Les droits des parents et les devoirs des enfants
Les droits des parents et les devoirs des enfants

Nous avions parlé des droits d’Allâh ainsi que des droits du Messager d’Allâh , et aujourd’hui nous allons discuter des droits des parents vis-à-vis de leurs enfants et s’il reste du temps nous parlerons du droit des enfants vis à vis de leurs parents.

Allâh a demandé à chacun des parents et des enfants des droits et des devoirs et chacun doit s’acquitter de ses devoirs et attendre ses droits pour que la joie, le bonheur puisse régner au sein des familles et au sein de la communauté.

Nous allons voir deux chapitres :

1- L’importance de l’obéissance aux parents et leurs droits :

C’est un devoir, une obligation, un conseil, une prescription et une recommandation d’Allâh .

Allâh a ordonné, recommandé, conseillé que l’on n’adore que Lui sans rien Lui associer et d’être bienfaisant avec les parents.

Allah a mis côte à côte Son droit avec celui des parents : juste après avoir ordonné de L’adorer sans rien Lui associer, Allâh a ordonné l’obéissance et la bienfaisance envers les parents.

L’obéissance aux parents fait partie des actes les plus aimés d’allâh .

D’après Abdallâh ibn mas’oud :

« J'ai demandé à l'Envoyé d'Allah : Quelle est la meilleure oeuvre ? " Il me répondit : "Faire la prière à son heure fixe". - ensuite ? Repris-je. " Etre bon envers tes père et mère, dit-il. Ensuite, répliquai-je. Le combat dans la voie d'Allah rétorqua-t-il. » [ Rapporté par Al-Bukhari et Muslim ].

Le combat dans le sentier d’Allâh vient après l’obéissance aux parents. Même des fois il est plus recommandé de s’acquitter de l’obéissance aux parents que du jihadu fî s-sabili llâh.

Jâhima est venu voir le Prophète et lui dit: « O Messager de Dieu ! je désire m'engager dans le combat sur la voie d'Allah, c'est pourquoi je viens te consulter. » Il lui dit : « Ta mère est encore en vie ? » Il dit : « Oui » Il lui dit : « Demeures auprès d'elle, car le Paradis est à ses pieds. » [Rapporté par Ahmad].

Donc, elle est même mieux que le Jihad.

L’obéissance aux parents est une porte du Paradis et même plus que ça, c’est une condition pour rentrer au Paradis.

Le prophète a dit :

" Le père est la porte du milieu du Paradis, à toi de choisir de la garder ou de la perdre. "

Un homme est venu vers le prophète et lui a dit :

« Ô prophète ! J’atteste qu’il n’y a pas d’autre divinité digne d’être adorée en dehors de Allâh et j’atteste que tu es Son messager et j’accomplis les cinq prières et m’acquitte de la zakat et jeûne le mois de ramadhan. »


Le prophète lui répondit : « si c’est ainsi, celui qui fait cela sera avec les prophètes, les pieux et les martyrs sauf s’il a désobéi à ses parents.»

C'est-à-dire que celui qui fait cela sans obéir à ses parents, il n’a pas toutes les conditions remplies pour rentrer au Paradis.

Et là je m’adresse aux jeunes plus particulièrement : faites très attention parce que l’on ne joue pas avec les parents. On ne joue pas avec l’obéissance aux parents. C’est une des conditions pour entrer au Paradis. Tu peux être le plus pieux des hommes mais si tes parents ne sont pas satisfaits de toi, tu n’as aucune garantie pour entrer au Paradis.

Suite : [www.sajidine.com]
"Et là je m’adresse aux jeunes plus particulièrement : faites très attention parce que l’on ne joue pas avec les parents. On ne joue pas avec l’obéissance aux parents. C’est une des conditions pour entrer au Paradis. Tu peux être le plus pieux des hommes mais si tes parents ne sont pas satisfaits de toi, tu n’as aucune garantie pour entrer au Paradis"

Dans certains cas je prône la désobéïssance, Si mes parents me disent de prendre une arme et de tuer, même au nom d'Allah, je refuserai, c'est une question de conscience. Allah me pardonnera d'avoir désobéït car il est grand et miséricordieux.
Dans certains pays musulmans des parents exigent des jeunes femmes qu'elle tue l'enfant à qui elle vienne de donner la vie car elles sont les seules à pouvoir la reprendre, dans ce cas là je défendrai l'innocent et je refuserai l'obéissance à mes parents, au nom de la vie!

Je sais, je conteste mais il existe des limite à l'obéïssance grtauite et aveugle.
Citation
wingas a écrit:
"Et là je m’adresse aux jeunes plus particulièrement : faites très attention parce que l’on ne joue pas avec les parents. On ne joue pas avec l’obéissance aux parents. C’est une des conditions pour entrer au Paradis. Tu peux être le plus pieux des hommes mais si tes parents ne sont pas satisfaits de toi, tu n’as aucune garantie pour entrer au Paradis"

Dans certains cas je prône la désobéïssance, Si mes parents me disent de prendre une arme et de tuer, même au nom d'Allah, je refuserai, c'est une question de conscience. Allah me pardonnera d'avoir désobéït car il est grand et miséricordieux.
Dans certains pays musulmans des parents exigent des jeunes femmes qu'elle tue l'enfant à qui elle vienne de donner la vie car elles sont les seules à pouvoir la reprendre, dans ce cas là je défendrai l'innocent et je refuserai l'obéissance à mes parents, au nom de la vie!

Je sais, je conteste mais il existe des limite à l'obéïssance grtauite et aveugle.

Assalam aleykoum

On en revient au hadith : « Pas d’obéissance à la créature dans la désobéissance au Créateur ».
 
Horaires de prières Saint Coran
Facebook