant que femme, je peux te dire qu'etre violer c'est pire que mourrir de faim!!!

Je suis désolée mais là, je ne peux pas souscrire. D'abord parce-que tu ne peux pas parler au nom de toutes les femmes. C'est une opinion personnelle et personnellement je pense le contraire.
Bien sûr c'est grave le viol, c'est une torture souvent plus mentale que physique. Mais tu ne peux pas mettre ça au même niveau que dépérir et voir dépérir ses enfants, pour la simple raison qu'après le viol, on peut s'en sortir, se reconstruire, en se guérissant de la culpabilité. Quand tu meurs de faim, à moins d'un miracle, tu survis quelques années quand t'as de la chance...

Citation
Itoshiki a écrit:
Moi aussi, je peux ressortir le scandale de la famine en afrique qui ravage les gens pendant des centaines d'années. Mais vu que ça ne sert à rien à cet envergure, je ne le fais pas.

Et pourquoi ? Si t'as envie d'en parler, que tu es touché, tu toucheras. Même une seule personne ça vaudra le coup. En quoi ce serait mal ?

Je trouve pour ma part qu'Olivia a bien fait de nous informer. Ca pose certaines questions qui ne sont pas inintéressantes, hormis celle de savoir si c'est aussi grave ou pas.
Ben oui , ce sont des animaux , ce n'est pas nouveau ;
La Dominique s'en sort , eux pas , curieux ???
il y a donc un probleme au niveau de la concption des cerveaux ,
les americains vont étudier le chose , FBI (federation du Bord .. international) lol !!
triste tou çà ,
bon week end .
Bof, sur les histoires de viols... Il y'a rien à dire.

La société tolére cette vermine. Moi je suis pour la peine capitale pour les affaires de viols.

Crime irréparable, peine irréparable.

On a une occasion en or d'exterminer ces vermines... Mais non, les droits de l'homme... bla bla...
Citation
LeMask a écrit:
Bof, sur les histoires de viols... Il y'a rien à dire.

La société tolére cette vermine. Moi je suis pour la peine capitale pour les affaires de viols.

Crime irréparable, peine irréparable.

On a une occasion en or d'exterminer ces vermines... Mais non, les droits de l'homme... bla bla...
où commence le viol? où finit le viol? avec la peine capitale et beaucoup de blabla, une femme peut se débarrasser de qui elle veut, à partir du moment ou celui-ci aurait regardé dans sa direction.
Citation
olivia75 a écrit:
C'est quand meme grave ce qui se passent la-bas, on dirait des animaux, Allah y ster

mais je comprends pas pourquoi ils ne separent pas les hommes et les femmes, puisqu'ils n'arrivent pas à cohabiter..

ne serait ce que le temps de la recontruction, apres les familles pourraient se rejoindre dans des endroits specifiques la journée pour manger ensemble etc... et des la tombée de la nuit, chacun dans son camp

franchement si c'est la seule façon d'empecher ces horreurs, faut le faire... quand meme une enfant de 2 ans violée c'est grave @#$%&!!! et le pire c'est que ce n'est pas une priorité? mais dans quel monde ils vivent? un viol pour une femme c'est la destruction de sa vie, pour un enfant c'est pire

et le policiers qui en rajoutent, franchement mais dans quel monde on vit, c'est tres GRAVE

si quelqu'un a une adresse mail ou une adresse où on pourrait leur ecrire aux autorités haitienne, moi jsuis rpeneuse, et je leur ecris direct..


Merci

tu vas pas nous faire un camps islamiste non plus toi ? smiling smiley je rigole , mais je trouve ton idée pas mal , mais la faire passer c'est un autre combat!!
d'ailleurs je suis pour partout moi.... comme ça au moins on ne les entend pas gueller tout le temps. et quand on les retrouve au moins elles nous manque ( ou on leur manque)!!
Itoshiki, ca en vaut la peine...

Je prends le risque...
 
Facebook