Mes frères et soeurs sont injustes avec moi
Assalamou3alaykoum wa rahmatoullah ou barakatouh,

Je suis très perturbée et j'ai du mal à dormir, tellement je ne sais comment régler le différend qui m'oppose à ma soeur aînée.
Voilà mon histoire :
Je vivais seule avec mes enfants dans une maison. Je suis divorcée et je prend en charge seule mes enfants.
Malgré tout, nous avions une vie tranquille mes enfants et moi. Le seul problème était que je ne travaillais pas car dans la ville où je résidais à ce moment là il n'y avait pas vraiment d'entreprises et donc pas de travail.
Nous avions des fins de mois difficiles mais nous arrivions quand même à vivre sans demander rien à personne.

Un jour, mon frère qui vivait dans une ville réputée pour y trouver facilement du travail m'a fait la proposition de venir habiter chez lui avec mes enfants et de rester jusqu'à ce que j'obtienne un travail et un logement. J'ai hésité longuement car je ne voulais pas quitter ma maison et que l'on se retrouve sans rien. Ma mère m'a convaincue et une de mes soeurs aussi. Elle m'ont dit de saisir l'occasion de pouvoir travailler et donc d'aller chez mon frère.

J'ai voulu garder ma maison en location au cas où il y aurait un problème mais mon frère m'en a dissuadé et m'a dit qu'il fallait que je lâche ma maison pour ne pas avoir de loyer à payer et que je n'avais rien à craindre de lui et que chez lui c'était comme chez moi.

Je précise que mon frère a un grand appartement et il a un travail bien rémunéré. Il est divorcé et vit seul.

Je suis donc partie avec mes enfants chez lui. Par contre j'ai dû mettre tous mes meubles et toutes nos affaires dans un garde meuble que je loue 150 euros par mois. Il m'a laissé une petite chambre dans laquelle je devais dormir avec mes enfants (4 enfants). Je m'occupais de la nourriture et du ménage et je faisais les courses que je payais avec mon propre argent. Il n'y a pas eu de problème pendant 2 semaines. Puis notre calvaire commença. Comme il travaillait du matin très tôt jusque vers 13 h, on se retrouvait avec lui le reste de la journée tous les jours et les weekend entiers. Heureusement que les enfants allaient à l'école la semaine car ça leur permettait de ne pas subir la pression qu'il nous mettait constamment. Ils n'avaient pas le droit de jouer, pas le droit de regarder les dessins animés, pas le droit de s'approcher de la cuisine pour manger quelque chose, il fallait toujours sa permission mais sa permission il ne la donnait jamais.
C'était le parcours du combattant pour toute les choses vitales et quotidiennes et même pour pouvoir se laver car il ne fallait pas dépenser de l'eau.
On a tenu le coup comme ça pendant environ 2 mois et demi et je vous assure que l'on a vraiment souffert de son injustice mais je ne pouvais rien dire car j'avais peur qu'il nous mette dehors. Toute le famille le savait mais personne ne nous a aidé à nous sortir de là. J'ai réussi par chance à trouver un emploi mais malheureusement je n'ai pas pu m'y rendre car il a fini par nous mettre dehors en plein hiver à 23 heures. Pour rien, il est venu dans la chambre où je dormais avec mes enfants et il m'a dit qu'il ne nous supportait plus et qu'il fallait qu'on dégage. Je lui ai dit "tu nous as fait quitté notre maison et éparpiller nos affaires dans un garde meuble pour nous mettre maintenant dehors, à la rue, comme des vauriens. J'ai pleuré et j'ai crié et je lui ai dit tu n'as pas peur de Dieu pour ce que tu nous as fait subir pendant plus de 2 mois et maintenant tu nous mets à la rue.
Mes enfants et moi avons marché dans la rue en pleine nuit et j'ai appelé une de mes soeurs qui habitait à 50 km de là-bas et elle est venue nous chercher.
Nous sommes restés chez elle environ 2 semaines et une autre de mes soeurs, la plus âgée m'a appelée pour venir chez elle à 850 km environ de là--bas. Nous sommes partis car elle nous avait promis de nous aider à trouver un appartement et qu'elle se porterait caution pour nous pour obtenir plus facilement un logement.
Arrivée chez elle, nous étions content car nous savions qu'elle pouvait nous aider à avoir un logement. J'ai cherché dans les annonces immobilières, j'ai trouvé un appartement mais il fallait un cautionnaire. Ma soeur s'est portée garante librement d'elle même et elle a même payé la caution et les frais d'agence sans que je ne lui demande rien, c'est elle qui s'est proposée. (ma soeur est la plus agée de la famille, elle a 54 ans et elle n'a pas d'enfants et vit seule)
J'ai eu les clés de l'appartement et je me suis sentie soulagée et je me disais enfin je vais pouvoir vivre tranquille avec mes enfants et oublier cette difficile épreuve. Mais ma soeur avait en fait autre chose en tête. Elle a lâché son appartement à elle et elle m'a pris les clés de mon appartement, .elle a pris toutes ses affaires et ses meubles et s'est installée chez moi. Elle n'a rien voulu entendre, elle m'a dit qu'elle avait des droits sur l'appartement car elle était cautionnaire et qu'elle voulait vivre avec nous et que comme ça elle n'aurait plus de loyer ni de factures à payer. Elle avait une chambre et moi pas. Je dormais avec mes enfants dans leur chambre.
Je ne savais plus quoi faire, je priais Dieu de m'aider à trouver une solution.
Tous les jours, après son travail, ma soeur venait alcoolisée, on sentait l'odeur de l'alcool dès qu'elle rentrait et des fois elle était vraiment ivre et zizaguait et vomissait. des fois elle ramenait un ex à elle et elle dormait avec lui dans la chambre sans aucune gêne ni aucun respect pour nous. Je ne pouvais plus supporter ça alors je lui ai fais comprendre mais elle n'a pas supporté que je n'accepte pas de vivre avec elle. Alors elle m'a frappée, insultée et m'a menacée de me faire mettre dehors de l'appartement (alors que c'est moi la locataire et qu'elle n'est que la cautionnaire). Elle avait bu de l'alcool et elle a proféré des paroles très indécentes contre moi devant mes enfants. Mes enfants les plus grands lui on dit d'arrêter mais elle s'en fichait.
Elle a appelé des amis à elle et ils ont venus avec une grande camionnette et ils ont repris tous les meubles et ont vidé tous l'appartement. Il ne nous restait que les matelas que j'avais achetés pour les enfants et les couettes et oreillers. je n'avais rien d'autres car tous mes meubles étaient dans le garde meuble que je louais à côté de chez mon frère.

là elle me harcèle pour que je quitte l'appartement et elle veut que je rende de suite la caution qu'elle avait versé pour nous alors que je n'ai pas du tout les moyens pour le moment de la lui redonner.

Je vais quitter cet appartement dès que j'en trouve un autre. Mais je ne sais pas comment je vais faire pour qu'elle puisse attendre que je trouve un travail pour pouvoir lui rembourser la caution petit à petit.

Plusieurs membres de ma famille m'ont fait du mal injustement pour rien, je ne leur ai rien fait, je me suis toujours débrouillée toute seule jusqu'au jour où mon frère m'a incité à quitter ma maison pour soit disant m'aider à reprendre une activité professionnelle. Depuis j'ai connu la descente aux enfers avec eux, lui et ma soeur ainée nous a malmené et m'ont fait beaucoup de mal et les autres membres de la famille sont restés indifférents, personne n'a bougé.

Je crois en Allah, je sais qu'il n'aime pas l'injustice.

Je prie Dieu chaque jour de m'aider dans cette difficile épreuve.

Mon père est décédé Allah irahmou. Il n'aurait jamais accepté ce qu'ils font si il avait été là.

Je précise que presque tous mes frères et soeurs boivent et font souvent la fête et ils ont du mal à admettre que je ne bois pas et que je ne partage pas leurs idées. ( sans vouloir les critiquer, que Dieu me pardonne mais ce que je vous dis est la vérité).

Donnez moi vos conseils et vos pensées, s'il vous plait, cela ne peut que m'aider à y voir clair

Merci
salam


mais comment peux on se comporter comme cela entre frere et soeur

il y a quelque chose que je ne comprends pas cest ton frere qui ta proposer de venir vivre chez lui avec tes enfants

donc ils savaient bien a quoi s'en tenir

la vie avec des enfants cest du bruit cest du brouhaha cest des disputes cest des enfants quoi cest normal
on peut pas leur demander de rester immobile dans un coin!!!!!!!

et ta soeur???? cest bizarre

moi je me demande qd meme ?? quelle relation vous aviez quand vous etiez plus jeunes?? proches???

et ta mere quest ce quelle pense de tout cela
Salam,

Tu connais tes frères et soeurs, tu sais à quel point vous êtes différents alors pq vouloir habiter avec eux?!

Surtout le fait qu'ils se permettent de rentrer ivres devant tes enfants, et vous maltraitent.

Si tu est divorçée avec enfants tu as normalement la pension de ton exmari?!
Et pourquoi vouloir se débrouiller seule?! Tu es France et tu as des droits .
Regarde dans quel pétrin tu t'es mises, va voir une assistante sociale, elle t'aurais aidée financièrement et même pour te trouver un travail tout en ayant qqun qui garde tes enfaants.

C'est pas bon pour tes enfants tous ces déménagements, et mieux vaut rester seule avec tes enfants dans une ambiance agréable que d'être avec des personnes mauvaises.

T'es grande , ne te sens pas obliger d'écouter ta maman si tu sens que ça va pas le faire.


INSHALLAH que DIEU t'apporte un nouveau mari pieux qui vous protégera toi et tes enfants, une femme n'est pas faite pour vivre seule.
ohlalala ma soeur je partage ta peine
ca doit vraiment être dur cette situation
il faut que tu demandes des aides tu es seule avec quatre enfants!!!
la caf l'apl et tout le tralalala.... et leur père il doit t'aider aussi réclame ton du !!!!!
on est bien que chez soi tu sais surtout lorsqu'on a des enfants!!!!!

mais essaye vraiment d'avoir des aides pour pouvoir te loger tu peux aussi essayer de faire de l'intérim en attendant ou expliquer ton cas dans une mairie afin qu'il puisse te proposer un logement d'urgence tu leur explique que tu es seule à la rue avec quatre enfant contacte d'abord une assistance social afin qu'elle t'aide dans tes démarches!!!!

bon courage
Salam Aleykoom


Que dit votre mère de cette situation ? As-t-elle de l'ascendance sur tes autres soeurs et frère ?



Wa aleykoom salam
.
Tu devrais contacter une assistante social. On est en France et tu sais trés bien que la France est un pays ou l'on ne laisse pas les gens a la rue. C'est vrai que tu n'aurais pas du quitté ton 1er domicile si tu savais comment été tes frères et soeur. Enfin que Dieu te vienne en aide ma soeur dans cette épreuve et sois forte et bas toi pour tes enfants. Ce sont eux ta vrai famille....
Salam à tous !

Merci à toutes pour vos avis !

Je voulais vous dire seulement que je n'ai aucune possibilité de m'imposer avec mes frères et soeurs.
Le seul moyen pour "avoir de l'importance " à leurs yeux est de partager leurs habitudes de vie et leurs passions et d'oublier ce qui m'importe à moi. Ma seule possibilité de garder un bon contact avec eux est que je devienne comme eux c'est à dire que je boive et que je virevolte à droite et à gauche.
Je ne peux pas rentrer dans les détails car je ne veux pas être médisante, mais je laisse Dieu juger car lui voit tout et sait tout.
J'ai toujours vécu en France, j'ai fait de grandes études et j'ai un bon métier. Mon mariage n'a pas marché car justement je l'ai laissé tout faire comme il voulait de moi sans jamais oser me rebeller de peur des représailles. J'ai fini par dire stop et je me suis arrêtée de travailler pour m'occuper pleinement de mes enfants. Nous sommes très proches, fusionnels, je donnerai ma vie pour eux, je les aime tellement.
Mes enfants sont heureux avec moi. Le seul problème est que j'ai voulu m'accrocher à une famille qui est en réalité nocive pour nous. Quand je dis famille, je préciserai frères et soeurs. Je ne voulais pas admettre que je n'avais plus rien de familial en dehors de mes enfants et ma mère. Ma mère est tellement gentille, si douce, si généreuse mais malheureusement elle vit avec certains de mes frères et soeurs qui lui imposent leurs habitudes honteuses et obscènes. Elle n'ose rien leur dire depuis que notre père est décédé Allah irahmou. Elle ne veut pas que tout le monde se dispute donc elle laisse faire car elle sait qu'elle n'a aucun pouvoir de décision sur eux.
J'aimerai l'aider et la prendre avec moi mais il me faudra contrer mes frères et soeurs et pour le moment je suis en train de reconstruire ce qu'ils m'ont détruit.
Je l'aime tellement, c'est ma maman et Dieu m'en est témoin, je pense à elle tous les jours et je prie pour elle pour que Dieu la protège et la rende heureuse.
Je voulais vous dire aussi qu'aujourd'hui, j'ai reçu une bonne nouvelle pour un appartement suite à des démarches que j'avais faites et j'ai rendez-vous lundi pour la visite. Je remercie Dieu ! Enfin je vais pouvoir retrouver mes marques et stabiliser tout pour que mes enfants oublient cette histoire et plus jamais je ne ferai confiance en mes frères et soeurs.
J'ai postulé aussi pour pas mal de postes et j'espère que bientôt je reprendrai le travail.

Mon erreur est d'avoir fait confiance à ma famille. je n'ai pas donné ma confiance à des inconnus, c'est à ma famille que je l'ai donnée et j'ai perdu beaucoup. Mais hamdoullah, j'ai enfin ouvert les yeux sur eux.
Mais maintenant c'est définitif, je ne pourrai plus leur faire confiance, c'est fini. Je compte m'éloigner d'eux et ne plus jamais leur donner de nouvelles, pour pouvoir vivre tranquille avec mes enfants.

J'aimerai seulement pouvoir avoir l'occasion de voir ma mère et je verrai avec le temps comment je pourrai prendre contact avec elle car la pauvre elle vit avec eux.

Mes enfants sont contents que l'on est trouvé un appartement et de plus loin d'eux.
Quand à leur papa, je suis en contact téléphonique avec lui. Il me dit qu'il a changé mais on verra. Je ne prendrai plus jamais de risques dorénavant.

Merci à toutes pour votre attention
Je vais juste vous citer un exemple des injustices dans notre famille : j'ai une soeur qui a plusieurs enfants et chaque enfant a un père différent. Elle boit, mange du porc, sort souvent en boîte de nuit et bien elle, elle n'a aucun problème avec eux, ils l'aident financièrement et l'invitent souvent et ils acceptent ses invitations à elle. Ils lui font souvent des cadeaux, lui paient parfois même ses vacances et partagent beaucoup de choses avec elle.

Moi je me suis mariée et j'ai eu des enfants avec mon mari musulman. Je ne leur ai jamais rien demandé, je n'ai jamais profité d'eux. J'ai toujours été là quand ils avaient besoin de moi car j'avais besoin d'être aimé par mes frères et soeurs. Mais malheureusement je n'ai aucune importance pour eux. Ils m'utilisent quand ils peuvent et ils me jettent. Ils me renient parce que je ne partage pas leurs idées.

Eh bien je vais dorénavant vivre sans eux et ne plus jamais les laisser s'approcher ni de mes enfants ni de moi. C'est fini !

Dans notre religion, les liens fraternels sont importants et il faut les respecter mais comment faire quand on a des frères et soeurs comme ça ! S'éloigner et vivre loin d'eux est le seul moyen de se protéger.

Que Dieu me pardonne pour cette confidence mais il faut bien que je vous expose au moins un exemple pour que vous puissiez visualiser un peu plus clairement la situation.
 
Facebook