CCM et grosse différence d'age
bonsoir les amis je suis un nouveau arrivant sur le site j aime bien vous raconte mon histoire je suis un jeune homme marocain ma fiance c est une française elle venez chez moi et ma familles deux fois au Maroc au but de me visite et passe des jours de vacances avec moi on est décide que très bientôt 3éme voyage on va faire les démarches pour obtenir le ccm . ma question est ce que la différence d age q on as (22ans) de différence peut cause pb moi 27 ans et elle va avoir 49 ans très bientôt merci a vous tous j attend vous repense s il existe qlq un qui passe dans la même cas que moi merci a vous tous j attend vous repense
tout dépend si vous vous conaissez bien, certaisn l'on eu d'autre refusé....
Globalement, plus de 12 ans de différence est un problème important. Dans 99% des cas le dossier CCM est envoyé au procureur de NANTES pour enquête (surtout quand c'est la femme la plus âgé).

Il y aura enquête de police en France sur la fiancée française et sur sa relation amoureuse.

IL faudra faire preuve de patience.
moi juste pour être rassure en plus besoin que qlq un nous encourage car je n est pas vus sur le forum des gens même cas de moi en 2009 en 2010 et en 2012 quand même et c est bien passe je connais qlq un d oujda sa femmes 59 ans et lui 38 ans tout ça passe bien aucun souci au niveau de la différence d age il est avec elle depuis 2 mois toute la procédure sa duré 9 mois merci a vous repense sachant que je connais tout sur la vie de ma femme et elle même chose pareil elle connais tout de moi et pour le teste de la ccm rien qui fait peur des question clair je n est déjas us l exp et j ai lut le genre des question blog mahdi Maroc c est connu par toute les couples mixte franco marocain
ils vont poser des questiond très dur.

Voulez vous des enfants avec cette dame?
Que fait'elle en france, et vous.
ça sera refus ccm sûr à 1000%

faudra faire un recours contre le refus ccm & faudra un avocat et la chance est de moins de 1/1000.

courage.
Ils sont resté 3 ans en couple le temp que madame divorce: très important facteur .

en couple depuis 3 ans avant le mariage, cela ne pourra pas être possible dans notre cas.

la nana est française de france et lui Marocain du Maroc.

ce mariage est blanc et même pas gris, le consulat au Maroc ne le passera pas en aucun cas, ça sera recours à 1000 %
Le certificat de capacité à mariage = CCM

Le certificat de capacité à mariage est obligatoire pour un mariage à l’étranger

Le certificat de capacité à mariage est obligatoire pour un mariage à l’étranger

L’article 171-2 du code civil prévoit que le mariage célébré par une autorité étrangère DOIT être précédé de la délivrance d’un certificat de capacité à mariage. Il est donc obligatoire, sans exception.

Cette obligation est générale, y compris pour le mariage de deux Français à l’étranger, pour les binationaux, etc. C’est dans le cadre de la délivrance du certificat de capacité à mariage que s’opère la publication des bans, obligatoire en application de l’article 63 du Code civil. Dans la plupart des cas, un mariage sans certificat de capacité à mariage sera donc un mariage sans publication préalable des bans (même s’il arrive que celle-ci soit effectuée avant que les autorités consulaires ne se prononcent sur la délivrance du certificat de capacité à mariage et qu’elles refusent finalement de délivrer celui-ci ou que les époux se marient sans attendre la délivrance du certificat à mariage et alors même que les bans ont été publiés).

En pratique, bien des ressortissants français ne sont pas informés de l’existence de cette formalité, même après s’être adressés au consulat compétent : s’il est à notre connaissance devenu rare que les consulats n’informent pas les futurs époux de l’existence du certificat de capacité à mariage, ils semblent parfois le présenter à tort comme facultatif alors qu’il est obligatoire, même si son absence n’a pas pour sanction inévitable la nullité du mariage. D’autres ressortissants français connaissent cette formalité mais ne l’effectuent pas, pour diverses raisons.
Dans quel délais peut-on obtenir un certificat de capacité à mariage ?

Les délais sont en pratique très variables. Il est rare d’obtenir le certificat en moins de deux mois. Mais tout citoyen français a le droit de se marier et la délivrance du certificat ne peut se faire dans des délais excessifs.

Comment obtenir le certificat de capacité à mariage ?

Le ressortissant français doit contacter le consulat dont dépend le lieu du mariage pour obtenir la délivrance du certificat de capacité à mariage.

Un dossier devra être rempli, auquel divers documents devront être joints (une partie de la liste varie d’un pays à l’autre et il appartient donc au futur époux français de se renseigner).

Dans la plupart des cas, le consulat auditionnera ou fera auditionner les époux, notamment pour vérifier la réalité de leur intention matrimoniale et la régularité du mariage projeté. L’audition sera réalisée selon le domicile ou la résidence des époux soit par le consulat lui-même, soit par un autre consulat, soit par une mairie en France.

Il procédera également aux publications légales prévues à l’article 63 du Code civil (publication des bans)
*--------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------------------------------------------------------------

▶ J’ai une différence d’âge importante (10 ans, 20 ans, voire plus) avec mon futur conjoint : cela va-t-il entraîner des difficultés pour l’obtention du certificat de capacité à mariage ?
Dès lors que les deux futurs époux sont majeurs, la loi ne prévoit aucun écart d'âge maximal pour se marier. Il est toutefois certain qu'un écart d'âge important attire souvent l'attention du Consulat et peut le conduire à s'interroger notamment sur la réalité de l'intention matrimoniale du futur conjoint le plus jeune. Il peut alors décider de saisir le Procureur de la République de Nantes. Cela représente une part importante des dossiers dont nous sommes saisis.
---------------------------------------------------------------------------------------------------- -------------------------------------------------------------


▶ Quel est le délai normal pour l’obtention du certificat de capacité à mariage ?
Aucune loi ne prévoit un délai précis. Il est toutefois certain que le droit de se marier et celui de mener une vie familiale normale impliquent que la procédure d'obtention du certificat de capacité à mariage doit être rapide. Différents éléments permettent de penser que dans le cas contraire, les intéressés pourraient se plaindre d'une voie de fait, ce qui les autoriserait à agir en référé devant le Président du Tribunal de Grande Instance, avec l'assistance d'un avocat, pour qu'il soit ordonné au Procureur de la République de Nantes, supérieur hiérarchique des autorités diplomatiques et consulaires en matière d'état civil, de prendre une décision rapide. Si l'on ne parle plus de délai normal (le délai qui devrait exister) mais de délai habituel (le délai constaté en pratique), ce délai varie d'un pays à l'autre. L'audition, en particulier celle du conjoint étranger, n’est parfois organisée que dans un délai de l'ordre de six mois, voire plus. La décision du consulat suit généralement alors dans un délai de quelques semaines. Il peut s'agir soit de la délivrance du certificat de capacité à mariage, soit de la saisine du Procureur de la République de Nantes afin que celui-ci statue sur cette délivrance. Les délais habituels peuvent le plus souvent être considérés comme anormaux. Face à cette situation, les personnes concernées ont deux solutions : soit se résigner à attendre, soit agir par l'intermédiaire d'un avocat.

▶ Où l’audition des futurs époux a-t-elle lieu ?
Pour le conjoint étranger, elle a lieu en principe au consulat dont dépend le lieu de célébration du mariage. Mais lorsque l'un des futurs époux réside dans un pays autre que celui de la célébration, l'autorité diplomatique ou consulaire peut demander à l'officier de l'état civil territorialement compétent de procéder à son audition. En fonction du domicile ou de la résidence des futurs époux, cet officier de l'état civil peut être soit celui d'un autre consulat, soit celui de la mairie dont dépend la personne concernée. L'audition n'est pas obligatoirement commune et n'a donc pas nécessairement lieu pour les deux futurs époux au consulat dont dépend le lieu de célébration du mariage.



▶ Peut-on se marier sans avoir préalablement obtenu un certificat de capacité à mariage ?

Il résulte de l'article 171-2 du Code Civil que :
Lorsqu'il est célébré par une autorité étrangère, le mariage d'un Français doit être précédé de la délivrance d'un certificat de capacité à mariage [...].
Le certificat de capacité à mariage est donc indiscutablement obligatoire. Certains pays étrangers n’exigent toutefois pas qu'il soit fourni avant de célébrer le mariage d'un Français, en particulier lorsque le ressortissant français concerné possède également leur nationalité. Le mariage peut alors être célébré mais le ressortissant français se verra alors très fréquemment reprocher par les autorités françaises l'absence de certificat de capacité à mariage au moment de la demande de transcription, qui prendra le plus souvent beaucoup plus de temps. Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter cette page. Attention, nous avons eu de nombreux témoignages de Français, notamment binationaux, auxquels des consulats de France ont indiqué qu'ils pouvaient se dispenser de demander un certificat de capacité à mariage : s'il est exact que l'absence de certificat de capacité à mariage n'est pas à elle seule un empêchement à la transcription du mariage, elle rend souvent celle-ci plus compliquée et peut conduire des Français de bonne foi à contracter des mariages nuls. Nous vous déconseillons donc d'une manière générale de vous marier à l'étranger sans certificat de capacité à mariage préalable.

conjoint étranger peut-il déposer ou adresser le dossier de certificat de capacité à mariage ?
Même si aucun texte ne le précise à notre connaissance explicitement, l'obtention du certificat de capacité à mariage est une formalité qui incombe au conjoint de nationalité française. C'est donc à lui d'effectuer les démarches. Nous avons eu connaissance de nombreux cas de futurs conjoints étrangers s'étant fait refouler du consulat alors qu'ils voulaient déposer un dossier

▶ Le certificat de capacité à mariage peut-il être délivré sans publication des bans ?
Non, puisque le certificat de capacité à mariage est établi après l'accomplissement des prescriptions prévues à l'article 63 du Code Civil, lesquelles concernent précisément la publication des bans.

---------------------------------------------------------------------------------------------------- -------------------------
▶ L’audition est-elle obligatoire pour obtenir un certificat de capacité à mariage ?

La délivrance du certificat de capacité à mariage est soumise au respect des prescriptions prévues par l'article 63 du code civil. Cet article concerne la publication des bans, laquelle est subordonnée à plusieurs conditions dont l'audition commune des futurs époux, « sauf en cas d'impossibilité ou s'il apparaît, au vu des pièces fournies, que cette audition n'est pas nécessaire au regard des articles 146 et 180 ». Ces derniers articles concernent le consentement au mariage, c'est-à-dire la détection des mariages dits gris ou blancs. L'audition est donc le principe, l'absence d'audition l'exception. En dehors d'une connaissance personnelle des futurs époux par l'autorité diplomatique ou consulaire, nous ignorons quels critères permettraient au vu d'un simple dossier de dispenser les futurs époux d'une audition.
---------------------------------------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------
▶ En quoi consiste l’audition des époux ? À quoi sert-elle ?

L'audition des époux est prévue par l'article 63 du Code Civil et concerne n'importe quel Français, y compris pour un mariage entre deux Français en France. Il n'aura toutefois échappé à personne que l'audition concernant deux Français souhaitant se marier en France est beaucoup moins consistante que lorsque le mariage implique un étranger et que pour un mariage en France, il ne faut pas attendre plusieurs mois pour que les formalités préalables au mariage soient achevées. L'audition est notamment destinée à vérifier l'intention matrimoniale des époux futurs époux et à s'assurer qu'ils ont réellement l'intention de vivre ensemble. Il s'agit avant tout de détecter les mariages qui seraient contractés dans le seul but de permettre au conjoint étranger de pouvoir venir en France et s'y s'installer. C'est évidemment une procédure très subjective dont le déroulement dépend étroitement de la personne qui mène l'audition.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 02/06/12 06:02 par nimes46.
une transcription indispensable pour faire reconnaître son mariage

Lorsque le mariage a été célébré, il faut en obtenir la transcription pour le rendre opposable à tous, y compris aux administrations. La transcription du mariage est à envisager pour tout pays dont les époux ont la nationalité. Ainsi, si un Algérien épouse une Française au Maroc, il faudra faire reconnaître le mariage dans chacun des pays concernés afin d’éviter par la suite des difficultés. La transcription sera en particulier indispensable pour obtenir un visa de conjoint de Français.

L’opposition àla transcription du mariage
Après avoir été saisi par le Consulat ou le Bureau des Transcriptions pour le Maghreb, le Procureur de la République de Nantes peut décider de s’opposer à la transcription du mariage.

Si la transcription est refusée, une opposition à transcription sera notifiée aux époux par lettre recommandée avec accusé de réception ou par tout autre moyen présentant des garanties équivalentes en ce qui concerne le ou les époux domiciliés ou résidant à l’étranger.

Les époux ont alors la possibilité de saisir le Tribunal de Grande Instance de Nantes, qui a une compétence nationale exclusive dans ce domaine, pour demander la mainlevée de l’opposition.

Seul le Tribunal de Grande Instance dispose donc du pouvoir d’empêcher définitivement la transcription d’un mariage, ses jugements pouvant eux-mêmes faire l’objet des voies de recours habituelles (appel devant la Cour d’Appel de Rennes, pourvoi en cassation). Le Procureur de la République de Nantes n’a pas le pouvoir à lui seul d’annuler un mariage.

Les époux doivent savoir que le Tribunal de Grande Instance de Nantes et la Cour d’Appel de Rennes protègent le droit de se marier, qui est un droit fondamental. Un mariage ne peut donc être empêché, non reconnu ou annulé que lorsque le Procureur de la République est en mesure de démontrer l’existence d’une fraude ou d’une cause de nullité. Si cette démonstration n’est pas et qu‘ils sont correctement défendus par un avocat habitué à ces procédures, la mainlevée de l’opposition doit donc pouvoir être obtenue. la transcription du mariage
Le sursis à la délivrance du certificat de capacité à mariage et la saisine du Procureur

Après audition des futurs époux, le Consulat peut, en cas d’ « indices sérieux » laissant « présumer que le mariage envisagé encourt la nullité », surseoir à délivrer le certificat de capacité à mariage. Il saisira alors le Procureur de la République de Nantes pour que ce dernier autorise ou non la délivrance du certificat de capacité à mariage par le Consulat. Les futurs époux doivent être informés de cette saisine.

Il existe plusieurs motifs de saisine : le plus courant est le défaut d’intention matrimoniale présumé et correspond à une cause dite subjective ; il existe également des causes dites objectives (minorité du futur conjoint français, bigamie, etc.). La situation juridique et la réponse à y apporter sont souvent très différentes selon le motif de la saisine.

En principe, le Procureur de la République de Nantes doit être saisi « sans délai », c’est-à-dire immédiatement, par le consulat qui décide de surseoir à la délivrance du certificat de capacité à mariage. En pratique, le Procureur n’est souvent saisi qu’après plusieurs semaines, voire beaucoup plus.

Il a alors deux mois pour se prononcer en application de l’article 171-4 du Code civil. Pendant ce délai, il va demander à la police ou à la gendarmerie de procéder à une enquête, qui impliquera l’audition du futur conjoint français mais aussi éventuellement de ses proches, ex-conjoints, etc. En l’absence de réponse dans ce délai, le consulat doit délivrer le certificat de capacité à mariage.

Ces délais sont parmi les plus courts que les futurs époux ou époux rencontreront à l’occasion d’un mariage à l’étranger. Les futurs époux peuvent donc décider de simplement attendre la décision du Procureur de la République de Nantes.


L’opposition au mariage
Après avoir été saisi par le Consulat, le Procureur de la République de Nantes peut décider de s’opposer à la célébration du mariage.

L’acte d’opposition est signifié, c’est-à-dire délivré par un huissier de justice, au futur époux qui a son domicile ou sa résidence en France ; lorsque l’un des futurs époux a déclaré être domicilié ou résider à l’étranger, cet acte lui est notifié par l’autorité diplomatique ou consulaire territorialement compétente au regard du lieu de célébration du mariage par lettre recommandée avec demande d’avis de réception ou par tout autre moyen présentant des garanties équivalentes (remise en main propre au consulat, etc.).

A ce stade, deux options s’offrent au ressortissant français :

Demander et obtenir la mainlevée judiciaire de cette opposition devant le Tribunal de Grande Instance de Nantes, qui a une compétence nationale exclusive dans ce domaine, puis se marier à l’étranger. Cette procédure judiciaire nécessitera l’intervention d’un Avocat inscrit au Barreau de Nantes (ce qui est le cas des avocats du Cabinet WLT). Le mariage sera alors un mariage avec certificat de capacité à mariage, qui aura toutes les chances d’être transcrit rapidement et sans difficultés, sauf éléments nouveaux.
Se marier à l’étranger malgré l’opposition du Procureur. Le mariage étant alors un mariage sans certificat, sa transcription ne peut être effectuée par l’officier d’état civil qu’après remise par les époux d’une décision de mainlevée judiciaire (article 171-6 du Code civil), qui ne pourra être obtenue qu’en assignant, obligatoirement avec l’assistance d’un avocat au Barreau de Nantes, le Procureur de la République devant le Tribunal de Grande Instance de Nantes.
Lorsqu’il s’agit d’un mariage célébré par des autorités étrangères, le Tribunal de Grande Instance de Nantes a une compétence nationale exclusive, que ce soit pour obtenir une mainlevée d’opposition avant ou après le mariage.

Les futurs époux doivent savoir que le Tribunal de Grande Instance de Nantes et la Cour d’Appel de Rennes protègent le droit de se marier, qui est un droit fondamental. Un mariage ne peut donc être empêché, non reconnu ou annulé que lorsque le Procureur de la République est en mesure de démontrer l’existence d’une fraude ou d’une cause de nullité. Si cette démonstration n’est pas et qu‘ils sont correctement défendus par un avocat habitué à ces procédures, la mainlevée de l’opposition doit donc pouvoir être obtenue.



L’annulation du mariage célébré à l’étranger
Ce type de contentieux peut résulter de l’initiative de l’un des époux, qui se plaint alors le plus souvent d’un vice du consentement (mariage forcé, etc.).

Il peut soit saisir lui-même par l’intermédiaire d’un avocat le Tribunal de Grande Instance d’une demande d’annulation, soit se plaindre auprès du Procureur de la République, qui pourra alors engager lui-même une procédure en annulation devant le Tribunal de Grande Instance. Les deux époux seront alors assignés en annulation de leur mariage et l’époux souhaitant l’annulation tout comme celui qui la refuserait devront alors se faire assister d’un avocat s’ils souhaitent faire valoir leur point de vue.

Ce contentieux peut aussi directement résulter de l’initiative du Procureur de la République, qui considère, souvent à l’occasion d’une demande de transcription du mariage, que celui-ci est frauduleux. Il soupçonne par exemple, à tort ou à raison, que la raison réelle du mariage n’est pas un véritable projet matrimonial mais une volonté de contourner les lois sur l’immigration ou le droit de la nationalité. Actuellement, le Procureur de la République de Nantes se contente souvent simplement de faire opposition à la transcription du mariage, sauf dans des cas particuliers tels que les mariages forcés.

Si les mariages dits blancs ou gris sont une réalité, il est vrai aussi que le Procureur de la République demande parfois l’annulation d’un mariage célébré avec un étranger pour des motifs qui ne justifieraient pas une demande d’annulation si le mariage avait été célébré entre Français. Par exemple, bien des rencontres se font aujourd’hui par internet : elles ne font pas l’objet de demandes d’annulation lorsqu’il s’agit de deux Français alors que c’est parfois un motif avancé par le Parquet pour considérer que le mariage n’est pas sérieux. Un Français a pourtant tout autant le droit de se marier avec un étranger qu’avec un autre Français. Les époux dont l’annulation du mariage est demandée doivent donc se défendre : s’ils ont des arguments sérieux à faire valoir pour démontrer leur réelle volonté matrimoniale, il n’y a aucune raison que leur mariage soit annulé !
Refus consulaire, donc les époux seront obligés au recours contre la décision du consul, on parle aussi de saisie de dossier : Dès lors que les deux futurs époux sont majeurs, la loi ne prévoit aucun écart d'âge maximal pour se marier. Il est toutefois certain qu'un écart d'âge important attire souvent l'attention du Consulat et peut le conduire à s'interroger notamment sur la réalité de l'intention matrimoniale du futur conjoint le plus jeune. Il peut alors décider de saisir le Procureur de la République de Nantes. Cela représente une part importante des dossiers dont nous sommes saisis.
merci de vous repense sa me décourage bien mais bon eye rolling smiley je vais pas baisse les bras car je n est vus plein des cas dans même situation que moi sur ce forum avent mon arrivé ici j aime ma femme et elle aussi entre nous un liens d amour asse fort soit il refuse ou pas je vais fancer et on va réussit dieu seul qui sais ce que ça peut arrivée a propos du consulat face a ma situation bisou a vous tous et sachant que je n est un amis sa femme trop âgée et lui 38 ans entre eux a peut prêt 21 ou 20 ans il est labas toute la procédure je répète sa duré 10 mois et déjas c est connu tout les maghrébin qui font des mariage mixte toujours tu trouve le coté étrange plus âgée merciiiiiiiiiiiiiii a vous tous je ne veut plus de jugement
est ce que tu aimes cette femme, qu'elle soit française ou pas? tu es encore jeune 27 ans si tu n'aimes pas tu gâches ta vie, faut pas penser que les papiers c'est tous car c'est une erreur.
et 22 ans de différence risque de causé problème, surtout que t'es un homme et c'est connu par la science que l'homme reste toujours plus jeune que la femme, alors quand elle 49 an maintenant donc dans 10 ans tu aura 37 ans et elle 59 ans! tu y as pensé, moi aussi je suis mariée à un homme plus âgé que moi de 23 ans, il à 57 ans et moi 35 ans mais je l'aime d'un amour infini et dix milles homme de 30 ans n'ont pas ce qu'il représente pour moi, voilà en toute sincérité.
medaille merci et voila genre des repense que je cherche des gens sincère des paroles serieux ce n est pas les jugement ah toi tu es marie avec un homme âgée que toi soit pour l argents ou bien les papier non plus car personne il sais ce que j ai dans le fond ou bien l histoire que je n est vécu avent de rencontre cette femme ce n est pas la première ou la desiéme ça veut dire que je suis avec une personne sincère je l aime fort et bon je vais écoute ceux qui m encourage pas ceux qui me décourage autre chose ce n est juste accuse que j aime ma femme que je le vois plus jeune q il parais ente 32 et 36 ans mais c est la réalité que je vois par mes yeux et les gens qui me connais les vois aussi en tout cas je veut juste les gens qui on vécu même situation que moi et merci a vous tous medaille stp tu peut me dire combien sa duré tout la procédure avent de rejoindre ton mari ?? 6 mois ou 10 mois ??
une amie a fait le ccm en aout et son maro l'a rejoin en mars.
moi je me suis mariée le 24 Mai 2011 avec un marocain plus jeune de 17 ans que moi .
Tout a été accepter . J'ai le livret de famille délivrer par Mantes . Il a réussi les testes . Et au bout du compte son visa a été refuser pour des raisons non valable . Sa fait plus d'1 an 1/2 que je me bat avec les lois et les tribunaux .Rien ni fait . Nous tenon bon . Comme on dit : l'espoir fait vivre....
le visa refusé!!!!
il est automatique quand tout est ok, ils mettent vraiement des batons dans les roues........

Tenez bon.
bonjour, je suis ivoirien et j'ai 27 ans et mon amie a 45, nous nous sommes connus sur un site culturelle ou je prenais les cours d'infographie a distance, cela fait 4 ans que nous partageons sur le nets, nous nous aimons vraiment, c'est une femme formidable vrais et spécial qui m'es cher au début j'avais peur de m'engagé vu la différence d'age et je me suis laissé emporté pour tout ce que je ressentais pour elle, je ne conçois pas ma vie sans elle, quand mon pays a connus la guerre elle a vécu dans la douleur et la peur que je me face tué, aujourd'hui nous voulons etre ensemble, j'aimerais savoir vos conseil et avis sur nos different d'age, je precise que cela fait 4 ans qu'on discute sur internet on a apris a ce connaitre et on c'est laisser du temps pour savoir si c'etait vraiment serieux, je suis catholique pratiquant, moi je m'en fou d'ou elle vit et si elle devais vivre en afrique j'accepte mais on me dit que je vais avoir des problemes avec elle pour une union vu la different d'age, elle y croit mais moi je flip meme si je l'aime de tout mon ame
je crois ya pa prob sur le age frere
Citation
kouadio15 a écrit:
bonjour, je suis ivoirien et j'ai 27 ans et mon amie a 45, nous nous sommes connus sur un site culturelle ou je prenais les cours d'infographie a distance, cela fait 4 ans que nous partageons sur le nets, nous nous aimons vraiment, c'est une femme formidable vrais et spécial qui m'es cher au début j'avais peur de m'engagé vu la différence d'age et je me suis laissé emporté pour tout ce que je ressentais pour elle, je ne conçois pas ma vie sans elle, quand mon pays a connus la guerre elle a vécu dans la douleur et la peur que je me face tué, aujourd'hui nous voulons etre ensemble, j'aimerais savoir vos conseil et avis sur nos different d'age, je precise que cela fait 4 ans qu'on discute sur internet on a apris a ce connaitre et on c'est laisser du temps pour savoir si c'etait vraiment serieux, je suis catholique pratiquant, moi je m'en fou d'ou elle vit et si elle devais vivre en afrique j'accepte mais on me dit que je vais avoir des problemes avec elle pour une union vu la different d'age, elle y croit mais moi je flip meme si je l'aime de tout mon ame

C'est clair pour le CCM ( au consulat) il y aura la suspicion du mariage gris/blanc que Sarkozy avait qualifié de "escroquerie amoureuse", autrement dit tu te marierais avec elle c'est pour venir en europe. On te posera la question par exemple: elle a 45 ans et si elle vivait dans un campement de masai au kenya, aurais tu accepter de l'epouser? Bon, juridiquement, rien ne s'y oppose mais tu seras toujours regardé de haut dans toutes vos demarches avec le consulat donc les choses pourraient trainer un peu si tu nas pas de chance.
Facebook