Femme sans hijab
Assalam 'Aleykum

Je me pose une question si un homme est marier a une femme qui ne porte pas le hijab l'homme est il prend t-il lui aussi des péchés quand des hommes la regarde dans la rue?
salam,

la réponse est oui smiling smiley

je viens d'écouter un dars sur ça la dernière fois, l'homme a la responsabilité des personnes qui composent son foyer et pourrait se retrouver en enfer pour les pêchés de ces derniers smiling smiley

ceci dit, un homme est là pour conseiller, inciter mais il ne peut contraindre... si tu lui parle en douceur à chaque fois et tu essai de lui faire comprendre, tu accompli ton rôle.

salam



« La complaisance fait des amis, la franchise engendre la haine. »
« Tout le monde aime la flatterie, chacun se méfie de la franchise. »
« L’honnêteté est une folle qui s’aliène ceux qu’elle sert. »
Citation
divvana a écrit:
salam,

la réponse est oui smiling smiley

je viens d'écouter un dars sur ça la dernière fois, l'homme a la responsabilité des personnes qui composent son foyer et pourrait se retrouver en enfer pour les pêchés de ces derniers smiling smiley

ceci dit, un homme est là pour conseiller, inciter mais il ne peut contraindre... si tu lui parle en douceur à chaque fois et tu essai de lui faire comprendre, tu accompli ton rôle.

salam

Salam Alaykoum,

Que l'homme soit responsable de son foyer c'est une chose ,mais en quoi serait il responsable des péchés de ceux qui composent son foyer ?

De plus le Coran nous indique que personne ne portera le fardeau d'autrui et que chacun est responsable de ses actes.

L'un des devoirs de l'homme dans son foyer est de guider les siens et les préserver du feu , à partir du moment que l'homme rappel à sa femme qu'elle est dans la désobéissance et qu'il lui montre avec source qu'elle est dans l'erreur je vois pas en quoi il prendrait des péchés.
Salam,

Pour commencer il aurait dû choisir une femme qui le porte, ça fera des problèmes à régler en moins. S'il lui demande de le

porter et qu'elle ne veut pas, ben ma foi il n'a rien à se reprocher ni de comptes à rendre. L'homme a certes le devoir d'éduquer sa

femme et ses enfants en leur transmettant les valeurs et les principes de l'islam, mais si ceux-ci ne suivent pas, il n'aura sûrement

pas à payer les erreurs des autres, wallahou a3lam car j'enteds certains dire que l'homme, en tant que mari et père, devra justifier

les mauvais actes des membres de son foyer. Sûrement qu'il y a des hadiths là-dessus que certains peuvent énoncer.
Citation
zz95 a écrit:
Citation
divvana a écrit:
salam,

la réponse est oui smiling smiley

je viens d'écouter un dars sur ça la dernière fois, l'homme a la responsabilité des personnes qui composent son foyer et pourrait se retrouver en enfer pour les pêchés de ces derniers smiling smiley

ceci dit, un homme est là pour conseiller, inciter mais il ne peut contraindre... si tu lui parle en douceur à chaque fois et tu essai de lui faire comprendre, tu accompli ton rôle.

salam

Salam Alaykoum,

Que l'homme soit responsable de son foyer c'est une chose ,mais en quoi serait il responsable des péchés de ceux qui composent son foyer ?

De plus le Coran nous indique que personne ne portera le fardeau d'autrui et que chacun est responsable de ses actes.

L'un des devoirs de l'homme dans son foyer est de guider les siens et les préserver du feu , à partir du moment que l'homme rappel à sa femme qu'elle est dans la désobéissance et qu'il lui montre avec source qu'elle est dans l'erreur je vois pas en quoi il prendrait des péchés.

justement c ske g dis, s'il la conseil il fait son rôle et donc ne prend pas de pêchés, mais tu peux faire des recherches, celui qui ne dit rien à sa femme ou sa fille qui s'exhibent, à ses enfants qui ne font pas la prière sera jugés pour leurs pêché: koulloukoum ra3in wa koulloukoum mas'oul 3an ra3iyatih.

d'ailleurs, un homme qui ne dit rien à sa femme ou sa fille ou sa sœur qui s'exhibent est un "dayouth" il ne sentira point l'odeur du paradis.



le prophère a dit : " Allah ta'ala a interdit l'entrée au Paradis à trois personnes : celui qui consomme régulièrement les boissons alcoolisées, celui qui désobéit à ses parents et le "dayouth" qui approuve que ses proches s'adonnent à la dépravation" (cité par Ahmad "sahih al djami 3052)."

Le "dayouth" est la personne qui sait pertinemment que certains de ses proches commettens des dépravations telles que la fornication ou autres, et qui approuve cela ou qui ferme les yeux à leur sujet.
De nos jours, parmi les aspect de ce grand péché, il y a le fait de manifestes son approbation et de se taire alors que l'on sait que 'lune de ses proches discute au téléphone, en privé, avec un homme étranger.

C'est ce qu'on appelle plus communément la drague. Un autre exemple contemporain est d'admettre que son épouse ou que sa fille regarde, à la télévision, un homme à moitié nu en train d'embrasser une femme alors qu'elle pourrait se sentir attirée par cet homme; ou encore de laisser son chaufferu ou son cuisinier fréquenter sa femme et ses filles, seules à la maison.

Sans oublier le fait de ne voir aucun inconvénient à ce que l'une de ses proches sorte sans voile légal, permettant ainsi à tout passant de prendre plaisir à la voir et de jouir de ses charmes.[/face]


le dayouth n'est relatif qu'à l'homme wa Allahu ta'ala 'alam

(tiré du livres les péchés capitaux résumé de l'ouvrage de l'imam ad dhahabiy)




« La complaisance fait des amis, la franchise engendre la haine. »
« Tout le monde aime la flatterie, chacun se méfie de la franchise. »
« L’honnêteté est une folle qui s’aliène ceux qu’elle sert. »
Je me suis peut être mal expliquer je ne parle pas d'imposer si l'homme veut une femme en hijab qu'il en prenne une directement la question n'est pas la.

Disons que il y'a une fille très bien, pudique sans hijab et que cet homme l'épouse. Est ce que cet homme d'un côté ne propage t-il pas le haram par le fait que sa femme sorte sans hijab dans la rue? Cet homme ne participe t-il pas a ce péché la?
Assalam alaikoum

La réponse à un tel questionnement dépend de la vision sur laquelle on se base. Si on part de la vision selon laquelle l'homme a autorité sur sa femme, alors, et selon le dû de cette autorité, en tout ce qu'elle pourrait entreprendre comme actes non conformes à la charia, il aura sa part de responsabilité. Par contre, en ne voyant pas une telle autorité, la femme aurait dans ce cas toute la responsabilité vis-à-vis des ses choix.
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

La réponse à un tel questionnement dépend de la vision sur laquelle on se base. Si on part de la vision selon laquelle l'homme a autorité sur sa femme, alors, et selon le dû de cette autorité, en tout ce qu'elle pourrait entreprendre comme actes non conformes à la charia, il aura sa part de responsabilité. Par contre, en ne voyant pas une telle autorité, la femme aurait dans ce cas toute la responsabilité vis-à-vis des ses choix.

'Aleykum Assalam

La tu me relance sur un autre sujet j'ai déjà dit ce que j'avais a dire sur ce sujet la. Je veut une réponse claire a ma question.
Manquerai plus qu'il force sa femme à porter le voile.
J'avais entendu que c'est la femme non voilée qui partage les péchés avec l'homme qui la regarde

pour ce qui est du mari je n'en n'ai aucune idée
Je n'ai jamais parler de forcer j'ai poser une question qui a un rapport avec le choix du conjoint.
Le mari doit encourager sa femme à porter le hijab (sans la forcer bien sûr) car c'est obligatoire dans notre religion.
Moi je suis mariée mais je ne le porte pas, mon mari aimerait que je le porte mais pour l'instant, je ne me sens pas encore prête. Lui il a fait son devoir en me disant qu'il voudrait que je le porte, donc les pêchés, c'est moi qui les récolte.
Salam ,

ça peut être une réponse pour : qu'a tu fait pour l'islam ?

Salam
yad3oha bilati hiya ahssan wa yassbar 3liha

Quand à la question du péché hérité , c'est inacceptable, et le coran affirme clairement :

38. qu'aucune [âme] ne portera le fardeau (le péché) d'autrui,
39. et qu'en vérité, l'homme n'obtient que [le fruit] de ses efforts;
40. et que son effort, en vérité, lui sera présenté (le jour du Jugement).
41. Ensuite il en sera récompensé pleinement, Coran 53.38
«Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde de Dieu. Car Dieu pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux». Coran 39.53
Les versets citer ne rentrent peut être pas dans ce cadre car sinon on argumenterait avec ce verset pour dire que l'homme n'a aucune responsabilité vis a vis de sa famille ce qui n'est pas vraie .Le responsable général de la famille est le mari cette qayama est une responsabilité l'homme porte une lourde responsabilité si chacun fait ce qu'il voulait dans sa famille il faut m'expliquer pourquoi il faut corriger ses enfants si ils ne font pas la prière à partir de l'âge de 10ans pour leur imposer.

Sourate 66
6. Ô vous qui avez cru! Préservez vos personnes et vos familles, d'un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres...
«Et commande à ta famille la Salâ, et fais- la avec persévérance» (Coran, 20 : 132)

Il est dit dans un hadith que Allah a interdit le paradis au Dayyuth un autre hadith dit que 3 types de personnes ne sera jamais admis au paradis parmi eux le Dayyuth. L'homme est aussi le berger dans sa famille comme il est dit dans un hadith

C'est dans ce sens la que je demande si l'homme qui épouse une femme sans hijab sera tenue responsable ou non.
Salam ,

Le fils de Nouh faisait partie des noyés, et son père c'était un prophète pourtant , un autre exemple : la femme de Loth faisait partie des disparus . Donc je peux te dire qu'ils n'ont pas été châtié à cause de leur famille car ils font partie des gens Salihine ( Saints ) , mais on peut être châtié de ne pas avoir ordonné à sa famille de prier Dieu et Allaho a3llam

Salam
Citation
Nail2009 a écrit:
Salam ,

Le fils de Nouh faisait partie des noyés, et son père c'était un prophète pourtant , un autre exemple : la femme de Loth faisait partie des disparus . Donc je peux te dire qu'ils n'ont pas été châtié à cause de leur famille car ils font partie des gens Salihine ( Saints ) , mais on peut être châtié de ne pas avoir ordonné à sa famille de prier Dieu et Allaho a3llam

Salam

Cela n'a rien avoir je n'ai pas dit que on pouvait guider qui on voulait c'est Allah qui guide qui Il veut. Tu parle de Nouh (paix sur lui) mais c'était pareil pour le père de Ibrahim (paix sur lui) et pour l'oncle du Prophète (paix et bénédiction sur lui) la on parle de membre de leur famille.

Quand on parle de femme on a le choix de celle que l'on veut épouser.
Citation
Nail2009 a écrit:
Salam ,

Le fils de Nouh faisait partie des noyés, et son père c'était un prophète pourtant , un autre exemple : la femme de Loth faisait partie des disparus . Donc je peux te dire qu'ils n'ont pas été châtié à cause de leur famille car ils font partie des gens Salihine ( Saints ) , mais on peut être châtié de ne pas avoir ordonné à sa famille de prier Dieu et Allaho a3llam

Salam
tout a fait Nail 2009 c'est pour ça que je disais au debut de ma phrase
yad3oha bilati hiya ahssan wa yassbar 3liha
Dieu reconnait tiens
Citation
Asad-partage a écrit:
Assalam 'Aleykum

Je me pose une question si un homme est marier a une femme qui ne porte pas le hijab l'homme est il prend t-il lui aussi des péchés quand des hommes la regarde dans la rue?


assalam alaikum

islam ordonne de s'entraider dans le bien, se marier avec une personne qui commet un pécher revient a transgresse l'entraide dans le bien imposer par la charia

le voile est une obligation, délaisser les obligation est un pécher plus grand que transgresser les interdit , en se mariant avec une personne non voile, on devient complice dans la désobéissance, le pécher est partager, jusqu’à la tawba des deux.
Citation
Asad-partage a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

La réponse à un tel questionnement dépend de la vision sur laquelle on se base. Si on part de la vision selon laquelle l'homme a autorité sur sa femme, alors, et selon le dû de cette autorité, en tout ce qu'elle pourrait entreprendre comme actes non conformes à la charia, il aura sa part de responsabilité. Par contre, en ne voyant pas une telle autorité, la femme aurait dans ce cas toute la responsabilité vis-à-vis des ses choix.

'Aleykum Assalam

La tu me relance sur un autre sujet j'ai déjà dit ce que j'avais a dire sur ce sujet la. Je veut une réponse claire a ma question.


Assalam alaikoum

C'en est le même sujet, les choses étant liées, dépendant de la vision sur laquelle on se base; regarde-t-on à la femme comme étant un être autonome, totalement libre et responsable vis-à-vis de ses choix, et le Coran nous donnant, en ceci, comme exemple, pour les mécréants, deux femmes de deux prophètes, lesquels Noé et Luth, et pour les croyants, la femme de Pharaon ! Confirmant, par là, cette autonomie.
Les prophètes en général et le Prophète, tout en étant envoyé pour tous les hommes, n'était représentatif d'autorité, tel l'illustre ce verset :

« fais entendre la Rappel. Tu n'es que celui qui fait entendre le Rappel et tu n'es pas chargé de le surveiller. »

Aussi, notre rôle c'est essentiellement de rappeler, en dépit de toute forme de contrainte.
Citation
faqir a écrit:
Citation
Asad-partage a écrit:
Citation
faqir a écrit:
Assalam alaikoum

La réponse à un tel questionnement dépend de la vision sur laquelle on se base. Si on part de la vision selon laquelle l'homme a autorité sur sa femme, alors, et selon le dû de cette autorité, en tout ce qu'elle pourrait entreprendre comme actes non conformes à la charia, il aura sa part de responsabilité. Par contre, en ne voyant pas une telle autorité, la femme aurait dans ce cas toute la responsabilité vis-à-vis des ses choix.

'Aleykum Assalam

La tu me relance sur un autre sujet j'ai déjà dit ce que j'avais a dire sur ce sujet la. Je veut une réponse claire a ma question.


Assalam alaikoum

C'en est le même sujet, les choses étant liées, dépendant de la vision sur laquelle on se base; regarde-t-on à la femme comme étant un être autonome, totalement libre et responsable vis-à-vis de ses choix, et le Coran nous donnant, en ceci, comme exemple, pour les mécréants, deux femmes de deux prophètes, lesquels Noé et Luth, et pour les croyants, la femme de Pharaon ! Confirmant, par là, cette autonomie.
Les prophètes en général et le Prophète, tout en étant envoyé pour tous les hommes, n'était représentatif d'autorité, tel l'illustre ce verset :

« fais entendre la Rappel. Tu n'es que celui qui fait entendre le Rappel et tu n'es pas chargé de le surveiller. »

Aussi, notre rôle c'est essentiellement de rappeler, en dépit de toute forme de contrainte.

Cela n'a absolument rien avoir car ce n'est pas la même époque ils étaient charger d'un message dans un contexte complètement différent si on suivrais ton raisonnement on aurait le droit de se prosterner pour un homme puisque cela a été fait pour Yusuf (paix sur lui), on pourra aussi dire que une femme aujourd'hui a le droit d'épouser un non musulman puisque Assia qui fait partie des 4 femmes qui ont atteint la perfection était avec un homme qui prétendait être le seigneur le plus haut.

Le coran dans un verset dit que les hommes ont autorité sur les femmes cette qawama est une responsabilité.
Ne compare pas un messager avec son peuple et un mari avec sa femme.

Et pour ta dernière phrase si ce que tu disait était vraie explique moi pourquoi on doit corriger l'enfant qui ne prie pas à partir de 10 ans?
Horaires de prières Saint Coran
Facebook