Que faire lorsque l'on découvre que notre épouse n'est pas vierge ?
Que faire lorsque l'on découvre que notre épouse n'est pas vierge ?

La question suivante fut posée au Sheikh Mouqbil Ibn Haadi Al-Waadi’i, le grand savant du Yemen (Rahimahoullah) dans le livre Ijaabatous-Saa’il ‘ala Aham Al-Masaa’il, question 295, page 537 :





Question :



Si un homme s’est mariée avec une fille vierge et découvre qu’elle n’est pas vierge. Doit-il la couvrir ou sinon que doit-il faire ?


Réponse :



Cette question est très bonne et très importante. Pourquoi, O mes frères! Parce que les gens suivent souvent des coutumes d’ignorances à ce sujet. Il est donc important de savoir que les savants ont mentionnés des causes, de même que les médecins eux-mêmes ont mentionnés des causes pour la perte de la virginité.



Il se peut que la fille s’assoie ou qu’elle soit frappée dans le dos et qu’elle perde sa virginité. Ou bien à cause de ses menstruations et ainsi de suite. Il peut y avoir de nombreuses raisons pour la perte de la virginité.



Il se peut aussi qu’elle joue à des jeux avec des enfants quand elle est petite et qu’elle n’a pas encore sa puberté. Donc si un homme épouse une femme vierge et trouve qu’elle n’est pas vierge, il est devant plusieurs possibilités.



Si c’est un homme un homme compréhensif et qu’il est capable de se contrôler et de lui trouver des excuses, cela est une possibilité. Sinon, il est obligatoire pour lui de la couvrir. Le prophète  a dit : « Celui qui couvre un croyant, Allah le couvrira »



Et c’est Haram pour lui ! C’est Haram pour lui ! De divulguer publiquement et de dire aux gens qu’elle a perdu sa virginité. Car sa virginité a pu être perdue pour une raison autre que le Zina (la fornication). Il se peut que se soit à cause d’un viol, d’une contrainte ou pour d’autres raisons que vous connaissez.

Traduit par le frere Abou Hammaad Sulaiman Al-Hayiti, Montreal, Quebec, dimanche 8 juin 2008.


Source :

[www.alminhadj.fr]
Merci pour ce poste :

el soutra est importante dans l'islam :


روى مسلم (2699) في «صحيحه» من حديث أبي هريرة رضي الله عنه قال: قال رسول الله صلى الله عليه وسلم: «من نفس عن مؤمن كربة من كرب الدنيا؛ نفس الله عنه كربة من كرب يوم القيامة، ومن يسّر على معسر؛ يسّر الله عليه في الدنيا والآخرة، ومن ستر مسلماً؛ ستره الله في الدنيا والآخرة، والله في عون العبد ما كان العبد في عون أخيه، ومن سلك طريقا يلتمس فيه علماً؛ سَهَّل الله له به طريقاً إلى الجنة، وما اجتمع قوم في بيت من بيوت الله يتلون كتاب الله ويتدارسونه بينهم؛ إلا نزلت عليهم السَّكينة، وغشيتهم الرحمة، وحفَّتهم الملائكة، وذكرهم الله فيمن عنده، ومن بَطَّأ به عمله لم يسرع به نسبه».
Et que doit-on faire lorsque l'on découvre que son mari n'est pas vierge?
Citation
ithren a écrit:
Et que doit-on faire lorsque l'on découvre que son mari n'est pas vierge?

Commencé par lui trouvé des excuse et ses bête ce que je vais te dire mais si tu savais le nombre d'homme qui pense que la

virginité ses réservé que pour la femme tu tomberai des nues....
Question :

A quel moment le mari peut-il savoir si (sa femme) a été déflorée en dehors de la fornication?

Réponse :

Cela n'est pas nécessaire sauf s'il a eu connaissance que cela a été fait au moyen de la fornication, car la virginité peut se perdre avec les menstrues ou par autres moyens tel que le saut ou autre.

Elle a peut-être été contrainte et la femme contrainte sera considérée comme si elle n'avait rien fait.

Et le quatrième cas c'est qu'elle l'ait fait en étant consentante mais Allah lui a pardonnée et son état s'est amélioré par la cause de son repentir sincère et de son regret.


Question :

Dans certains pays, on aime voir le sang de la femme vierge qu'ils annoncent en plein jour.

En revanche, si un homme découvre que sa femme n'est plus vierge et qui désire la préserver, on le contraint à la délaisser et à la divorcer.

Doivent-ils lui rendre son argent ?

Réponse :

Si cela est indispensable, il peut faire cela avec autre chose.

Il peut mettre du sang autre que celui de la virginité.

Si cela est indispensable à savoir qu'il lui est obligatoire de montrer quelque chose dans leurs coutumes, et s'il ne le fait pas, on lui lance comme accusation d'être fornicatrice et s'il a les moyens qu'il mette un autre sang et le met sur le drap (vêtement) afin de la préserver des gens et le Prophète a dit :

"Quiconque préserve un musulman, Allah le préservera dans ce bas-monde et dans l'au-delà."

Source: majmou' fatawas de cheikh Ibn Bez, volume 20, pages 287/288, éditions Sar Al-Mou_ayyid
copié de fourqane.fr
Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn ‘Abdi-llâh Ibn Bâz
Le jugement concernant le fait de se marier avec une femme qui a forniqué mais qui s'est repentie

cheikh ferkous :hafida:




Question :

Honorable Cheikh, pourrais-je épouser une femme avec qui j’ai forniqué ? Sachant qu’elle s’est repentie. Mais elle a forniqué avec un autre homme avant qu’elle se repente, ce qui lui a fait perdre sa virginité. Et qu’Allah vous bénisse.

Réponse :

Louange à Allah, Maître des Mondes; et paix et salut sur celui qu'Allah a envoyé comme miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection. Ceci dit :

On ne doit pas se marier avec la femme avec qui on a forniqué qu’avec deux conditions :

Premièrement : la repentance sincère pour chacun ; et ceci en abandonnant ce péché et tous les autres péchés et regretter d’avoir fait ce péché et tous les autres péchés passés, et de décider de ne plus récidiver dans le futur. Allah :azwj: dit :

﴿يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا تُوبُوا إِلَى اللَّهِ تَوْبَةً نَّصُوحاً عَسَى رَبُّكُمْ أَن يُكَفِّرَ عَنكُمْ سَيِّئَاتِكُمْ وَيُدْخِلَكُمْ جَنَّاتٍ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الأَنْهَارُ﴾ [التحريم : 8].

Le sens du verset :

« Ô vous qui avez cru! Repentez-vous à Allah d’un repentir sincère. Il se peut que votre Seigneur vous efface vos fautes et qu’Il vous fasse entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux » [Et-Tahrîm (L’Interdiction) : 8].

S’ils se repentent, ils ne seront plus considérés comme fornicateurs, car le Prophète :saws: dit : « Celui qui se repent d’un péché est tel que celui qui n'a pas commis de péchés »[1]. Mais dans le cas où ils ne se seraient pas repentis, il est interdit au croyant d’épouser une fornicatrice comme il est interdit au père de marier sa fille à un fornicateur, car Allah :azwj: dit :

﴿الزَّانِي لاَ يَنكِحُ إلاَّ زَانِيَةً أَوْ مُشْرِكَةً وَالزَّانِيَةُ لاَ يَنكِحُهَا إِلاَّ زَانٍ أَوْ مُشْرِكٌ وَحُرِّمَ ذَلِكَ عَلَى الْمُؤْمِنِينَ﴾ [النور : 3]

Le sens du verset :

« Le fornicateur n’épousera qu’une fornicatrice ou une associatrice. Et la fornicatrice ne sera épousée que par un fornicateur ou un associateur; et cela a été interdit aux croyants » [En-Noûr (La Lumière) :3].

Deuxièmement : il faut que la femme attende une durée d’un cycle menstruel avant de l’épouser, pour s’assurer qu’elle n’est pas enceinte. S’il s’avère qu’elle est enceinte, il n’est pas permis de l’épouser avant qu'elle accouche.

Par ailleurs et selon l’avis de la grande majorité des savants, l’enfant ne doit pas être attribué au fornicateur, contrairement à l’avis d’Ibn Taïmia :rahimoAll, car le Prophète :saws: dit : « L'enfant appartient au [possesseur du] lit[2] et le fornicateur n'aura que la pierre (la déception) »[3].

Le savoir parfait appartient à Allah, et notre dernière invocation est qu'Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.


____________________________________

[1] Rapporté par Ibn Mâdjah, chapitre de « L’ascétisme » (hadith 4250), El-Beyhaqi (hadith 21150) et Et-Tabarâni dans « El-Mou`djem El-Kabîr » (hadith 10281) par l’intermédiaire de `Abd Allâh Ibn Mess`oûd :radi:. Ibn Hadjar a dit dans « Feth El-Bâri » (13/557) : « Sa chaîne de transmission est Hassane (bonne) ». El-Albâni l’a jugé Hassane (bon) dans « Sahîh El-Djâmi` » (hadith 3008).

[2] Le mot "lit" est employé ici par métaphore pour signifier la femme. Note du traducteur.

[3] Rapporté par El-Boukhâri, chapitre des « Transactions commerciales » (hadith 2053), Mouslim, chapitre de « L’allaitement » (hadith 3686), Abou Dâwoûd, chapitre du « Divorce » (hadith 2275), En-Nassâ'i, chapitre du « Divorce » (hadith 3497), Ibn Mâdjah, chapitre du « Mariage » (hadith 2082), Mâlik (hadith 1424), Ahmed (hadith 25717) et Ed-Dâraqoutni (hadith 3895) par l’intermédiaire de `Âicha

lien de la fatwa en arabe: [www.ferkous.com]

lien de la fatwa en francais : [www.ferkous.com]

lien de la fatwa en anglais : [www.ferkous.com]
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook