News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Eliminatoire EURO2008
3 septembre 2006 14:21
Salam aalikoum

L'ITALIE RATE SON ENTRÉE
Par David MICHEL

Pour la première véritable journée des éliminatoires de l'Euro 2008, l'Italie a déjà lâché ses premiers points face à la Lituanie (1-1). Ce match nul des champions du monde fait les affaires de la France et de l'Ecosse. Parmi les autres grosses nations européennes, l'Allemagne, l'Angleterre et l'Espagne ont réussi leur entrée. Les Pays-Bas et la Grèce ont gagné mais ont paru en difficulté.


Le groupe de la France

Les cartes ont été redistribuées dans le groupe B, celui de la France mais aussi de l'Italie, championne du monde en titre. La Géorgie, qui avait fait forte impression à la mi-août face aux Îles Féroé (6-0), était à court d'arguments face aux Bleus de Raymond Domenech (3-0), chez elle à Tbilissi. Coup de tonnerre à Naples ! Dans le mythique stade San Paolo, l'Italie a déjà lâché ses premiers points face à la modeste Lituanie (1-1). Des débuts très difficiles pour le nouveau sélectionneur Roberto Donadoni après la défaite en août contre la Croatie (0-2). Avec une équipe de mondialistes mais une attaque renouvelée (Inzaghi était associé à Cassano), la Squadra Azzurra, toute de même privée de Materazzi, Camoranesi, Iaquinta, Totti, Toni et Del Piero, n'a pas vraiment fait honneur à son nouveau statut de champion du monde. Une condition physique incertaine est une explication à ce manque de mordant, le Championnat italien n'ayant pas encore repris. Le Lituanien Kavaliauskas avait ouvert les hostilités (21e) avant qu'Inzaghi, bien servi par le remuant Cassano, n'égalise quelques minutes plus tard (30e). Enfin, l'Ecosse a pris un bon départ en corrigeant les Îles Féroé (6-0), qui en avaient déjà pris six contre la Géorgie il y a trois semaines.


Les autres groupes

L'Allemagne, convaincante cet été lors de "son" Mondial, a fait ce qu'il fallait dans le groupe D sans être toutefois éblouissante face à l'Irlande (1-0). Un petit but chanceux du néo-Munichois Lukas Podolski juste avant l'heure de jeu a donné la victoire aux protégés de Joachim Löw, plus inspirés en août contre la Suède en amical (3-0) mais qui évoluaient avec une défense centrale pour le moins expérimentale et au nom des Friedrich, Arne et Manuel. La République tchèque, principal adversaire des Allemands pour la première place du groupe, s'est fait très peur. Face au pays de Galles, les coéquipiers de Rosicky ont inscrit le but victorieux lors des dernières secondes par David Lafata, remplaçant en début de match mais auteur d'un doublé (2-1). La Slovaquie était, elle, animée d'une confiance beaucoup plus accrue et Chypre en a fait les frais (6-1). Dans le groupe E, l'Angleterre n'a laissé aucune chance à la modeste formation d'Andorre (5-0). A Old Trafford, les hommes du nouveau sélectionneur Steve McClaren ont fait une démonstration offensive avec notamment deux doublés réussis par l'araignée de Liverpool Peter Crouch et le laissé-pour-compte du dernier Mondial Jermaine Defoe. Les Anglais prennent la tête du classement en compagnie de la Macédoine et d'Israël, vainqueur en Estonie (1-0).

La Grèce, tenante du titre mais qui n'a pas réussi à se qualifier pour le Mondial, a assuré l'essentiel. L'équipe d'Otto Rehhagel a cependant énormément souffert pour venir à bout de la Moldavie (1-0). La première place de ce groupe C revient à la Norvège en Hongrie (4-1). Le revenant Ole-Gunnar Solskjaer s'est même illustré avec un doublé. L'Espagne, déçue en juin par son élimination en huitièmes de finale face à la France, est le grand favori du groupe F. Les Espagnols Fernando Torres, David Villa (doublé) et Luis Garcia, buteur dès son entrée en jeu, ont cartonné le Liechtenstein (4-0). La Suède, qui s'était lourdement inclinée en amical face à l'Allemagne, s'est rassurée en s'imposant de justesse en Lettonie (1-0) grâce à un but du Lyonnais Källström. Avec Robben, Sneijder, van der Vaart et van Bronckhorst sur le flanc et avec van Nistelrooy et van Bommel écartés, les Pays-Bas de van Basten ont entamé très laborieusement leur campagne au Luxembourg (1-0). Mathijsen a délivré les Oranje en début de match. La Bulgarie est allé chercher un bon nul en Roumanie grâce à un doublé de Petrov (2-2). Même score entre le Belarus et l'Albanie.



Plus rien ne m'étonne
 
Facebook