une drogue qui s'appelle le BURUNDANGA .
salam alaykoum:


je viens de recevoir cette alerte:


Dans une station service, un homme a approché une dame qui était en train de remplir son réservoir. Il lui a offert ses services en tant que peintre et lui a laissé sa carte. Elle a accepté sa carte pour faire preuve de bonne foi et est entrée dans sa voiture.


L'homme est alors entré dans une voiture conduite par un autre monsieur.


Alors qu'elle s'apprêtait à quitter la station service, elle a vu les hommes la suivre hors de la station en même temps. Presque immédiatement, elle a commencé à se sentir étourdie et ne pouvait pas attraper son souffle. Elle a essayé d'ouvrir la fenêtre et s'est rendu compte que l'odeur était sur sa main, la même main qui a accepté la carte du monsieur à la station service. Elle a alors noté que les hommes étaient collés derrière sa voiture et a senti qu'elle devait faire quelque chose à ce moment. Elle est rentrée dans le premier stationnement qu'elle a vu, a arrêté sa voiture et a commencé à appuyer sur son klaxon à plusieurs reprises pour appeler à l'aide. Les hommes se sont enfuis loin d'elle mais la dame ne se sentait toujours pas bien.


C'est seulement après plusieurs minutes qu'elle a pu finalement attraper son souffle. Apparemment, il y avait une substance sur la carte qui aurait pu sérieusement lui faire du tort.


Cette drogue s'appelle le BURUNDANGA et elle est utilisée par des personnes qui souhaitent frapper une victime afin de la voler ou de tirer profit d'elle. Cette drogue est quatre fois plus dangereuse que la drogue du viol et est transmissible sur de simples cartes. Prenez garde et assurez-vous de ne pas accepter des cartes d'un inconnu dans la rue et d'autant plus si vous êtes seule. Ceci s'applique à ceux qui font des visites à domicile et qui vous glissent une carte quand elles offrent leurs services.


Merci de diffuser aussi largement que possible, utilisez les bienfaits des nouvelles technologies, ainsi nous éviterons peut-être d'autres agressions similaires.




expéditeur:C. B.
Service des Neurosciences
Faculté de Médecine et Pharmacie Université de Mons-Hainaut
...



Modifié 2 fois. Dernière modification le 21/09/10 15:31 par aberosabil.
Salam

Voila ce que j'ai trouvé sur le net. ça semble être un hoax

Un avertissement à prendre au sérieux
Auteur : Yéti (beguin.dom AT free.fr) - Date : 25 novembre 2008 à 08h52

Voilà ce qu'on trouve sur le site "Diplomatie française" , comme conseils aux touristes désireux de se rendre en Bolivie :

début de citation

Enfin il est conseillé de prendre garde à l’usage délictueux fait d’une drogue, appelée localement Burundanga. Mélangée à une boisson, des aliments ou inhalée (sur un mouchoir...), elle cause une perte de volonté, de conscience et une amnésie temporaire. L’usage de cette drogue semble se répandre en Bolivie.

fin de citation

Il existe donc bien une drogue appelée BURUNDANGA, contenant de la scopolamine, selon d'autres sources web.

Par contre, le fait que cette drogue puisse agir par simple contact avec la peau (pénétration transcutanée) semble quelque peu exagéré. Il est question, sur le site gouvernemental d'ingestion (avec nourriture ou boisson) et d'inhalation (dans un mouchoir).

Il faudrait savoir quels sont les doses à partir desquelles cette substance est active et sous quelle forme elle peut être utilisée par des gens mal intentionnés.

Il n'en demeure pas moins que l'appel à la diffusion massive du message d'alerte est une invitation au SPAM.

Message douteux + invitation à diffusion massive = ne pas faire suivre

Source : ==> HoaxBuster
 
Facebook