Le foulard islamique : choix ou soumission
Le foulard islamique : choix ou soumission

Par Halima Zouhar
samedi 17 mars 2007


Envoyer à un ami
Imprimer

L’un des thèmes les plus polémiques quand on évoque l’islam est le statut de la femme. Celle-ci est vue comme un être subalterne, dépourvue de ses droits et soumise à l’homme, et le symbole de sa soumission est le foulard. Pourtant, le foulard se fait de plus en plus visible de nos jours que cela soit dans les pays arabes ou en Occident. Et le plus surprenant est qu’il a acquis une grande “popularité” parmi des jeunes femmes bien qu’elles soient instruites et en contact avec la civilisation occidentale. Quelles sont les raisons qui poussent ces femmes à afficher publiquement leur appartenance religieuse ? Que peut bien symboliser le foulard ? Ces jeunes femmes sont-elles en quête d’identité ? C’est ce que nous essayerons d’analyser dans le présent article. Le dépouillement de la femme musulmane de son foulard traditionnel est relativement récent, il date de l’époque coloniale et post-coloniale. Avant, le foulard n’avait pas cette dimension religieuse qu’on lui donne actuellement, bien qu’il soit introduit par l’Islam au VIIème siècle ?, il faisait parti de l’habillement traditionnel de la femme musulmane.

Donc, le fait qu’il symbolise la femme soumise ou pas la question ne se posait même pas.Le foulard a commencé à être considéré comme symbole de soumission de la femme musulmane durant l’époque coloniale puisqu’il était vu comme symbole de résistance par le colonisateur qui s’estimait supérieur et, dotait d’un projet civilisateur vis-à-vis d’une population primitive, arriérée et archaïque. À ce sujet, la cérémonie du dévoilement à Alger est très significative “13 mai 58 à Alger, place du Gouvernement : des musulmanes montées sur un podium pour brûler leur voile. L’enjeu de cette mise en scène est de taille : il faut pour les autorités coloniales que les femmes algériennes se désolidarisent du combat des leurs”(1).

Dépouiller la femme musulmane de son foulard était d’un grand enjeu pour le colonisateur qui faisait valoir, par ce fait, sa supériorité et sa mission civilisatrice qui consistait à “l’émancipation” de la femme musulmane en mettant, en même temps, le modèle de vie occidentale sur un piédestal censé être assimilé par la population autochtone. Sur ce point, le système éducatif colonial a joué un grand rôle dans cette assimilation, comme le mentionne Edward Saïd dans son livre L’Orientalisme “Pour Barrès, c’est dans les écoles françaises que l’on voit le mieux la présence de la France ; il dit ainsi d’une école d’Alexandrie : “ C’est ravissant de voir ces petites filles d’Orient accueillir et reproduire si vivement la fantaisie et la mélodie de l’Ile de France”” (2).

Il faut dire que cette influence a porté ses fruits vu qu’il a formé une élite qui a bien su défendre, et qui défend encore, les intérêts de l’Occident dans les pays arabes et garder le modèle Occidental comme référence bien après l’indépendance, tout en ayant un regard dédaigneux sur la tradition arabo-musulmane perçue comme un élément freinant et perturbateur de l’évolution des sociétés arabes et de l’émancipation de la femme. “Deux facteurs rendent le triomphe de l’orientalisme encore plus évident. Dans la mesure où l’on peut généraliser, les tendances de la culture contemporaine de Proche-Orient suivent des modèles européens et américains.

Quand Taha Hussein disait, en 1936, de la culture arabe moderne qu’elle était européenne, et non pas orientale, il ne faisait qu’enregistrer l’identité de l’élite naturelle égyptienne, dont il était un membre distingué. Il en est de même de l’élite culturelle arabe d’aujourd’hui, bien que le puissant courant des idées anti-impérialistes du tiers monde qui ont saisi la région, depuis le début des années 1950, ait émoussé le tranchant occidental de la culture dominante.”(3). Les femmes arabes et musulmanes, en général, durant la période post-coloniale se sont vues tiraillées entre deux modèles culturels différents, un exerçait une fascination et l’autre était l’héritage d’une forte tradition. De ce fait, la connaissance réelle de la religion musulmane et du statut de la femme musulmane au sein de cette religion était d’une certaine manière méconnue.

Il fallait attendre la génération de leurs filles, celles des jeunes femmes d’aujourd’hui, qui face à la fascination des parents pour la culture occidentale et le mépris affiché de l’Occident à l’Islam, se sont lancées à la quête de la connaissance de leur religion et en même temps de leur identité qui, à force de brassage, ne faisait parti ni d’Orient ni d’Occident. On peut considérer que de là, il y a eu une prolifération du port du foulard musulman parmi les jeunes femmes. Le port du foulard ne signifie pas le rejet de la civilisation occidentale et un retour à la tradition, puisque sur bien des points la tradition et la religion divergent.

L’Islam représente un poids d’équilibre et de repère pour une jeunesse qui affirme son identité. Quant au foulard est, par moment, un défi face à une société qui veut voir en la femme qui le porte, soumission, régression, etc. Un cliché qui, actuellement, ne répond pas à la réalité, vu que dans la majorité des cas, la décision revient à la femme seule, qui parallèlement choisit de mener une vie active, tient à son autonomie, etc. Bref, elle adopte le mode de vie émancipé tant vanté par l’Occident, tout en vivant avec les préceptes de l’Islam.

(1) BOUTELDJA, Houria. “De la cérémonie du dévoilement à Alger (1958) à Ni Putes Ni Soumises : l’instrumentalisation coloniale et néo-coloniale de la cause des femmes” [en ligne]. Les mots sont importants. 14 mai 2005. Disponible sur : [www.lmsi.net] ?id_article=352 (2)

(3) SAID, Edward W. L’orientalisme : l’Orient créé par l’Occident. Paris : Senil, 2003. 422 p.


Halima Zouhar
Université de Grenade


Source : [oumma.com]
En fait, une des grandes erreurs historiques des pays musulmans a consisté dans le fait de considérer que l'on pouvait emprunter à la culture Occidentale son savoir (le progrès technique et scientifique), sans en appliquer le système politique (la séparation des pouvoirs, la liberté de conscience et de parole, les droits de l'homme, la démocratie). Ce choix stratégique qui a été opéré à un moment par ces pays à conduit à la catastrophe contemporaine et à sa crise d'identité. Tout ceci a formé une brèche dans laquelle se sont engouffrés les islamistes et autres fondamentalistes du culte musulman.

Cette dernière phrase de l'article est symptomatique de tout cela:

" Bref, elle adopte le mode de vie émancipé tant vanté par l’Occident, tout en vivant avec les préceptes de l’Islam."

Cette phrase ne veut rien dire, car l'émancipation des individus en Occident est un mouvement politique et n'a rien à voir un foulard, voile ou une quelconque religion. Bref, la véritable émancipation des femmes musulmanes est aussi celle des hommes musulmans, et de tous les éléments de la société musulmane, passe d'abors par une véritable démocratie. Quand on voit par exemple qu'au Maroc, un journal vient d'être condamné pour de simples blagues, on très loin de cette "émancipation à l'occidentale".

Le voile est un symptôme de la schizophrénie des pays musulmans poussée à sa phase critique. Ils n'ont plus que ce symbôle (et leurs femmes) pour narguer cet Occident, tellement envié et décrié.
Selem erleikoum
Le port du hijab n'est en aucun cas un signe de soumission comme veut le faire croire la société occidentale. Je trouve que c'est ignoble ce qui est fait à la femme aujourd'hui en france car elle est reduite à un corps, abandonnée à l'instinct béstial des hommes, ces femmes qui croient être libre alors qu'elle ne sont plus que l'instrument du fantasme masculins me font vraiment de la peine. Le voile est au contraire une émancipation de la femme car il la libere du regard de l'homme. Elle n'est plus un physique mais une personne à part entière, appreciées ou non pour ses qualités intellectuelles. De plus le voile n'est un obstacles que dans cette société ou la definition de la laicité n'est rien de plus que l'intolerance et le rejet de la femme musulmane de la société (Travail, école...). Pour moi la laicité c'est vivre ensemble en acceptant les differences de l'autre .
Citation
sara1234561 a écrit:
Selem erleikoum
Le port du hijab n'est en aucun cas un signe de soumission comme veut le faire croire la société occidentale.

Si un pere ou un mari oblige sa femme a porter le voile c'est bel et bien de la soumission.
Citation
Balsamine a écrit:
En fait, une des grandes erreurs historiques des pays musulmans a consisté dans le fait de considérer que l'on pouvait emprunter à la culture Occidentale son savoir (le progrès technique et scientifique), sans en appliquer le système politique (la séparation des pouvoirs, la liberté de conscience et de parole, les droits de l'homme, la démocratie). Ce choix stratégique qui a été opéré à un moment par ces pays à conduit à la catastrophe contemporaine et à sa crise d'identité. Tout ceci a formé une brèche dans laquelle se sont engouffrés les islamistes et autres fondamentalistes du culte musulman.

Cette dernière phrase de l'article est symptomatique de tout cela:

" Bref, elle adopte le mode de vie émancipé tant vanté par l’Occident, tout en vivant avec les préceptes de l’Islam."

Cette phrase ne veut rien dire, car l'émancipation des individus en Occident est un mouvement politique et n'a rien à voir un foulard, voile ou une quelconque religion. Bref, la véritable émancipation des femmes musulmanes est aussi celle des hommes musulmans, et de tous les éléments de la société musulmane, passe d'abors par une véritable démocratie. Quand on voit par exemple qu'au Maroc, un journal vient d'être condamné pour de simples blagues, on très loin de cette "émancipation à l'occidentale".

Le voile est un symptôme de la schizophrénie des pays musulmans poussée à sa phase critique. Ils n'ont plus que ce symbôle (et leurs femmes) pour narguer cet Occident, tellement envié et décrié.

pas mal.
salam;

en reponse a passerbay;
quand une societe oblige une femme a se devoiler contre son gre; c est de l oppressionwinking smiley
Citation
lumia5 a écrit:
salam;

en reponse a passerbay;
quand une societe oblige une femme a se devoiler contre son gre; c est de l oppressionwinking smiley


peux tu m'expliquer ou donner un exemple car je ne comprend pas.
dans quel pays les femmes sont obligées de se dévoiler?
salam


exemple; en belgique; si une femme choisit de porter le voile; elle est exclue institutionnellement de poursuivre des etudes et de travailler dans le secteur public.

elle sera oblige de se devoiler pour cela.

il me semble qu en france; il existe aussi une loi interdisant "les signes religieux" qui vise aussi a exclure ces femmes
Citation
a écrit:
peux tu m'expliquer ou donner un exemple car je ne comprend pas. dans quel pays les femmes sont obligées de se dévoiler?

Exemple parmi tant d'autres : la Turquie... Qui interdit le port du voile dans les écoles ou dans les édifices publics.


Mais surtout, il y a l'Occident... Je ne compte plus le nombre de fois où les femmes musulmanes en Occident ont dû se battre pour porter le voile sans perdre leur travail... Comme l'autre fois, une avocate britannique de confession musulmane a été virée du tribunal où elle devait plaider pour avoir osé porter le voile...


Justice made in England... angry smiley



"Il est un Dieu. Les herbes de la vallée et les cèdres du Liban le bénissent, l'insecte bruit ses louanges, et l'éléphant le salue au lever du soleil ; les oiseaux chantent dans le feuillage, le vent le murmure dans les forêts, la foudre tonne sa puissance, et l'Océan déclare son immensité ; l'homme seul a dit : il n'y a point de Dieu." Chateaubriand
en effet la c'est une discrimination religieuse.

Sinon, tu penses quoi des femmes obligées à porter le voile?
a mon avis

etre obligee de se voiler ou de se devoiler qu elle que soit l origine de la pression est une atteinte a la liberte de choix une personne

mais bizarrement; les pressions visent toujours les plus faibles; souvent les femmes;

seule solution l autonomie mais lorsque les structures s y mettent; on est pas sortie de l auberge...
Citation
lumia5 a écrit:
a mon avis

etre obligee de se voiler ou de se devoiler qu elle que soit l origine de la pression est une atteinte a la liberte de choix une personne

mais bizarrement; les pressions visent toujours les plus faibles; souvent les femmes;

seule solution l autonomie mais lorsque les structures s y mettent; on est pas sortie de l auberge...

Tout à fait d'accord

Dévoiler ou voiler une femme, c'est en quelque sorte, se mettre à penser et à croire à sa place.
Or la foi et la pratique ne peuvent venir que de la personne elle-même, c'est un concept qui permet à l'être autonome d'entamer son propre cheminement dans le sens qu'il souhaite.
Comme tu le dis bien, on s'attaque souvent aux femmes que ce soit dans un sens ou l'autre. A quand une loi contre le poil islamique?

smiling smiley
Salam,

Je porte le voile par choix et soumission et j'en suis très fière!!! Oui, je le porte par soumission à mon Créateur, mon Dieu, Celui qui m'a crée et qui sait mieux que nous ce qui est bien pour nous!
Je le porte avec fierté ce voile sur ma tête, dans la rue je marche la tête haute car je sais que je ne fais rien de mal mais qu'au contraire j'applique les ordres de mon Seigneur et ça personne ne m'empêchera de le faire!
Je ne suis soumise ni à mon père, ni à mon frère ni même à mon mari! L'obligation du voile ne vient pas d'une loi d'un homme mais elle vient de la loi de Dieu.
Alhamdoulillah.smiling smiley
Voilà, c'est tout ce que j'avais à dire, j'espère qu'un jour les gens comprendront que nous avons fait ce choix de porter le voile sans se soumettre à un quelconque être humain.tongue sticking out smiley
Citation
missmarocaine a écrit:
Salam,

Je porte le voile par choix et soumission et j'en suis très fière!!!

Toi tu as choisis de le mettre mais bcp d'autres le mettent car elle sont obligées. Dans ce cas c'est clairement une soumission.


Par exemple en Arabie Saoudite, elles sont obligées de se couvrir le visage aussi, pas de droit de vote ni de conduire, ni sortir seule. Les Saoudiennes sont plus que soumises, elles sont humiliées.


Idem en afghanistan du temps des talibans, tchador obligatoire, interdiction de travailler, etudier, conduire....


Expliquez moi alors comment le voile en Arabie saoudite ou sous les talibans peut etre une emancipation (ceux qui prétendent que le voile est une émancipation)?
Je crois qu´on est tous soumis á Dieu. QU´on soit voilées, barbus ou rasés-smiling smiley
Citation
Passerby a écrit:
Citation
missmarocaine a écrit:
Salam,

Je porte le voile par choix et soumission et j'en suis très fière!!!

Toi tu as choisis de le mettre mais bcp d'autres le mettent car elle sont obligées. Dans ce cas c'est clairement une soumission.


Par exemple en Arabie Saoudite, elles sont obligées de se couvrir le visage aussi, pas de droit de vote ni de conduire, ni sortir seule. Les Saoudiennes sont plus que soumises, elles sont humiliées.


Idem en afghanistan du temps des talibans, tchador obligatoire, interdiction de travailler, etudier, conduire....


Expliquez moi alors comment le voile en Arabie saoudite ou sous les talibans peut etre une emancipation (ceux qui prétendent que le voile est une émancipation)?


Elles sont émancipées à l'intérieur d'elles-même voyons. Le voile, c'est l'avenir de l'hûmanité, c'est le début d'une nouvelle ère, on voile la tête et petit à petit tout le reste. L'Arabie Saoudite, le pays où il y le plus de porcs au mètre carré, est à la pointe de la technologie spirituelle.
salut!


c est clair que le voile peut etre un instrument pour rabaisser les femmes; d ailleurs dans ces pays; on ne respecte aucun de leur droit; mais je ne vois pas pourquoi chez nous; ou les femmes sont censees etre des etres autonomes; on s immise ainsi dans leur choix personnel

ps; les femmes obligees de se voiler existent bel et bien mais au moins elles peuvent organiser leur independance pour se liberer de cette soumission mais lorsque celles qui font le choix de se voiler revendiquent ce droit; on les stigmatise
Citation
lumia5 a écrit:
a mon avis

etre obligee de se voiler ou de se devoiler qu elle que soit l origine de la pression est une atteinte a la liberte de choix une personne

mais bizarrement; les pressions visent toujours les plus faibles; souvent les femmes;

seule solution l autonomie mais lorsque les structures s y mettent; on est pas sortie de l auberge...

Selem erleikoum
Le choix de porter le voile doit être personnel et uniquement pour Allah (swt) sinon c'est limite de l'associationnisme car il n'est plus signe dobeîssance à Allah mais à un membre de la famille.
Ex en Iran ou c'est limite une insulte car pour la plupart des femmes on voit la moitié de leur cheveu, toute maquillée, ca ce voi que c'est vraimen à contre coeur alors ca ne ser à rien car Allah voi ce qu'il ya dan no coeur.
Alor qu'on arrete d'obliger les femmes à porter le voile je sui daccord car de toute facon dans ce cas ca na aucune valeur aux yeux d'Allah mais qu'on laisse aussi tranquille celles qui veulent le porter car pour moi le voile ne me pose aucun pb, les pb viennent de cete société qui sou le pretexte que c'est un signe ostententatoire m'empeche de vivre noramlement.

clap Bravo à missmarocaine JE SUI TOU A FAI DACOR AVEC TOI !!!!
Citation
missmarocaine a écrit:
Salam,

Je porte le voile par choix et soumission et j'en suis très fière!!! Oui, je le porte par soumission à mon Créateur, mon Dieu, Celui qui m'a crée et qui sait mieux que nous ce qui est bien pour nous!
Je le porte avec fierté ce voile sur ma tête, dans la rue je marche la tête haute car je sais que je ne fais rien de mal mais qu'au contraire j'applique les ordres de mon Seigneur et ça personne ne m'empêchera de le faire!
Je ne suis soumise ni à mon père, ni à mon frère ni même à mon mari! L'obligation du voile ne vient pas d'une loi d'un homme mais elle vient de la loi de Dieu.
Alhamdoulillah.smiling smiley
Voilà, c'est tout ce que j'avais à dire, j'espère qu'un jour les gens comprendront que nous avons fait ce choix de porter le voile sans se soumettre à un quelconque être humain.tongue sticking out smiley


bien dit clap



Si ALLAH t'a donné peu, sache qu'Il t'aime et qu'Il te donnera beaucoup dans l'au-delà
Et si ALLAH t'a donné la tristesse sache qu'Il t'aime et qu'Il éprouve ta foi
Et si ALLAH t'a donné la pauvreté sache qu'Il t'aime et qu'Il t'a donné ce qui est plus riche que l'argent
Citation
missmarocaine a écrit:
Salam,

Je porte le voile par choix et soumission et j'en suis très fière!!! Oui, je le porte par soumission à mon Créateur, mon Dieu, Celui qui m'a crée et qui sait mieux que nous ce qui est bien pour nous!
Je le porte avec fierté ce voile sur ma tête, dans la rue je marche la tête haute car je sais que je ne fais rien de mal mais qu'au contraire j'applique les ordres de mon Seigneur et ça personne ne m'empêchera de le faire!
Je ne suis soumise ni à mon père, ni à mon frère ni même à mon mari! L'obligation du voile ne vient pas d'une loi d'un homme mais elle vient de la loi de Dieu.
Alhamdoulillah.smiling smiley
Voilà, c'est tout ce que j'avais à dire, j'espère qu'un jour les gens comprendront que nous avons fait ce choix de porter le voile sans se soumettre à un quelconque être humain.tongue sticking out smiley


Bon, tu dis porter le voile par soumission... Cela implique que Dieu te l'ai ordonné. Peux-tu me donner un verset du Coran ou un hadith qui ordonne aux femmes de se voiler la tête ? Merci d'avance.


Je cherche surtout à comprendre mes propres coreligionnaires...
Horaires de prières Saint Coran
Facebook