News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Un général Marocain qui a failli être Empereur de Rome
A propos de l'histoire du maroc, il y'a, pour des raisons probablement justifiées, divergences quant à l'histoire universelle et
l'histoire proprement marocaine.
La première controverse est que l'histoire du maroc ne débute officiellement qu'au début du 8ème siècle ( arrivée des arabes puis l'avènement de Idriss1 en 789, c'est dire qu'on a fait la passe sur des siècles d'histoires riches et glorieuses au prétexte que cette époque n'était pas significative dès lors quelle n' ètait pas musulmane.
La deuxième controverse concerne les dynasties non marocaines( almoravides, almohades, merenides)qui, pour des raisons géostratégique ( axe central entre le maghreb et Andalousie) ont établis le centre de leur pouvoir au maroc et que l'histoire officielle les a "marocanisés".
Parmi, l'histoire antérieure donc a Idriss, j'ai retenu l'histoire d'un célèbre général nommé Lusius Quietus, authentique berbère du rif marocain malgré son nom qui, gràce à ses prouesses militaires a permis aux romains du temps de l'empereur Trajan de conquérir plusieurs pays et a faillit même devenir lui même empereur de Rome !

Lusius Quietus (dont le nom est romanisé) est le fils d'un chef d'une vaste tribu berbères du rif maroc actuel.
Il reçoit une éducation à la romaine et s'engage dans l'armée impériale lorsqu'il est en âge de le faire. Il constitue
pour elle un nouveau régiment (vexilatio) de cavalerie composé uniquement de berbères issus de sa tribu d'origine.
Ces hommes qui lui étaient entièrement dévoués avaient la particularité de monter leurs chevaux à cru et de posséder une
grande expérience du combat en milieu escarpé, ce qui permit à leur chef de monter rapidement en grade à mesure que ses
faits d'armes le faisaient remarquer par les généraux romains.

Nous sommes au début du second siècle de l' ère chrétienne, après la mort du Roi berbère Juda II à Cherchell, son fils Ptolémee monte au trône en succession à son père. Caligula le fait assassiné. Suit alors une révolte berbère contre l'assassinat de leur roi.
C'est alors que Lusius est appelé par Caligula.Il combat pour les romains et mate cette révolte à la satisfaction de
Caligula qui, en récompense de ses services, lui octroi la citoyenneté romaine.
DES GLOIRES SUCCESSIVES :
A l'occasion du déclenchement de la guerre contre les Daces ( Roumanie actuelle), l'empereur Trajan le rappelle
à Rome en 101 et en fait même l'un de ses plus proches collaborateurs tant il avait été vivement impressionné par sa valeur et son habileté au combat.
Il part aussitôt au front et permet aux Romains de prendre la capitale roumaine Dace, Sarmizegetusa et d'amener ainsi le roi
ennemi à traiter. Il se couvre à nouveau de gloire lors de la deuxième campagne de Dacie (104-106) qui s'achève finalement par le triomphe total des Romains et par l'annexion du pays conquis.
En 113, cette fois-çi au coté de l'empereur Trajan lui même, Il s'embarque pour l'Orient et s'empare de la Perse alors contrôlée par les Parthes. Après avoir achevé la conquête de l'Arménie à moindres frais, il repart à la tête de ses cavaliers berbères afin de poursuivre la tribu hostile des Mardi. Ses cavaliers berbère s'avancent profondément en pays ennemi jusqu'au cœur de la Médie et achèvent leur mission avec succès (114).
Revenu auprès de son souverain, Il participe à la conquête de la Mésopotamie, puis, lorsqu'une grave insurrection
judéo-parthe éclate un peu partout à travers le pays, c'est lui qu'on charge de la réprimer. Ce qu'il fait en peu de temps avec une dureté qui devait singulièrement marquer les esprits du temps pourtant accoutumés à la violence guerrière.
Il en fait de même en s'emparant des importantes cités syriennes révoltées de Nisibe, Singara et Édesse.
Il rase Édesse jusqu'aux fondations et met à mort le roi Abgar VII permettant ainsi aux légions romaines de repasser l'Euphrate sans risque (116).
LA RECOMPENSE :
L'empereur Trajan le nomme ensuite gouverneur de Judée avec le rang de légat consulaire. A charge pour lui de mater l'agitation des Juifs révoltés qui ne cessaient de menacer l'ordre romain dans la province. Il commence par s'emparer de Lydda où s'étaient enfermé les derniers rebelles juifs, qu'il fait tous exécuter jusqu'au dernier. Puis il s'occupe des bandes de pillards qui hantent encore le pays avant de marquer son triomphe en plaçant une statue de l'empereur dans les ruines du temple de Jérusalem.
LA DECADENCE :
L'empereur Trajan , après l'avoir honoré du titre de consulat de judée, désirait même le proposer comme son successeur.
Mais Adrien, à la mort de Trajan, ôta le commandement à Lusius, en le soupçonnant d'aspirer à la souveraineté; et ce cèlèbre général berbère marocain d'origine et romain de circonstance mourut dans l'obscurité.
@ MELKAFR

Depuis quand les Encyclopédies LAROUSSE, UNIVERSALIS, BRITANICA ou les Sites d'histoire comme QANTARA ou CLIO sont écrits par des MAROCAINS ?

La vérité est que ce qui est écrit te dérange, c'est tout , mais l’Histoire n'est pas là pour te faire plaisir.


@TOUS

Ceux qui citent WIKIPEDIA doivent savoir qu'elle n'est pas une VRAIE ENCYCLOPÉDIE.

Elle écrite par Mr ou Mme tout le monde donc n'importe quel ignorant ou propagandiste peut aller y écrire des grosses conneries et, il y en a des bêtises...

Il faut également savoir qu'elle est souvent vandalisée par des propagandistes et des petits malins et que certaines pages ne sont pas ou très peu surveillées par les quelques bénévoles ( souvent étudiants, chômeurs ou retraités en mal d'occupation).

Sans compter que le contenu des pages change très souvent donc aucune stabilité du contenu.

Rien de ce qui est écrit sur Wikipédia n'est validé par un expert du sujet validé avant sa parution. Donc tout le contraire des vraies comme LAROUSSE (en accès gratuit en ligne) ou UNIVERSALIS (extraits gratuits en ligne).

Il existe aussi de vrais sites d'histoire écrits par de vrais historiens et spécialistes comme QANTARA MED ou CLIO

Dans les écoles et les universités, les enseignants interdisent WIKIPEDIA qu'ils appellent l'Encyclopédie des Fainéants à la recherche du copier coller facile au lieu d'aller lire des ouvrages écrits par de vrais spécialistes ou historiens.

Même les fondateurs et les dirigeants de WIKIPEDIA avouent qu'il existe des problèmes sur des pages WIKIPEDIA en particulier Histoire ou Politique.

Lisez ces quelques liens (et je n'en donne que quelques uns) venant de responsables Wikipédia, c'est consternant

[www.clubic.com]

[www.scriptol.fr]

[wapiti.telecom-lille1.eu]


Donc prudence prudence avec Wikipédia. Il faut toujours revérifier ce qui est écrit à l'aide de livres ou de sites écrits par des Spécialistes.
@MELKAFR

La seule et unique controverse n'existe que dans ta tête.[


Sur le Maroc antique j'ai ça pour toi :

1. MAROC et SAHARA : une longue Histoire

[www.clio.fr]

Un extrait du lien :

Le royaume maure de l'Ouest, tantôt uni au royaume de l'Est, tantôt séparé de lui, développa une civilisation originale mais mal connue, dans les domaines économique, social, culturel et religieux. Sa prospérité attirait, son originalité inquiétait. Après avoir laissé vivre assez longtemps un État berbère indépendant, Rome décida de l'annexer pour le transformer en province. En 40 apr. J.-C., Caligula, jaloux du dernier roi, Ptolémée, le fit périr dans l'amphithéâtre de Lyon. En réalité, les États clients, qui empêchaient l'Empire romain de s'étendre tout autour du bassin Méditerranéen, disparaissaient les uns après les autres et, si Caligula n'avait pas tué Ptolémée, une autre circonstance eût amené au même résultat. Caligula ayant été assassiné en 41, c'est son successeur, Claude, qui se trouva confronté à l'opposition locale : un affranchi de Ptolémée, Aedemon, suscita en effet une révolte contre Rome, mouvement dont l'ampleur et la durée ont été diversement estimées. Mais la répression fut sans doute efficace puisque, dès 42, un nouveau gouverneur, Suétonius Paulinus, put mener une campagne, autant d'intimidation que de représailles, contre les nomades du Sahara.


2. Sites Antiques du Maroc

[www.minculture.gov.ma]

3 VOLUBILIS et prétenduement ville de Juba : lire page 50 de ce livre sur les civilisations puniques

[www.persee.fr];

4. Le Berbère LUSIUS QUIETUS

[www.africaresource.com]

5. Histoire d'Eunoé, petite fille d'un berbère du Maroc qui fut magistrat de Carthage : elle aurait été la femme du roi berbère du Maroc BOGUD et dont César serait tombé amoureux

[osireglacier.com]


5. Sur le MEDRACEN que Ibn Khaldoun croyait être, à tord , le tombeau de l'ancêtre des berbères Zénètes.

[suite101.fr]

Tu as ainsi un petit aperçu du Maroc antique.
les almohades, les almoravides et les mérinides sont des dynasties marocaines berberes au me^me titre que les idrisides revois tes cours d'histoire!!!

Les Almoravides (en arabe المرابطون (al-Murābitūn), en berbère ⵉⵎⵕⴰⴱⴹⴻⵏ (Imṛabḍen), « les gens du ribat »[2]) sont une dynastie berbère maure, originaire de l'Adrar et qui nomadisaient entre l'actuel Sénégal et le sud du Maroc[3],[4]. Du XIe siècle au XIIe siècle, ils constituent un empire englobant l'ouest du Sahara, la partie occidentale du Maghreb et une partie de la péninsule Ibérique.

Les Almoravides appartiennent aux tribus des Lemtouna, une des branches de la grande famille tribale des Zenagas. Le mouvement serait né parmi des nomades Zenagas sur l'île de Tidra, que certains historiens situent dans le sud de la Mauritanie actuelle alors que d'autres la situent au large du Sénégal[5].

En 1048, les Lemtouma se coalisèrent sous l'impulsion d'un prédicateur malékite, Abdallah Ibn Yasin et d'un chef local et fondèrent le mouvement Almoravide[6]. En peu de temps, il s'emparent d'Aoudaghost, d'Awlil et de Sijilmassa. C'est à partir de cette dernière qu'ils entament la conquête du nord[7]. Le mouvement Almoravide devient alors étroitement lié à l'histoire du Maroc[8].

Youssef Ibn Tachfin, premier émir de la dynastie, fonda Marrakech qui est devenue sa capitale. Il conquit l’Espagne en 1086 avec 15 000 hommes. Son empire est alors délimité par l’océan Atlantique à l’ouest, par le royaume de Castille, le royaume de Navarre, le royaume d'Aragon, le comté de Barcelone et le comté d'Urgell au nord, par les Hammadides et les Zirides à l’est, et de facto au sud par le Sahara (royaumes du Bambouk, Bure, Lobi, empire du Mali et empire du Ghana).





Les Almohades (en arabe الموَحدون (al-Muwaḥḥidun), en berbère ⵉⵎⵡⴻⵃⵃⴷⴻⵏ (Imweḥḥden)) « qui proclame l’unité divine », ou Banu Abd al-Mumin[3] (en arabe : بنو عبد المؤمن), sont une dynastie musulmane berbère qui fut fondée au début du XIIe siècle à Tinmel, dans l'anti-Atlas marocain, et qui domina, à partir du Maroc, le Maghreb et une partie de la péninsule Ibérique de 1147 à 1269.

Muhammad ibn Tûmart, issu d'un mouvement religieux appuyé par un groupe de tribus berbères du Haut Atlas marocain[4],[5] (en majorité masmouda), organise le renversement des Almoravides. Par la suite, Abd al-Mumin et sa famille, issus des Zénètes, prennent la relève en éliminant les Zirides et les Hammadides et en conquérant leurs territoires, ainsi que l'ensemble de l'Andalousie.

Suite à leur affaiblissement et la perte des territoires de l'est de l'empire au profit des Zianides et des Hafsides, les Almohades sont finalement renversés par les Mérinides en 1269 quand ces derniers s'emparent de Marrakech








Les Mérinides (ou Marinides, Banû Marin, Bénî Marin, en arabe arabe : مرينيون (marīnīyūn) ou بنو مرين (Banû Marīn), en berbère ⵉⵎⵔⵢⵏⴻⵏ (Imrinen)) constituent une dynastie d'origine berbère zénète qui règne sur une partie de l'Afrique du Nord entre le XIIIe siècle et le XVe siècle,à savoir le Maroc constituées de tribus zénétes rifaines et schleuh aux environs de fés



Installés dans le bassin de la haute Moulouya pendant le Moyen Âge, ils sont au service des Almohades avant de se rendre maitres d'un fief au nord du Maroc et de prendre le contrôle de Fès en 1248[1].

En 1269 ils renversent les Almohades en prenant Marrakech et forment, jusqu'en 1465, un empire au Maroc, imposant temporairement leur pouvoir sur le Maghreb et une petite partie de la côte andalouse. Le centre de leur empire se situe entre Taza et Fès, ses frontières, qui évoluent avec le temps, sont l’océan Atlantique à l’ouest, la mer Méditerranée au nord, le domaine des Abdalwadides à l’est et le Sahara au sud.

Entre 1275 et 1340, les Mérinides soutiennent activement le royaume de Grenade contre les attaques chrétiennes, mais leur défaite à la bataille de Tarifa devant la coalition castillano-portugaise marque la fin de leurs interventions dans la péninsule ibérique.

En 1358, la mort d’Abu Inan Faris, tué par l'un de ses vizirs marque le début de la décadence de la dynastie qui ne parvient pas à refouler les Portugais et les Espagnols, leur permettant, ainsi qu’à travers leurs continuateurs wattassides, de s’installer sur la côte. La résistance s’organisera autour des confréries et des marabouts, dont est issue la dynastie saadienne.
@ALERTUNIS

Tu n'a pas besoin de faire de grand copier coller c'est inutile surtout venant en plus de WIKIPEDIA me semble t-il .

Regarde, je vais te donner un lien avec des sources et des cartes indiscutables et très intéressantes :

Voici le lien :

[www.youtube.com]

Tu verras JUSTE SOUS LA VIDÉO et cliquer sur l'onglet PLUS : l'auteur de la vidéo a mis des commentaires avec des liens vers des sites d'histoire.
Citation
Danouni a écrit:
@ALERTUNIS

Tu n'a pas besoin de faire de grand copier coller c'est inutile surtout venant en plus de WIKIPEDIA me semble t-il .

Regarde, je vais te donner un lien avec des sources et des cartes indiscutables et très intéressantes :

Voici le lien :

[www.youtube.com]

Tu verras JUSTE SOUS LA VIDÉO et cliquer sur l'onglet PLUS : l'auteur de la vidéo a mis des commentaires avec des liens vers des sites d'histoire.

Quoi que tu en dises , ce sont des dynasties berberes peu importe si cela te deplait, les saadiens et les alaouites sont des arabo africains puisque isuus de lignee de pere arabe moyen orientale et femmes noires africaines!!!

Danouni ce n'est pas toi qui a crée le monde , le mensonge et l'hypocrisie n'y changeront rien!
@ALGERTUNIS


OU vois tu dans mon commentaire que je dis le contraire de ce tu dis.perplexe
@TOUS


Lien à consulter


[www.yabiladi.com]
Citation
Danouni a écrit:
@MELKAFR

La seule et unique controverse n'existe que dans ta tête.[


Sur le Maroc antique j'ai ça pour toi :

1. MAROC et SAHARA : une longue Histoire

[www.clio.fr]

Un extrait du lien :

Le royaume maure de l'Ouest, tantôt uni au royaume de l'Est, tantôt séparé de lui, développa une civilisation originale mais mal connue, dans les domaines économique, social, culturel et religieux. Sa prospérité attirait, son originalité inquiétait. Après avoir laissé vivre assez longtemps un État berbère indépendant, Rome décida de l'annexer pour le transformer en province. En 40 apr. J.-C., Caligula, jaloux du dernier roi, Ptolémée, le fit périr dans l'amphithéâtre de Lyon. En réalité, les États clients, qui empêchaient l'Empire romain de s'étendre tout autour du bassin Méditerranéen, disparaissaient les uns après les autres et, si Caligula n'avait pas tué Ptolémée, une autre circonstance eût amené au même résultat. Caligula ayant été assassiné en 41, c'est son successeur, Claude, qui se trouva confronté à l'opposition locale : un affranchi de Ptolémée, Aedemon, suscita en effet une révolte contre Rome, mouvement dont l'ampleur et la durée ont été diversement estimées. Mais la répression fut sans doute efficace puisque, dès 42, un nouveau gouverneur, Suétonius Paulinus, put mener une campagne, autant d'intimidation que de représailles, contre les nomades du Sahara.


2. Sites Antiques du Maroc

[www.minculture.gov.ma]

3 VOLUBILIS et prétenduement ville de Juba : lire page 50 de ce livre sur les civilisations puniques

[www.persee.fr];

4. Le Berbère LUSIUS QUIETUS

[www.africaresource.com]

5. Histoire d'Eunoé, petite fille d'un berbère du Maroc qui fut magistrat de Carthage : elle aurait été la femme du roi berbère du Maroc BOGUD et dont César serait tombé amoureux

[osireglacier.com]


5. Sur le MEDRACEN que Ibn Khaldoun croyait être, à tord , le tombeau de l'ancêtre des berbères Zénètes.

[suite101.fr]

Tu as ainsi un petit aperçu du Maroc antique.

L'histoire n'est pas des recoupements de petits bouts par ci petits bouts par la Danouni !
- Le royaume maure de l'Ouest, que tu cite en référence n'est autre que le royaume de Juba 2 situé a Cherchell , le terme "Maures" de l'époque et particulièrement chez les romains signifiés "Berbéres" aucun rapport avec le SAHARA!

Madracen :
Sais-tu au moins que Massinissa et son père Giai sont les déscendants de Madracen précisement? Donc aucune équivoque avec Ibn Khaldoun tout au contraire c'est un confirmation plutot.
Maroc antique :
Juba à Volubilis !!!! son tombeau en témoigne de nos jours, il est enterré dans son royaume à CHERCHELL!
Sais-tu au moins qu'a cette époque 1er siecle de l'ere chretienne " La maurétanie tanginienne "s'étendait sur le nord du maroc y compris évidement le rif jusqu'au centre de l'algérie , elle était sous la souveraineté des Juba1, Juba 2 et enfin Ptolémee.Leur pouvoir était situé à Cherchell et d'ailleurs le tombeau de Juba 2 et son épouse y est encore.
Ce n'est seulement qu'en 303 ou il y a eu répartition entre la dynastie régnante de la maurétanie ayant comme frontière la rivière La Moulouya (Rif).
D'ailleurs la frontière naturelle entre le maroc et l'algerie fut toujours " la moulouya" ( dynastie berbères, phéniciens, carthaginois, romains).
Citation
Danouni a écrit:
@ALGERTUNIS


OU vois tu dans mon commentaire que je dis le contraire de ce tu dis.perplexe


sans rancune, pourquoi ne pas poster des liens à valeur culturel et historique ,chaque dynastie a laissé un patrimoine culturel ........

Melkafr


Evidemment qu'il y a des liens culturels entre les trois pays du maghreb ce n'est pas pour rien qu'ils sont proches!!
Citation
algertunis a écrit:
Citation
Danouni a écrit:
@ALGERTUNIS


OU vois tu dans mon commentaire que je dis le contraire de ce tu dis.perplexe


sans rancune, pourquoi ne pas poster des liens à valeur culturel et historique ,chaque dynastie a laissé un patrimoine culturel ........

Melkafr


Evidemment qu'il y a des liens culturels entre les trois pays du maghreb ce n'est pas pour rien qu'ils sont proches!!
@algertunis
Tout a fait d'accord avec toi, nous partageons les mêmes origines, les mêmes dynasties, la même culture et la même religion même celles en dehors de l'islam.
Il y'a ceux parmi nous qui sont heureux de partager cette richesse historique commune et puis il y'a ceux qui veulent à tout prix se l'accaparer au seul motif de valoriser "historiquement" tel ou tel pays.
D'ailleurs un tel phénomene n'existe pas en europe par exemple ou des dynasties, anglaise, autrichienne, francaises, espagnols, italienne ont sillonnaient l'europe les uns chez les autres sans pour autant prétendre à tel ou tel revendication historique ou terittoriale
Il ne faut pas refaire l'Histoire selon ses volontés.

Il existe des sites d'Histoire comme QANTARA MED ou CLIO ou dans l'Encyclopédie LAROUSSE en ligne et dans des livres d'Histoire.

L'histoire du Maroc est spécifique et ne ressemble pas à celle des autres pays du Maghreb en particulier à partir des SAADIENS c'est à dire dès 1511
Citation
Danouni a écrit:
Il ne faut pas refaire l'Histoire selon ses volontés.

Il existe des sites d'Histoire comme QANTARA MED ou CLIO ou dans l'Encyclopédie LAROUSSE en ligne et dans des livres d'Histoire.

L'histoire du Maroc est spécifique et ne ressemble pas à celle des autres pays du Maghreb en particulier à partir des SAADIENS c'est à dire dès 1511

Le maroc est spécifique dans la mesure où il est le seul pays à ne pas avoir été envahi par l'empire ottoman , c'est la raison pour laquelle les autres pays arabes de l'algérie à l'rak il y a des similitudes,4 siécles de domination ottomane laisse non seulement des traces historiques mais des descendants .
Le maroc , quant à ce pays , il a une histoire commune de plusieurs siécle avec l'andalousie musulmane, c'est un pays riche en traditions ,en culture , en architecture ,en artisananat,bref un pays qui a réussi à préserver son histoire et son patrimoine à travers les siécles.J'ai visité ce pays et j'ai été bluffé mais comme les marocains le disent , ce patrimoine ne devrait pas être accaparé par les étrangers .

Ce que je trouve dommage est que les marocains ne savent pas en parler mais plus tendance à dénigrer leur patrimoine,leurs traditions, ......
Je trouve également dommage que l'état algérien et l'état tunisien ne préserve pas le patrimoine et fassent appel à des artisants marocains au détriment des artisants algériens et tunisiens.Nous ne sommes pas obligés d'immiter les marocains eux ont l'hériatage andalou et nous l'héritage ottoman.
Je trouve également lamentable que les berberes d'algérie n'apprécient pas la culture arabe et refusent la langue arabe alors que les berberes du maroc parlent tous arabes et ne font pas de différences.

Le maroc est une mosaïque de peuples entremêlés les uns aux autres alors que l'algérie est un assemblage de peuples qui refusent de cohabiter ensembles ......La tunisie quant à elle , elle ne sait même plus où elle en est , son âme erre toujours....
@TOUS


Frères ???

L'histoire du Maghreb montre bien que les actuels états ont souvent plus été en guerre les uns avec les autres qu'en paix

Les Marocains ont soutenu l'Emir Abd el Kader. Dans sa chute, il a entrainé celle du Maroc.

Les Marocains ont soutenu les indépendantistes du FLN. Aujourd'hui on voit le résultat.

Je tire de l'Histoire du Maghreb l’analyse suivante : + le Maroc se tiendra loin de l'Algérie mieux il se portera.
Salam

On a surtout failli faire tomber l'empire Romain ==> [www.youtube.com]
 
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X