News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Une femme de 59 ans attend des triplés à Paris
A cet âge, une grossesse multiple représente de nombreux risques, comme l'illustre le cas d'une patiente de 46 ans, dans le coma après la naissance de triplés.
Ces deux femmes se sont rendues à l'étranger pour bénéficier d'un don d'ovocytes.

"De plus en plus de grossesses hors norme", annonce jeudi Le Parisien, en s'appuyant sur les cas de deux Françaises, âgées respectivement de 59 et 46 ans, qui "se sont tournées vers des cliniques étrangères avant d'accoucher en France".

La presque sexagénaire doit prochainement accoucher de triplés. Du "jamais-vu en France" et peut-être dans le monde, selon le quotidien. L'âge avancé de la patiente et la grossesse multiple en font même un accouchement à risques, pour la future mère (problèmes cardiovasculaires, complications...) comme pour les enfants (hypotrophie fœtale, prématurité, handicap...), souligne le professeur François Olivennes, gynécologue-obstétricien. D'où un suivi pointu dans la maternité spécialisée de Port-Royal, à Paris. Citant une proche de la patiente, Le Parisien indique que cette dernière "vivrait parfaitement bien sa grossesse, sans grande complication".

Illustration des dangers d'une grossesse multiple tardive : au CHU d'Angers (Maine-et-Loire), une femme de 46 ans se trouve dans le coma depuis juin dernier, après avoir accouché de triplés nés à environ six mois. "Des complications cardio-vasculaires sont survenues sur la mère, explique le journal. Elle est dans un état critique, mais ses trois bébés sont sains et saufs."

Cliniques peu scrupuleuses

A Paris et Angers, ces deux grossesses sont liées à un don d'ovocytes pratiqué à l'étranger. Au Vietnam pour la femme de 59 ans ; en Grèce, pour celle de 46 ans. Des interventions très probablement effectuées dans des cliniques peu scrupuleuses. En France, cette démarche est interdite aux patientes de plus de 43 ans.

Aujourd'hui, la patiente de 59 ans est devenue "la vedette de l'hôpital". A Angers, un mouvement de solidarité s'est organisé autour du père "terriblement seul" des triplés.
c'est vraiment n'importe quoi......sad smiley
Aprés le réchauffement climatique, c'st encore un signe de la fin des temps....
 
Facebook
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X