Des fonds palestiniens retenus par Israël
Le premier ministre israélien par intérim, Ehud Olmert, a décidé de geler des fonds dus à l’Autorité palestinienne, qui correspondent essentiellement au produit de la TVA et des droits de douane prélevés sur les produits importés dans les territoires palestiniens et transitant par Israël. « Nous ne voulons pas que des fonds transférés par le gouvernement israélien puissent passer sans contrôle d’éléments meurtriers qui veulent détruire Israël. (...)

À ce stade, nous évaluons la situation et suivons les développements », a-t-il dit. Mercredi, le transfert de 200 millions de shekels (28 millions d’euros environ) à l’Autorité palestinienne a été suspendu. Suite à ces déclarations, Mazen Sinokrot, ministre palestinien de l’Économie, a alerté l’opinion sur un possible crack financier dans les territoires. « Il ne s’agit pas d’un don qu’on nous ferait.

Les Israéliens doivent nous donner cet argent, l’argent pour le peuple palestinien. Ils ne peuvent pas penser pouvoir faire autrement. Sans cela, comment pourrions-nous payer les 135 000 fonctionnaires de l’Autorité palestinienne ? » Et le ministre a mis en garde la communauté internationale : « Si ces salaires ne sont pas payés, c’est un message directement envoyé à la violence. »

L’humanité

[www.humanite.presse.fr]...



siryne
Facebook